Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi –Sécurité 18 septembre 2020
|Deux militants du Cnl arrêtés !

Burundi - Sécurité17 septembre 2020
|L’heure est au bilan dans plusieurs provinces

Burundi - Sécurité16 septembre 2020
|La province de Kayanza de plus en plus secouée par l’insécurité

Burundi - Sécurité15 septembre 2020
|Une personne échappe de justesse à une mort à la grenade

Burundi - Sécurité14 septembre 2020
|Insécurité et arrestations se succèdent de façon accélérée depuis la semaine dernière

Burundi - Sécurité12 septembre 2020
|Trois personnes blessées par une grenade dans la province de Cibitoke

Burundi - Sécurité 11 septembre 2020
|Des personnes tuées, blessées et disparues dans une attaque armée à Kayanza

Burundi - Sécurité10 septembre 2020
|Une double explosion de grenade fait des victimes dans la zone de Buyenzi

Burundi - Politique9 septembre 2020
|Poursuite des arrestations du Cnl dans la province de Muramvya

Burundi - Sécurité 8 septembre 2020
|Après l’attaque de Burambi, cinq interpellations !

Burundi - Sécurité7 septembre 2020
|Deux personnes tuées en province de Rumonge !

Burundi - Sécurité5 septembre 2020
|Des éléments de la police toujours pointés du doigt dans des rançonnements

Burundi - Sécurité4 septembre 2020
|Un agent de la Regideso se fait violenter à Kinama

Burundi - Sécurité3 septembre 2020
|Des suspects arrêtés dans la commune de Nyanza-lac

Burundi - Sécurité2 septembre 2020
|Les habitants de la commune Bukeye dans une peur-panique

Burundi - Sécurité 1er septembre 2020
|Le fils du nouvel administrateur de Mugamba interpellé !

Burundi - Education31 août 2020
|Spéciale distribution du matériel scolaire dans la zone de Mugano

Burundi - Sécurité29 août 2020
|L’insécurité augmente d’un cran dans la province de Bujumbura

Burundi –Sécurité 28 août 2020
|Trois morts et un Indien blessé lors de l’incendie de l’entreprise Savonor

Burundi - Sécurité27 août 2020
|La police met la main sur un criminel

Burundi - Sécurité26 août 2020
|Les autorités de la province de Rumonge confirment une attaque d’hommes armés

Burundi - Sécurité - Environnement25 août 2020
|Des oubliés de l’inondation de Gatumba !

Burundi - Sécurité24 août 2020
|Une attaque rebelle fait 12 personnes tuées dans la province de Rumonge

Burundi - Sécurité22 août 2020
|Quand la population et la police en viennent aux mains

Burundi - Sécurité 21 août 2020
|Les quartiers nord de la ville de Bujumbura exposés à tous les maux ...

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

L’armée burundaise affirme ne pas être au courant d’une attaque dans la Kibira

22 juillet 2020

Cibitoke, le 22 juillet 2020 (Net Press). Des sources concordantes parlent de deux militaires burundais tués et quatre autres blessés dans la nuit de ce lundi à mardi 21 juillet lors d’une attaque armée dans la réserve naturelle de la Kibira, en province de Cibitoke, au Nord-ouest du pays.

Selon nos informations, l’attaque a été perpétrée par des éléments qui parlent le Kinyarwanda et quelle s’est déroulée non loin de la sous colline de Mushanga, colline de Gafumbegeti, dans la zone de Butahana, voisines de la réserve naturelle de la Kibira, en commune Mabayi , en province de Cibitoke.

Les deux corps sans vie ont été embarqués manu militari vers l’une des morgues d’une structure sanitaire non encore connue et les quatre blessés transférés dans un hôpital non encore identifié. Cependant, le porte-parole du ministère de la défense nationale et des anciens combattants, le colonel Floribert Biyereke, joint par la rédaction au téléphone, a indiqué qu’il n’est pas au courant de cette attaque. N.R.

Burundi - Droits de l’Homme

Les activistes des droits de l’homme mettent en place un 4ème bulletin de justice

Bujumbura, le 22 juillet 2020 (Net Press) . Ce bulletin confectionné en date du 20 juillet compte 11 pages et semble indiquer qu’avec le nouveau gouvernement, l’Etat de droit est à l’épreuve de l’héritage encombrant de Pierre Nkurunziza. A la une, les photos du président Evariste Ndayishimiye, de son vice-président Prosper Bazombanza et du premier ministre Alain Guillaume Bunyoni.

Dans les pages intérieures, les défenseurs des droits de l’homme évoquent des présumés coupables de violations graves des droits humains au sein de l’équipe qui constituent une source d’inquiétude. Ils dressent en outre un tableau sombre des violations des droits de l’homme "héritées" du troisième mandat de feu Pierre Nkurunziza.

Malgré cela, les activistes des droits de l’homme notent que le début du régime coïncide avec quelques gestes importants, quoi que non suffisants, qui pourraient annoncer la rupture par rapport à l’héritage encombrant de Pierre Nkurunziza, allusion faite notamment à la lutte contre le covid-19.

Un long chemin reste cependant à parcourir et les défenseurs des libertés et de la démocratie doivent rester debout, peut-on lire dans ce bulletin avant qu’il ne passe à la conclusion. Cette initiative a été conçue quelques semaines avant l’entrée de notre pays dans la période électorale. D.N.

Burundi - Politique

A partir de la province de Ngozi , une assise pour refaire le Burundi !

Ngozi, le 22 juillet 2020 (Net Press). A partir de la commune de Mwumba, en province de Ngozi, au Nord du pays et sous l’égide du nouveau président de la République, le général major Evariste Ndayishimiye, il est organisé depuis ce mardi 21 juillet une retraite gouvernementale de trois jours pour refaire le Burundi .

Selon des sources sur place, le débat téléguidée par le numéro un burundais sera centré sur la lutte contre la corruption, le rapatriement des refugiés et leur réintégration sociale, le chômage des jeunes, l’octroi des crédits pour financer les projets de développement de la population , le réchauffement diplomatique entre le Burundi et le Rwanda, la passation des marchés publics, la lutte contre l’impunité au Burundi ainsi que l’aménagement des espaces réservés au marché international, .

Selon le président burundais, cette retraite sera une occasion de définir les grandes réalisations que le gouvernement burundais prévoit de réaliser pour le bien-être de la population. Une large opinion contactée par la rédaction trouve que le nouveau gouvernement, dans sa mission de refaire le Burundi, a du pain sur la planche d’autant plus que le pays regorge des personnalités qui sont derrière divers crimes économiques et politiques qui ont endeuillés le Burundi depuis 2005. J.M.

Burundi - Médias

Les professionnels des medias commémorent le 4ème anniversaire de la disparition du journaliste Jean Bigirimana

Bujumbura, le 22 juillet 2020 (Net Press) . Il était vers 12 hoo dans les enceintes du groupe de presse Iwacu quand les professionnels des médias ont procédé aux cérémonies du souvenir au confrère Jean Bigirimana, un journaliste de cet organe de presse disparu depuis quatre ans dans la commune de Muramvya, zone de Bugarama..

Devant l’écran de la page du site du groupe de presse Iwacu, les professionnels des médias ont rendu hommage mercredi à 12hoo à Jean Bigirimana, le journaliste de l’hebdomadaire Iwacu , ce dernier porté disparu depuis le 22 juillet 2016

Selon le directeur de publication du groupe de presse Iwacu, Antoine Kaburahe, en exil au royaume de Belgique, dans les colonnes du groupe de presse Iwacu se souvient d’un événement douloureux lorsque le 22 juillet 2016, le tenancier d’un petit Kiosque de Bugarama, en province de Muramvya, appelle la rédaction pour annoncer que le journaliste Jean Bigirimana vient d’être embarqué par un pickup aux vitres teintées et porté disparu depuis 4 ans .

Selon Antoine Kaburahe, cette disparition bascule sous le silence de la part des autorités ou « soit de l’indifférence, soit un silence gêné accompagné de l’éternel refrain qui sonne d’ailleurs comme un avis de décès « Baracabitohoza « ou les enquêtes continuent .

Antoine Kaburahe deplore qu’il y a eu aussi quelques cyniques comme un certain Jean de Dieu Mutabazi, dirigeant d’un parti politique, qui s’est fendu d’un tweet qui est toujours dans toutes les mémoires, arguant que le journaliste du groupe de presse Iwacu est parti en vacances chez son oncle, le neveu d’un ancien membre du Cndd-Fdd qui a été longtemps porte parole du président et qui vit en exil.

Selon ce professionnel des media, quatre ans après, l’homme politique, à défaut, des excuses à la famille de Jean Bigirimana, devrait préciser que les vacances de Jean Bigirimana sont devenues éternelles.

Selon Antoine Kaburahe, le 22ème jour du mois n’est pas une date heureuse pour Iwacu, le 22 octobre 2019, des affrontements sont signalés à Bubanza, Agnes , Christine , Egide et Térance se rendent sur les lieux pour faire ce que font les journalistes dans une telle situation : voir écouter , comprendre .bref, faire le métier.

Selon lui, ils sont arrêtés avant de faire leur travail officiellement pour « leur sécurité « et pourtant, les autorités provinciales avaient annoncé que la situation était maitrisée et les quatre journalistes accusé d’un crime grave « intelligence avec l’ennemi , et depuis, ce jour les quatre journalistes sont derrière les barreaux. Antoine Kaburahe dit que Jean Bigirimana disparait le 22 juillet 2016, .le « 22 », un chiffre maudit.

Burundi - Malversations Economiques

L’Olucome demande la réouverture des bureaux de change et des maisons de transfert

Bujumbura, le 22 juillet 2020 (Net Press) . L’observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques, Olucome, vient d’adresser une correspondance au président de la République, Evariste Ndayishimiye, pour lui demander de rouvrir les bureaux de change et les maisons de transfert.

Selon cet observatoire, la banque centrale a pris une mesure en février dernier de retirer l’agrément aux bureaux de change, une décision qui a pris l’effet en date du 15 février. Pour l’Olucome, cette décision de la banque centrale est injuste car elle punit tous les échangeurs alors qu’elle devait cibler les transgresseurs de la loi.

Par ailleurs, cette décision a eu des répercussions négatives sur la vie des échangeurs, de leurs familles et de l’économie du pays, alors que le redressement de cette dernière fait partie des priorités du nouveau président de la République. Suite à cette décision, il n’y a plus de taxes ni d’impôts de la part des échangeurs, plus de touristes car il y a carence de devises.

Ceci a engendré la fraude dans le métier d’échangeur car, à défaut des devises, les gens recourent au marché noir avec toutes les conséquences qui peuvent en découler, d’autres se rendent dans les pays limitrophes pour de telles transactions. Les devises sont vendues dans notre pays comme des stupéfiants, d’où la corruption.

Le Burundi est devenu pratiquement le seul pays au monde où ces bureaux ne fonctionnent pas, d’où l’Olucome demande au président de la République de rouvrir ces bureaux de change et les maisons de transfert pour que la diaspora puisse envoyer des devises dans le cadre de relever l’économie du pays.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.