Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité Routière 11 juin 2020
|Un mort et des blessés lors d’un accident de roulages en zone Kamenge

Burundi - Nécrologie - Politique10 juin 2020
|Départ pour l’Eternité du président de la République

Burundi - Sécurité9 juin 2020
|Un étudiant enlevé et introuvable depuis hier soir

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi9 juin 2020
|Vacancy Announcement

Burundi - Sécurité 8 juin 2020
|Une personne tuée en province de Kirundo

Burundi - Justice6 juin 2020
|Tous les coups sont permis à la prison de Rutana....pour la bière !

Burundi –Sécurité 5 juin 2020
|Un phénomène de banditisme qui prend une allure inquiétante dans la Zone Ngagara

Burundi - Politique 4 juin 2020
|Et des révélations autour de la découverte d’une fosse commune au Nord du pays

Burundi - Droits de l’Homme3 juin 2020
|Deux groupes de défenseurs des droits de l’homme évoquent la situation du mois de mai

Burundi - Sécurité2 juin 2020
|La province de Muyinga découvre trois corps démembrés

Burundi - Sécurité 1er juin 2020
|Deux éducateurs inquiétés par la police pour violence sexuelles

Burundi - Santé 30 mai 2020
|Des activistes de droits de l’homme alertent ...

Burundi - Politique - Sécurité29 mai 2020
|Le candidat Agathon Rwasa arrête une altercation

Burundi - Sécurité 28 mai 2020
|Une nuit peu tendre au nord de la capitale économique !

Burundi - Sécurité 27 mai 2020
|Un ancien technicien de la radio Bonesha toujours introuvable !

Burundi-Sécurité 26 mai 2020
|Des coups de feu entendus ce matin en zone de Cibitoke

Burundi - Sécurité25 mai 2020
|Les violences se poursuivent dans la province de Cibitoke

Burundi - Sécurité23 mai 2020
|Un homme retrouvé mort dans la province de Cibitoke

Burundi - Politique - Opinion22 mai 2020
|Vers une victoire écrasante du Cndd-Fdd ?

Burundi - Politique21 mai 2020
|Après les élections, l’heure est aux rumeurs ...

Burundi - Elections20 mai 2020
|Spécial triples élections au Burundi

Burundi - Sécurité19 mai 2020
|Deux personnes tuées dans la province de Kirundo

Burundi - Sécurité18 mai 2020
|Une explosion de grenade fait deux blessés dans la zone de Bwiza

Burundi - Politique - Sécurité16 mai 2020
|Les "Cnlois" et les "Cnddfddistes" en viennent aux mains dans la province de Bubanza

Burundi - Sécurité15 mai 2020
|Un Congolais tabassé par des policiers pour le simple fait qu’il est Congolais

Archives

 

 

 



Burundi - Elections

Spécial triples élections au Burundi

20 mai 2020

Bujumbura, le 20 mai 2020 (Net Press). Aujourd’hui, c’était le jour le plus attendu de tous les Burundais. Les populations de ce pays doivent se choisir des dirigeants qui présideront à leur destinée à partir du mois d’aout prochain. Trois élections sont donc prévues aujourd’hui, à savoir les présidentielles, les législatives et les communales.

Les défenseurs des droits de l’homme s’expriment...

Ils estiment que sauf surprise et selon les tendances qui s’observent sur le terrain, le prochain président de la République sera issu soit du Cndd-Fdd, soit du Cnl et chacun des deux candidats a l’opportunité de rompre le statu quo pour sauver l’Etat de droit au Burundi.

Ils évoquent notamment des élections organisées sur fond de crise majeure non résolue depuis 2015. A travers ce document de 10 pages, les activistes des droits de l’homme évoquent également un "héritage" d’un Etat aux institutions délabrées. Pour eux, il faut un changement pour renouer avec les principes de bonne gouvernance comme fondement d’un Etat de droit.

Ils recommandent de tirer une bonne leçon du passé pour relever les défis à l’Etat de droit au Burundi. Avec ces développements, les activistes des droits de l’homme indiquent que les candidats aux différentes élections du 20 mai 2020 sont interpellés.

