Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité 16 décembre 2020
|Des journalistes sportifs séquestrés au stade de football de Buganda

Burundi - Sécurité15 décembre 2020
|Femme sans vie retrouvée à Bubanza

Burundi - Sécurité14 décembre 2020
|Une personne trouve la mort dans une opération de fraude

Burundi - Sécurité12 décembre 2020
|Punir l’enfant abusivement le pousse à être agressif et plus tard, un délinquant

Burundi - Sécurité11 décembre 2020
|Des Imbonerakure détenus au Sud du pays

Burundi - Sécurité10 décembre 2020
|Deux jeunes candidats brigadiers ont succombé lors d’un concours de course

Burundi –Sécurité 9 décembre 2020
|Une jeune fille à la fleur de l’âge portée disparue en province de Ngozi !

Burundi - Environnement8 décembre 2020
|La pluie torrentielle mélangée du vent provoque la déviation de la rivière Nyambwa à Rumonge

Burundi – Sécurité - Politique 7 décembre 2020
|Un militant du Cnl intercepté en zone Maramvya dans la province de Bujumbura

Burundi - Onu - Coopération5 décembre 2020
|Le Burundi retiré de l’agenda du conseil de sécurité des Nations unies

Burundi - Sécurité4 décembre 2020
|Arrêtée pour avoir volé un nourrisson

Burundi - Sécurité3 décembre 2020
|Une personne tuée par les voisins dans la province de Cibitoke

Burundi - Droits de l’Enfant2 décembre 2020
|Arrêté pour avoir maltraité son enfant

Burundi - Sécurité1er décembre 2020
|Serait-il de l’anathème au Burundi ?

Burundi - Sécurité30 novembre 2020
|Les habitants de Cibitoke exterminés par les leurs

Burundi - Sécurité 28 novembre 2020
|Deux interpellations autours de l’affaire de l’école étoile de Maramvya !

Burundi - Sécurité 27 novembre 2020
|Ecole Etoile de Maramvya, établissement scolaire ou camp policier ?

Burundi - Justice26 novembre 2020
|Un responsable des Imbonerakure détenu pour viol d’une mineure

Burundi - Sécurité25 novembre 2020
|La mort d’un jeune Thierry Kubwimana tué par deux criminels armés

Burundi - Sécurité24 novembre 2020
|Un corps sans vie au chef-lieu de la province Ruyigi

Burundi - Politique 23 novembre 2020
|Autour des cérémonies, le chef de l’Etat met en garde !

Burundi - Sécurité21 novembre 2020
|Des découvertes de cadavres deviennent de plus en plus inquiétantes

Burundi - Russie - Sécurité20 novembre 2020
|Un deuxième étudiant trouve la mort en Russie

Burundi - Sécurité19 novembre 2020
|Un homme se donne la mort après avoir tué son épouse enceinte

Burundi - Sécurité Routière18 novembre 2020
|La route Bugarama - Gitega impraticable depuis ce matin

Archives

 

 

 



Burundi – Sécurité

La province de Ngozi contre les malfaiteurs

3 novembre 2020

Ngozi, le 3 novembre 2020 (Net Press) . Trente six personnes ont été arrêtées ce matin par la police dans le quartier de Muremera, dit Burengo, en province de Ngozi, au Nord du pays. Elles ont été placées dans les cachots de la police judiciaire de cette province. Ces personnes étaient soit des sans papiers ou alors vendaient une boisson prohibée dénommée "iki barbe".

Ceux qui n’avaient pas de pièces d’identité ont dû payer des amendes avant d’être relâchés, mais pour ceux qui vendaient ce liquide, la police a confectionné des dossiers pour qu’elles soient transférées dans la prison de Ngozi. Nous apprenons également que quelques 500 litres de cette boisson ont été versés par la police.

Dans la province voisine de Kayanza, toujours au Nord du pays, 4 grenades ont été trouvées devant le bureau du gouverneur de cette province dans l’après-midi de ce 2 novembre. Deux d’entre elles étaient dans des casseroles et dans un sachet noir, posées sur un banc de ceux qui attendent une audience chez le gouverneur de province.

Ces grenades étaient abîmées et jamais dégoupillées, ce qui a fait dire aux autorités provinciales qu’il s’agit d’un homme ou d’une femme qui a voulu s’en débarrasser, vu que les délais impartis à la remise des armes à feu a expiré. Elles demandent à ceux qui les ont encore de les remettre au lieu de les jeter n’importe où car elles peuvent causer des incidents sur la vie des populations.

Au Nord-ouest du pays, deux corps sans vie d’un homme et d’une femme ont été découverte dans la matinée de ce lundi 2 novembre, au bord de la rivière Rusizi, à la 6ème transversale, au pied de la colline de Kagazi, en zone de Cibitoke dans la commune de Rugombo, en province de Cibitoke au Nord-ouest du pays.

Des sources sur place indiquent que les victimes n’ont pas été identités. Les deux corps gisaient dans une mare de sang et le chef de zone Cibitoke, Antoine Mbonimpa, a décidé l’enterrement immédiat de ces deux corps. Les habitants du parage de la rivière de la Rusizi disent que cette dernière est devenue le cimetière de tout les temps et demandent le déploiement des dispositifs des forces de l’ordre et de sécurité pour la tranquillité de cette entité administrative.

L’on rappellera que le mois dernier, au moins 16 corps sans vie avaient été découverts tout près de cette rivière. Le gouverneur de cette province, Carême Bizoza, avait indiqué à la presse que les victimes ne sont pas originaires de sa province. N.R.

Burundi - Administration

Une ordonnance ministérielle pour « Suivi des terres domaniales »

Bujumbura, le 3 novembre 2020 (Net Press) . Le ministère de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique a sorti une ordonnance n°530/1843/CAB/2020 où le ministre demande à l’administration d’inventorier, sur toutes les collines et quartiers du pays, les terres démoniales qui ont été prêtées aux particuliers ou aux associations à titre de bail emphytéose afin de s’assurer que les bénéficiaires ont mis en valeur ces terres conformément aux motifs inscrit aux contrats de location.

Le ministre a ajouté qu’il y a des informations à vérifier sur chaque cas, soit qu’on a déjà détourné ces terres ou si on a obtenu de manière frauduleuse les actes d’attribution définitive, soit en les transférant aux autres par vente ou location alors qu’ils appartenaient exclusivement à l’Etat.

Une opinion contactée par la rédaction a estimé que le ministère envisage de se réapproprier les parcelles et procéder à une redistribution comme bon lui semble. Signalons que cette activité a commencé le 21 septembre dernier pour prendre fin le 30 novembre de cette année. N.B.

Burundi - Trafic Aérien

L’aéroport international Melchior Ndadaye bientôt de nouveau fonctionnel

Bujumbura, le 3 novembre 2020 (Net Press) . Selon des informations officielles émanant du secrétaire général et porte-parole du gouvernement, Prosper Ntahorwamiye, l’aéroport international Melchior Ndadaye de Bujumbura sera rouvert à partir du dimanche le 8 novembre de cette année.

L’on se souvient qu’en date du 30 octobre, un comité de crise mis en place pour lutter contre le covid-19, piloté par le ministre de l’intérieur, de la sécurité publique et du développement communautaire, Gervais Ndirakobuca, avait fait savoir que toutes les conditions étaient réunies pour qu’il y ait reprise du trafic aérien.

Le même ministre disait d’ailleurs qu’il allait confectionner un rapport destiné au chef de l’Etat pour qu’il assume ses responsabilités. Cette information intervient au moment où l’opinion l’attendait moins car le président de la République qui devait le décider est absent du pays, oubliant que le président de la République est une institution qui travaille partout où elle est.

Les populations, dans l’ensemble, ont bien accueilli cette décision présidentielle même si les conditions de voyage sont devenues actuellement très difficiles. Des Burundais qui avaient voulu rentrer au pays pour diverses raisons sont également satisfaits de cette décision, d’après ceux que la rédaction a pu contacter. J.M.

Burundi - Travail

Les ouvriers journaliers de la Regideso observent une grève

Bujumbura, le 3 novembre 2020 (Net Press) . Des ouvriers journaliers de l’entreprise paraétatique Regideso ont entamé une grève depuis ce 2 novembre et observent un sit-in devant ce bureau situé dans le quartier industriel. Ils disent qu’ils touchent très peu car ils ne savent pas subvenir à leurs besoins avec un salaire de 3.000 Fbu par jour.

Ils demandent qu’il soit majoré, comme chez les aide-maçons. Ces derniers touchent 5.000 Fbu par jour en plus de 1.000 Fbu pour la ration. Ils voudraient que leurs salaires puissent être majoré à 6.000 Fbu au moins, surtout qu’ils font un travail dur. Ils demandent également de signer des contrats pour leur sécurité dans le travail.

Selon certains, ils ont travaillé pour cette société pendant plus de 15 ans comme journaliers et ils estiment qu’il est temps d’avoir des contrats. L’on saura que les ouvriers journaliers qui vivent dans ces conditions sont plus ou moins 500 personnes. Ils disent enfin qu’ils ont posé cette question depuis très longtemps, sans obtenir de réponse, raison pour laquelle ils ont eu recours à l’arrêt du travail.

Les autorités de la Regideso n’ont pas encore réagi, mais une opinion commence à lier ce problème au manque d’eau dans plusieurs zones aussi bien de la capitale économique que politique. Celles-ci ont toujours expliqué ce phénomène par l’agrandissement des villes de Bujumbura et de Gitega. Ch.N

Burundi - Usa - Elections

"Donald Trump ou Joe Biden : vers un résultat contesté de l’élection présidentielle américaine ?", dixit France 24

Washington, le 3 novembre 2020 (Net Press) . Le recours massif au vote par correspondance et un scrutin serré dans plusieurs États clés pourraient retarder l’annonce des résultats officiels. Un scénario susceptible d’inciter Donald Trump à contester les résultats.

L’élection présidentielle américaine de 2020 est bien partie pour battre des records de participation. Plus de 93 millions d’Américains ont déjà voté par correspondance ou par anticipation dans un bureau de vote prévu à cet effet contre 47 millions en 2016. Du jamais vu aux États-Unis.

"La participation devrait être la plus forte de l’histoire des États-Unis avec entre 150 et 160 millions de bulletins de vote comptabilisés", juge Jean-Éric Branaa, chercheur spécialiste des États-Unis à l’université Paris-2 Panthéon-Assas, contacté par France 24. D.N.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi