Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité13 octobre 2020
|Un homme se fait assassiner dans la commune de Burambi

Burundi -Sécurité12 octobre 2020
|Des crépitements d’armes automatiques se font entendre au Nord du pays

Burundi - Sécurité10 octobre 2020
|Des personnes arrêtées au terme d’une fouille-perquisition dans la province de Ngozi

Burundi-Sécurité9 octobre 2020
|Cinquante-trois personnes irrégulières arrêtées en province de Makamba !

Burundi - Sécurité8 octobre 2020
|Arrêtée par la police pour avoir tué son mari dans la province de Rumonge

Burundi - Sécurité7 octobre 2020
|Un administratif à la base se fait tuer dans Bujumbura rural

Burundi - Sécurité6 octobre 2020
|Rectificatif d’une information fournie hier

Burundi - Sécurité5 octobre 2020
|Un corps sans vie d ’une femme découvert dans Gihanga

Burundi - Sécurité 3 octobre 2020
|Presque la moitié du marché central de Kamenge a pris feu !

Burundi - Sécurité2 octobre 2020
|Une femme fauchée par son mari dans la province de Bujumbura

Burundi –Sécurité 1er octobre 2020
|La zone de Kamenge sous le seuil des lamentations !

Burundi - Sécurité - Politique30 septembre 2020
|Incarcéré pour avoir "gêné la garde rapprochée" du chef de l’Etat

Burundi - Sécurité 29 septembre 2020
|Un animal inconnu sème la peur-panique sur la colline Rusuguti

Burundi - Sécurité28 septembre 2020
|Des criminels tuent une personne dans la province de Cibitoke

Burundi- Sécurité26 septembre 2020
|La province de Kayanza de nouveau attaquée

Burundi - Sécurité25 septembre 2020
|Les policiers et les fabricants de boissons prohibées se rentrent dedans

Burundi - Sécurité24 septembre 2020
|Un corps d’homme d’une trentaine d’années retrouvé non loin de la cathédrale

Burundi - Sécurité23 septembre 2020
|"La sécurité se porte bien dans la commune de Gitega", dixit les autorités

Burundi - Sécurité22 septembre 2020
|Un militaire fauché par des policiers, les habitants de Kanyosha s’interrogent...

Burundi – Sécurité 21 septembre 2020
|Policiers et populations s’accusent mutuellement de racket...

Burundi - Mozambique - Sécurité Routière19 septembre 2020
|Un accident de roulage met à mal des Burundaises en voyage au Mozambique

Burundi –Sécurité 18 septembre 2020
|Deux militants du Cnl arrêtés !

Burundi - Sécurité17 septembre 2020
|L’heure est au bilan dans plusieurs provinces

Burundi - Sécurité16 septembre 2020
|La province de Kayanza de plus en plus secouée par l’insécurité

Burundi - Sécurité15 septembre 2020
|Une personne échappe de justesse à une mort à la grenade

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Deux personnes tuées en province de Rumonge !

7 septembre 2020

Rumonge, le 7 septembre 2020 (Net Press) . Deux personnes ont été tuées dans la nuit de ce dimanche 6 septembre vers 23 h 30 sur la sous colline Gisagazuba, de la Colline Maramvya, en commune Burambi, dans la province de Rumonge, au Sud-ouest du pays, par des éléments non encore connus.

Selon des sources sur place, il s’agit du chef de la ligue des jeunes Imbonerakure du parti de l’Aigle au pouvoir ainsi que la femme du directeur de l’école fondamentale de Gisagazuba. Des sources non encore vérifiées indiquent que cette femme aurait été tuée avec son enfant. Des enquêtes sont en cours pour connaitre les auteurs et les mobiles de ce double assassinat.

Dans l’entre-temps, des arrestations en cascades se font en commune Mugamba, dans la province de Bururi au sud du pays. Un certain Albert Ndekatubane a été interpellé ce dimanche sur la colline de Gakaranka, en zone de Kivumu dans la commune de Mugamba et selon plusieurs témoignages, la police qui l’a appréhendé n’a pas communiqué sur son lieu et sur les mobiles de sa détention, ce qui inquiète sa famille qui demande sa sécurisation.

Des sources sur place indiquent en outre que le vendredi 4 septembre, trois jeunes gens de la localité de Kivumu ont été transférés dans les cachots du service national des renseignements (SNR) situés dans la capitale économique de Bujumbura. Ils avaient été arrêtés le premier septembre. Le motif de leur interpellation n’a pas non plus été précisé.

En commune de Mugamba, au moins 17 personnes, pour la plupart des jeunes élèves en vacances, ont été appréhendées depuis le 24 août dernier. Elles sont soupçonnées d’appartenir à des groupes armés et de collaborer avec eux. Des hommes armés ont été depuis signalés dans les communes de Bugarama, de Muhuta et de Burambi en province de Rumonge (sud-ouest) ainsi que dans Mukike de la province de Bujumbura (ouest), les deux provinces étant frontalières avec celle de Bururi et la plupart de ces communes voisines à la commune de Mugamba.

Au moins 13 civils, un militaire et cinq « assaillants » ont été tués durant les deux dernières semaines dans ces localités, selon les autorités administratives.

Dans la commune de Bukeye, province de Muramvya, au Centre du pays, une personne a trouvé la mort et d’autres blessés sur la colline de Kagano, de la zone de Rusalenda en commune de Bukeye dans la soirée de ce samedi 5 septembre. Selon des sources dignes de foi en provenance de cette région, des éléments armés qui traversaient cette région et se rendaient vers la Kibira auraient croisé des Imbonerakure en patrouille dans cette zone.

Les deux parties ont échangé des tirs, ce qui a créé une panique dans la population de la place. Selon les mêmes informations, un jeune Imbonerakure aurait été enlevé au cours de ces échauffourées. Des populations de Bukeye parlent des mouvements anormaux et des décès dans les entités de Bugarama (commune et provinces de Muramvya) et de Rusalenda. Les autorités locales n’ont pas encore fait de commentaires sur cette situation. Ch.N.

Burundi - Rwanda - Sécurité

Le président rwandais s’exprime sur la situation sécuritaire de son pays

Kigali, le 7 septembre 2020 (Net Press). Au cours d’une émission publique animée ce dimanche 6 septembre dans l’après-midi, le numéro un rwandais regrette que la main tendue à son voisin du sud pour tenter de réchauffer les relations diplomatiques avec le Burundi n’a pas été saisie.

Au cours de cette émission publique, le président rwandais Paul Kagame a dit que les relations diplomatiques entre Gitega d’une part, entre Kampala d’autre part et son pays sont toujours tendues. Il a mis un accent particulier sur le Burundi où le Rwanda a tendu la main à son voisin du sud sans succès. Il a rappelé que le réchauffement diplomatique entre les trois pays est bénéfique pour toutes les parties.

Pour le président Paul Kagame, autant le Rwanda veut la paix et la tranquillité, autant le Burundi et l’Ouganda aspirent à la même chose. Ce pays promet de travailler toujours dans le même sens pour qu’il y ait retour de la cohabitation pacifique entre ses voisins du Sud et du Nord.

Paul Kagame s’est également exprimé sur la réunion des chefs d’États de la région des Grands Lacs qui devrait se tenir prochainement à Goma (province du Nord-Kivu) en RDC. Il a confirmé que les présidents du Burundi, de l’Ouganda, de la RDC, du Congo- Brazzaville et de l’Angola ainsi que lui-même devraient y participer et que cette réunion sera centrée sur la création d’un environnement rendant possible une bonne cohabitation entre les pays de la sous région

S’exprimant sur le dossier Rusesabagina, le président rwandais a affirmé dimanche que le héros du film "Hôtel Rwanda" était revenu de son plein gré dans ce pays avant son arrestation, niant des accusations de sa famille selon lesquelles il aurait été kidnappé à l’étranger. Le président Kagame a déclaré que M. Rusesabagina était revenu de son propre chef au Rwanda, où il doit répondre d’actes de terrorisme, d’incendies, d’enlèvements et de meurtres.

Le président rwandais a réclamé qu’on lui permettre d’éliminer le mot kidnapping parce que ce n’était pas le cas car Rusesabagina en attestera de lui-même. Et d’ajouter qu’il n’y a pas eu d’enlèvement, il n’y a eu aucun acte répréhensible dans le processus de son arrivée. Il a confirmé qu’Il est arrivé sur le sol rwandais sur la base de ce qu’il croyait vouloir faire et il s’est retrouvé a Kigali

Le président Kagame a réitéré que les gens au pays raconteraient une "histoire différente" sur le rôle de M. Rusesabagina. "Qu’il y ait des gens qui l’utilisent en Europe ou en Amérique, qui l’aident ou l’appellent un héros et une star, il n’y a pas de problème avec ça. Mais les choses qui ont à voir avec le meurtre de Rwandais (...), il va devoir en répondre", a-t-il dit.

Le président Kagame a assuré que M. Rusesabagina serait traité équitablement, même si sa famille a exprimé des inquiétudes sur sa défense juridique. N.R.

Burundi - Rdc - Politique

Kinshasa confirme la tenue d’une réunion entre les présidents burundais, rwandais, ougandais et angolais

Kinshasa, le 7 septembre 2020 (Net Press). Le président congolais Félix Tshissekedi, dans une réunion du conseil de ministres tenu vendredi 4 septembre dernier, a confirmé la tenue d’un mini-sommet qui se tiendra à Goma entre lui-même, Paul Kagame, Yoweri Museveni, Joao Lourenço et Evariste Ndayishimiye respectivement présidents de la Rdc, du Rwanda, de l’Ouganda, de l’Angola et du Burundi.

Ces assises se tiendront sous plusieurs thèmes à savoir : la paix et la sécurité dans la région, les relations diplomatiques et politiques entre ces Etats ainsi que la relance des activités économiques dans le contexte actuel de lutte contre la Covid19. D.N.

Burundi - Confessions Religieuses

La cathédrale Regina Mundi reçoit des visiteurs de marque...

Bujumbura, le 7 septembre 2020 (Net Press) . La principale messe dominicale de 10 heures à la cathédrale Regina Mundi a vu hier la participation du président de l’assemblée nationale, Daniel Gélase Ndabirabe, accompagné de quelques personnalités, dont Gaston Sindimwo, ancien premier vice-président de la République et aujourd’hui élu de l’Uprona dans la mairie de Bujumbura.

La messe a été célébrée par le curé de cette paroisse, Félix Fupi, un prêtre émergeant et dont les homélies vont tout droit dans le cœur des chrétiens qui le suivent. Hier, il a fait savoir que le Bon Dieu a toujours envie de repêcher les hommes et que pour y parvenir, il passe par le canal d’autres hommes, qui deviennent des veilleurs.

Par veilleurs, il a précisé qu’il n’entend pas les hommes que nous employons dans nos maisons et qui s’endorment toute la nuit. Il a donné un exemple d’un veilleur de Jérusalem, qui ne dormait jamais et qui avait la mission d’alerter la ville une fois en danger. Ceux qui l’ont écouté ont été sauvés et ceux qui ont négligé cette alarme sont morts et le tort a été jeté dans leur propre chef.

Il a donné plusieurs exemples où il a montré que des fois nous agissons inconsciemment mais de façon maladroite. Il a évoqué le fait d’engager des bras de fer qui ne font qu’augmenter les tensions entre les hommes, le refus d’écouter les conseils, des comportements qui peuvent amener tout un pays vers la ruine.

Au cours de son homélie de 30 minutes, il a également fait part du traitement de celui qui est déjà tombé dans le piège du péché, qui a refusé d’écouter des conseils et qui, au finish, se retrouve dans une situation inconfortable, une prestation qui a été appréciée de tout le monde si bien qu’il a été ovationné par les chrétiens, y compris ceux qui suivaient la messe à la radio nationale. J.M. 

Burundi - Education

Démarrage de l’année scolaire 2020 - 2021

Bujumbura, le 7 septembre 2020 (Net Press). C’est aujourd’hui que la nouvelle année scolaire 2020 - 2021 a commencé dans tout le pays. Le ministre chargé de ce secteur était dans la province de Ruyigi, à l’Est du pays, où il a lancé cette activité. Dans la ville de Bujumbura, les activités scolaires ont débuté sans beaucoup de difficultés.

Cependant, les écoles à régimes d’internat ont des problèmes d’accueil des élèves car le gouvernement n’avait pas encore remis les subsides nécessaires au démarrage de l’année scolaire. Il semble que dans certains écoles, certains élèves n’étaient pas encore venus, probablement par manque de ticket.

Mais là où tout le monde est unanime est que les parents déplorent une hausse vertigineuse des prix du matériel scolaire. Des parents rencontrés au sortir du palais des arts de Bujumbura se lamentent de cette hausse, surtout des livres des élèves. Ils regrettent que les élèves, à la fin de l’année scolaire, jettent ces livres, ne sachant pas qu’ils peuvent servir à d’autres enfants de la famille et à défaut, à des enfants indigents.

Le même constat se fait dans la province de Gitega, la capitale politique. Les parents vont jusqu’à proposer au gouvernement de réguler les prix car la situation est intenable. En plus des cahiers, les uniformes ont également vu leurs prix monter. Ceux du premier cycle fondamental ont augmenté de 1.000 Fbu et ceux du deuxième cycle de 2.000 Fbu. D.N.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi