Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité2 juillet 2020
|Des bandits arrêtés momentanément dans la province de Ngozi

Burundi - Sécurité1er juillet 2020
|Enlèvement d’une avocate en plein exercice de son métier

Burundi - Droits de l’Homme30 juin 2020
|La situation des droits de l’homme de la semaine dernière selon les activistes

Burundi - Sécurité 29 juin 2020
|"Le sol burundais ne peut pas être le sanctuaire des éléments armés qui perturbent la sécurité", dixit le porte-parole de l’armée.

Burundi - Rwanda - Sécurité27 juin 2020
|Le Rwanda dénonce une attaque armée sur son sol en provenance du Burundi

Burundi - Politique - Nécrologie26 juin 2020
|Inhumation officielle de l’ancien président de la République

Burundi - Sécurité25 juin 2020
|Arrestation des personnes soupçonnées d’avoir tendu une embuscade

Burundi - Sécurité - Politique24 juin 2020
|Des Imbonerakure détenus au commissariat de la commune Buganda

Burundi - Sécurité23 juin 2020
|Un weekend peu tendre ici et là dans le pays !

Burundi - Sécurité22 juin 2020
|Un corps sans vie découvert dans la province de Cibitoke

Burundi - Sécurité20 juin 2020
|Un militaire tué accidentellement par son propre pistolet

Burundi – Politique19 juin 2020
|Vers un retour au bercail des réfugiés burundais

Burundi - Sécurité18 juin 2020
|Des crépitements d’armes entendus au nord de la capitale économique

Burundi - Sécurité18 juin 2020
|Des crépitements d’armes entendus au nord de la capitale économique

Burundi - Justice17 juin 2020
|Audition des 5 enseignants incarcérés dans la province de Bubanza

Burundi - Onu - Droits de l’Homme 16 juin 2020
|La commission d’enquête des Nations Unies sur le Burundi sur sa soif d’enquêter sur les violations des droits des personnes humaines au Burundi

Burundi - Sécurité15 juin 2020
|Un policier en état d’ébriété tue une personne dans la commune de Mpanda

Burundi - Politique13 juin 2020
|Réapparition du président élu sur la scène publique

Burundi - Politique12 juin 2020
|La cour constitutionnelle saisie par le gouvernement

Burundi - Sécurité Routière 11 juin 2020
|Un mort et des blessés lors d’un accident de roulages en zone Kamenge

Burundi - Nécrologie - Politique10 juin 2020
|Départ pour l’Eternité du président de la République

Burundi - Sécurité9 juin 2020
|Un étudiant enlevé et introuvable depuis hier soir

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi9 juin 2020
|Vacancy Announcement

Burundi - Sécurité 8 juin 2020
|Une personne tuée en province de Kirundo

Burundi - Justice6 juin 2020
|Tous les coups sont permis à la prison de Rutana....pour la bière !

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Une nuit peu tendre au nord de la capitale économique !

28 mai 2020

Bujumbura, le 28 mai 2020 (Net Press) . La nuit de ce mercredi n’a pas été tendre dans les quartiers du nord de la capitale économique. Nous apprenons que quatre personnes ont été kidnappées et leur argent volé respectivement dans les zones de Kinama, de Kamenge et de Cibitoke.

Des sources sur place indiquent qu’un couple qui rentrait après une soirée bien arrosée au quartier Gikizi, en zone Kamenge, commune urbaine de Ntahangwa, au nord de la capitale économique, a été le cible d’une attaque des bandits et une somme d’argent non encore connue a été volée.

Nous sommes en zone Kinama, tout près d’un endroit appelé communément Dorsale, Donatien Ntakarutimana, qui partageait un verre avec ses amis, a été la cible des bandits. Il était vers 22h 30 et une somme gravitant entre 250.000 mille a été subtilisée. Selon nos sources, la victime a cherché à se défendre mais il a été grièvement blessé. Une opinion sur place indique que cette infraction s’est passée non loin des patrouille policières et du comité mixte de sécurité.

Au quartier Mutakura en zone urbaine de Cibitoke, Firmin Gahiguri et Aimable Sibomana, qui passaient leur soirée bien normale, ont été attaqués par des bandits et n’eut été l’intervention des passants, les choses allaient tourner vers le calvaire.

