Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité 16 décembre 2020
|Des journalistes sportifs séquestrés au stade de football de Buganda

Burundi - Sécurité15 décembre 2020
|Femme sans vie retrouvée à Bubanza

Burundi - Sécurité14 décembre 2020
|Une personne trouve la mort dans une opération de fraude

Burundi - Sécurité12 décembre 2020
|Punir l’enfant abusivement le pousse à être agressif et plus tard, un délinquant

Burundi - Sécurité11 décembre 2020
|Des Imbonerakure détenus au Sud du pays

Burundi - Sécurité10 décembre 2020
|Deux jeunes candidats brigadiers ont succombé lors d’un concours de course

Burundi –Sécurité 9 décembre 2020
|Une jeune fille à la fleur de l’âge portée disparue en province de Ngozi !

Burundi - Environnement8 décembre 2020
|La pluie torrentielle mélangée du vent provoque la déviation de la rivière Nyambwa à Rumonge

Burundi – Sécurité - Politique 7 décembre 2020
|Un militant du Cnl intercepté en zone Maramvya dans la province de Bujumbura

Burundi - Onu - Coopération5 décembre 2020
|Le Burundi retiré de l’agenda du conseil de sécurité des Nations unies

Burundi - Sécurité4 décembre 2020
|Arrêtée pour avoir volé un nourrisson

Burundi - Sécurité3 décembre 2020
|Une personne tuée par les voisins dans la province de Cibitoke

Burundi - Droits de l’Enfant2 décembre 2020
|Arrêté pour avoir maltraité son enfant

Burundi - Sécurité1er décembre 2020
|Serait-il de l’anathème au Burundi ?

Burundi - Sécurité30 novembre 2020
|Les habitants de Cibitoke exterminés par les leurs

Burundi - Sécurité 28 novembre 2020
|Deux interpellations autours de l’affaire de l’école étoile de Maramvya !

Burundi - Sécurité 27 novembre 2020
|Ecole Etoile de Maramvya, établissement scolaire ou camp policier ?

Burundi - Justice26 novembre 2020
|Un responsable des Imbonerakure détenu pour viol d’une mineure

Burundi - Sécurité25 novembre 2020
|La mort d’un jeune Thierry Kubwimana tué par deux criminels armés

Burundi - Sécurité24 novembre 2020
|Un corps sans vie au chef-lieu de la province Ruyigi

Burundi - Politique 23 novembre 2020
|Autour des cérémonies, le chef de l’Etat met en garde !

Burundi - Sécurité21 novembre 2020
|Des découvertes de cadavres deviennent de plus en plus inquiétantes

Burundi - Russie - Sécurité20 novembre 2020
|Un deuxième étudiant trouve la mort en Russie

Burundi - Sécurité19 novembre 2020
|Un homme se donne la mort après avoir tué son épouse enceinte

Burundi - Sécurité Routière18 novembre 2020
|La route Bugarama - Gitega impraticable depuis ce matin

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

L’insécurité se poursuit ici et là dans le pays

7 novembre 2020

Bururi, le 7 novembre 2020 (Net Press). Domitille Hafashimana, est une dame âgée de 59 ans qui a été tuée dans la nuit dernière dans la zone de Kiryama, commune de Songa, dans la province de Bururi, au Sud du pays. Selon des informations concordantes, elle a été poignardée avant d’être décapitée par des personnes qui n’ont pas encore été identifiées.

Elle a été trouvée à son domicile où elle vivait avec un enfant de 5 ans. Les autorités tant politiques que sécuritaires indiquent que les enquêtes ont déjà commencé pour tirer cette affaire au clair. Selon toujours elles, l’on ne connaît pas encore les mobiles de l’assassinat de cette vieille dame du troisième âge, mais demandent également à la population de rester sereine.

Au Centre du pays, dans la localité de Masango de la province de Muramvya, un accident de roulage a occasionné trois morts dans l’après-midi de ce 6 novembre. Un minibus a écrasé une moto immatriculée IT 149 qui transportait deux fonctionnaires de la Croix Rouge et qui ont trouvé la mort sur le champ.

L’on apprend que le chauffeur du bus a été légèrement blessé et lui, tout comme les autres blessés, ont été transportés vers l’hôpital le plus proche, celui de Muramvya. Nous apprenons que même les morts ont été placés dans la morgue de cette structure sanitaire du centre du pays. Ch.N.

Burundi - Sécurité

Quatre vingt huit millions de francs volés à l’usine de huilerie de Rumonge !

Rumonge, le 7 novembre 2020 (Net Press) . Selon le porte-parole du ministère de l’intérieur, de la sécurité publique et du développement communautaire, Pierre Nkurikiye, des voleurs se sont infiltrés vers 6 hoo du matin de ce samedi 7 novembre à l’usine de huilerie Savonor située sur la colline Mutambara, de la zone Gatete, commune et province de Rumonge, au Sud-ouest du pays. Un montant de 88 millions de nos francs a été volé et 3 chèques de vingt cinq millions également emportés.

Pierre Nkurikiye dit que ces voleurs se sont infiltrés à l’intérieur de la clôture en usant de la feuille de palme à huile et ont défoncé la fenêtre du bureau où se trouvait le coffre-fort contenant cette somme d’argent et lesdits chèques. La sentinelle qui était sur place, Augustin Nduwimana, est parti avec les ravisseurs et sept autres ainsi que la caissière sont sous interrogatoire .

Quid de la complicité dans le paquet !

Une opinion pense que derrière le vol d’un montant qu’elle qualifie de « colossal », trame une complicité des hauts gradés de cette usine, d’autant plus qu’au bas échelon de cette usine, une sentinelle qui est derrière cet vol reste introuvable. La même opinion se pose la question de savoir pourquoi une somme aussi colossale se trouvait dans la caisse en ce moment précis.

En effet, poursuit-elle, la colline de Mutambara, en zone Gatete, n’est pas loin des banques et établissements financiers accrédités au centre ville de Rumonge, au Sud-ouest du pays. Il y avait donc moyen de verser cette somme afin d’épargner toute tentative de vol dans les trésoreries de cette usine, conclut-elle. N.R.

Burundi - Politique

Le président Ndayishimiye devrait regagner le pays

Malabo, le 7 novembre2020 (Net Press) . Après plusieurs périples à l’intérieur de la Guinée Equatoriale, le président burundais, Evariste Ndayishimiye, devrait se rendre à Malabo aujourd’hui pour un dernier entretien avec son homologue équato-guinéen. Après cette activité, le président Ndayishimiye devrait prendre le chemin du retour vers le Burundi.

Rappelons qu’il avait effectué une visite de travail de 5 jours dans ce pays dans le but de renforcer les relations entre les deux pays et peuples. Des informations en provenance de Malabo font état de la signature de plusieurs accords de coopération entre les deux pays, aussi bien au niveau des ministères que de la présidence.

Rappelons également que c’est sa deuxième sortie du pays depuis qu’il est aux affaires le 18 juin dernier. Un mois plus tard, le 19 septembre, il a effectué une visite de quelques heures à Kigoma en Tanzanie, où il avait rencontré son homologue tanzanien, John Pombe Magufuli. Les deux hommes avaient parlé de renforcement du commerce des minerais dans cette ville tanzanienne. J.M. 

Burundi - Santé

Journée des personnes qui souffrent des maladies mentales

Gitega, le 7 novembre 2020 Novembre 2020 (Net Press) . Ce vendredi 6 novembre 2020, le Burundi a célébré à Gitega la journée des personnes qui souffrent des maladies mentales. A cette occasion, les malades demandent au gouvernement des soins gratuits comme ceux qui souffrent du sida ou de la tuberculose car ils sont eux aussi attaqués par une maladie incurable.

Ils réclament également l’ambulance pour leur déplacement car il y a des médicaments qui les rendent faibles, ce qui occasionne des difficultés de rentrer chez eux à pied ou à vélo, pouvant provoquer des accidents. Pour le représentant du centre de Gitega, Adelin Bampendubwenge, il demande une espace suffisant pour accueillir les malades mentales car les hommes et les femmes sont hospitalisés ensemble, ensuite il y a le covid-19 qui s’en mêle et qui complique les choses.

Il demande également à l’Etat de les octroyer des médecins spécialistes en la matière. Tatien Nkurikiye, le conseiller socioculturel du gouverneur du Gitega, qui a représenté l’Etat, a dit que ce dernier ne manquera pas de répondre favorablement à la demande comme il l’a fait pour les personnes âgées. Signalons que le monde célèbre la journée des malades mentaux le 10 octobre de chaque année. N.B.

Burundi - Economie

Le Burundi célèbre la journée internationale de l’épargne

Bujumbura, le 7 novembre 2020 (Net Press) . Le Burundi se joint au reste du monde pour célébrer la journée internationale de l’épargne, une journée marquée par des activités de sensibilisation et de l’épargne organisées par plusieurs acteurs comme les gouvernements, les Ongs, les associations professionnelles des institutions de microfinance, les banques et institution de microfinances.

Dans un communiqué de presse rendu public à cette occasion, le réseau des institutions des microfinances a indiqué que cette journée est une occasion d’inciter la population à économiser pour le lendemain et une bonne occasion pour sensibiliser les populations ne disposant de compte de les ouvrir auprès des institutions financières formelles. Il s’agit d’un bon moment pour les institutions de microfinance (IMF) de faire une promotion des produits et services financiers qu’elles offrent à leur clientèle tant existante que potentielle.

Depuis 2012, la journée internationale de l’épargne est célébrée au niveau des institutions de microfinances membres, sous forme de journée porte-ouverte et selon les observations depuis 2012, cette journée a fait preuve de son importance en terme des résultats atteints, allusion faite à l’ouverture de nouveaux comptes.

Le réseau des institutions des microfinances interpellent le gouvernement à prendre des mesures visant à impulser un changement de comportement de la population en faveur d’une culture de l’épargne au sein du système formel. N.R.

Burundi - Sport

Une décision de la fédération africaine de football dérange les supporters burundais

Bujumbura, le 7 novembre 2020 (Net Press) . C’est une désolation pour les supporters de l’équipe nationale de football "Intamba mu Rugamba", qui s’apprêtaient à s’envoler pour la Mauritanie la semaine prochaine, le 11 novembre, afin de soutenir leur équipe qui devra croiser le fer avec une équipe de ce pays.

Mais la fédération africaine, par peur du covid-19, a décidé que tous les matchs de ce mois de novembre vont se jour à huis clos, l’objectif étant de protéger les joueurs contre la pandémie du coronavirus. Les fans de l’équipe nationale s’étaient montrés prêts à accompagner leur équipe, ce qui ne sera pas possible, covid-19 oblige.

L’on saura que ce match est prévu dans le cadre des éliminatoires du Cup 2021 et dont les finales se dérouleront au Cameroun en 2022, un calendrier qui a été lui aussi modifié par la maladie du coronavirus. N.B.

Burundi - Usa - Elections

"Élections américaines : les républicains s’éloignent de Donald Trump", dixit Rfi

Washington, le 7 novembre 2020 (Net Press) . Le décompte des bulletins de vote aux États-Unis est toujours en cours. Le candidat démocrate Joe Biden continue de creuser son avance et a affirmé jeudi soir ne plus avoir aucun doute sur le fait qu’il allait gagner l’élection. De son côté, le président américain Donald Trump s’est contenté de s’exprimer sur Twitter pour remettre en cause l’intégrité du scrutin.

Toute la journée de vendredi, le président a relayé sur son fil des rumeurs de fraude et a évoqué la disparition de bulletins de vote, raconte notre correspondante à Washington, Anne Corpet. Mais il s’est abstenu de revendiquer publiquement la victoire comme il l’avait fait précédemment.

Rien n’était prévu à son agenda ce vendredi, et selon la presse américaine, Donald Trump a surveillé l’évolution des résultats à la télévision, et appelé ses alliés pour qu’ils le soutiennent de manière plus franche dans sa croisade contre des fraudes qui n’ont pas été prouvées.

Les républicains s’en éloignent petit à petit

Mais rares sont les élus de son camp qui affichent leur défiance vis-à-vis du processus électoral. Mitch McConnell, le chef de la majorité républicaine au Sénat, qui devra selon toute vraisemblance composer avec l’administration démocrate, s’est notamment abstenu de dénoncer l’irrégularité du scrutin :

« Voici comment cela doit fonctionner dans notre grand pays : chaque vote légal doit être compté. Les bulletins de vote soumis illégalement ne doivent pas l’être. Toutes les parties doivent pouvoir observer le processus. Et les tribunaux sont là pour appliquer les lois et résoudre les différends. C’est ainsi que les votes américains décident du résultat », a-t-il tweeté.

Quant au sénateur Roy Blunt, membre de la direction du Parti républicain, a ainsi prévenu qu’ « à un moment ou un autre » il faudrait bien que la Maison Blanche soit en mesure de porter en justice ces allégations et de les étayer par des preuves.

Plus tôt, le sénateur Mitt Romney, battu en 2012 par Barack Obama, a jugé que Donald Trump était allé trop loin. « Le président est dans son droit lorsqu’il demande un nouveau décompte, lorsqu’il réclame une investigation sur des irrégularités électorales alléguées là où des preuves existent […] Mais il a tort de dire que cette élection a été truquée, corrompue et volée », a-t-il tweeté vendredi. D.N.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi