Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Droits de l’Homme21 juillet 2020
|Les activistes des droits de la personne s’expriment...

Burundi - Sécurité20 juillet 2020
|Une tentative d’évasion virée vers l’irréparable

Burundi - Rdc - Sécurité18 juillet 2020
|Des réfugiés burundais accusés de collaborer avec les rebelles locaux en Rdc

Burundi - Sécurité17 juillet 2020
|Le banditisme et la sorcellerie comme éventuelles sources d’insécurité dans Bubanza

Burundi - Sécurité Routière16 juillet 2020
|Deuxième accident du bus de transport de la compagnie Memento en deux jours

Burundi - Sécurité15 juillet 2020
|Découverte d’un corps sans vie au Sud du pays

Burundi - Sécurité14 juillet 2020
|Disparition d’un cadre de la société Afritextile

Burundi - Sécurité13 juillet 2020
|La police chargée de la sécurité lacustre saisit une fraude

Burundi - Sécurité11 juillet 2020
|L’insécurité augmente d’un cran au Centre-est du pays

Burundi - Sécurité10 juillet 2020
|Un corps d’une jeune fille sans vie retrouvé dans un champ

Burundi - Sécurité9 juillet 2020
|L’insécurité augmente d’un cran dans la zone de Buterere même si la vie continue

Burundi - Sécurité - Justice 8 juillet 2020
|Des grognes des détenus à la prison centrale de Muyinga

Burundi - Droits de l’Homme7 juillet 2020
|Les activistes des droits de l’homme s’expriment...

Burundi - Sécurité6 juillet 2020
|L’administration de Nyanza-Lac ordonne l’enterrement d’une personne non identifiée

Burundi - Sécurité4 juillet 2020
|Un homme disparaît dans le lac Cohoha

Burundi - Politique3 juillet 2020
|Un "Cnloi" porté disparu dans Bujumbura rural

Burundi - Sécurité2 juillet 2020
|Des bandits arrêtés momentanément dans la province de Ngozi

Burundi - Sécurité1er juillet 2020
|Enlèvement d’une avocate en plein exercice de son métier

Burundi - Droits de l’Homme30 juin 2020
|La situation des droits de l’homme de la semaine dernière selon les activistes

Burundi - Sécurité 29 juin 2020
|"Le sol burundais ne peut pas être le sanctuaire des éléments armés qui perturbent la sécurité", dixit le porte-parole de l’armée.

Burundi - Rwanda - Sécurité27 juin 2020
|Le Rwanda dénonce une attaque armée sur son sol en provenance du Burundi

Burundi - Politique - Nécrologie26 juin 2020
|Inhumation officielle de l’ancien président de la République

Burundi - Sécurité25 juin 2020
|Arrestation des personnes soupçonnées d’avoir tendu une embuscade

Burundi - Sécurité - Politique24 juin 2020
|Des Imbonerakure détenus au commissariat de la commune Buganda

Burundi - Sécurité23 juin 2020
|Un weekend peu tendre ici et là dans le pays !

Archives

 

 

 



Burundi - Santé

Des activistes de droits de l’homme alertent ...

30 mai 2020

Bujumbura, le 30 mai 2020 (Net Press) . Ils évoquent le cas du Covid-19 qui frappe de plein fouet pratiquement tous les pays du monde avec des effectifs sur des cas infectés ainsi que des décès. Ils indiquent que de nouveaux cas apparaissent toujours même si la tendance est à la baisse dans les pays qui ont pris des dispositions suffisantes pour combattre la pandémie.

Dans notre pays, les chiffres officiels du 27 mai dernier font état de 42 cas de Covid-19 enregistrés, dont un décès. Ces défenseurs des droits de l’homme trouvent qu’il est difficile d’accorder un quelconque crédit à ces effectifs car plusieurs sources, poursuivent-ils, indiquent que beaucoup de patients sont décédés après avoir présenté des symptômes typiques du coronavirus mais qui n’ont pas été testés ou sans que leurs résultats ne soient révélés.

Cependant, les mêmes défenseurs des droits de l’homme indiquent qu’ils ont des informations que le virus se serait déjà propagé dans 10 provinces sur les 18 que compte le pays. A l’intérieur du pays, déplorent-ils, aucun centre n’a la capacité de tester les personnes suspectes et il n’y a même pas d’autorisation à le faire, d’où de l’opacité sur le niveau de prévalence de la pandémie.

Ils semblent révoltés du fait que le gouvernement de Gitega continue à nier les évidences sans aucune stratégie cohérente de lutte contre le Covid-19. Les défenseurs accusent donc le même gouvernement d’avoir délibérément limité l’accès aux tests, d’avoir organisé des campagnes électorales - une priorité par rapport à la protection des populations - sans mise en garde de dispositifs permettant de minimiser les risques de contamination par le coronavirus, etc..

Selon toujours ces activistes, le régime de Gitega ne manifeste aucune volonté de collaborer activement et sincèrement avec les autres pays de la sous-région ou avec la communauté internationale pour lutter efficacement contre la pandémie. Il brille par son absence aux rencontres, pourtant en télé ou vidéo conférence, avec les autres pays de la sous-région afin de trouver des réponses concertées.

Et surtout, rééditant la stratégie qu’il a appliquée au Haut- Commissariat des Nations Unies pour éviter son monitorage de la violation des droits humains, le régime vient d’expulser le Représentant de l’OMS et trois de ses experts qui étaient particulièrement chargés de l’épauler dans la lutte contre le coronavirus.

Ils comptent pour cela d’intégrer leurs activités sur le monitoring des cas de covid-19 et s’apprêtent à se joindre aux efforts des autres organisations de la société civile pour concevoir et diffuser des messages de prévention. D.N.

Burundi - Humanitaire

L’Oim et ses partenaires au chevet des victimes d’inondation à Gatumba

Bujumbura, le 30 mai 2020 (Net Press) . Nous apprenons que plus de 2100 victimes des pluies torrentielles et d’inondations dans Bujumbura rural reçoivent de l’aide de la part de l’organisation internationale pour les migrations, Oim. Plus de 45000 personnes ont été affectées par ces événements, parmi lesquelles plus de 18000 sont nouvellement déplacées dans trois sites formés spontanément à Gatumba pour servir d’abris d’urgence.

Selon des sources d’information en provenance de l’Oim, ces populations sont confrontées à des risques accrus de maladies à potentiel épidémique, notamment le Covid-19, due à de mauvaises conditions sanitaires dans les camps. Sous la coordination d’Ocha, les acteurs humanitaires au Burundi de différents groupes sectoriels se sont monopolisés pour venir en aide aux gouvernement du Burundi afin d’assister les victimes d’inondations à travers diverses actions, y compris des évaluations et des distributions d’aides de première nécessité. J.M. 

Burundi - Société

Incarcération d’une personne qui lance des insanités sur les réseaux sociaux

Bujumbura, le 30 mai 2020 (Net Press) . Au lendemain de la déclaration de l’église catholique sur le triple scrutin du 20 mai dernier, une personne de voix féminine s’est arrogée le droit d’insulter l’église et les prélats de la façon la plus grossière qui soit et dont les termes utilisés ne devraient pas provenir de la bouche d’une femme au regard de la culture burundaise.

Selon des informations parvenues à la rédaction, la femme en question a été identifiée et l’on s’est rendu compte qu’il s’agit d’une policière. Elle a été arrêtées, obligée de remettre l’uniforme de service car elle ne mérite plus d’accomplir la mission de protéger la population et transférée à la prison centrale de Mpimba, dans la capitale économique Bujumbura. N.R.

Burundi - Nécrologie

Départ pour l’Eternité du journaliste en retraite de la Rtnb

Bujumbura, le 30 mai 2020 (Net Press) . Le journaliste en retraite de la Radiotélévision nationale du Burundi (Rtnb), Emile Wenga Nahigejeje, est mort ce jeudi 28 mai après une courte maladie, selon ses anciens confrères. Malgré cela, d’autres informations indépendantes font état d’une santé fragile du défunt lors de son départ pour la retraite.

Emile Wenga Nahigejeje avait fait ses études à l’institut national de l’audiovisuel à Paris en France et il a presté à la radio et télévision nationales comme technicien audiovisuel. Plus tard, il est devenu même directeur technique à cette station publique avant d’être remplacé en 2013.

L’on saura qu’Emile Wenga a travaillé pour la radio et télévision nationales pendant une quarantaine d’années. Il a toujours été estimé de ses collègues car il était à l’aise avec tout le monde. Ceux qui l’ont connu disent qu’il était un journalistes laborieux et qui ne cessait de prodiguer des conseils à toute personne qui désirait le consulter. Ch.N.

Burundi - Nations Unies - Sécurité

Le secrétaire général de l’Onu livre un message à l’occasion de la journée internationale des casques bleus

New York, le 29 mai 2020 (Net Press) . A l’occasion de la journée mondiale des casques bleus de l’Onu le 29 mai de chaque année, le secrétaire général de cette organisation a livré un message qui est parvenu à la rédaction de Net Press. De son côté, elle le livre en entièreté à ses lecteurs.

" Aujourd’hui, nous rendons hommage à plus d’un million de femmes et d’hommes qui ont servi comme soldats de la paix des Nations Unies, et aux plus de 3 900 Casques bleus qui ont perdu la vie dans l’exercice de leurs fonctions.

" Nous exprimons également notre gratitude aux 95 000 civils, policiers et militaires actuellement déployés dans le monde entier.

" Le défi auquel ils font face aujourd’hui est l’un des plus grands qu’ils aient jamais eu à relever : s’acquitter de leurs mandats en matière de paix et de sécurité tout en aidant les pays à lutter contre la pandémie du COVID-19. Cette année, le thème de la commémoration –

" Les femmes dans le maintien de la paix – souligne leur rôle central dans nos opérations. Les femmes disposent souvent d’un meilleur accès aux communautés que nous servons, ce qui nous permet d’améliorer la protection des civils, de promouvoir les droits humains et, de manière générale, de mieux remplir notre mission.

" Leur participation revêt aujourd’hui une importance particulière car les soldates de la paix sont en première ligne pour aider à combattre le COVID-19 dans des contextes déjà fragiles, en utilisant les radios locales pour diffuser des messages de santé publique, en livrant des fournitures essentielles aux communautés pour prévenir la propagation du virus et en soutenant l’action de celles et ceux qui œuvrent localement en faveur de la paix. Pourtant, les femmes ne représentent toujours que 6 % du personnel en uniforme – militaires, policiers, personnel judiciaire et agents pénitentiaires – des missions.

" Alors que nous célébrons le 20ème anniversaire de la résolution 1325 du Conseil de sécurité sur Les femmes, la paix et la sécurité, nous devons faire davantage pour assurer une représentation égale des femmes dans tous les domaines de la paix et de la sécurité.

" Ensemble, continuons d’œuvrer pour la paix, surmontons la pandémie et bâtissons un avenir meilleur. " Ch.N.

Burundi - Usa - Sécurité

"Mort de George Floyd à Minneapolis : le policier en cause arrêté et écroué", dixit Rfi

Minneapolis, le 30 mai 2020 (Net Press) . Le policier impliqué dans la mort de George Floyd, ce Noir américain dont le décès a ravivé les plaies raciales des États-Unis, a été arrêté et inculpé d’homicide involontaire vendredi comme le réclamaient depuis plusieurs jours les manifestants, dont la colère a pris la forme d’émeutes à Minneapolis.

« Le policier impliqué dans la mort de M. Floyd, qui a été identifié comme Derek Chauvin, a été placé en détention » par la police criminelle, a déclaré le commissaire John Harrington, du département de la Sécurité civile du Minnesota. Une vidéo violente, devenue virale, montrait ce policier interpellant violemment lundi pour un délit mineur George Floyd, 46 ans, en plaçant son genou sur son cou. « Je ne peux plus respirer », l’entend-on dire dans l’enregistrement de la scène. Les résultats de l’autopsie ne sont pas encore connus mais le policier est accusé d’avoir asphyxié George Floyd. D.N.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.