Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité 16 décembre 2020
|Des journalistes sportifs séquestrés au stade de football de Buganda

Burundi - Sécurité15 décembre 2020
|Femme sans vie retrouvée à Bubanza

Burundi - Sécurité14 décembre 2020
|Une personne trouve la mort dans une opération de fraude

Burundi - Sécurité12 décembre 2020
|Punir l’enfant abusivement le pousse à être agressif et plus tard, un délinquant

Burundi - Sécurité11 décembre 2020
|Des Imbonerakure détenus au Sud du pays

Burundi - Sécurité10 décembre 2020
|Deux jeunes candidats brigadiers ont succombé lors d’un concours de course

Burundi –Sécurité 9 décembre 2020
|Une jeune fille à la fleur de l’âge portée disparue en province de Ngozi !

Burundi - Environnement8 décembre 2020
|La pluie torrentielle mélangée du vent provoque la déviation de la rivière Nyambwa à Rumonge

Burundi – Sécurité - Politique 7 décembre 2020
|Un militant du Cnl intercepté en zone Maramvya dans la province de Bujumbura

Burundi - Onu - Coopération5 décembre 2020
|Le Burundi retiré de l’agenda du conseil de sécurité des Nations unies

Burundi - Sécurité4 décembre 2020
|Arrêtée pour avoir volé un nourrisson

Burundi - Sécurité3 décembre 2020
|Une personne tuée par les voisins dans la province de Cibitoke

Burundi - Droits de l’Enfant2 décembre 2020
|Arrêté pour avoir maltraité son enfant

Burundi - Sécurité1er décembre 2020
|Serait-il de l’anathème au Burundi ?

Burundi - Sécurité30 novembre 2020
|Les habitants de Cibitoke exterminés par les leurs

Burundi - Sécurité 28 novembre 2020
|Deux interpellations autours de l’affaire de l’école étoile de Maramvya !

Burundi - Sécurité 27 novembre 2020
|Ecole Etoile de Maramvya, établissement scolaire ou camp policier ?

Burundi - Justice26 novembre 2020
|Un responsable des Imbonerakure détenu pour viol d’une mineure

Burundi - Sécurité25 novembre 2020
|La mort d’un jeune Thierry Kubwimana tué par deux criminels armés

Burundi - Sécurité24 novembre 2020
|Un corps sans vie au chef-lieu de la province Ruyigi

Burundi - Politique 23 novembre 2020
|Autour des cérémonies, le chef de l’Etat met en garde !

Burundi - Sécurité21 novembre 2020
|Des découvertes de cadavres deviennent de plus en plus inquiétantes

Burundi - Russie - Sécurité20 novembre 2020
|Un deuxième étudiant trouve la mort en Russie

Burundi - Sécurité19 novembre 2020
|Un homme se donne la mort après avoir tué son épouse enceinte

Burundi - Sécurité Routière18 novembre 2020
|La route Bugarama - Gitega impraticable depuis ce matin

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité Routière

La route Bugarama - Gitega impraticable depuis ce matin

18 novembre 2020

Muramvya, le 18 novembre 2020 (Net Press) . Nous apprenons que la route nationale n° 2, Bugarama - Muramvya - Gitega, dans sa section de Bugarama à Muramvya, s’est abîmée et qu’elle est devenue impraticable depuis ce matin. Selon ceux qui ont été sur place, même un piéton ne peut pas passer à cet endroit car la route s’est complètement détruite.

D’après des informations des experts en matière de routes, une petite rivière du nom de Nyabuhura, à quelques 3 kilomètres de Bugarama, dans la localité de Mpehe, a dévié de son lit suite aux pluies abondantes qui s’observent dans la région depuis le début de la saison pluvieuse.

Ceux qui devaient se rendre à Gitega étaient obligés d’emprunter la route Bugarama - Bukeye et virer au niveau de Kibogoye afin de rejoindre le centre de la province de Muramvya. Les autorités provinciales, communales et le ministre de tutelle se sont rendu sur les lieux pour constater les faits.

L’autorité ministérielle a indiqué que l’urgent est de créer un passage provisoire pour que le trafic se poursuive. Il l’a dit car il a reconnu que cette route est très sollicitée par des véhicules qui se rendent aussi bien à l’intérieur du pays qu’à l’extérieur. Il estime que les travaux de dépannage pourraient prendre de 4 jours à une semaine.

Les chauffeurs rusés ont pris la direction d’Ijenda, dans la province de Bujumbura dit rural, sur la route nationale n° 7. La rédaction a rencontré des gens qui sont venus de l’intérieur du pays ce matin et qui sont passés par cette route. Ils font savoir qu’il y a une circulation jamais vue auparavant. Ils ignoraient que les deux autres voies sont bloquées. J.M.

Burundi - Justice

Quand le ministère public se contredit... !

Bururi, le 18 novembre 2020 (Net Press) . Il s’agit d’une affaire rocambolesque d’un homme du nom de Kagezi, de la colline Muhweza, en commune de Rutovu, dans la province de Bururi, au Sud du pays, qui a laissé un domaine unique où il a installé ses deux femmes, à savoir Sumwana et Ntibakabiri.

Les descendants de cet homme issus des deux femmes ne sont pas parvenus à partager équitablement le domaine et il a fallu que la justice intervienne pour trancher. C’est dans ce contexte que les parties se sont érigées, celle de Sévérin Mbanganyi et de Nicaise Nimenya, tous les deux fils de Kagezi.

Au niveau du tribunal de résidence de Rutovu, dans un dossier numéro RC 3154, ce dernier s’est prononcé, annonçant que le camp de Sévérin Mbaganyi a perdu le procès et que par conséquent, la propriété devait être partagée en deux parties équitables. Selon des informations à la disposition de la rédaction, ce jugement avait été rendu par des notables qui connaissent le domaine foncier sous litige.

Non contente de la décision du tribunal de résidence, la partie Sévérin Mbanganyi a interjeté appel au tribunal de grande instance de Bururi. Selon des proches de ce dossier, ce tribunal a modifié l’objet du litige, ce qui a créé des soupçons dans la famille qui avait gagné le procès au tribunal de résidence.

A ce niveau, le dossier a pris le numéro RCA 14.053, la situation a changé car la succession Nicaise Nimenya, contre toute attente, a perdu le procès, le tribunal ayant annulé le premier jugement. Pour le moment, le dossier se trouve en appel au parquet de Bururi et cette famille demande que la cour d’appel procède à l’annulation du jugement rendu public par le tribunal de grande instance de Bururi.

Elle demande également à ce que le premier jugement rendu par le tribunal de résidence de Rutovu soit mis en exécution. Elle demande enfin que la cour d’appel de Bururi fasse le déplacement sur le domaine en conflit situé dans la commune de Rutovu pour plus de clarté dans ce dossier.

Des habitants de la colline Muhweza, surtout les notables qui avaient siégé au tribunal de résidence, ne comprennent pas comment le tribunal de grande instance peut modifier les données du premier jugement car, sous d’autres cieux, le ministère public est le même, de la résidence à la cour suprême. N.R.

Burundi - Ua - Commerce

Burundi : vers un processus d’intégration régionale

Bujumbura, le 18 novembre 2020 (Net Press) . Ce mardi 17 novembre 2020, a eu lieu un atelier de lancement et de consultation nationale pour l’élaboration de la stratégie nationale de mise en œuvre de l’accord zone de libre-échange continental africaine (ZLECAF).

C’est dans l’optique d’élaborer les stratégies nationales nécessaires pour identifier des marchandises de valeurs que le pays possède et des marchandises qu’on peut exporter.

Il y aura échange de marchandises, exploitation d’autres opportunités d’investissement et de renforcement de la libre circulation des biens et des hommes d’affaires pratiquant ce commerce, a déclaré le secrétaire permanent du ministère de commerce et de l’industrie qui a ouvert cet atelier.

Signalons que le lancement de la signature de l’accord de la zone de libre-échange continentale Africaine a eu lieu à Kigali au Rwanda le 21 mars 2018. Sur 55 pays, le Burundi et le 54e pays qui fait partie des Etats membres de l’Union africaine mais qui n’a pas encore ratifié cet accord. Un effectif total de 32 Etats seulement ont ratifié cet accord.

Les participants ont demandé de travailler aussi bien dans les villes qu’à l’intérieur du pays pour tenir compte aux idées de la population. Cette initiative a été envisagée dans le but de l’autonomisation de l’Afrique, qui, comme d’aucuns le savent, est toujours présentée comme un continent incapable de se développer par lui-même. N.B.

Burundi - Médias - Anniversaire

La radio Isanganiro souffle ses 18 bougies

Bujumbura, le 18 novembre 2020 (Net Press) . Selon des informations émanant de la radio Isanganiro, cette dernière vient de fêter aujourd’hui ses 18 ans d’existence. C’est un parcours de combattant qu’a connu cette radio car, de par le passé, tout n’a pas été que rose. L’on se souvient que l’un de ses anciens directeurs, Mathias Manirakiza, a été emprisonné, victime de l’incompréhension entre les autorités politiques de l’époque et les médias de plus en plus indépendants par rapport aux pouvoirs publics.

Quand bien même cette station a essayé de contacter diverses opinions possibles, professionnalisme oblige, une certaine opinion était satisfaite au moment où une autre la traitait de tous les maux. Il y en a qui avançaient même que la radio n’a plus d’’informations fiables mais au regard de plusieurs études qui ont été menées sur la visibilité des médias, la radio Isanganiro était parmi les radios les plus écoutées de ce pays.

L’on en veut pour preuve cet ouvrage intitulé "Audit des médias par les médias", publié en 2013 par Willy Nindorera, Sylvie Capitant et Tharcisse Ndarugirire. Ils évoquent un pluralisme encadré, les frontières du paysage médiatique et s’interrogent si le paysage est stabilisé en 2013. Ces auteurs parlent également des médias et de Ntic, la présence en ligne des médias traditionnels où la radio Isanganiro apparaît tout le temps dans cette mutation en cours.

L’on ne peut pas enfin oublier le grand cauchemar de la radio Isanganiro survenu en 2015 au lendemain de la tentative de putsch. Comme les autres radio publique africaine, radio Bonesha Fm et radio et télévision Renaissance, elle a été détruite avant d’être fermée pendant quelques mois. Ch.N.

Burundi - Santé

La poliomyélite fait rage à Muyinga

Muyinga, le 18 novembre (Net Press) . Selon nos confrères de la radio Isanganiro, plus de 40 personnes sont atteintes de la poliomyélite ces derniers jours. La population ne connaît pas son origine. Certains pensent que le mouvement de va-et-vient des gens en provenance du Congo peut être à l’origine de la maladie.

Pour question de précautions à prendre, le médecin provincial dit qu’ils sont au travail, il interpelle la population d’aller vite se faire soigner une fois que les symptômes apparaissent qui sont entre autres : les petits boutons sur tout le corps, la fièvre,…il ajoute que la maladie guérit facilement pour ceux qui ont déjà eu le vaccin.

Parmi ceux qui sont atteints de la maladie, beaucoup sont les enfants mais il y a exceptionnellement un homme et une femme. Les malades sont majoritairement de la commune Muyinga mais il y a un malade de la commune Giteranyi et un autre patient de Gashoho. N.B.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi