Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité 16 décembre 2020
|Des journalistes sportifs séquestrés au stade de football de Buganda

Burundi - Sécurité15 décembre 2020
|Femme sans vie retrouvée à Bubanza

Burundi - Sécurité14 décembre 2020
|Une personne trouve la mort dans une opération de fraude

Burundi - Sécurité12 décembre 2020
|Punir l’enfant abusivement le pousse à être agressif et plus tard, un délinquant

Burundi - Sécurité11 décembre 2020
|Des Imbonerakure détenus au Sud du pays

Burundi - Sécurité10 décembre 2020
|Deux jeunes candidats brigadiers ont succombé lors d’un concours de course

Burundi –Sécurité 9 décembre 2020
|Une jeune fille à la fleur de l’âge portée disparue en province de Ngozi !

Burundi - Environnement8 décembre 2020
|La pluie torrentielle mélangée du vent provoque la déviation de la rivière Nyambwa à Rumonge

Burundi – Sécurité - Politique 7 décembre 2020
|Un militant du Cnl intercepté en zone Maramvya dans la province de Bujumbura

Burundi - Onu - Coopération5 décembre 2020
|Le Burundi retiré de l’agenda du conseil de sécurité des Nations unies

Burundi - Sécurité4 décembre 2020
|Arrêtée pour avoir volé un nourrisson

Burundi - Sécurité3 décembre 2020
|Une personne tuée par les voisins dans la province de Cibitoke

Burundi - Droits de l’Enfant2 décembre 2020
|Arrêté pour avoir maltraité son enfant

Burundi - Sécurité1er décembre 2020
|Serait-il de l’anathème au Burundi ?

Burundi - Sécurité30 novembre 2020
|Les habitants de Cibitoke exterminés par les leurs

Burundi - Sécurité 28 novembre 2020
|Deux interpellations autours de l’affaire de l’école étoile de Maramvya !

Burundi - Sécurité 27 novembre 2020
|Ecole Etoile de Maramvya, établissement scolaire ou camp policier ?

Burundi - Justice26 novembre 2020
|Un responsable des Imbonerakure détenu pour viol d’une mineure

Burundi - Sécurité25 novembre 2020
|La mort d’un jeune Thierry Kubwimana tué par deux criminels armés

Burundi - Sécurité24 novembre 2020
|Un corps sans vie au chef-lieu de la province Ruyigi

Burundi - Politique 23 novembre 2020
|Autour des cérémonies, le chef de l’Etat met en garde !

Burundi - Sécurité21 novembre 2020
|Des découvertes de cadavres deviennent de plus en plus inquiétantes

Burundi - Russie - Sécurité20 novembre 2020
|Un deuxième étudiant trouve la mort en Russie

Burundi - Sécurité19 novembre 2020
|Un homme se donne la mort après avoir tué son épouse enceinte

Burundi - Sécurité Routière18 novembre 2020
|La route Bugarama - Gitega impraticable depuis ce matin

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Une personne trouve la mort lors d’un accident de roulage !

24 octobre 2020

Bujumbura, le 24 octobre 2020 (Net Press). Une personne est morte lors d’un accident de roulage ce vendredi 23 octobre, vers 14 hoo, dans une localité appelée communément Chanic, sur la route menant vers l’aéroport internationale Melchior Ndadaye ou alors la route nationale Bujumbura - Rugombo, province de Cibitoke, au Nord-ouest du pays. Selon nos informations, la victime était un diplômé du pays de Vladimir Poutine, toujours demandeur d’emploi, qui se débrouillait quotidiennement pour gagner sa vie.

Dans la même rubrique sécuritaire, deux coups de feu ont été entendus vers minuit de ce vendredi, au quartier Gasenyi, zone Gihosha, commune urbaine de Ntahangwa, au Nord de la capitale économique du pays. Selon nos informations, il s’agit des éléments de la police qui ont tiré sur les cambrioleurs qui venaient de voler dans une circonscription communément appelée " Chez Le Gentil ", au centre neuropsychiatrique de Kamenge.

Des habitants de cette localité demandent la sécurisation de cette entité car, selon eux, cette localité reste le théâtre du cambriolage dans le ménages et des personnes qui rentrent tardivement dans la nuit sont régulièrement victimes de ces pratiques de banditisme. N.R.

Burundi - Sécurité Routière

Le boulevard lieutenant général Adolphe Nshimirimana basculé dans les oubliettes !

Bujumbura, le 24 octobre 2020 (Net Press). Les sujets qui empruntent le boulevard lieutenant général Adolphe Nshimirimana, cet axe qui part de la permanence du parti au pouvoir Cndd-Fdd vers la province de Bubanza, à l’Ouest du pays, est impraticable et l’on ne constate aucune initiative pour sa réhabilitation.

La rédaction a tendu un micro baladeur aux passagers qui empruntent ce boulevard dédié à l’ancien chef de service des renseignements tué en date du 2 août 2015, disent qu’emprunter cet axe est un calvaire qu’ils éprouvent du calvaire pour emprunter cet axe est risqué. Ils sont d’autant plus étonnés que presque toutes les infrastructures routières de la capitale économique ont été pavées et ou réhabilitées.

Ils demandent pourquoi ce boulevard, pourtant attribué à une grande personnalité du Cndd-Fdd, a basculé dans les oubliettes de la mairie qui ne cesse de retoucher les différentes pistes de la mairie, même celles qui sont de moindre importance au point de vue économique et esthétique.

D’un autre coté, des passagers vulnérables habitant dans les environs de ce boulevard, pour se rendre au centre-ville à l’aise, préfèrent prendre le boulevard dénommé Mgr Buconyori pour virer devant la police de l’air, des frontières et des étrangers (Pafe). Ils se demandent à quand la réhabilitation du boulevard lieutenant général Adolphe Nshimirimana !

L’on notera que ce boulevard est de surcroît poussiéreux et glissant lors de la saison pluvieuse. Un homme sous couvert d’anonymat qui a posé la question de sa retouche à l’ancien ministre du transport et de l’équipement, Jean Bosco Ntunzwenimana. Celui-ci avait répondu que la réhabilitation de cet axe ne figure pas sur un agenda urgent car la route a été endommagée par des jets de pierre des insurgés de Ngagara et de Cibitoke lors des manifestations anti troisième mandat de l’ancien président, feu Pierre Nkurunziza. J.M.

Burundi - Politique

Vers la destruction du Fnl de Jacques Bigirimana ?

Bujumbura, le 24 octobre 2020 (Net Press). Selon des informations qui sont parvenues à la rédaction, il y aurait des chicaneries dans la formation politique Fnl dirigée par Jacques Bigirimana. Selon toujours nos sources, ce dernier ne collabore plus avec les membres de ce parti et il est devenu en même temps président, porte-parole, trésorier du parti, bref, il s’occupe de tout, un comportement jugé inacceptable par les cadres de sa formation politique.

Des membres des comités à l’intérieur du pays, 9 sur 18 provinces que compte le Burundi, lui auraient demandé par écrit la tenue d’un congrès extraordinaire dont l’objectif serait de changer les dirigeants du parti dont le mandat a déjà expiré. Il semble que le président de ce parti, Jacques Bigirimana, ne veut pas en entendre parler. Selon des militants de ce parti, il tient à garder la présidence du parti proche du parti de l’Aigle et ce, coûte que coûte.

Il y a même des démêlés qu’il aurait en rapport avec ses fonctions liés au fait qu’il ne serait pas en bons termes avec un audit de la boîte qu’il dirige. La rédaction a cherché à entrer en contact avec le concerné mais en vain. Cependant, l’on continuera à le chercher pour qu’il donne des détails sur ce que l’on dit sur lui. Ch.N.

Burundi - Politique

Un opposant interpellé pour la deuxième en commune Burambi !

Rumonge, le 24 octobre 2020 (Net Press) . Il s’appelle Dieudonné Mukamarakiza, ce militant pur dur de l’opposition, Cnl (conseil national pour la liberté) en commune de Burambi, de la province de Rumonge, au Sud-ouest du pays, avait été interpellé pour la première fois en septembre dernier et accusé de participation à une bande armée.

Il semble qu’il n’a jamais été entendu par l’officier de la police judiciaire (Opj) de cette entité administrative. Sa famille avait exigé sa libération immédiate et sans conditions, ce qui avait été fait au mois d’octobre, après quelques semaines de détention.

Selon sa famille biologique, ce détenu a été relâché en date du 18 octobre 2020, un dimanche. Les jeunes du parti aux affaires (les Imbonerakure), de mèche avec quelques éléments de la police, l’ont arrêté pour la deuxième fois le même jour à son domicile situé sur la zone Maramvya, dans la commune Burambi, en province de Rumonge pour des circonstances non encore connues.

Sa famille rejette avec énergie cette interpellation qu’elle qualifie de " non fondée " et demande sa libération immédiate d’autant plus que cette dernière n’a pas été informée sur les mobiles de son arrestation. N.B.

Burundi - Rdc - Réfugiés

Les réfugiés de Mulongwe manifestent !

Uvira, le 24 octobre 2020 (Net Press) . Des réfugiés burundais vivant dans le camp de Mulongwe, installé sur le territoire de Funzo, ont manifesté ce vendredi 22 octobre 2020. Ils demandent au Hcr de nouveaux ustensiles de ménage. Plus de trois ans viennent de s’écouler sans être assistés, se plaignent les réfugiés.

« Nous demandons au Hcr de nous donner des nattes, des marmites, des gobelets, des assiettes et autres articles de ménage car la dernière distribution remonte à 2017, » ont-ils ajouté. Cette manifestation s’est déroulée devant les bureaux du Hcr et de la mission congolaise pour les refugies.

Le responsable du Hcr a répondu négativement à la demande, mais l’agence onusienne continue à toquer chez les partenaires en vue de répondre à leurs doléances. Signalons que le camp de Mulongwe abrite près de 9000 Burundais, sur les 45.000 refugies hébergés par la Rdc. D.N.

Burundi - Emploi

Un employeur accusé d’un licenciement abusif de ses employés

Bujumbura, le 24 octobre 2020 (Net Press) . C’était au marché de Bujumbura dit « Buyenzi City Market » communément appelé chez Sion, où les employés accusent M. Sion Nikobiri, propriétaire du marché, de procéder à des licenciements abusifs. Les employés se plaignent d’être renvoyés en violant la loi, il y a de cela six mois.

Ces employés nous ont dit : « il nous a suspendus au mois de mars pour des raisons financières liées au covid-19 mais, à notre grande surprise, d’autres employés ont été embauchés pour nous remplacer et plus de six mois après, nous n’avons rien reçu. Nous ne pouvons plus nous faire soigner en utilisant nos cartes d’assurance maladie et nous croupissons dans la misère alors que nous avions un contrat indéterminé".

Selon le propriétaire du marché, la pandémie du covid-19 a fait que les affaires ne fonctionnent pas comme il faut, d’où les employés ont été mis au chômage au mois de mars 2020. Il a ajouté « je leur ai proposé de résilier le contrat à l’amiable mais ils n’ont pas voulu m’écouter, ils sont licenciés suite à des problèmes financiers liés au covid-19. »

Sion Nikobiri est un homme d’affaires très influent qui a beaucoup de biens, dont des hôtels et des restaurants en plus de ce marché dans la capitale économique Bujumbura. Il serait donc étonnant que dans un pays où le riche a le dernier mot, cet homme soit contrarié par des employés qu’il a chassés sans manière il y a quelques mois. N.B.

Burundi - Leadership

Troisième édition des femmes leaders.

Bujumbura, le 24 octobre 2020 (Net Press). La présidente de CIFL, conférence internationale des femmes leaders, l’ex-première dame, Denise Nkurunziza, a tenu une conférence ce jeudi, 22 octobre 2020 à l’hôtel Club du Lac Tanganyika. Le thème de l’année est « femme de destinée, lève-toi, agis car la consolidation de la paix et la cohésion sociale te concernent. »

La présidente de la CIFL, dans sa présentation sur la paix et l’épanouissement familial, a fait remarquer que la paix est le moteur du développement, il faut que les familles vivent aisément et paisiblement dans l’honnêteté et la transparence.

Jennetkem, représentant de l’Onu Femmes au Burundi, dans sa présentation sur la paix, l’unité et la prospérité nationale, a indiqué que « c’est des valeurs que tout le monde cherche à chaque instant. »

Les participants dans cette activité sont les ex-premières dames du Burundi, les épouses des différentes autorités du Burundi, les dames représentants des associations, celles qui sont venues des pays étrangers et bien d’autres. N.B.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi