Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité 16 décembre 2020
|Des journalistes sportifs séquestrés au stade de football de Buganda

Burundi - Sécurité15 décembre 2020
|Femme sans vie retrouvée à Bubanza

Burundi - Sécurité14 décembre 2020
|Une personne trouve la mort dans une opération de fraude

Burundi - Sécurité12 décembre 2020
|Punir l’enfant abusivement le pousse à être agressif et plus tard, un délinquant

Burundi - Sécurité11 décembre 2020
|Des Imbonerakure détenus au Sud du pays

Burundi - Sécurité10 décembre 2020
|Deux jeunes candidats brigadiers ont succombé lors d’un concours de course

Burundi –Sécurité 9 décembre 2020
|Une jeune fille à la fleur de l’âge portée disparue en province de Ngozi !

Burundi - Environnement8 décembre 2020
|La pluie torrentielle mélangée du vent provoque la déviation de la rivière Nyambwa à Rumonge

Burundi – Sécurité - Politique 7 décembre 2020
|Un militant du Cnl intercepté en zone Maramvya dans la province de Bujumbura

Burundi - Onu - Coopération5 décembre 2020
|Le Burundi retiré de l’agenda du conseil de sécurité des Nations unies

Burundi - Sécurité4 décembre 2020
|Arrêtée pour avoir volé un nourrisson

Burundi - Sécurité3 décembre 2020
|Une personne tuée par les voisins dans la province de Cibitoke

Burundi - Droits de l’Enfant2 décembre 2020
|Arrêté pour avoir maltraité son enfant

Burundi - Sécurité1er décembre 2020
|Serait-il de l’anathème au Burundi ?

Burundi - Sécurité30 novembre 2020
|Les habitants de Cibitoke exterminés par les leurs

Burundi - Sécurité 28 novembre 2020
|Deux interpellations autours de l’affaire de l’école étoile de Maramvya !

Burundi - Sécurité 27 novembre 2020
|Ecole Etoile de Maramvya, établissement scolaire ou camp policier ?

Burundi - Justice26 novembre 2020
|Un responsable des Imbonerakure détenu pour viol d’une mineure

Burundi - Sécurité25 novembre 2020
|La mort d’un jeune Thierry Kubwimana tué par deux criminels armés

Burundi - Sécurité24 novembre 2020
|Un corps sans vie au chef-lieu de la province Ruyigi

Burundi - Politique 23 novembre 2020
|Autour des cérémonies, le chef de l’Etat met en garde !

Burundi - Sécurité21 novembre 2020
|Des découvertes de cadavres deviennent de plus en plus inquiétantes

Burundi - Russie - Sécurité20 novembre 2020
|Un deuxième étudiant trouve la mort en Russie

Burundi - Sécurité19 novembre 2020
|Un homme se donne la mort après avoir tué son épouse enceinte

Burundi - Sécurité Routière18 novembre 2020
|La route Bugarama - Gitega impraticable depuis ce matin

Archives

 

 

 



Burundi –Sécurité

Quatre personnes tuées dans Bujumbura rural !

29 octobre 2020

Bujumbura, le 29 octobre 2020 (Net Press) . Quatre hommes, dont deux originaires de Gatumba, dans la commune de Mutimbuzi (province de Bujumbura, Ouest du Burundi), ont été tués dans la nuit de lundi 26 octobre. Selon des sources divergentes, ils ont été tués par balles à l’intérieur du commissariat communal de Mutimbuzi.

D’autres témoignages disent qu’ils ont été exécutés par des policiers au moment où le responsable provincial de la police parle de bandits tués alors qu’ils tentaient de s’évader du cachot après avoir désarmé un policier.

Selon nos informations, les quatre individus ont été « assassinés » vers 23h. Des habitants de Gatumba affirment avoir entendu des coups de feu à l’intérieur du commissariat communal de la police connu communément comme « brigade ». Les quatre hommes avaient été interpellés dans l’après-midi de lundi à Gatumba avant d’être conduits au commissariat. Selon plusieurs témoignages, l’un d’entre eux qui a trouvé la mort était en possession d’une grenade.

Des sources policières qui ont gardé l’anonymat indiquent que l’ordre de les tuer a été donné par un général de la police dont l’identité n’a pas été précisée. Elles ont poursuivi que c’est le commissaire communal et quatre policiers qui se sont chargés de la mission. Après l’acte, les corps des victimes ont été acheminés dans une structure sanitaire locale non encore identifiée l’après-midi de ce mardi, la première ne disposant pas de morgue.

Des sources médicales indiquent qu’ils avaient tous reçu des balles dans la tête et au niveau de la poitrine De leurs côtés, les défenseurs des droits humains locaux demandent une enquête indépendante pour connaître les véritables causes et les circonstances dans lesquelles les quatre personnes ont été tuées.

Le commissaire provincial de la police, Déo Bigirimana, a révélé à la presse publique que les quatre individus étaient des voleurs de renom tués alors qu’ils tentaient de s’évader du cachot. Il a ajouté qu’ils se sont jetés sur le chef de poste de police qui venait de les interroger au moment où il ouvrait le cachot, l’ont désarmé et pris fuite et confirmé qu’ un policier a tiré tuant un parmi eux sur le champ.

Et selon ce haut gradé de la police dans la province de Bujumbura rural, les quatre individus tués faisaient partie d’un groupe de « six voleurs » qui avaient été appréhendés par les forces de l’ordre. Selon des sources policières, quatre hommes qui étaient détenus dans le cachot du commissariat communal ont été enlevés du cachot pour une destination inconnue la nuit où les quatre autres ont été éliminés. Le sort des disparus n’est pas encore connu. Mais des sources locales pensent qu’ils auraient été tués et enterrés dans une brousse située derrière le camp militaire de Gatumba. N.R.

Burundi - Sécurité

Quand la police est toujours à la chasse du marchand ambulant

Bujumbura, le 29 octobre 2020 (Net Press) . Dans la soirée de ce mercredi, le 28 octobre 2020, au centre-ville de Bujumbura, la police a chassé encore une fois les marchands ambulants, elle a embarqué toutes les marchandises dans des camionnettes pick-up, d’où des lamentations du côté de ces petits commerçants.

Cela s’est observe également sur la route Bujumbura - Rumonge où un véhicule de la police courait derrière les vendeurs de chaussures. Notre rédaction a tendu le micro à ces vendeurs, ils ont dit qu’on les oblige d’aller occuper les stands dans les différents marchés de la capitale économique pour payer des taxes.

Selon des sources concordantes, ce sont les vendeurs installés dans les différents marchés qui ont réclamé cette chasse à l’homme car d’après ces derniers, les clients ne vont pas au marché parce qu’ils trouvent tout ce dont ils ont besoins sur la route.

Les vendeurs ambulants demandent qu’on les laisse travailler car ils n’ont pas de capital pour occuper ces stands. Sinon, ils vont laisser ces petits projets pourtant encouragés par le président de la République et rester dans la rue. N.B.

Burundi - Justice

Deux anciens directeurs et deux comptables de l’Abp en prison de Mpimba

Bujumbura, le 29 octobre 2020 (Net Press) . Pascaline Biduda, Jean Paul Ciza, anciens directeurs de l’agence burundaise de presse, Abp, ainsi que deux comptables, Liboire Samandari et Désirée Ntaconayigize, ont passé leur première nuit à la prison centrale de Mpimba, pour des raisons de détournements de fonds.

Dans l’une de ses dépêches de ce 12 octobre, la rédaction avait mentionné l’arrestation et l’incarcération de deux comptables dans les cachots du service national des renseignements depuis le 9 octobre dernier où ils étaient entendus sur un détournement de 20 millions de nos francs par mois prévus pour les salaires du personnel et ce, depuis 2013.

Ce montant détourné avoisine aujourd’hui 1,5 milliards de francs burundais. Il semble que l’inspection générale de l’Etat est sur place à l’Abp pour son contrôle depuis juillet dernier et qu’elle serait scandalisée par un tel détournement sur une si longue période. Les journalistes de l’Abp, qui sont les plus concernés, attendent avec impatience le rapport de l’inspection.

Des experts disent que ce dossier pourrait toucher beaucoup de gens car il s’agit de toute une chaine de personnes qui sont impliquées et qui avaient intérêt à ce que ce détournement ait lieu. Ils pensent que l’inspection générale de l’Etat a du pain sur la planche, surtout que le contrôle pourrait s’étendre sur d’autres secteurs de la vie nationale. C’est du moins ce qui commence à se chuchoter dans les milieux des fonctionnaires de l’Etat. J.M.

Burundi –Economie

La banque africaine de développement au chevet du Burundi

Gitega, le 29 octobre 2020 (Net Press) . En marge de son audience auprès du président de la République, Evariste Ndayishimiye, ce mercredi 28 octobre, le responsable-pays de la banque africaine de développement (Bad), M. Daniel Ndoye, a fait savoir que leur entretien a porté sur l’engagement de la Bad à soutenir le pays et le chef de l’Etat dans ses efforts de développer le pays. Selon cette personnalité, l’effort de la Bad est à hauteur de 150 millions de dollars dans les prochaines années.

Le responsable-pays de la banque africaine de développement (Bad) M. Daniel Ndoye,. dans une sortie médiatique, a laissé entendre que ces fonds serviront au soutien dans le domaines des transports, dans le secteur de l’agriculture (aménagement des vallées dans les provinces de Muyinga, de Ngozi et de Kirundo) ainsi que la réhabilitation des routes, du port de Bujumbura ainsi que l’accroissement de l’accès à l’énergie pour la population. D.N.

Burundi - Alimentation

Le Burundi célèbre la journée internationale du pain

Bujumbura, le 29 octobre 2020 (Net Press) . L’association des producteurs de pain artisanaux du Burundi (Appbu) a animé une conférence de presse sous le thème « Umukate w’akanovera mu Burundi », ce qui pourrait se traduire comme du pain de la qualité.

La présidente de l’association, Mariam Ndayisenga, qui a animé cette conférence de presse, nous a fait savoir le but de cette journée. « S’unir avec le monde entier qui a célébré cette journée le 16 octobre de cette année au moment où eux, avaient beaucoup d’activités ».

C’est également pour marquer leur existence comme association de petits fabricants du pain par rapport aux grandes boulangeries. « Nous fabriquons du pain à un prix abordable à toute la population. » dit-elle.

Bien que ces fabriquant ont une importance capitale pour la population, ils ont des problèmes, entre autres les sachets dont l’Etat vient d’interdire leur commercialisation, l’utilisation et leur fabrication. Face à ce problème, elle a dit qu’elle va adresser une doléance à l’Etat pour voir si les petits sachets blancs peuvent rester sur le marché sinon, le pain perd de saveur et devient sec, surtout que les petits sachets blancs se décomposent facilement ; a- elle ajouté.

Un autre problème concerne le prix de la farine qui monte incessamment alors que le pouvoir d’achat de la population est minime. Là, elle demande à l’Etat de prendre la question en main pour réguler le prix de la farine afin que les fabricants du pain continuent à travailler. Sinon, ces derniers auront de grandes difficultés, voire même la fermeture. Signalons que le prix de la farine est revu à la hausse de plus de dix mille francs burundais depuis les deux dernières semaines, d’après la présidente. Ch.N.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi