Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité23 février 2021
|Les habitants de la commune Makamba tirent une sonnette d’alarme !

Burundi - Sécurité Routière22 février 2021
|Une personne tuée dans un accident de roulage

Burundi - Administration20 février 2021
|Le ministre de l’intérieur, de la sécurité et du développement communautaire donne des éclaircissements sur le contenu de sa décision

Burundi - Sécurité 19 février 2021
|Un corps sans vie d’un homme non encore identifié repêché dans la rivière Maragarazi

Burundi – Sécurité 18 février 2021
|Deux morts foudroyés en province de Makamba

Burundi - Sécurité 17 février 2021
|Trois personnes mortes foudroyées en province de Mwaro

Burundi - Sécurité16 février 2021
|Trois enseignants échappent de justesse en province de Kirundo

Burundi - Sécurité 15 février 2021
|Fouille-perquisition au quartier VII au Nord de la capitale économique

Burundi - Santé13 février 2021
|Bilan semestriel de l’hôpital militaire de Kamenge

Burundi - Sécurité Routière12 février 2021
|L’Otraco demande le transfert de propriété avant la recherche d’un carnet de contrôle technique biométrique

Burundi - Sécurité 11 février 2021
|L’ancien chef de quartier Kavumu tué dans la nuit de ce mercredi

Burundi - Sécurité10 février 2021
|Un homme trouve la mort dans la province de Bujumbura

Burundi - Sécurité 9 février 2021
|Quatre magasins ont pris feu en province de Rumonge

Burundi - Sécurité8 février 2021
|Une femme trouve la mort à Kiganda, ses deux fils incarcérés pour enquêtes

Burundi - Sécurité 6 février 2021
|Une livraison pour la bastonnade qui tourne vers l’irréparable !

Burundi - Politique5 février 2021
|Le Burundi commémore 30 ans de ratification de la charte de l’unité nationale

Burundi - Rwanda - Sécurité4 février 2021
|Les habitants de la commune de Mabayi dans la peur-panique

Burundi - Tanzanie - Sécurité 3 février 2021
|Une découverte d’un corps sans vie d’un refugié burundais au camp de Nyarugusu

Burundi - Sécurité 2 février 2021
|Dans le paquet des intouchables du parti Cndd-Fdd, deux interpellés en province de Cankuzo !

Burundi - Politique 1er février 2021
|Le nouveau secrétaire général du parti Cndd-Fdd accueilli en héros en province de Makamba

Burundi - Sécurité30 janvier 2021
|Le gouverneur de Bujumbura contre les adeptes des adventistes du 7è jour anarchistes

Burundi - Politique - Médias29 janvier 2021
|« Jamais sans les medias », dixit le président de la République

Burundi - Sécurité28 janvier 2021
|Un cadavre retrouvé tout près de la rivière Mutsindozi

Burundi - Sécurité27 janvier 2021
|Des voleurs "visitent" une ancienne élue du peuple vivant à Mutanga Sud

Burundi - Sécurité26 janvier 2021
|Il y a 3 jours, un sexagénaire prenait fuite vers une position militaire de Matongo

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Une personne tuée par les voisins dans la province de Cibitoke

3 décembre 2020

Cibitoke, le 3 décembre 2020 (Net Press). Nous apprenons qu’une personne âgée de 55 ans a été tuée ce matin dans la commune de Mabayi, de la province de Cibitoke, au Nord-ouest du pays. Selon des informations dignes de foi en provenance de cette circonscription, il est accusé par ses voisins de sorcellerie et il été tué chez son voisin où il a pris refuge.

Ils l’accusent d’avoir tué un voisin et les habitants de cette contrée sont allés à sa recherche d’où ils l’ont tué ce matin à l’aide des matraques. Les mêmes informations rapportent que 6 personnes ont été déjà arrêtées pour des enquêtes sur ce meurtre. L’administration demande encore une fois à ces populations de ne pas se faire justice. N.B.

Burundi - Sécurité - Administration

La sécurité menacée à Kirundo par des comportements des populations

Kirundo, le 3 décembre 2020 (Net Press). Le ministre chargé de l’intérieur, de la sécurité et du développement communautaire, Gervais Ndirakobuca, se trouve en province de Kirundo, au Nord du pays, où il s’entretient à huis clos avec les responsables tant administratifs que policiers de la contrée.

le gouverneur de cette province, Albert Hatungimana, indique qu’il y a des comportements dans sa province qui peuvent conduire à l’accroissement de l’insécurité. C’est notamment les conflits fonciers, la criminalité qui augmente d’un cran, surtout visant les femmes ainsi que des fraudes vers les pays voisins. Ch.N.

Burundi - Sécurité - Politique

Un couple tué en province de Ruyigi !

Ruyigi, le 3 décembre 2020 (Net Press) . Thomas Nkerabanyanka (65 ans), sa femme Nathalie Barengayabo (58 ans), tous militants de l’opposition (conseil national pour la liberté ), ont été tués ce mercredi 2 décembre vers 21 heures à leur domicile sis à la colline Nyarurambi, dans commune Butaganzwa, en province de Ruyigi, à l’Est du pays.

Selon des informations sur place, des éléments inconnus ont défoncé la porte de leur domicile, le couple a été ligoté avant d’être égorgé. Félix Bamboneyeho a pu échapper face à ce crime qui visait à liquider tous les membres de la famille. Il dit qu’il n’y avait aucun problème entre les victimes et leur entourage.

Jean Bosco Nibizi, le responsable du Cnl dans les districts de Butaganzwa, de Nyabitsinda et de Kinyinya, dit que les mobiles politiques seraient derrière ce crime et demande aux autorités civiles, policières et militaires de sécuriser toute le population, surtout que les militants de l’opposition sont dans l’oeil du cyclone. De son côté, l’autorité policière de Ruyigi banalise l’affaire et parle de sorcellerie. N.R.

Burundi - Santé

Covid-19, le ministère de la santé publique engage une vitesse supérieure

Bujumbura, le 3 décembre 2020 (Net Press) . Le ministère de la Communication, des technologies de l’information et des médias, en collaboration avec l’UNICEF, a constaté ces derniers jours un relâchement des populations dans l’observation des mesures visant à prévenir la propagation du covid-19.

Les gens n’ont plus peur de se regrouper dans des cérémonies à caractère social, dans les églises et dans les différents marchés sans même porter de masques. En outre, ils n’ont plus peur de se serrer les mains ou de s’embrasser sur les joues au moment où l’eau chlorée ou l’eau et du savon deviennent de plus en plus rares dans des lieux publics.

De son côté, le ministre chargé de la santé publique et de lutte contre le sida, Dr. Thaddée Ndikumana, a animé une conférence de presse cet avant-midi où il a indiqué que le gros des malades du covid-19, 95%, viennent de l’étranger, d’où tous les voyageurs qui viennent au Burundi doivent observer une période de confinement de 72 heures en attendant les résultats.

Quant à ceux qui vont se faire dépister à l’institut national de santé publique, Insp, ils doivent porter des masques. Le ministre Ndikumana a en outre conseillé aux populations de ne pas chercher de faux résultats clandestinement car le ministère est là pour attester qu’on est malade ou bien portant.

Quant à ceux qui viennent en avion, le constat est qu’il y a moyen d’être contaminé lors du voyage, d’où les voyageurs doivent rester confinés pendant 72 heures. En cas de découverte d’un patient, les autres doivent attendre pendant une autre période de 72 heures pour que l’on procès de nouveau à des dépistages.

Quant aux hôtels qui accueillent les personnes confinées, ils doivent signer un acte d’engagement pour que confinement soit confinement, mais également respectent toutes les règles leur imposées par le ministère de tutelle. En cas de relâchement, ils se verront exposés à des sanctions, comme l’a promis le ministre de la santé. D.N.

Burundi - Société

Un terrain d’entente retrouvé sur les conflits fonciers pour 37 familles de Kayanza

Kayanza, le 3 décembre Selon nos confrères de la Rtnb, les 37 familles des déplacés de guerre de 1993, installées dans un domaine privé sur la colline Gasara, en commune Muhanga de la province Kayanza, au Nord du pays, viennent de trouver un terrain d’entente grâce à l’intervention de l’ombudsman burundais.

Sauf les 19 familles composées essentiellement des personnes âgées et autres personnes vulnérables qui ont demandé à l’Etat Mvyeyi (responsable) de bien vouloir payer pour eux car ceux-ci sont dans l’incapacité d’acheter ces parcelles qu’ils occupent, les autres ont accepté d’acheter le site à son propriétaire.

Signalons que le conflit oppose les déplacés de guerre de 1993 et le propriétaire du site à Gisara, en commune Muhanga de la province Kayanza. Cette entente a eu lieu grâce à l’intervention de l’ombudsman et le président de la commission nationale terres et autres biens.

Edouard Nduwimana a invité chaque famille à s’entendre avec l’ancien propriétaire du site sur les modalités d’acheter la parcelle sinon, la commission nationale terres et autres biens va se charger de la question pour l’attribuer à l’ancien propriétaire. Concernant les personnes vulnérables qui sont incapables de payer les parcelles, le médiateur a dit que leur cas sera analysé. N.B.

Burundi - France - Nécrologie

Disparition de l’ancien président de la France Valéry Giscard d’Estaing

Paris, le 3 décembre 2020 (Net Press) . C’est ce 2 décembre que la France et le monde entier ont appris la triste nouvelle du décès de l’ancien président de la France, Valéry Giscard d’Estaing, suite à une attaque de covid-19, à l’âge de 94 ans. Il a vu le jour le 2 février 1926 à Coblence et mort le 2 décembre 2020 à Authon.

Valéry Giscard d’Estaing était donc un homme politique français qui a dirigé son pays du 27 mai 1974 au 21 mai 1981, soit pendant 6 ans, 11 mois et 24 jours. Lors de son élection, il était le plus jeune président de la cinquième car il avait 48 ans, il venait de battre François Mitterrand qui prendra la revanche 7 ans plus tard, en 1981.

Aujourd’hui, cette donne a changé car le plus jeune président de la Vème République est celui qui est en fonctions dans l’Hexagone, Emmanuel Macron, qui a été élu à seulement 39 ans. Selon des informations autour de l’ancien président, il a écrit de nombreux livres, des essais et des romans, d’où il a été élu en 2003 à l’Académie française. En 2017, il est devenu le président de la République française à la plus grande longévité. J.M.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi