Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi –Sécurité 18 septembre 2020
|Deux militants du Cnl arrêtés !

Burundi - Sécurité17 septembre 2020
|L’heure est au bilan dans plusieurs provinces

Burundi - Sécurité16 septembre 2020
|La province de Kayanza de plus en plus secouée par l’insécurité

Burundi - Sécurité15 septembre 2020
|Une personne échappe de justesse à une mort à la grenade

Burundi - Sécurité14 septembre 2020
|Insécurité et arrestations se succèdent de façon accélérée depuis la semaine dernière

Burundi - Sécurité12 septembre 2020
|Trois personnes blessées par une grenade dans la province de Cibitoke

Burundi - Sécurité 11 septembre 2020
|Des personnes tuées, blessées et disparues dans une attaque armée à Kayanza

Burundi - Sécurité10 septembre 2020
|Une double explosion de grenade fait des victimes dans la zone de Buyenzi

Burundi - Politique9 septembre 2020
|Poursuite des arrestations du Cnl dans la province de Muramvya

Burundi - Sécurité 8 septembre 2020
|Après l’attaque de Burambi, cinq interpellations !

Burundi - Sécurité7 septembre 2020
|Deux personnes tuées en province de Rumonge !

Burundi - Sécurité5 septembre 2020
|Des éléments de la police toujours pointés du doigt dans des rançonnements

Burundi - Sécurité4 septembre 2020
|Un agent de la Regideso se fait violenter à Kinama

Burundi - Sécurité3 septembre 2020
|Des suspects arrêtés dans la commune de Nyanza-lac

Burundi - Sécurité2 septembre 2020
|Les habitants de la commune Bukeye dans une peur-panique

Burundi - Sécurité 1er septembre 2020
|Le fils du nouvel administrateur de Mugamba interpellé !

Burundi - Education31 août 2020
|Spéciale distribution du matériel scolaire dans la zone de Mugano

Burundi - Sécurité29 août 2020
|L’insécurité augmente d’un cran dans la province de Bujumbura

Burundi –Sécurité 28 août 2020
|Trois morts et un Indien blessé lors de l’incendie de l’entreprise Savonor

Burundi - Sécurité27 août 2020
|La police met la main sur un criminel

Burundi - Sécurité26 août 2020
|Les autorités de la province de Rumonge confirment une attaque d’hommes armés

Burundi - Sécurité - Environnement25 août 2020
|Des oubliés de l’inondation de Gatumba !

Burundi - Sécurité24 août 2020
|Une attaque rebelle fait 12 personnes tuées dans la province de Rumonge

Burundi - Sécurité22 août 2020
|Quand la population et la police en viennent aux mains

Burundi - Sécurité 21 août 2020
|Les quartiers nord de la ville de Bujumbura exposés à tous les maux ...

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

L’insécurité augmente d’un cran dans plusieurs localités du pays

6 août 2020

Muyinga, le 6 août 2020 (Net Press) . Les crimes deviennent de plus en plus atroces dans la province de Muyinga, au Nord-est du pays, où, vers 21 heures hier soir, sur la colline de Rugari, commune et province de Muyinga, 5 personnes d’une même famille, un homme, Zéphyrin Ntirandekura, sa femme et leurs trois enfants, ont trouvé la mort après que leur maison eut pris feu.

Les habitants du voisinage parlent d’un assassinat car ils ont vu la flamme apparaître soudain et les membres de la famille n’ont pas eu le temps de se sauver. Deux voisins immédiats de cette famille ont été arrêtés pour des raisons d’enquêtes. L’inhumation des corps calcinés a eu lieu ce matin sous la supervision de la Croix Rouge, de la police chargée de la protection civile et de l’administration.

Dans Bujumbura dit rural, ce n’est pas mieux non plus. Dans la nuit de mardi à mercredi 5 août dernier, sur la colline Nyambuye, commune Isale, dans cette province de l’Ouest du pays, une autre maison a pris feu, entraînant la mort de trois enfants âgés respectivement de 11, de 8 et de 4 ans.

Cette maison qui appartenait à un Pascal Ndarwarukanye a été incendiée dans des circonstances non encore élucidées, d’où la police a entamé des enquêtes. L’on saura que les premiers suspects ont été le couple qui a aussitôt été arrêté. Les gens de Bujumbura, tout comme ceux de Muyinga, écartent l’idée d’un accident et déplorent des crimes les plus odieux qui sont commis de nos jours et demandent une grande vigilance de la police. Ch.N.

Burundi - Sécurité

Une tentative de vol virée vers le calvaire !

Bujumbura, le 6 août 2020 (Net Press) . Il était vers 9h 30 de ce matin quand deux pickpockets qui se sont déguisés en aide-chauffeurs au marché appelé communément Cotebu, zone Ngagara, en commune Ntahangwa, au Nord de la capitale économique, ont volé une somme de cent mille francs burundais.

Interpellés par des populations sur place et en colère, ils ont été longuement tabassés au moment où des femmes qui assistaient à cette scène macabre égrainaient leurs chapelets, implorant le Bon Dieu pour que le pire n’arrive pas à cet endroit, ce qui a pu se faire grâce à l’intervention des forces de sécurité

Selon les témoins sur place, ces deux bandits s’apprêtaient à aider un passager pour prendre la direction de Gitega, la capitale politique et profitant de cette occasion, un de ces derniers lui a subtilisé une somme de 100.000 Fbu. Des citoyens qui ont assisté à ce vol ont vite alerté les agents de sécurité basés sur place.

Mais dans l’entre-temps, les deux bandits avaient détalés vers la zone de Buyenzi et ils n’ont été attrapés qu’au niveau de l’hôtel dénommé Star Hôtel situé tout près de la zone de Buyenzi, commune de Mukaza. Ceux qui ont vu la scène disaient qu’ils étaient à deux doigt de gagner leur pari car une fois dans la zone, personne ne pouvait les retrouver.

Et un scenario bascule sous le silence de police !

Nombreux témoins qui assistaient à ces bastonnades se sont étonnés de voir la population se faire justice dans l’indifférence totale de la police de roulage qui était pourtant proche du lieu des bastonnades. Malgré les coups reçus, les deux pickpockets ont tenté de regagner la rivière Ntahangwa, ce que d’autres bandits ont considéré comme de la bravoure. N.R

Burundi - Sécurité - Justice

Interpellation de deux administratifs dans la province de Makamba

Makamba, le 6 août 2020 (Net Press) . En date du 2 août dernier, un prénommé Célestin, de la colline Kigaza, en zone de Dunga, a coupé le bras d’un présumé voleur qui se trouvait dans son champ d’aubergines. Les chefs de colline de Kigaza, Costave Niyokwizera et le chef de zone Dunga, Décho Nyandwi, ont été arrêtés, accusés de non assistance à personne en danger.

Selon des informations dignes de foi, ces deux autorités à la base se sont tues et n’ont rien signalé à la hiérarchie. L’on saura que ces deux localités se trouvent dans la commune de Kayogoro, province Makamba, au Sud du pays. Cette commune est tristement célèbre car ses anciens administratifs, couplés d’Imbonerakure et des forces de l’ordre, maltraitent les populations.

Pour rappel, une dizaine de gens de ces catégories originaires de Kayogoro sont détenus à la prison dite de Murembwe, dans la province de Rumonge, au Sud-ouest du pays, poursuivis pour violences, rackets et massacres des Burundais qui rentrent de la Tanzanie pendant une période de trois mois, entre avril et juillet 2020. D.N.

Burundi - Justice

Le substitut du procureur de la République à Bubanza comparaît

Bujumbura, le 6 août 2020 (Net Press) . Janvier Girukwigomba, puisqu’il s’agit de lui, est l’ancien substitut du procureur de la République en province de Bubanza, à l’Ouest du pays. Il a comparu hier devant la cour anti-corruption de Bujumbura. Il avait été arrêté en date du 27 juillet dans cette même entité administrative, accusé de recevoir un pot-de-vin de la part des justiciables.

Lors de l’audience, il a été entendu sur toutes les accusations du ministère public et des informations en provenance de cette région indiquent qu’il a reconnu certains faits, notamment celui d’être approché par des populations pour qu’il les aide dans un dossier encore dans les mains d’un officier de police judiciaire.

Plus tard, il aurait constaté qu’il n’arrivera nulle part, d’où la décision de refuser cette assistance lui demandée par ces justiciables. Au regard des messages qu’ils lui avaient envoyés, ils auraient eu peur, d’après son avocat-conseil, des retombées de ces communications et auraient cherché à le devancer, notamment en brandissant l’information d’une corruption.

Il a demandé au siège de requalifier l’infraction et de lui pardonner sur cette infraction qu’il reconnaît. De son côté, le ministère public a requis contre lui une peine de 5 ans de prison et une amende de 500.000 Fbu. L’affaire a été prise en délibéré et le jugement est attendu au 17 août prochain. J.M. 

Burundi - Politique

Le président de la République poursuit son périple

Kirundo, le 6 août 2020 (Net Press) . Le président de la République, Evariste Ndayishimiye poursuit sa tournée à travers tout le pays. Nous apprenons qu’aujourd’hui, il se trouvait dans la province de Kirundo, au Nord du pays, où il a rencontré les cadres et responsables de l’administration. Participait également à cette réunion Alain Tribert Mutabazi, ministre de la défense nationale et des anciens combattants, originaire de cette région.

Le président de la République doit sillonner tout le pays, selon son calendrier et le message qu’il adresse aux cadres et responsables de l’administration est pratiquement le même, travailler pour le bien-être de la population sans distinction aucune, lutte contre la corruption et assurer la bonne gouvernance de la chose publique, etc. D.N.

Burundi - Politique

A partir de Kayanza le président de la République lance un message !

Kayanza, le 6 août 2020 (Net Press) . En marge des cérémonies de présentation solennelle du nouveau gouverneur de la province de Kayanza, le colonel Rémy Cishahayo, qui a eu lieu ce mercredi 5 août au stade de la commune de Muhanga, le président de la République a donné un message aux populations qui étaient sur place.

Selon le numéro un burundais, dans l’optique d’éradiquer le fléau de la corruption, les malversations économiques et la mauvaise gouvernance, une boîte à suggestions sera mise à la disposition de la population au chef-lieu de chaque commune et sera gérée par l’envoyé spécial du président de la République.

Il n’a pas manqué de mettre en garde tout fonctionnaire ou administratif qui ne satisfera pas aux attentes de la population car il sera tout simplement limogé et remplacé par quelqu’un de plus compétent. Un citoyen qui était sur place a dit que l’initiative présidentielle est louable et a invité le chef de l’Etat à prendre des mesures pour éradiquer ces fléaux, mais également penser à l’amélioration de la masse salariale des fonctionnaires de l’Etat. N.R.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.