Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité15 mai 2020
|Un Congolais tabassé par des policiers pour le simple fait qu’il est Congolais

Burundi – Sécurité14 mai 2020
|Enlèvement suivi de l’assassinat d’un homme d’affaires burundais.

Burundi - Sécurité13 mai 2020
|Quand un policier est tabassé et hué par des conducteurs de taxis-vélos

Burundi - Sécurité12 mai 2020
|Fouille-perquisition dans la zone de Bwiza ce matin

Burundi-Sécurité 11 mai 2020
|Deux personnes tuées et d’autres blessées lors d’une attaque à la grenade

Burundi - Sécurité9 mai 2020
|Un militaire burundais trouve la mort dans le lac Rweru

Burundi - Sécurité8 mai 2020
|La population de Ngozi découvre quatre corps sans vie dans une rivière

Burundi – Sécurité7 mai 2020
|Détention abusive des membres du Cnl à Gitega

Burundi - Sécurité 6 mai 2020
|Une personne tuée en zone Kinindo

Burundi - Sécurité - Politique5 mai 2020
|Les "Cnlois" et les "Cnddfddistes" en viennent aux mains ici et là dans le pays

Burundi - Droits de l’Homme4 mai 2020
|Les activistes des droits de l’homme s’expriment...

Burundi - Rd Congo - Sécurité2 mai 2020
|Les militaires burundais ont 48 heures pour quitter la Rdc

Burundi - Sécurité1er mai 2020
|Une mort mystérieuse de trois personnes d’une même famille au Nord du pays

Burundi - Sécurité30 avril 2020
|Dix Congolaises arrêtées lors d’une fouille-perquisition en zone Ngagara

Burundi - Sécurité 29 avril 2020
|Le parti Cnl dans le collimateur de la police nationale

Burundi - Politique - Sécurité28 avril 2020
|La Ceni rencontre les forces de défense et de sécurité

Burundi - Sécurité Routière27 avril 2020
|Un véhicule renverse des passagers dans la province de Ngozi

Burundi - Justice25 avril 2020
|L’activiste Germain Rukuki devant la cour suprême

Burundi –Sécurité 24 avril 2020
|Quand les zones Kamenge et Kinama deviennent le théâtre du banditisme

Burundi - Sécurité23 avril 2020
|Fouille-perquisition dans la zone de Nyakabiga

Burundi - Rdc - Sécurité22 avril 2020
|Des forces de sécurité burundaise et rwandaise signalées à l’Est du Congo

Burundi - Sécurité21 avril 2020
|Des "Cnddfddistes" arrêtés dans la province de Cibitoke

Burundi - Sécurité20 avril 2020
|L’éboulement d’une montagne emporte des vies humaines dans Bubanza

Burundi –Sécurité 18 avril 2020
|Quand les citoyens s’invitent à se faire justice !

Burundi – Sécurité17 avril 2020
|Kamenge dans l’œil du cyclone en matière de sécurité

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Fouille-perquisition dans la zone de Nyakabiga

23 avril 2020

Bujumbura, le 23 avril 2020 (Net Press). La police et l’armée ont conjointement opéré une fouille-perquisition dans la zone de Nyakabiga, très tôt dans la matinée d’hier. Certaines rues des quartiers I et II de cette zone ont été "visitées" par ces forces de l’ordre. Nous apprenons qu’un grand nombre d’individus ont été arrêtés et conduits au commissariat municipal de la police.

Comme d’habitude, les militaires ont encerclé le milieux ciblés et surveillaient tous les points d’entrée et de sortie si bien que personne ne pouvait échapper au contrôle. De leur côté, les policiers sont entrés dans les ménages. Ils ont exigé des cartes d’identité des populations de la place

Ceux qui n’avaient pas de cartes d’identité, donc des irréguliers, ont été retenus et conduits au cachot. Selon des informations des citadins de cette localité, il y a des habitants qui ont payé de l’argent aux policiers pour ne pas être arrêtés, ce qui a fait dire à un humoriste de l’endroit qu’en rançonnant les populations, il s’agit d’une ligne de crédit octroyée aux policiers. N.R.

Burundi - Politique

La direction de l’Uprona organise des cérémonies de soutien au candidat du parti

Bujumbura, le 23 avril 2020 (Net Press) . La direction de l’Uprona présidée par Abel Gashatsi a organisé ce jeudi 23 avril des cérémonies de soutien au candidat de cette formation politique aux présidentielles de mai 2020, Gaston Sindimwo. A cette occasion, l’Uprona a tenu à le féliciter et à lui souhaiter pleins succès aux élections du 20 mai 2020.

Les cérémonies se sont déroulées à la permanence nationale de ce parti, "Kumugumya" où une foule immense avait fait le déplacement à cet endroit, membres de l’Uprona comme des curieux. Les estimateurs avancent un effectif variant entre 10 et 15.000 personnes, tellement la permanence était noire de monde. L’ambiance était bon enfant, l’animation était au point culminant et on laissait croire qu’en 2020, tout est possible pour l’Uprona.

Cependant, un petit problème a surgi car, d’après des Upronistes habitant la zone de Nyakabig qui étaient sur place, de jeunes Imbonerakure des autres zones de la mairie de Bujumbura sillonnaient les parcelles, ménage après ménage, pour empêcher des gens de se rendre à la permanence de cette formation politique.

Sinon, des bus avaient été loués par la direction, faisaient des navettes entre les différentes zones de la mairie et la permanence du parti. D’autres payaient eux-mêmes leurs déplacements. Ceux qui avaient des véhicules s’y sont rendu, en plus de ceux qui payaient des taxis et des tricycles ou alors qui y arrivaient à pieds.

Les habitants de Buyenzi, pour la plupart des femmes musulmanes, étaient également présents à Kumugumya. Ils étaient contents d’être là car, disaient-ils, si l’Uprona a gagné les législatives en 1961, c’est grâce à la circonscription de Buyenzi où Rwagasore a mené campagne féroce.

Le président du parti, Abel Gashatsi, est arrivé sur les lieux à 16h39’ et accueilli par des gens qui se félicitaient d’avoir parmi eux, le président national et international de l’Uprona. De son côté, le candidat de l’Uprona, en même temps actuel premier vice-président de la République, Gaston Sindimwo, est arrivé au même endroit 21 minutes plus tard, à 16 heures tapantes.

L’animation a repris de plus belle, accompagnée du rythme du tambour au moment d’accueillir la personne du jour. En plus des chants du parti Uprona, des chansons religieuses ont été entonnées avant de commencer les activités prévues pour aujourd’hui. Les discours de circonstance prononcés à cette occasion seront développés dans nos prochaines parutions. Affaire à suivre ! J.M.

Burundi - Politique

Les politiciens se positionnent par rapport aux élections du mois prochain

Bujumbura, le 23 avril 2020 (Net Press). Le parti Alliance démocratique pour le renouveau, Adr-Imvugakuri dirigé par Mme Alice Nzomukunda, vient de se donner corps et âme au parti Cndd-Fdd lors des prochains scrutins. Selon un communiqué de cette formation politique, son comité central s’est réuni dimanche le 19 avril 2020 et a pris une décision résumée en 4 points.

Tout d’abord, le parti votera pour le candidat du Cndd-Fdd aux présidentielles de mai 2020, le général major Evariste Ndayishimiye. Ensuite, le parti d’Alice Nzomukunda votera en faveur des listes du Cndd-Fdd pour les conseils communaux, pour les députés et pour les sénateurs au cours des mêmes échéances électorales.

En troisième position, le parti Adr-Imvugakuri invite tous les membres à se présenter massivement aux élections et d’adopter un comportement exemplaire lors de la campagne du Cndd-Fdd. Enfin, les représentants du parti dans les provinces sont priés d’informer toutes ces décisions à leurs militants.

Une certaine opinion dit que cela n’est pas une surprise car Alice Nzomukunda a évolué dans le Cndd-Fdd, a occupé de hautes fonctiions pour le compte de cette formation politique, en l’occurrence la deuxième vice-présidence, avant de remettre le tablier une année après, en 2006, suite, semble-t-il, à des malentendus avec le président du Cndd-Fdd à l’époque, Hussein Radjabu.

Veut-elle renouer avec le sang nouveau du Cndd-Fdd ? En politique, on dit que tout est possible. Avec un tel soutien, elle vient de s’allier aux nouveaux dirigeants de demain au cas où Evariste Ndayishimiye gagnerait les élections, ce que ce dernier a déjà pris comme un acquis. D.N.

Burundi - Politique

Encore une fois des cas d’intolérance politique

Kirundo, le 23 avril 2020 (Net Press). Nous sommes dans la province de Kirundo, au Nord du pays, plus précisément dans la commune de Vumbi. Nous apprenons que sept personnes, toutes membres du parti d’opposition Cnl, ont été blessés par des hommes armés de gourdins, de machettes et de bars de fer hier dans l’après-midi.

Selon les mêmes informations, les attaques contre les membres du Cnl ont eu lieu sur les collines de Burarana et de Martyazo, dans cette commune de Vumbi. Il semble que les victimes revenaient d’une réunion et sont tombées dans une embuscade tendue par les jeunes du parti de l’Aigle.

Les sept militants "cnlois" ont été dépêchés vers des centres de santé proches, mais parmi eux, un homme âgé d’une soixantaine d’années est entre la vie et la mort. L’administrateur de la commune de Vumbi compte organiser une réunion de pacification à une date qu’il n’a pas précisée, selon des informations dignes de foi en provenance de cette commune. Ch.N.

Burundi - Environnement - Traffic.

La route Bubanza - Ndora - Kayanza impraticable depuis ce matin

Bubanza, le 23 avril 2020 (Net Press) . Des informations en provenance de la province de Biubanza, à l’Ouest du pays, font éta d’une forte pluie qui s’est abattue hier mercredi sur la colline Gashinge, de cette province, entraînant des éboulements de montagnes et qui ont barré la route Bubanza - Ndora.

Depuis donc ce matin, ce tronçon est impraticable et selon les mêmes informations à la disposition de la rédaction, la rivière Kivyuka, de la zone de Kivyuka, commune Musigati, qui acontenait des éboulements, a été obligée de changer de direction et les eaux se sont dirigées dans des ménages. Des maisons et des véhicules et des champs ont été abîmés par ces éboulements.

Les autorirtés provinciales indiquent qu’elles ont demandé aux services des routes pour qu’ils réhabilitent la route, mais elles ont trouvé comme réponse que les engins dont on devait se servir sont à Bugarama, dans la province de Muramvya, pour faire le même travail. Les autorités provinciales disent dont qu’elles cherchent d’autres moyens pour désengorger cette route.

Rappelons que le weekend dernier, des éboulements provoqués par une pluies avaient enfoui trois personnes qui n’ont pas encore éte retrouvées jusqu’à présent. Ch.N.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.