Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi –Sécurité 18 septembre 2020
|Deux militants du Cnl arrêtés !

Burundi - Sécurité17 septembre 2020
|L’heure est au bilan dans plusieurs provinces

Burundi - Sécurité16 septembre 2020
|La province de Kayanza de plus en plus secouée par l’insécurité

Burundi - Sécurité15 septembre 2020
|Une personne échappe de justesse à une mort à la grenade

Burundi - Sécurité14 septembre 2020
|Insécurité et arrestations se succèdent de façon accélérée depuis la semaine dernière

Burundi - Sécurité12 septembre 2020
|Trois personnes blessées par une grenade dans la province de Cibitoke

Burundi - Sécurité 11 septembre 2020
|Des personnes tuées, blessées et disparues dans une attaque armée à Kayanza

Burundi - Sécurité10 septembre 2020
|Une double explosion de grenade fait des victimes dans la zone de Buyenzi

Burundi - Politique9 septembre 2020
|Poursuite des arrestations du Cnl dans la province de Muramvya

Burundi - Sécurité 8 septembre 2020
|Après l’attaque de Burambi, cinq interpellations !

Burundi - Sécurité7 septembre 2020
|Deux personnes tuées en province de Rumonge !

Burundi - Sécurité5 septembre 2020
|Des éléments de la police toujours pointés du doigt dans des rançonnements

Burundi - Sécurité4 septembre 2020
|Un agent de la Regideso se fait violenter à Kinama

Burundi - Sécurité3 septembre 2020
|Des suspects arrêtés dans la commune de Nyanza-lac

Burundi - Sécurité2 septembre 2020
|Les habitants de la commune Bukeye dans une peur-panique

Burundi - Sécurité 1er septembre 2020
|Le fils du nouvel administrateur de Mugamba interpellé !

Burundi - Education31 août 2020
|Spéciale distribution du matériel scolaire dans la zone de Mugano

Burundi - Sécurité29 août 2020
|L’insécurité augmente d’un cran dans la province de Bujumbura

Burundi –Sécurité 28 août 2020
|Trois morts et un Indien blessé lors de l’incendie de l’entreprise Savonor

Burundi - Sécurité27 août 2020
|La police met la main sur un criminel

Burundi - Sécurité26 août 2020
|Les autorités de la province de Rumonge confirment une attaque d’hommes armés

Burundi - Sécurité - Environnement25 août 2020
|Des oubliés de l’inondation de Gatumba !

Burundi - Sécurité24 août 2020
|Une attaque rebelle fait 12 personnes tuées dans la province de Rumonge

Burundi - Sécurité22 août 2020
|Quand la population et la police en viennent aux mains

Burundi - Sécurité 21 août 2020
|Les quartiers nord de la ville de Bujumbura exposés à tous les maux ...

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

L’insécurité augmente d’un cran dans la province de Bujumbura

29 août 2020

Bujumbura, le 29 août 2020 (Net Press). Hier vers 21 heures, des hommes armés de fusils et de machettes ont attaqué des gens qui rentraient chez eux sur la colline de Ndayi, zone de Bikanka, commune de Mukike, dans Bujumbura dit rural. Le gros des personnes attaquées étaient des commerçants de vaches qui rentraient du marché de Mayuyu, zone frontalière de Bikanka déjà évoquée.

L’on parle de deux personnes tuées au cours de cette attaque et de six personnes blessées dont une grièvement, qui ont été évacuées à l’hôpital d’Ijenda. Les mêmes sources indiquent qu’une personne parmi les blessées a succombé à ses blessures à l’hôpital. Quatre des assaillants ont été capturés, selon des sources militaires et les forces de l’ordre et l’administration ont tranquillisé la population de cette localité.

A l’Ouest du pays, plus précisément dans la province de Bubanza, ce n’est pas mieux non plus. Des hommes armés, dont l’effectif avoisine 40, ont attaqué hier dans la nuit la localité de Masare, de la commune de Musigati, dans la province de Bubanza. Selon des informations dignes de foi, ils ont pris en otage 4 hommes pour transporter des vivres vers la réserve naturelle de la Kibira.

Malgré cela, le gouverneur de la province rassure et indique que tout est rentré en ordre. Il parle de 13 assaillants qui sont passés par Gihanga, en tenue civile et se seraient rassemblés pendant la nuit. Ils seraient venus de la République démocratique du Congo, se seraient introduits dans le village II de la commune de Gihanga, pris la direction de Mpanda pour foncer vers la colline de Masare.

Des échanges de tirs entre les assaillants et les forces de l’ordre, en intervention, ont provoqué une panique chez les populations de cette localité qui ont fui leurs ménages. Il semble que ce matin, des militaires venus sur place de Bubanza et de Rugazi, ce qui a provoqué de nouveau les habitants des collines de Mpishi, de Kayange et de Masare. Le gouverneur Cléophas Nizigiyimana a tranquillisé la population.

La commune de Musigati est tristement célèbre dans les milieux des journalistes car elle rappelle l’arrestation de nos consœurs et confrères du groupe de presse Iwacu depuis maintenant plus de dix mois. Ils étaient allés couvrir un événement qui ressemble à ce qui s’est passé hier dans cette même commune. Ils ont été condamnés à 2 ans et demi de prison ferme et à un paiement d’une amende d’un million de nos francs chacun.

Hier dans la zone de Nyakabiga, en mairie de Bujumbura, au moins 20 personnes, pour la plupart des personnes en situation d’irrégularités ont été arrêtées dans le quartier I de cette zone après une fouille-perquisition de la police. Cette dernière a d’abord encerclé le quartier, empêchant ainsi tout mouvement des habitants. Elle vérifiait des cahiers de ménages, des cartes d’identité, etc, mais aussi d’autres documents pour les étrangers comme des Congolais qui y vivent.

Selon certains habitants contactés par la rédaction, malgré la détermination de l’actuel gouvernement à combattre la corruption, il y a encore du pain sur la planche. Certains éléments de la police ont profité de cette situation pour rançonner les habitants "irréguliers" et un billet de 2.000 Fbu suffisait pour ne pas connaître le calvaire du cachot. J.M.

Burundi - Politique

Les Imbonerakure commémorent leur fête au niveau national

Muyinga, le 29 août 2020 (Net Press) . Ce matin, le parti au pouvoir a organisé dans tout le pays une journée dédiée aux Imbonerakure, "Imbonerakure Day". Dans la province de Muyinga, ils se sont rassemblés par milliers devant le bureau de province, certains en uniforme de leur parti politique, le Cndd-Fdd et d’autres en tenue civile.

Un peu partout, ils chantaient en marchant, d’autres en courant, d’autres encore arrivaient à cette place par vélos, motos ou véhicules. Pour cette fête, des femmes du même parti, les Bakenyererarugamba et des moins jeunes, voire des hommes du troisième âge, avaient également pris part à ces festivités. Mais au passage, un groupe des Imbonerakure en train de discuter et sans accorder aucune importance à la présence d’un autre groupe qui était tout près de lui, se plaignait du fait qu’il a été pris de force alors qu’il avait autre chose à faire.

Mais selon ceux qui ont suivi les festivités, l’ambiance était bon enfant et ils se sont amusés, mangé et bu, encadrés par leurs supérieurs au niveau de cette organisation et au niveau administratif. Dans l’après-midi, certains étaient dans tous leurs états. Les habitants de Ngozi et de Kayanza prenaient même le plaisir de marcher sous la pluie abondante qui a été remarquée dans ces provinces, indiquant que c’était une bénédiction divine suite à cette fête "Imbonerakure Day". Ch.N.

Burundi - Commerce

Quand le commerce engendre un désordre dans le centre-ville de Bujumbura

Bujumbura, le 29 août 2020 (Net Press) . Des populations entières qui prenaient des bus de transport de Kanyosha et de Kinindo, ont trouvé une route, communément appelée "Chez Kapa" bloquée. Il y avait une dizaine de véhicules de mariage qui étaient en pleine décoration et ont été obligées de fermer cette route où passent tous les bus en provenance du Sud de la capitale économique.

A la question de savoir pourquoi ils ont bloqué une voie publique, ceux qui décoraient les voitures ont répondu qu’ils n’ont qu’à porter plainte où ils veulent, poursuivant leur activité sans gêne. N’ayant pas d’autres solutions, les détenteurs des bus ont dû changer de direction pour se rendre au parking de l’ancien marché central.

L’on saura que depuis quelques temps, une partie de la route a été refusée à la circulation, devenant automatiquement une route à sens unique. Les hommes se plaignent du fait que les hommes d’affaires s’arrogent le droit de fermer une route et ce, contre le code de la route et par conséquent, contre ceux qui l’ont élaboré. D.N.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.