Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité 16 décembre 2020
|Des journalistes sportifs séquestrés au stade de football de Buganda

Burundi - Sécurité15 décembre 2020
|Femme sans vie retrouvée à Bubanza

Burundi - Sécurité14 décembre 2020
|Une personne trouve la mort dans une opération de fraude

Burundi - Sécurité12 décembre 2020
|Punir l’enfant abusivement le pousse à être agressif et plus tard, un délinquant

Burundi - Sécurité11 décembre 2020
|Des Imbonerakure détenus au Sud du pays

Burundi - Sécurité10 décembre 2020
|Deux jeunes candidats brigadiers ont succombé lors d’un concours de course

Burundi –Sécurité 9 décembre 2020
|Une jeune fille à la fleur de l’âge portée disparue en province de Ngozi !

Burundi - Environnement8 décembre 2020
|La pluie torrentielle mélangée du vent provoque la déviation de la rivière Nyambwa à Rumonge

Burundi – Sécurité - Politique 7 décembre 2020
|Un militant du Cnl intercepté en zone Maramvya dans la province de Bujumbura

Burundi - Onu - Coopération5 décembre 2020
|Le Burundi retiré de l’agenda du conseil de sécurité des Nations unies

Burundi - Sécurité4 décembre 2020
|Arrêtée pour avoir volé un nourrisson

Burundi - Sécurité3 décembre 2020
|Une personne tuée par les voisins dans la province de Cibitoke

Burundi - Droits de l’Enfant2 décembre 2020
|Arrêté pour avoir maltraité son enfant

Burundi - Sécurité1er décembre 2020
|Serait-il de l’anathème au Burundi ?

Burundi - Sécurité30 novembre 2020
|Les habitants de Cibitoke exterminés par les leurs

Burundi - Sécurité 28 novembre 2020
|Deux interpellations autours de l’affaire de l’école étoile de Maramvya !

Burundi - Sécurité 27 novembre 2020
|Ecole Etoile de Maramvya, établissement scolaire ou camp policier ?

Burundi - Justice26 novembre 2020
|Un responsable des Imbonerakure détenu pour viol d’une mineure

Burundi - Sécurité25 novembre 2020
|La mort d’un jeune Thierry Kubwimana tué par deux criminels armés

Burundi - Sécurité24 novembre 2020
|Un corps sans vie au chef-lieu de la province Ruyigi

Burundi - Politique 23 novembre 2020
|Autour des cérémonies, le chef de l’Etat met en garde !

Burundi - Sécurité21 novembre 2020
|Des découvertes de cadavres deviennent de plus en plus inquiétantes

Burundi - Russie - Sécurité20 novembre 2020
|Un deuxième étudiant trouve la mort en Russie

Burundi - Sécurité19 novembre 2020
|Un homme se donne la mort après avoir tué son épouse enceinte

Burundi - Sécurité Routière18 novembre 2020
|La route Bugarama - Gitega impraticable depuis ce matin

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Une personne trouve la mort suite à une alimentation

6 novembre 2020

Kirundo, le 6 novembre 2020 (Net Press) . Une femme a trouvé la mort hier dans la commune de Bugabira, de la province de Kirundo, au Nord du pays, suite à une alimentation qui lui a été servie. Selon des informations en provenance de cette entité provinciale, il y avait une visite dans une famille de cette commune et au moment du repas, on a servi la pâte de manioc et des légumes préparés à base des feuilles de manioc.

Aussitôt après avoir mangé, toutes les 16 personnes qui étaient sur place ont senti des maux de ventre et certains ont commencé à vomir. Ils ont été dépêchés à l’hôpital central de Kirundo, mais une femme y a malheureusement trouvé la mort. Les autres sont sous administration des soins et il semble que leur vie n’est pas en danger.

Au moment où certains pensent qu’ils ont mangé du poison, d’autres estiment que les feuilles de manioc, si elles sont mal préparées, sont toxiques. Mais les médecins n’ont pas précisé quoi que ce soit sur la cause de ce malaise. Ch.N.

Burundi - Sécurité

Un marché fermé temporairement par crainte d’hommes armés

Cibitoke, le 6 novembre 2020 (Net Press) . Nous sommes dans la commune de Rugombo, de la province de Cibitoke, au Nord-ouest du pays. Son marché central a été momentanément fermé hier à partir de 6 heures, encerclé par des policiers et des jeunes du parti de l’Aigle qui contrôlaient tous les axes d’entrée et de sortie.

Selon des informations dignes de foi, pour y entrer, les vendeurs et acheteurs devaient présenter leurs cartes d’identité soit aux policiers, soit aux jeunes Imbonerakure. Il a fallu attendre l’intervention de l’administrateur pour débloquer la situation et faire libérer toutes les personnes qui avaient été arrêtées.

Il semble qu’il y a une information qui avait fait état de la présence d’hommes armés qui voulaient s’introduire dans ce marché. L’administrateur de la commune Rugombo, Gilbert Manirakiza, a dit ne pas connaître pas connaître celui qui aurait donné l’ordre de contrôler les mouvements des populations dans ce marché.

Pour revenir sur la situation des personnes arrêtées, ce sont celles qui n’avaient pas de carte d’identité en ce moment précis. Des informations en provenance de cette contrée indiquent que ceux qui ont été arrêtés ont été également épouillés de tous leurs biens et que des policiers et des Imbonerakure se sont accusés mutuellement d’en être les auteurs. D.N.

Burundi – Justice

La justice s’exprime sur deux cas de crimes dans notre pays

Cibitoke, le 6 novembre 2020 (Net Press) . Au tribunal de grande instance de Cibitoke, un procès en fragrance a condamné ce jeudi 5 novembre à la prison à vie les deux jeunes militants de la ligue des jeunes du parti au pouvoir les Imbonerakure. Selon nos informations, en plus de la condamnation, les deux jeunes, Claude Iteriteka et Bosco Ngabire, devront verser vingt millions de francs burundais à la famille de la victime comme dédommagement.

Rappelons qu’ils ont tué un jeune berger dans la province de Cibitoke avant de jeter son cadavre dans la rivière de Rusizi. Ils avaient également volé 7 chèvres que je jeune homme gardait. Les prévenus ont plaidé coupable.

L’on saura que dans la dépêche d’hier, une erreur s’est malencontreusement glissée dans l’article relatif au décès de ce berger. En effet, le cadavre de ce jeune homme n’a pas été retrouvé dans la province de Cibitoke comme mentionné, mais dans la localité de Gatumba, commune Mutimbuzi, dans Bujumbura dit rural.

Dans la même foulée, deux ans de servitude pénale et une amende de 25.000fbu, ainsi qu’un dédommagement d’un million de francs burundais, cela est une réquisition prononcée par le parquet de la République près du tribunal de grande instance de Ntahangwa, contre madame Evelyne Nsengimana, cette dame du quartier Uwinterekwa, zone Gihosha en mairie de Bujumbura, accusée de torture envers un enfant de 5 ans. N.R.

Burundi - Environnement

Vers la démolition des constructions anarchiques ?

Bujumbura, le 6 novembre 2020 (Net Press). Ce jeudi 5 novembre, une visite de travail sur le littéral du lac Tanganyika a été organisée par le directeur général de l’environnement, des ressources en eau et de l’assainissement en compagnie des directeurs de départements ainsi que des experts.

Selon Jérémie Nkinahamira, cette visite s’inscrit dans le cadre de faire respecter le code de l’eau promulgué le 26 mars 2012 qui dans son article 5 stipule que : « font partie du domaine public hydraulique 150 mètres continental du lac Tanganyika. »

Il a ajouté que le ministère va d’abord vulgariser le code de l’eau puis analyser cas par cas ces constructions anarchiques sur le littoral du lac. Les experts ont ensuite mis les croix sur les murs des clôtures à démolir par leurs propriétaires envie de faciliter l’accès libre à la vue des eaux sur le lac.

Le directeur général a déclaré la rigueur dans l’exécution du plan d’aménagement littoral. Il lance un appel à la population de respecter le code de l’eau, à l’administration et aux forces de l’ordre ainsi qu’au ministère de tutelle de leur prêter mains fortes pour faire cesser ces constructions anarchiques qui continuent alors que l’ordre d’arrêter est là.

Ce combat avait été initié par l’ancien ministre de l’environnement, l’ambassadeur Albert Mbonerane, mais le visage du gouvernement avait changé avant qu’il n’atteigne son objectif. Au cours de cette lutte, il avait rencontré une résistance de la part des hommes qui ne sont pas les moindres car ils faisaient partie de l’intelligentsia burundaise. Les autorités actuelles, vont-elles réussir là où leur prédécesseur a échoué ? N.B.

Burundi - Tanzanie - Droits de l’Homme

Des réfugiés burundais saisissent le Hcr et le gouvernement sur la situation de leurs droits

Nyarugusu, le 6 novembre 2020 (Net Press) . Une délégation du Hcr et du gouvernement tanzanien a rencontré les réfugiés burundais du camp de Nyarugusu, en date du 4 novembre dernier. Leur mission était de recueillir leurs avis et ils en ont profité pour exprimer leur mécontentement.

Malgré cette bonne initiative, les réfugiés ont été étonnés de voir qu’il y a des sujets qu’ils n’avaient pas le droit d’aborder, notamment la disparition de leurs compatriotes, l’insécurité dans le camp, la réduction de leur ration, etc, mais de parler uniquement de leurs relations avec les Tanzaniens voisins du camp.

Mais avec le temps, les réfugiés ont fini par dévoiler tout ce qui ne va pas dans le camp. Un membre du Hcr a voulu suspendre la séance, une initiative vite empêchée par le représentant du gouvernement. Ils se sont sentis soulagés même s’ils n’ont pas espoir que leurs doléances seront prises en compte par le gouvernement. N.B.

Burundi - Usa - Elections

L’incertitude demeure au pays de l’Oncle Sam

Washington, le 6 novembre 2020 (Net Press). Le feuilleton de l’élection présidentielle américaine devient interminable car 72 heures viennent de s’écouler sans que l’on connaisse le 46ème président de la première puissance mondiale. Si Joe Biden affiche une certaine assurance quant à sa victoire, ce n’est pas le cas de Donald Trump qui multiplie des accusations sans preuves contre les démocrates, arguant qu’ils veulent lui voler l’élection.

Le discours du président sortant commence à déranger, jusque dans les milieux des républicains. En effet, au cours de son discours d’une quinzaine de minutes hier, il n’a pas hésité de se proclamer vainqueur de cette élection en décalage net avec les résultats de plus en plus favorables à son adversaire démocrate Joe Biden.

Vers la fin de son discours, le président très agité a parlé même de centres de dépouillements secrets. Certains médias américains, dont les télévisions, ont coupé le discours du président quand il a dit qu’il allait gagner facilement si les votes légaux étaient comptés, mais que si l’on incluait les voltes illégaux, les démocrates pourraient essayer de lui voler l’élection.

Pour la chaîne Msnbc, les reporters ont indiqué être dans une position inhabituelle de devoir, non seulement interrompre le président des Etats-Unis, mais aussi de corriger le président des Etats-Unis. Les chaînes Nbc News et Abc News ont, elles aussi, interrompu la diffusion de cette conférence de presse qui n’en fut finalement pas une, puisque le président a quitté le pupitre sans prendre de questions.

De son côté, Cnn, bête noire du président sortant, a décidé de ne pas couper le micro à Donald Trump, mais son présentateur vedette Jake Tapper a enchaîné avec une condamnation sans appel du chef de l’État. « Quelle triste nuit pour les États-Unis d’Amérique de voir leur président [...] faussement accuser les gens d’essayer de voler l’élection », a-t-il déclaré, en fustigeant un « tissu de mensonges ».J.M.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi