Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité15 mai 2020
|Un Congolais tabassé par des policiers pour le simple fait qu’il est Congolais

Burundi – Sécurité14 mai 2020
|Enlèvement suivi de l’assassinat d’un homme d’affaires burundais.

Burundi - Sécurité13 mai 2020
|Quand un policier est tabassé et hué par des conducteurs de taxis-vélos

Burundi - Sécurité12 mai 2020
|Fouille-perquisition dans la zone de Bwiza ce matin

Burundi-Sécurité 11 mai 2020
|Deux personnes tuées et d’autres blessées lors d’une attaque à la grenade

Burundi - Sécurité9 mai 2020
|Un militaire burundais trouve la mort dans le lac Rweru

Burundi - Sécurité8 mai 2020
|La population de Ngozi découvre quatre corps sans vie dans une rivière

Burundi – Sécurité7 mai 2020
|Détention abusive des membres du Cnl à Gitega

Burundi - Sécurité 6 mai 2020
|Une personne tuée en zone Kinindo

Burundi - Sécurité - Politique5 mai 2020
|Les "Cnlois" et les "Cnddfddistes" en viennent aux mains ici et là dans le pays

Burundi - Droits de l’Homme4 mai 2020
|Les activistes des droits de l’homme s’expriment...

Burundi - Rd Congo - Sécurité2 mai 2020
|Les militaires burundais ont 48 heures pour quitter la Rdc

Burundi - Sécurité1er mai 2020
|Une mort mystérieuse de trois personnes d’une même famille au Nord du pays

Burundi - Sécurité30 avril 2020
|Dix Congolaises arrêtées lors d’une fouille-perquisition en zone Ngagara

Burundi - Sécurité 29 avril 2020
|Le parti Cnl dans le collimateur de la police nationale

Burundi - Politique - Sécurité28 avril 2020
|La Ceni rencontre les forces de défense et de sécurité

Burundi - Sécurité Routière27 avril 2020
|Un véhicule renverse des passagers dans la province de Ngozi

Burundi - Justice25 avril 2020
|L’activiste Germain Rukuki devant la cour suprême

Burundi –Sécurité 24 avril 2020
|Quand les zones Kamenge et Kinama deviennent le théâtre du banditisme

Burundi - Sécurité23 avril 2020
|Fouille-perquisition dans la zone de Nyakabiga

Burundi - Rdc - Sécurité22 avril 2020
|Des forces de sécurité burundaise et rwandaise signalées à l’Est du Congo

Burundi - Sécurité21 avril 2020
|Des "Cnddfddistes" arrêtés dans la province de Cibitoke

Burundi - Sécurité20 avril 2020
|L’éboulement d’une montagne emporte des vies humaines dans Bubanza

Burundi –Sécurité 18 avril 2020
|Quand les citoyens s’invitent à se faire justice !

Burundi – Sécurité17 avril 2020
|Kamenge dans l’œil du cyclone en matière de sécurité

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Un militant du parti au pouvoir tué à Ngozi !

13 avril 2020

Ngozi, le 13 avril 2020 (Net Press). Il s’appelle Gratien Coyiremeye, ce secrétaire collinaire du parti Cndd-Fdd sur la colline Gahororo, en commune de Kiremba dans la province de Ngozi, au Nord du pays, qui a été tué vers 22 heures de ce samedi 11 avril dernier par des hommes non encore identifiés.

Selon des sources sur place, la victime rentrait tranquillement chez lui lorsqu’il a été attaqué à la matraque et des gourdins par des assaillants et il est mort sur le champs. Les habitants de cette localité racontent que la victime a crié au secours sans succès et affirment sans tergiversations qu’il existe une intolérance politique entre le principal parti de l’opposition, le Cnl et le parti au pouvoir Cndd-Fdd et ce, sous un silence complice de l’administration,.

Sept présumés auteurs de cet assassinat sont entre les mains du commissariat communal de la police de Kiremba pour une enquête préliminaire. Les informations en provenance de cette circonscription indiquent que tous les suspects sont des membres du parti Cnl dirigé par Agathon Rwasa.

Dans la matinée de ce 11 avril, deux corps sans vies et en décomposition ont été découverts au niveau de la deuxième transversale sur la colline de Ndava, en commune de Buganda, de la province de Cibitoke, au Nord-ouest du pays. Selon nombreux témoignages des habitants, ces deux corps qui n’ont pas été identifiés étaient attachés et emballés dans des moustiquaires.

L’on apprend que l’administration a ordonné aussitôt leur mise en terre. De leur côté, les défenseurs des droits humains de la région déplorent une dizaine de cadavres découverts en l’espace de trois mois. Ces derniers regrettent les assassinats à grande échelle dans cette localité du pays et exigent une enquête indépendante pour élucider les circonstances de ces assassinats qui prennent une allure inquiétante car l’administration n’intervient que pour enterrer les disparus.

Dans la même rubrique, au moins 4 personnes ont été assassinées au cours de la semaine dernière dans différentes localités. Deux autres personnes, dont un enfant âgé de 2 ans, ont échappé à des tentatives d’assassinat. Parmi les personnes assassinées, deux ont été identifiées.

Les mêmes activistes des droits de l’homme évoquent également quatre cas d’arrestations arbitraires ; un cas d’enlèvement ainsi que des violations commises par les jeunes Imbonerakure. Un cas d’entrave à la justice est également évoqué : il s’agit du refus du parquet de Bururi d’exécuter une décision judiciaire visant la libération provisoire de neuf personnes. N.R.

Burundi - Politique

Tous mobilisés pour les élections de 2020

Bujumbura, le 13 avril 2020 (Net Press) . C’est la conclusion que l’on peut tirer au regard d’un communiqué de la commission électorale nationale indépendante, Ceni, qui informe que la campagne de sensibilisation sur le déroulement des prochaines élections s’étendra du 15 au 25 avril 2020.

Selon la correspondance, cette campagne se déroulera dans toutes les collines et tous les quartiers du pays. Cette commission demande aux populations burundaises de répondre massivement à de tels appels pour qu’elles puissent avoir plus d’informations sur cette activité du mois de mai prochain. J.M.

Burundi - Santé - Communication

Du brouhaha ce weekend dans la communication sur la santé

Bujumbura, le 13 avril 2020 (Net Press) . Le weekend dernier, trop de jérémiades des professionnels des médias, des informations ni confirmées ni infirmées par les services compétents, des nouvelles des Burundais décédés à l’étranger des suites du coronavirus, voilà en quelque sorte la situation communicationnelle dans laquelle s’est déroulée la fin de semaine pascale.

Il y a eu d’abord cette soirée du samedi 11 avril, vers 18 heures, quand les professionnels des médias ont appris, via leurs Smartphones, qu’il y a un point de presse au ministère de la santé publique et de lutte contre le sida. Naturellement, ils s’y sont rendus mais ils ont été surpris de voir que certains d’entre eux étaient indésirables.

Les reporters des radios Isanganiro et Culture, les journaux Iwau et l’agence Net Press, le journal en ligne Ejo Heza News et Kabaza web Tv ont appris, d’un agent de sécurité qu’il y a un message venu d’en haut qui ne permet pas aux médias indépendants de participer à ce point de presse.

En d’autres termes, seules les radio et télévisions nationales et Rema Fm, en plus de Mashariki Tv étaient autorisées à y prendre part. Voulant avoir plus de détails, un autre agent de sécurité du ministère a confié aux journalistes qu’il a entendu de la part d’un haut dignitaire que les médias privés sont des ennemis de la nation.

La presse privée a été qualifiée d’oiseau de mauvaise augure, qu’elle alerte abusivement sur le Covid-19 et que son objectif est d’empêcher le bon déroulement des prochaines élections. Pourtant, les articles 45 et 46 de la nouvelle loi sur la presse de septembre 2018 stipulent que le journaliste exerce son métier en toute indépendance et en toute responsabilité et que dans l’exercice de son activité, il a le libre accès aux sources d’information et peut enquêter librement sur les faits de la vie publique et en dehors des espaces et des objectifs légalement protégés, il ne saurait lui être refusé le droit de filmer des événements, de publier et de commenter des informations à caractère public.

L’on saura qu’en début de semaine dernière, certains journalistes ont été empêchés de se rendre dans un centre de prise en charge de malades du Covid-19. C’était à Mudubugu (province de Bubanza, Ouest du Burundi) lors d’une visite guidée du ministère de la santé. Toujours dans le domaine de la santé, il est dit qu’un premier décès de coronavirus a été enregistré à l’hôpital Kira Hospital, une informations ni confirmée ni infirmée par les autorités sanitaires de ce pays.

Nous avons également appris le décès d’un artiste burundo-canadien, Willy Léonard Niyomwungere, des suites du Covid-19, au Malawi. L’informations a été livrée par le ministre malawite de la santé qui a fait savoir qu’en date du 10 avril, son pays a enregistré son 9ème cas de patient du Covid-19.

Il avait fait savoir que cet artiste de 44 ans est un canadien né au Burundi. Ce dernier a finalement rendu le dernier soupir le lendemain. Ses adeptes sont consternés par cette douloureuse information car ils estiment qu’il était encore jeune pour mourir d’une façon aussi tragique. D.N.

Burundi - Confessions Religieuses

Le Burundi célèbre la fête la plus importante du christianisme

Bujumbura, le 13 avril 2020 (Net Press) . C’est hier que le Burundi, tout comme les autres chrétiens au monde entier, ont célébré la fête de Pâques. Cette dernière commémore la résurrection de Jésus, que le nouveau testament situe le surlendemain de la Passion, c’est-à-dire le troisième jour. La solennité, précédée par la semaine sainte, dernière partie du carême, commence dans la nuit précédant le dimanche de Pâques, par la veillée pascale.

Cette année, la Pâques a été célébrée d’une manière spéciale car le monde entier vit une crise sanitaire qui oblige les gens à se confiner dans leurs maisons. Ainsi, dans plusieurs pays, la messe pascale a été suivie à partir des ménages. On en veut pour preuve qu’à la Basilique Saint Pierre de Rome ; il n’y avait aucun fidèle suite à ce problème de pandémie.

Dans notre pays, malgré les mesures des autorités sanitaires, des chrétiens se sont rendus massivement dans les différentes églises à l’occasion de cette circonstance. Mêmes les autorités ecclésiastiques se sont partagées la tâche. Si l’archevêque de Bujumbura, Mgr. Gervais Banshimiyubusa a célébré la messe à la cathédrale Regina Mundi, son vicaire général, Mgr. Anatole Rugerinyange, quant à lui faisait tout autant à la paroisse Regina Pacis de Kinindo. Dans plusieurs églises, l’on a également procédé au baptême de petits enfants. CH.N.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.