Bujumbura : le centre-ville est un lieu désertique ce matin

Dans les rues du centre-ville de Bujumbura, il n’y a pas de mouvement et la plupart des services sont fermés. L’on fait allusion aux banques, aux magasins, aux restaurants ainsi qu’aux boutiques qui se trouvent au centre-ville. Quelques bus de transport circulent et des fois, ils sont remplis ou alors à moitié vides.

La question que se pose l’opinion est de savoir si cette absence de mouvement de la ville est due à la panique de la population ou alors à l’attention focalisée sur les élections. Ce que l’on peut déjà constater, c’est que la sécurité est globalement bonne dans la ville de Bujumbura, les forces de l’ordre sont un peu partout et ceux qui protègent les institutions sont armés jusqu’aux dents.

Malgré la présence de ces forces de l’ordre, l’on a signalé, à la station New Oil Company, qui jouxte l’Institut français de Bujumbura, ou alors Centre culturel français pour les moins âgés, un garçon qui a tenté de voler mais qui a été attrapé les mains dans le sac. Il a été sérieusement battu par des gens qui étaient tout proche de l’endroit pendant une bonne trentaine de minutes.

Les gens ont répondu massivement à l’activité hautement civique d’élection leur demandée par les autorités politiques. Dans les quartiers ; un reporter de Net Press a pu se rendre dans quelques bureaux de vote de la zone Kinindo, commune Muha, où il a constaté que globalement, tout se passe bien sauf à l’école primaire de cette zone où on a enregistré un retard de plus d’une heure de temps. Partout ailleurs, que ce soit au centre de santé de la Croix Rouge, les élections se sont déroulées dans de bonnes conditions.

Dans les autres zones comme Bwiza et Nyakabiga, les activités de vote se déroulaient normalement et les gens se bousculaient sur des files pour aller voter et retourner à la maison ou alors se rendre à leurs services.

La communication coupée

La communication internet n’était pas fonctionnelle ce matin, les applications comme YouTube ou Whatsup étaient coupées et l’on suivait les informations via une synergie d’une trentaine de radios ainsi que les télévisions et les éléments de la presse écrite. Selon les mêmes radios, ce n’est pas tous les bureaux de vote qui ont des observateurs internationaux.

Des incidents ont été cependant signalés car dans certaines provinces comme Ngozi par exemple, des membres des commissions électorales communales indépendantes, Ceci, ont empêché les journalistes de faire leur travail de reportage. D’autres se sont refuser la permission de voter alors que les journalistes font partie des gens qui votent là où ils sont affectés.

Dans certaines provinces, l’on a remarqué des observateurs kenyans, tanzaniens et nigériens et des fois des mandataires issus des partis politiques Cndd-Fdd, Cnl ou Uprona et des fois, les membres du Cnl étaient absents, ce qui a inquiété cette formation politique. Augustin Ntahangwa, membre de la Ceci Ntahangwa, a sillonné tous les bureaux de vote de Bujumbura, a changé les mandataires à sa guise.

Le président de la Ceni au niveau national lui a signifié que les changements qu’il opère sont nuls et de nul effet. Il lui a recommandé de se présenter à la Ceci Ntahangwa pour expliquer ce qu’il est en train de faire. Si jamais il refuse de se présenter, le président Pierre-Claver Kazihise envisage de recourir à l’intervention policière.

Sinon, l’on informe que les règles d’hygiène sont respectées pour faire face à la pandémie du Covid-19. Il y a cependant certains endroits où l’eau n’était pas disponible et que la distanciation exigée par les professionnels de la santé n’était pas respectée.

"Élections 2020 : le Burundi à la veille d’un changement ?", dixit Rfi

Ce mercredi 20 mai 2020, plus de cinq millions d’électeurs burundais sont appelés aux urnes pour le premier tour d’une élection présidentielle sans Pierre Nkurunziza. Le chef de l’État burundais sortant, au pouvoir depuis 2005, a choisi de ne pas se représenter. Sept candidats sont en lice pour le remplacer, dont deux poids lourds : Évariste Ndayishimiye, candidat du parti au pouvoir, le CNDD-FDD, et son principal rival, Agathon Rwasa, ancien chef de l’autre rébellion hutue. Ce scrutin sous haute tension se passe sans mission d’observation de la communauté internationale. J.M.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.