Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Droits de l’Homme21 juillet 2020
|Les activistes des droits de la personne s’expriment...

Burundi - Sécurité20 juillet 2020
|Une tentative d’évasion virée vers l’irréparable

Burundi - Rdc - Sécurité18 juillet 2020
|Des réfugiés burundais accusés de collaborer avec les rebelles locaux en Rdc

Burundi - Sécurité17 juillet 2020
|Le banditisme et la sorcellerie comme éventuelles sources d’insécurité dans Bubanza

Burundi - Sécurité Routière16 juillet 2020
|Deuxième accident du bus de transport de la compagnie Memento en deux jours

Burundi - Sécurité15 juillet 2020
|Découverte d’un corps sans vie au Sud du pays

Burundi - Sécurité14 juillet 2020
|Disparition d’un cadre de la société Afritextile

Burundi - Sécurité13 juillet 2020
|La police chargée de la sécurité lacustre saisit une fraude

Burundi - Sécurité11 juillet 2020
|L’insécurité augmente d’un cran au Centre-est du pays

Burundi - Sécurité10 juillet 2020
|Un corps d’une jeune fille sans vie retrouvé dans un champ

Burundi - Sécurité9 juillet 2020
|L’insécurité augmente d’un cran dans la zone de Buterere même si la vie continue

Burundi - Sécurité - Justice 8 juillet 2020
|Des grognes des détenus à la prison centrale de Muyinga

Burundi - Droits de l’Homme7 juillet 2020
|Les activistes des droits de l’homme s’expriment...

Burundi - Sécurité6 juillet 2020
|L’administration de Nyanza-Lac ordonne l’enterrement d’une personne non identifiée

Burundi - Sécurité4 juillet 2020
|Un homme disparaît dans le lac Cohoha

Burundi - Politique3 juillet 2020
|Un "Cnloi" porté disparu dans Bujumbura rural

Burundi - Sécurité2 juillet 2020
|Des bandits arrêtés momentanément dans la province de Ngozi

Burundi - Sécurité1er juillet 2020
|Enlèvement d’une avocate en plein exercice de son métier

Burundi - Droits de l’Homme30 juin 2020
|La situation des droits de l’homme de la semaine dernière selon les activistes

Burundi - Sécurité 29 juin 2020
|"Le sol burundais ne peut pas être le sanctuaire des éléments armés qui perturbent la sécurité", dixit le porte-parole de l’armée.

Burundi - Rwanda - Sécurité27 juin 2020
|Le Rwanda dénonce une attaque armée sur son sol en provenance du Burundi

Burundi - Politique - Nécrologie26 juin 2020
|Inhumation officielle de l’ancien président de la République

Burundi - Sécurité25 juin 2020
|Arrestation des personnes soupçonnées d’avoir tendu une embuscade

Burundi - Sécurité - Politique24 juin 2020
|Des Imbonerakure détenus au commissariat de la commune Buganda

Burundi - Sécurité23 juin 2020
|Un weekend peu tendre ici et là dans le pays !

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Enlèvement d’une avocate en plein exercice de son métier

1er juillet 2020

Bujumbura, le 1er juillet 2020 (Net Press) . Elle s’appelle Yvette Niyokindi, elle est avocate au barreau de Bujumbura. Hier, elle s’est rendue dans la commune de Mubimbi, de la province de Bujumbura dit rural, à l’Ouest du pays, pour défendre un dossier de son client. Alors qu’elle était de retour dans la capitale économique, elle a été kidnappée par des gens non encore identifiés.

Selon des informations disponibles à la rédaction, elle aurait été retrouvée dans la soirée dans la localité de Rubirizi par un chef de poste, encore en vie mais la victime était complètement muette. Impossible pour le moment de dire qu’elle a déprimé ou qu’elle a été violentée par ses ravisseurs. L’on ne connaît pas encore les mobiles de cet enlèvement mais l’on apprend que le barreau de Bujumbura suit de près ce dossier. Ch.N.

Burundi - Droits de l’Homme

La situation des droits de l’homme au mois de juin dernier

Bujumbura, le 1er juillet 2020 (Net Press) . Les défenseurs des droits de l’homme évoquent pendant cette période des allégations de violations, des violations et atteintes aux droits de l’homme. Pour eux, au moins 23 personnes ont été tuées, trois enlevées au moment où l’on enregistre 5 victimes de violences sexuelles basées sur le genre, 3 cas de torture et 58 arrestations arbitraires. Parmi les victimes, l’on compte également 6 femmes et un élève tués, une femme enlevée ainsi que 4 femmes et 3 mineurs arrêtés de façon arbitraire.

Des cas de violation des droits économiques, sociaux et culturels, de gestion opaque de la pandémie du Covid-19 ont été relevés dans certaines provinces du pays. Des jeunes du parti au pouvoir, des policiers, des agents du Snr et des administratifs sont pointés du doigt comme étant des présumés auteurs de la plupart de ces violations des droits humains observées. Parmi les victimes enregistrées, figurent en grande partie des membres du parti Cnl et certains membres du parti Cndd-Fdd. D.N.

Burundi - Justice

Un policier condamné à perpétuité pour avoir tiré sur un Imbonerakure au Sud du pays

Bururi, le 1er juillet 2020 (Net Press) . Dans un procès de flagrance, un policier du nom de Célestin Batungwanayo, a été condamné ce mardi 30 juin à une peine de prison à perpétuité et à une amende de 15 millions de nos francs pour avoir été reconnu coupable de meurtre avec préméditation d’un jeune homme, Méthode Nzeyimana, à la fois élève et Imbonerakure.

Rappelons que le meurtre a été perpétré sur la colline Burarana, dans la commune et province de Bururi, au Sud du pays, en date du 21 juin dernier vers 20 heures, alors qu’il était en pleine patrouille sur sa colline natale. La famille de feu Méthode Nzeyimana apprécie positivement le jugement rendu par le tribunal de grande instance de Bururi.J.M.

Burundi - Politique

Le nouveau président de la République glisse un message après l’investiture du gouvernement

Bujumbura, le 1er juillet 2020 (Net Press) . Le nouveau gouvernement a prêté serment hier après-midi, vers 13h42’. Le président de la République, Evariste Ndayishimiye, a fait savoir à la nouvelle équipe que ce n’est pas le Cndd-Fdd qui a gagné les élections, mais tous les Burundais. Le gouvernement doit donc travailler pour tout le monde, toutes tendances confondues et non à leurs formations politiques, leurs ethnies ou entités d’origine uniquement. Les contrevenants à ce conseil seront remplacés sans autre forme de procès.

Des préoccupations d’urgence !

Avec l’aide de toutes les couches de la population burundaise, le président Evariste Ndayishimiye va s’atteler urgemment à six nouveaux projets de société, dont la sauvegarde de la bonne gouvernance centrée sur la lutte contre la corruption et ses infractions connexes. Des boîtes de suggestion seront répandues dans toutes les communes du pays pour dénoncer les corrompus.

Une commission ad hoc sera mise en place pour mettre la lumière sur les coupables de la corruption et dans l’optique de la lutte contre le Covid 19, le prix des savons en fabrication au Burundi sera revu à la baisse à concurrence de 50% et le reste va être payé par le trésor public. Les villes de l’intérieur du pays vont bénéficier d’une réduction du tarif en eau potable ainsi que les centres de dépistages du Covid 19 qui vont être implantés dans tous les districts sanitaires .

Le président Evariste Ndayishimiye prônait pour l’emploi des jeunes diplômés regroupés au sein des coopératives, où un fond d’appui non remboursable sera mis à leur disposition et a également promis la réinsertion et la réintégration socioéconomique des déplacés de guerres et la gratuité de soins de santé des retraités de l’Etat dès le 1er juillet 2020.

Aujourd’hui, les cérémonies se déroulent dans la capitale économique Bujumbura, sur l’autoroute dénommée "Boulevard de l’Indépendance". Les festivités ont débuté vers 11 heures et la plupart des gens qui avaient participé à ces cérémonies sont restés sur place pour assister au défilé militaire qui est impressionnant. N.R.

Burundi - Société

Incapable de prêter serment correctement à deux reprises

Bujumbura, le 1er juillet 2020 (Net Press) . Il était vers 13h25’ quand la nouvelle ministre de la justice, Jeanine Nibizi, devant le président de la République et les différentes personnalités invitées à cette occasion, a été obligée de refaire sa prestation à trois reprises. Au cours de sa première prestation, elle a tout simplement mal lu le texte sous ses yeux, d’où elle a été empêchée d’aller apposer sa signature devant la cour constitutionnelle.

En recommençant le même exercice, elle s’est encore une fois trompée, poussant le chef protocole du président de la République, Zéphylin Maniratanga à l’inviter poliment à refaire sa prestation. Ce n’est qu’au troisième essai qu’elle est parvenue à prêter serment correctement, une situation qui rappelle une autre où l’ancien premier vice-président de la République aujourd’hui en exil, le major Bernard Busokoza, a également été obligé de refaire sa prestation devant l’ancien président de la République, feu Pierre Nkurunziza. N.R.

Burundi - Rwanda - Sécurité - Coopération

Le Rwanda demande des explications au Burundi sur une attaque du weekend dernier

Kigali, le 1er juillet 2020 (Net Press). Le gouvernement rwandais, via le ministère des affaires étrangères, a saisi celui du Burundi pour lui demander des explications sur les attaques de ce 27 juin au Sud de ce pays. Le Rwanda voudrait que les assaillants, une centaine au total, soient traduits devant la justice ou à défaut, soient extradés au Rwanda pour jugement.

L’on saura que le gouvernement du Burundi n’avait pas reconnu cette attaque et qu’il avait indiqué que le pays n’est pas un sanctuaire des éléments de déstabilisation des pays voisins. Quatre personnes avaient trouvé la mort dans cette attaque et trois capturées, laissant leurs effets militaires sur place comme les fusils, les radios de communications et des boîtes de conserves. D.N.

Burundi - Belgique - Rdc - Coopération

"Les Congolais réagissent aux « profonds regrets » du roi de Belgique", dixit Rfi

Kinshasa, le 1er juillet 2020 (Net Press) . Le roi Philippe a écrit à Félix Tshisekedi à l’occasion du 60e anniversaire de l’indépendance de la République démocratique du Congo. Il a présenté ses « plus profonds regrets » pour les violences et cruautés quand le pays était la propriété personnelle de son arrière-arrière-grand-père. Une première historique. Comment réagit-on côté Congolais ?

Dans une déclaration, la ministre congolaise des Affaires étrangères a d’abord salué la reconnaissance du fait que « le Congolais n’a pas été traité dans le respect de la dignité humaine », explique-t-elle. Pour Marie-Ntumba Nzeza, ce sont les meilleurs souhaits que pouvaient recevoir la RDC et sa population.

« C’est du baume sur le cœur du peuple congolais. C’est une avancée qui va booster les relations amicales entre nos deux nations. C’est aussi un puissant soubassement socio-psychologique qui va, petit à petit, modifier notre regard sur nous-mêmes. La Belgique, par le roi Philippe, a posé les bases d’un changement profond. »

Pour Carbone Beni, du mouvement citoyen Filimbi, c’est aussi « UNE PRISE DE POSITION HISTORIQUE », mais il ne faut pas s’arrêter là. Il plaide pour que cette histoire commune soit enseignée dans les deux pays.

C’est aussi l’avis de Bienvenu Matumo, du mouvement citoyen Lucha (Lutte pour le changement). Mais, pour lui, la Belgique a encore quelques pas à faire. « Il y a eu beaucoup de crimes économiques, mais aussi des violations de droits de l’homme qui ont été commises en RDC par Léopold et la colonisation belge. Il faut déclencher un mécanisme de réparation, qui peut être un élément fondateur de nos nouvelles relations avec la Belgique. » Pour Bienvenu Matumo, les regrets ne suffisent pas, il exige de véritables excuses.

Quelqu’un qui reconnaît ses erreurs, présente des excuses, c’est déjà quelque chose de fondamental. Surtout que ce n’est pas lui ! Nous sommes une génération de plusieurs décennies après cette colonisation, c’est encourageant. J.M.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.