Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité23 février 2021
|Les habitants de la commune Makamba tirent une sonnette d’alarme !

Burundi - Sécurité Routière22 février 2021
|Une personne tuée dans un accident de roulage

Burundi - Administration20 février 2021
|Le ministre de l’intérieur, de la sécurité et du développement communautaire donne des éclaircissements sur le contenu de sa décision

Burundi - Sécurité 19 février 2021
|Un corps sans vie d’un homme non encore identifié repêché dans la rivière Maragarazi

Burundi – Sécurité 18 février 2021
|Deux morts foudroyés en province de Makamba

Burundi - Sécurité 17 février 2021
|Trois personnes mortes foudroyées en province de Mwaro

Burundi - Sécurité16 février 2021
|Trois enseignants échappent de justesse en province de Kirundo

Burundi - Sécurité 15 février 2021
|Fouille-perquisition au quartier VII au Nord de la capitale économique

Burundi - Santé13 février 2021
|Bilan semestriel de l’hôpital militaire de Kamenge

Burundi - Sécurité Routière12 février 2021
|L’Otraco demande le transfert de propriété avant la recherche d’un carnet de contrôle technique biométrique

Burundi - Sécurité 11 février 2021
|L’ancien chef de quartier Kavumu tué dans la nuit de ce mercredi

Burundi - Sécurité10 février 2021
|Un homme trouve la mort dans la province de Bujumbura

Burundi - Sécurité 9 février 2021
|Quatre magasins ont pris feu en province de Rumonge

Burundi - Sécurité8 février 2021
|Une femme trouve la mort à Kiganda, ses deux fils incarcérés pour enquêtes

Burundi - Sécurité 6 février 2021
|Une livraison pour la bastonnade qui tourne vers l’irréparable !

Burundi - Politique5 février 2021
|Le Burundi commémore 30 ans de ratification de la charte de l’unité nationale

Burundi - Rwanda - Sécurité4 février 2021
|Les habitants de la commune de Mabayi dans la peur-panique

Burundi - Tanzanie - Sécurité 3 février 2021
|Une découverte d’un corps sans vie d’un refugié burundais au camp de Nyarugusu

Burundi - Sécurité 2 février 2021
|Dans le paquet des intouchables du parti Cndd-Fdd, deux interpellés en province de Cankuzo !

Burundi - Politique 1er février 2021
|Le nouveau secrétaire général du parti Cndd-Fdd accueilli en héros en province de Makamba

Burundi - Sécurité30 janvier 2021
|Le gouverneur de Bujumbura contre les adeptes des adventistes du 7è jour anarchistes

Burundi - Politique - Médias29 janvier 2021
|« Jamais sans les medias », dixit le président de la République

Burundi - Sécurité28 janvier 2021
|Un cadavre retrouvé tout près de la rivière Mutsindozi

Burundi - Sécurité27 janvier 2021
|Des voleurs "visitent" une ancienne élue du peuple vivant à Mutanga Sud

Burundi - Sécurité26 janvier 2021
|Il y a 3 jours, un sexagénaire prenait fuite vers une position militaire de Matongo

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Des découvertes de cadavres deviennent de plus en plus inquiétantes

21 novembre 2020

Gitega, le 21 novembre 2020 (Net Press) . Un cadavre d’une femme a été découvert dans l’après-midi de ce 20 novembre dans un ruisseau situé dans la commune de Gitega, au Centre du pays. Cette femme n’a pas été identifiée par les habitants de la localité, ce qui a fait dire à certains qu’elle aurait été tuée ailleurs et son corps sans vie jeté dans ce ruisseau.

D’autres avancent une noyade sans toutefois en donner la moindre preuve. De leur côté, des éléments de la police de protection civile ainsi que des membres de la Croix Rouge ont acheminé le corps de la femme dans la morgue de l’hôpital de Gitega.

Le même scénario s’est présenté hier matin dans la province de Rugombo, au Nord-ouest du pays, où un corps sans vie d’un fournisseur de moellons a été retrouvé sur la 9ème transversale, sur la colline Rusiga de la commune de Rugombo. Les habitants de cette province demandent avec insistance qu’il y ait des enquêtes pour identifier les morts répétitives dans des circonstances non élucidées.

L’on saura que plus de 20 corps ont été découverts dans cette province depuis le mois d’octobre dernier et la plupart d’entre eux sont charriés par la rivière Rusizi qui sépare le Burundi de la République démocratique du Congo. Comme d’habitude dans cette entité provinciale, l’administration locale a ordonné son enterrement immédiat. Ch.N.

Burundi - Politique - Opinion

Propagande déguisée du Cndd-Fdd à travers l’association Sangwe, selon une opinion !

Bujumbura, le 21 novembre 2020 (Net Press). L’association Sangwe, cette organisation créée sous l’ancien président, feu Pierre Nkurunziza, qui avait comme objectif la promotion du bien-être de la population entière sans discrimination aucune, risque de dévier de sa mission, selon une opinion de la capitale économique.

En effet, aux yeux de tout passant au centre-ville de Bujumbura, un kiosque situé tout près du palais des arts et de la culture, entonnait ce matin des chansons qui glorifient le parti au pouvoir, le Cndd-Fdd, ce qui a laissé entendre, selon toujours la même opinion, que cette association est sous la botte du parti aux affaires.

Les mêmes hommes curieux estiment que ce kiosque est devenu un canal de transmission de l’idéologie du parti de l’Aigle car il y avait des messages rappelant les événements de 1972 et d’autres faits qui ne sont pas les bienvenus pour ceux qui croient à l’unification pour un Burundi prospère.

Interrogé à ce sujet, le responsable de ce kiosque qui vend des articles variés a dit que les chansons qui louent la formation politique aux affaires sont autorisées d’être entonnées d’autant plus que ce samedi, c’est le jour de la clôture, dans la province de Karusi, de la semaine commémorative des anciens combattants du Cndd-Fdd tués sur le champs de bataille.

L’on saura que la même semaine a été vivement critiquée par des éléments non membres du Cndd-Fdd, que ce soit des partis politiques de l’opposition, de l’ancienne armée mono ethnique tutsi dite ex-Fab ou alors des anciens mouvements armés comme le Cnl ou les Fnl, des branches autres que celle de Jacques Bigirimana.

Tout ce monde estimait que la commémoration était sélective et cela a été plus clair aujourd’hui car la plupart de ceux qui ont répondu présents aux cérémonies de la commune Buhiga portaient des uniformes du parti au pouvoir au moment où d’autres, de loin les plus nombreux, portaient des tricots portant l’effigie de l’ancien président, feu Pierre Nkurunziza. N.R.

Burundi - Rwanda - Commerce

Le commerce clandestin persiste sur les frontières du Burundi avec le Rwanda

Kirundo, le 21 novembre 2020 (Net Press) . Les chefs collinaires seront taxés de fraudeurs une fois qu’ils ne dénoncent pas ces gens qui font le commerce clandestin. C’est les propos du gouverneur de la province Kirundo, Albert Hatungimana, qui met en garde les commerçants exerçant le commerce clandestin et les chefs collinaires de la province sur les collines frontalières avec le Rwanda.

Il demande aux chefs de collines de dénoncer ces fraudes, si non ils seront punis comme ceux qui font la fraude. Les collinaires demandent quant à eux d’être protégés une fois qu’ils dénoncent les fraudeurs et de confectionner des dossiers pour les punir au lieu de les faire sortir car les collinaires sont malmenés par les familles des fraudeurs ou le fraudeur lui-même une fois sorti de la prison, comme le témoigne l’un des chefs collinaires qui a dénoncé une telle pratique.

Selon des informations en provenance de cette province du Nord du pays, la fraude est constituée par des habits, mais également par des minerais comme l’or ou on a saisi 160g de ce produit en commune Bwambarangwe, toujours dans cette province, qu’on allait vendre clandestinement au Rwanda.

Un expert en économie contacté par la rédaction a indiqué que ce n’est pas les sanctions qui vont dissuader les populations frontalières en ce qui concerne le commerce clandestin. En effet, a-t-il poursuivi, la monnaie rwandaise est plus forte que celle de notre pays, si bien qu’avec 100 francs rwandais, l’on a pratiquement l’équivalent de 300 Fbu. En d’autres termes, la vente des produits u Rwanda est plus juteuse que la même pratique ici au Burundi, surtout que chez tout commerçant, c’est l’intérêt qui compte.

Il propose qu’il y ait libéralisation du commerce sur les frontières, qu’il y ait paiement des taxes en bonne et due forme pour que la fraude cesse. Et de rappeler l’époque où les mandarines étaient librement vendues au Rwanda avant la détérioration des relations entre les deux pays. Il n’y avait pratiquement pas de fraude dans ce domaine et toutes les parties étaient satisfaites. D’où le gouvernement, au lieu de sanctionner, devrait trouver un mécanisme qui puisse garantir un commerce légal entre les deux pays pour l’intérêt de leurs peuples. N.B.

Burundi - Rapatriement - Administration

Fonctionnaires burundais rapatriés : qui va à la chasse perd sa place !

Bujumbura, le 21 novembre 2020 (Net Press) . Selon des informations officielles, plus de 106.000 Burundais qui avaient fui le pays en 2015 sont rentrés depuis 2017. Parmi eux, des fonctionnaires de l’Etat dont la réintégration dans leurs fonctions n’est pas automatique car ils ont été remplacés dans l’entre-temps.

Les mêmes informations indiquent qu’ils doivent écrire une lettre de demande de réintégration à celui ou celle qui était leur supérieur hiérarchique avant leur fuite et ils attendent la réponse. Or, comme il n’y a pas de places dans l’administration, ils doivent attendre que celle-ci soit disponible.

Mais au mieux, on les encourage de se trouver du travail sans nécessairement attendre une offre de la part de l’Etat. Il faut mentionner ici que ceux qui ont la chance d’être réintégrés sont très peu nombreux. J.M. 

Burundi - Usa - Politique

"Présidentielle américaine : 15 jours après sa défaite, Trump est toujours enfermé dans le déni", dixit Rfi

Washington, le 21 novembre 2020 (Net Press) . Cela fait deux semaines ce samedi que Joe Biden a été déclaré vainqueur de l’élection présidentielle aux États-Unis, mais Donald Trump refuse toujours d’accepter sa défaite et bloque tout le processus de transition qui se met habituellement en place entre deux administrations qui doivent se succéder. Le président reste convaincu qu’il lui est possible de renverser les urnes, même si aucune des actions judiciaires qu’il a engagées ne lui offre cette option.

Chaque jour, Donald Trump poste sur son fil Twitter des messages sur les supposées fraudes massives qui ont entaché les élections. Reclus à la Maison Blanche, il interdit à son administration de communiquer avec l’équipe de Joe Biden. Ce vendredi, sa porte-parole Kayleigh Mc Enany a tenté de justifier l’attitude du président.

« Le président est très clair : il veut que tous les votes légaux soient comptés et être sûr que les votes illégaux ne le sont pas. Toutes les plaintes doivent être examinées », a-t-elle expliqué.

La plupart des actions judiciaires entamées par l’équipe de campagne du président ont échoué, faute de preuves ou de témoins crédibles. Mais Donald Trump, qui est apparu ce vendredi devant la presse sans répondre aux questions des journalistes, affiche toujours sa conviction d’avoir gagné et d’être victime d’un complot. « Les grandes entreprises pharmaceutiques ont dépensé des millions de dollars en publicités contre moi pendant la campagne que j’ai d’ailleurs remporté, on va le montrer », a-t-il notamment assuré.

À défaut de gagner devant les tribunaux, Donald Trump tente de faire pression sur les élus locaux. Le président a reçu ce vendredi les responsables républicains du Michigan chargés de la certification des résultats dans leur État. Une invitation qualifiée d’abus de pouvoir par le camp démocrate. D.N.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi