Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Droits de l’Homme21 juillet 2020
|Les activistes des droits de la personne s’expriment...

Burundi - Sécurité20 juillet 2020
|Une tentative d’évasion virée vers l’irréparable

Burundi - Rdc - Sécurité18 juillet 2020
|Des réfugiés burundais accusés de collaborer avec les rebelles locaux en Rdc

Burundi - Sécurité17 juillet 2020
|Le banditisme et la sorcellerie comme éventuelles sources d’insécurité dans Bubanza

Burundi - Sécurité Routière16 juillet 2020
|Deuxième accident du bus de transport de la compagnie Memento en deux jours

Burundi - Sécurité15 juillet 2020
|Découverte d’un corps sans vie au Sud du pays

Burundi - Sécurité14 juillet 2020
|Disparition d’un cadre de la société Afritextile

Burundi - Sécurité13 juillet 2020
|La police chargée de la sécurité lacustre saisit une fraude

Burundi - Sécurité11 juillet 2020
|L’insécurité augmente d’un cran au Centre-est du pays

Burundi - Sécurité10 juillet 2020
|Un corps d’une jeune fille sans vie retrouvé dans un champ

Burundi - Sécurité9 juillet 2020
|L’insécurité augmente d’un cran dans la zone de Buterere même si la vie continue

Burundi - Sécurité - Justice 8 juillet 2020
|Des grognes des détenus à la prison centrale de Muyinga

Burundi - Droits de l’Homme7 juillet 2020
|Les activistes des droits de l’homme s’expriment...

Burundi - Sécurité6 juillet 2020
|L’administration de Nyanza-Lac ordonne l’enterrement d’une personne non identifiée

Burundi - Sécurité4 juillet 2020
|Un homme disparaît dans le lac Cohoha

Burundi - Politique3 juillet 2020
|Un "Cnloi" porté disparu dans Bujumbura rural

Burundi - Sécurité2 juillet 2020
|Des bandits arrêtés momentanément dans la province de Ngozi

Burundi - Sécurité1er juillet 2020
|Enlèvement d’une avocate en plein exercice de son métier

Burundi - Droits de l’Homme30 juin 2020
|La situation des droits de l’homme de la semaine dernière selon les activistes

Burundi - Sécurité 29 juin 2020
|"Le sol burundais ne peut pas être le sanctuaire des éléments armés qui perturbent la sécurité", dixit le porte-parole de l’armée.

Burundi - Rwanda - Sécurité27 juin 2020
|Le Rwanda dénonce une attaque armée sur son sol en provenance du Burundi

Burundi - Politique - Nécrologie26 juin 2020
|Inhumation officielle de l’ancien président de la République

Burundi - Sécurité25 juin 2020
|Arrestation des personnes soupçonnées d’avoir tendu une embuscade

Burundi - Sécurité - Politique24 juin 2020
|Des Imbonerakure détenus au commissariat de la commune Buganda

Burundi - Sécurité23 juin 2020
|Un weekend peu tendre ici et là dans le pays !

Archives

 

 

 



Burundi - Droits de l’Homme

Les activistes des droits de l’homme s’expriment...

7 juillet 2020

Bujumbura, le 7 juillet 2020 (Net Press) . Ils évoquent des allégations de violations, des atteintes et des violations des droits de l’homme enregistrées la semaine dernière. Au moins 13 personnes ont été tuées pendant cette période, deux personnes retrouvées, 5 victimes de violences sexuelles basées sur le genre. Ils parlent également d’une personne qui a été arrêtée arbitrairement.

Tous les soupçons de ces violations des droits humains se dirigent vers des jeunes du parti de l’Aigle, des policiers et des administratifs Ils mettent en relief également des cas de tuerie, d’enlèvement, de violences sexuelles basées sur le genre et d’arrestations arbitraires qui sont observés dans le pays. Ces défenseurs des droits de l’homme relèvent enfin des cas de prise de conscience dans la gestion de la covid-19, de violations des droits de l’enfant ainsi que des droits économiques, sociaux et culturels, des morts dans des circonstances obscures, de vol à main armée et des intimidations. D.N.

Burundi - Politique

La nomination du nouveau gouvernement critiqué par l’opposition en exil !

Bruxelles, le 7 juillet 2020 (Net Press) . L’opposition en exil dénonce la formation d’un gouvernement mono ethnique et mono partisan à travers une déclaration rendue publique le 6 juillet 2020. La coalition des forces de l’opposition burundaise pour le rétablissement de l’Accord d’Arusha, “CFOR-Arusha, puisqu’il s’agit de cette coalition, dénonce un gouvernement mono- ethnique et issu « du seul parti au pouvoir Cndd-Fdd et ses alliés. Ils en veulent pour exemple la nomination d’un premier ministre et d’un super ministre de l’intérieur et de la sécurité publique qui sont d’une même ethnie, faisant tous les deux partie de la chaîne de commandement .

Selon l’opposition en exil, après la publication des résultats par la commission électorale nationale indépendante jugés par cette dernière d’invraisemblables avant de les retirer de son site, l’opposition en exil y voit un effet direct de l’élimination des accords d’Arusha qui avaient mis fin à la guerre civile (1993-2005 ; 300.000 morts)

La CFOR-Arusha demande donc à la communauté internationale de sortir de son silence et de prendre des mesures pour trouver une issue pacifique pour que le Burundi sorte de l’impasse dans laquelle il est plongé depuis 2015. Elle demande en outre à la cour pénale internationale d’accélérer son enquête sur les crimes contre l’humanité en cours au Burundi depuis 2015.

Cette opposition en exil demande enfin au nouveau pouvoir de Gitega de s’engager dans des négociations inclusives sous une médiation neutre pour trouver une solution politique durable à la crise burundaise.

De son côté et presqu’au même moment, Lewis Mudge, directeur pour l’Afrique centrale à l’Ong Human Rights Watch, se concentre sur le Burundi, le Cameroun, la République centrafricaine, la République démocratique du Congo et le Rwanda. Avant de rejoindre Human Rights Watch, il était basé à Goma, dans l’est de la RD Congo, une sous-région qu’il maîtrise parfaitement.

Il demande au nouveau président de la République, le général major Evariste Ndayishimiye, de bâtir l’héritage qu’il souhaite léguer à son pays et ajoute que les autorités judiciaires devraient aller au-delà des quelques cas isolés de poursuites contre des membres du groupe et mener des enquêtes approfondies et transparentes sur le rôle des Imbonerakure dans les crimes commis depuis la crise de 2015, notamment que les membres de la ligue des jeunes du parti présidentiel, « Imbonerakure » terrorisent depuis trop longtemps la population du Burundi.

Le nouveau président Évariste Ndayishimiye doit mettre un terme à leurs exactions. Lewis Mudge, cet activiste des droits de la personne humaine, dit qu’a « l’approche des récentes élections au Burundi, certains membres des Imbonerakure ont joué un rôle déterminant dans les assassinats, arrestations arbitraires, disparitions, et dans l’intimidation et le harcèlement d’opposants politiques.

Lewis Mugde dit que le nouveau président de la République, Evariste Ndayishimiye, a été le chef du parti au pouvoir pendant certaines années. Mais le nouveau gouvernement peut rompre avec le passé et ordonner immédiatement et publiquement aux membres des Imbonerakure de cesser de détenir des armes, de maltraiter et de tuer en toute illégalité. De même, des ordres devraient être donnés pour qu’ils n’extorquent plus d’argent à la population. J.M.

Burundi - Santé

A travers une campagne de dépistage massive contre le Covid-2019, le ministre de tutelle donne un message !

Bujumbura, le 7 juillet 2020 (Net Press) . C’était ce lundi 6 juillet, le ministère de la santé publique et la lutte contre le sida a entamé un dépistage de masse des personnes présentant des signes de la pandémie Covid-19 où 419 personnes ont été dépistées dans les circonscriptions de l’Ets Kamenge , de l’Hôtel Source du Nil et du terrain de football de Kanyosha.

Le ministre de la santé publique et de la lutte contre le sida, Thaddée Ndikumana, demande à la population de se prévenir et le lieu de guérir , et de respecter les mesures et de prévention contre cette pandémie .

A travers une conférence de presse tenue à cet effet, le ministre a demandé à la population burundaise d’observer les mesures de préventions individuelles et collectives contre le Covid-19, notamment se laver les mains à l’eau propre et au savon ou à l’eau chlorée et éviter de se saluer en se serrant les mains ou en s’embrassant, tousser ou éternuer dans le manche ou le port obligatoire de masque pour le personnel de santé en milieu de soins, les patients testés positifs de la pandémie ainsi que les personnes contactées.

Le Ministre Thaddée Ndikumana recommande à la population burundaise de porter des masques et la désinfection des bus de transports en commun pour éviter une large propagation de cette pandémie Covid-19

Répondant à la question qui concerne le vaccin de Covid19, Dr Thaddée Ndikumana n’y va pas par quatre chemins et dit que le Burundi n’admettra en aucun cas le vaccin du Coronavirus au Burundi. Le ministre Thaddée Ndikumana dresse le bilan de 2319 personnes testées, le Burundi enregistre 191 patients dont 118 déjà guéris et regagnés leurs domiciles, 72 encore sous suivis médical et un mort des suites de cette pandémie covid -19. N.R.

Burundi - Tanzanie - Développement

Vers la construction d’un port sur le lac Tanganyika

Dar es Salam, le 7 juillet 2020 (Net Press) . Ce projet a été annoncé par le premier ministre tanzanien, Kassim Majaliwa, qui a par ailleurs posé la première pierre du futur port sur le lac Tanganyika, un projet d’une valeur estimée à 20 millions de dollars américains. Selon les mêmes informations, la Tanzanie projette de construire ce port dans la région de Katavi et il devrait stimuler le commerce entre la Tanzanie et trois pays riverains de ce lac, à savoir le Burundi, la Rd Congo et la Zambie.

Selon toujours le communiqué de la primature tanzanienne, deux navires de passagers et de frets pourraient opérer à partir de ce port lorsque la construction de cette infrastructure aura pris fin dans une période évaluée à 24 mensualités. Ce port devrait également bénéficier d’une création d’une zone d’ancrage de quelques 150 m de long. Il devrait enfin comprendre des bureaux et infrastructures portuaires en tous genres. Ch.N.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.