Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi –Sécurité 18 septembre 2020
|Deux militants du Cnl arrêtés !

Burundi - Sécurité17 septembre 2020
|L’heure est au bilan dans plusieurs provinces

Burundi - Sécurité16 septembre 2020
|La province de Kayanza de plus en plus secouée par l’insécurité

Burundi - Sécurité15 septembre 2020
|Une personne échappe de justesse à une mort à la grenade

Burundi - Sécurité14 septembre 2020
|Insécurité et arrestations se succèdent de façon accélérée depuis la semaine dernière

Burundi - Sécurité12 septembre 2020
|Trois personnes blessées par une grenade dans la province de Cibitoke

Burundi - Sécurité 11 septembre 2020
|Des personnes tuées, blessées et disparues dans une attaque armée à Kayanza

Burundi - Sécurité10 septembre 2020
|Une double explosion de grenade fait des victimes dans la zone de Buyenzi

Burundi - Politique9 septembre 2020
|Poursuite des arrestations du Cnl dans la province de Muramvya

Burundi - Sécurité 8 septembre 2020
|Après l’attaque de Burambi, cinq interpellations !

Burundi - Sécurité7 septembre 2020
|Deux personnes tuées en province de Rumonge !

Burundi - Sécurité5 septembre 2020
|Des éléments de la police toujours pointés du doigt dans des rançonnements

Burundi - Sécurité4 septembre 2020
|Un agent de la Regideso se fait violenter à Kinama

Burundi - Sécurité3 septembre 2020
|Des suspects arrêtés dans la commune de Nyanza-lac

Burundi - Sécurité2 septembre 2020
|Les habitants de la commune Bukeye dans une peur-panique

Burundi - Sécurité 1er septembre 2020
|Le fils du nouvel administrateur de Mugamba interpellé !

Burundi - Education31 août 2020
|Spéciale distribution du matériel scolaire dans la zone de Mugano

Burundi - Sécurité29 août 2020
|L’insécurité augmente d’un cran dans la province de Bujumbura

Burundi –Sécurité 28 août 2020
|Trois morts et un Indien blessé lors de l’incendie de l’entreprise Savonor

Burundi - Sécurité27 août 2020
|La police met la main sur un criminel

Burundi - Sécurité26 août 2020
|Les autorités de la province de Rumonge confirment une attaque d’hommes armés

Burundi - Sécurité - Environnement25 août 2020
|Des oubliés de l’inondation de Gatumba !

Burundi - Sécurité24 août 2020
|Une attaque rebelle fait 12 personnes tuées dans la province de Rumonge

Burundi - Sécurité22 août 2020
|Quand la population et la police en viennent aux mains

Burundi - Sécurité 21 août 2020
|Les quartiers nord de la ville de Bujumbura exposés à tous les maux ...

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Une grenade fait beaucoup de blessés dans la circonscription de Carama

13 août 2020

Bujumbura, le 13 août 2020 (Net Press) . Trois enfants dont l’âge varie entre 6 et 12 ans, ont trouvé la mort ce matin entre 8h30 et 9h suite à une explosion de grenade entre un salon de coiffure et une boutique. Selon des informations disponibles dans la rédaction, huit autres personnes ont été blessées et évacuées dans plusieurs structures sanitaires pour des soins.

Ce crime a eu lieu dans la localité de Gahahe, de la circonscription de Carama, de la zone Rubirizi, commune Mutimbuzi, province de Bujumbura dit rural, Ces enfants regardaient la télévision dans un salon de coiffure au moment de la catastrophe. L’on ne connaît pas encore les mobiles du crime ni les auteurs du forfait, mais l’on rapporte que trois personnes ont été déjà arrêtées pour des raisons d’enquêtes.

Dans la province de Cibitoke, au Nord-ouest du pays, un certain Butoyi, une sentinelle dans une buvette dite "Kugisupusupu", a été retrouvé sans vie ce matin au chef-lieu de la province. Selon les premières informations de la police, il aurait été tué par des voleurs qu’il aurait aperçus en train de dévaliser des boutiques pendant la nuit.

Nous apprenons que là aussi, trois personnes ont été arrêtées par la police là aussi pour des raisons d’enquêtes car les auteurs de ce crime, tout comme les mobiles, n’ont pas encore été identifiés.

Dans la province de Mwaro, au Centre du pays, une personne a été tuée ce 11 août dans la nuit et une somme de trois millions de nos francs volés. Une embuscade a été tendue à un gérant d’un dépôt de boissons alcoolisées et des limonades dans le quartier de Kinyovu, au chef-lieu de la commune Kayokwe, dans la province de Mwaro.

Des informations en provenance de cette région indiquent que le gérant s’est défendu et qu’un des bandits, armé de kalachnikov, a tiré sur l’un de ses camarades. La victime a été identifiée, c’était un motard qui faisait partie de ce groupe et qui a trouvé la mort sur le champ. Ils ont pu, malgré tout, voler un montant de trois millions à cet homme attaqué.

Un humoriste qui a appris cette nouvelle a tenu à féliciter les ressortissants de Mwaro malgré ce décès du motard. Pour lui, cette province s’est nettement développée car, il n’y a pas longtemps, elle était spécialisée dans le vol de vaches et pour ce, ils fabriquaient des sabots où ils plongeaient ceux des vaches pour qu’ils ne fassent pas de bruits au moment de quitter l’étable.

Pour le moment, la province a évolué, trouve notre humoriste, car les ressortissants de cette entité administrative volent actuellement de l’argent et ce, au moyen des armes à feu. L’on saura que cette province a tenté de créer une monnaie à elle seule qui soit différente de la monnaie burundaise, donc du francs burundais.

Lors de la création de leur province, le 20 janvier 1999, les habitants de cette localité avaient exprimé le besoin de voir la monnaie utilisée localement appelée le "Mwaro", à l’image de l’Euro en Europe ou du Dollar aux Etats-Unis. Ce souhait avait été rejeté par le président de la République d’alors, le major Pierre Buyoya, qui prétendait que la création d’une telle monnaie aboutirait à ruiner l’économie nationale. J.M.

Burundi - Politique

Quand les interpellations des membres de l’opposition refont surface !

Cibitoke, le 13 août 2020 (Net Press) . Ils s’appellent Jean Paul Safari et Alfred Nyandwi, ces candidat aux collinaires qui ont été arrêtés ce mercredi 12 août sur la colline de Muhungu, en zone de Butahana, dans la commune de Mabayi, en province de Cibitoke, au Nord-ouest du pays.

Ils ont été arrêtés par les membres de la ligue des jeunes du parti au pouvoir (Imbonerakure ), appuyés par quelques éléments de la police et ils sont pour le moment détenus au cachot de la police. Ils sont tous accusés de démolir un monument du parti Cndd-Fdd, ce que rejettent en bloc les détenus, arguant que des mobiles politiques seraient derrière ces arrestations.

Selon les témoins sur place, tout a commencé lorsque Jean Paul Safari et Alfred Nyandwi, candidats aux élections collinaires pour le compte du Cnl, ont constaté que le drapeau de leur formation politique a été volé par des inconnus sur la colline Muhungu. C’est au moment où ils sont partis à la recherche de ce drapeau que les choses se sont compliquées.

En effet, quelques membres de la ligue des jeunes du parti aux affaires (les Imbonerakure), se sont organisés pour fausser les enquêtes, de concert avec quelques éléments de la police locale. Ils ont accusé les "Cnalois" de démolir le permanence du parti au pouvoir Cndd –Fdd , et ont été arrêtés puis transférés manu militari au cachot de la police locale de cette entité administrative.

Des citoyens témoins de ce scénario avancent que des mobilités politiques sont derrière cette arrestation, d’autant plus qu’ Alfred Nyandwi figurait sur la liste des candidats aux élections collinaire du 24 août 2020 et ajoutent que ce sont des manœuvres pour l’empêcher de se faire élire aux élections collinaires. .D’autres témoignent que le monument du Cndd-Fdd a été démoli il y a une année. N.R.

Burundi - Administration

Les nominations se poursuivent dans plusieurs secteurs de la vie nationale

Gitega, le 13 août 2020 (Net Press) . En date du 10 août dernier, le président de la République, Evariste Ndayishimiye, a nommé l’assistant du ministre de la défense nationale et des anciens combattants, en la personne du lieutenant-colonel Corneille Nzigamasabo, de matricule SS0598.

Selon ce décret, le ministre de tutelle est chargé de mettre en exécution le présent décret dès sa signature. Rappelons que l’actuel ministre de la défense nationale et des anciens combattants, Igr. Alain Tribert Mutabazi, est le troisième ministre civil du ministère de la défense, après Zénon Nicayenzi et Emmanuel Ntahomvukiye.

Le ministre actuel a une lourde responsabilité de remettre de l’ordre dans son ministère car, les militaires, même en l’absence d’un syndicat qui pourrait dévoiler leurs difficultés, se plaignent de quelques injustices de plusieurs aspects, selon que l’on est originaire du parti au pouvoir, des autres anciens mouvements rebelles et des anciennes forces armées burundaises, Ex-Fab. Ch.N.

Burundi - Médias

Le Cnc engage une vitesse supérieure

Bujumbura, le 13 août 2020 (Net Press) . Dans ses dépêches de ce 12 août, la rédaction avait indiqué que le conseil national de la communication a mis en garde les médias clandestins. Dans l’après-midi d’hier, Nestor Bankumukunzi, son président, a fait savoir par voie de presse que son organe venait de suspendre deux médias, à savoir Itara et Nawe.ki

Le premier avait été suspendu provisoirement par le bureau du conseil national de la communication, puis la mesure a été confirmée hier lors de l’atelier. Quand au second médium, le Cnc dit avoir cherché à contacter ses gestionnairs un peu partout mais en vain, d’où la décision de le suspendre lui aussi. D.N.

Burundi - Sécurité - Anniversaire

Les Tutsi congolais se souviennent de leur pogrom

Bujumbura, le 13 août 2020 (Net Press). Une période de 16 ans jour pour jour vient de s’écouler après le pogrom contre les Tutsi congolais dits Banyamulenge, dans la localité de Gatumba, commune Mutimbuzi, province de Bujumbura dit rural, perpétré dans la nuit du 13 au 14 août 2004.

L’on se souviendra que cet holocauste a coûté la vie à 166 personnes d’origine congolaise et avait été revendiqué par le porte-parole du Palipehutu-Fnl de l’époque dirigé par Agathon Rwasa, Methusellah Nikobamye alias Pasteur Habimana. Jusqu’à présent, les Banyamulenge réclament toujours que justice soit faite pour les leurs assassinés sans manière à Gatumba.

Cet acte a discrédité le mouvement rebelle car 4 ans plus tôt, le 28 décembre 2000, il s’était targué d’avoir tué, sur la route Bujumbura - Bugarama - Kigali, une Anglaise à bord d’un bus de transport Titanic, qui était fiancée à un Burundais, Richard Ndereyimana. La famille de la défunte Charlotte Wilson a cherché à poursuivre ce mouvement par le biais de la cour pénale internationale.

Trois ans plus tard, comme pour fêter son anniversaire, en date du 29 décembre 2003, le même mouvement avait assassiné le nonce apostolique au Burundi, Mikhail Courtney et l’archevêque de Gitega à l’époque, Mgr. Simon Ntamwana, avait pointé du doigt sans rire ce mouvement qu’il accusait d’être derrière cet assassinat.

La ministre des Pays-Bas, chargée du développement et de la coopération au moment des faits, Agnes Van Ardenne, avait demandé à son pays de placer le Palipehutu-Fnl sur la liste des terroristes, ce qui avait mis ce mouvement dans de mauvais draps. Cette ancienne ministre, lors des dernières festivités nationales organisées sous feu président Pierre Nkurunziza, avait obtenu un prix de la part du gouvernement de Gitega. J.M.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.