Une opinion dit que la police de proximité accréditée dans ces circonscriptions ne fait rien pour empêcher ce banditisme qui prend une allure inquiétante, allusion faite aux rondes nocturnes pratiquement tous les jours de nos hommes en uniforme pour assurer la tranquillité des quartiers nord de la capitale économique. N.R.

Burundi - Sécurité

Une personne trouve la mort dans une buvette au Sud du pays

Makamba, le 28 mai 2020 (Net Press) . Des informations en provenance de la commune de Mabanda, en province de Makamba, au Sud du pays, une personne a été poignardée dans une buvette du chef-lieu de cette commune. La victime a été tuée par un homme qui partageait avec lui dans ce même bistrot.

Les informations concordantes indiquent que les autorités communales confirment ce meurtre mais que pour le moment, elles ne connaissent pas les mobiles de cette aggression mortelle. La personne poignardée a trouvé la mort sur le champ et le tueur a été appréhendé par la police pour confection du dossier à acheminer devant la justice. D.N.

Burundi - Sécurité Routière

Un conducteur téméraire

Bujumbura, le 28 mai 2020 (Net Press) . Hier dans l’après midi, un policier agent de la sécurité routière a failli trouver la mort suite à son inattention lors du contrôle de documents d’un conducteur de bus.

En effet, un agent de la police de roulage a obligé un conducteur d’un bus de transport de s’arrêter pour le contrôle de documents du véhicule. Pendant qu’il effectuait ce travail, le conducteur est sorti de son véhicule pour insister auprès de lui de le laisser partir en promettant de revenir pour lui donner un pourboire tout en lui montrant un billet de 2000 Francs.

Mais le policier a refusé ce pourboire, ce qui a irrité le conducteur. Très nerveux, il est retourné au volant et a fait une marche arrière qui a cogné le policier en le projetant dans un caniveau tout proche.

Ainsi, le conducteur de bus a poussé sur l’accélérateur pour prendre le large mais les autres hommes en uniforme sont vite intervenus pour l’empêcher de fuir. Les policiers ont d’abord tiré le conducteur du véhicule et lui ont à maintes reprises infligé des coups avant de l’obliger de se diriger avec son engin au bureau spécial de roulage pour éventuellement y subir un interrogatoire musclé. Car, les gens qui étaient sur place témoignent avoir entendu de la bouche des policiers en train de qualifier l’incident d’attentat prémédité à la vie d’un agent de l’Etat. Ch.N.

Burundi - Justice

Une militante du Cnl recouvre une liberté provisoire

Bujumbura, le 28 mai 2020 (Net Press) . Elle s’appelle Cathy Kezimana, une militante du Cnl qui était également candidate de cette formation politique à la députation dans la province de Bujumbura. Sur la liste des candidats députés, elle occupait la deuxième place, ce qui lui donnait toutes les chances de devenir élue de cette circonscription.

Alors qu’elle était en pleine campagne dans sa province, plus précisément à Ijenda, elle a eu beaucoup de difficultés de s’adresser aux populations car les membres du Cndd-Fdd qui étaient sur place l’empêchaient d’aller où que ce soit. C’est ainsi qu’elle a choisi de s’exprimer à partir du domicile de ses parents car elle était au moins sûre que personne ne pouvait le lui interdire.

Mais juste après sa campagne, elle a été interpellée puis incarcérée à la prison centrale de Mpimba, en mairie de Bujumbura depuis le 5 mai dernier, accusée d’ "incitation à l’insurrection". Cette dame a bénéficié d’une liberté provisoire ce 27 mai, une mesure qui a été bien accueillie par ses familles biologique et politique.

Cependant, la veille, une autre militante du même parti politique avait été arrêtée par des services de renseignements. Elle s’appelle Claire Ndoricimpa et était responsable du mouvement des femmes du Cnl dans la localité de Nyabugete, de la zone de Ruziba, au Sud de Bujumbura. Selon des informations en provenance de cette entité, elle aurait envoyé un message audio dans un groupe WhatsUp où elle exprimait ses inquiétudes à propos de la sécurité des "Cnlois". Elle aurait demandé aux responsables de son parti de distribuer les armes à ses militants.

Elle aurait également demandé de leur laisser occuper les grands axes qui relient la capitale économique du reste du pays dans le but de se protéger, surtout que même le Cndd-Fdd avait distribué des armes dans sa localité, avait-elle affirmé. Le Cnl n’a pas encore réagi à ces accusations, mais demande d’ores et déjà de libérer cette mère de 6 enfants. J.M.

Burundi – Politique

Un grand nombre de militants du Cnl en détention à Bubanza

Bubanza, le 28 mai 2020 (Net Press) . Depuis le début de la campagne électorale de ce mois de mai qui vient de s’achever sur la victoire du candidat du Cndd-Fdd, général Evariste Ndayishimiye, des arrestations intempestives des membres du Cnl ont été opérées soit par la police, soit par les jeunes du parti au pouvoir, les Imbonerakure, de la province de Bubanza.

Ils sont détenus préventivement dans différents cachots de cette province à Gihanga, Mpanda, Muzinda et Bubanza. Ils seraient uniquement coupable de ne pas partager les mêmes convictions politiques que les membres du Cndd-Fdd, ce qui les confère un statut de prisonniers politiques ou d’opinion. Mais les parquets sont tellement artistes pour fabriquer des accusations plus audibles aux yeux de la population, en l’occurrence le fait de tentative de perturber les élections et d’atteinte à la sécurité intérieure du pays.

Parmi ces détenus, à la veille des élections, les jeunes Imbonerakure ont arrêté 23 militants du Cnl, une vingtaine parmi eux ont été appréhendés le jour du scrutin et 7 autres le lendemain. Ce qui totalise 55 membres du parti d’Agathon Rwasa détenus durant uniquement trois jours successifs dans la seule province de Bubanza.

Ces geôliers viennent allonger la liste des prévenus en détention dans cette province car, nul n’ignore qu’à quelques jours du scrutin, des élèves ont été arrêtés pour tentative d’assassinat de leur chef d’établissement alors qu’en réalité, ils sont victimes d’avoir quitté le Cndd-Fdd pour adhérer au Cnl. J.M.

Burundi - Diplomatie

Impossible de devenir plus diplomate que les diplomates accrédités au Burundi

Bujumbura, le 28 mai 2020 (Net Press) . Les diplomates accrédités au Burundi sont d’une prudence rare au monde. Dans un communiqué de presse rendu public ce 27 mai par un groupe des chefs de missions diplomatiques accrédités au Burundi, ils indiquent qu’ils prennent acte des résultats provisoires des élections présidentielles et législatives présentés par la Ceni le 25 mai dernier.

Ils saluent la forte participation des Burundais aux scrutins du 20 mai 2020. Ils encouragent tous les acteurs du processus électoral à préserver un climat pacifique en prenant notamment en compte l’appel de la commission de l’Union africaine et du secrétariat des Nations unies à tous les acteurs politiques à "s’abstenir de tout acte de violence et à privilégier la concertation dans le traitement des différends électoraux".

Dans l’intérêt collectif, poursuivent-ils, le groupe exhorte donc tous les acteurs nationaux à faire preuve de responsabilité et à résoudre les différends pouvant résulter du processus électoral à travers les procédures légales existantes. Ils réitèrent leur volonté d’accompagner le peuple burundais dans son progrès vers la stabilité, la démocratie et la justice ; en alignement avec les objectifs du développement durable.

Une certaine opinion trouve que les diplomates vivant au Burundi sont tellement "acrobates" dans l’exercice de leurs fonctions dans ce pays si bien qu’ils parviennent à s’exprimer pour ne rien donner comme message, une prestation qui ne peut se faire que par des diplomates accrédités au pays de Mwezi Gisabo. D.N.

Burundi - Rdc – Politique

Le président de la Rdc félicite le président élu du Burundi

Kinshasa, le 28 mai 2020 (Net Press) . Au lendemain de son élection à la présidence de la République, le général Evariste Ndayishimiye a reçu des messages de félicitation de diverses personnalités, en l’occurrence le président de la République démocratique du Congo, Felix –Antoine Tshisekedi

.Le président congolais a félicité le futur président du Burundi Evariste Ndayishimiye. Il lui a assuré de sa disponibilité « à œuvrer ensemble pour la paix et le développement dans la région des Grands Lacs ».

Et dans la même foulée, la communauté d’Afrique de l’Est a également félicité le gouvernement et le peuple burundais pour "les nominations, les campagnes et le processus de vote pacifiques et réussis en ce qui concerne les élections qui viennent de se terminer." N.R.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.