Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité 16 décembre 2020
|Des journalistes sportifs séquestrés au stade de football de Buganda

Burundi - Sécurité15 décembre 2020
|Femme sans vie retrouvée à Bubanza

Burundi - Sécurité14 décembre 2020
|Une personne trouve la mort dans une opération de fraude

Burundi - Sécurité12 décembre 2020
|Punir l’enfant abusivement le pousse à être agressif et plus tard, un délinquant

Burundi - Sécurité11 décembre 2020
|Des Imbonerakure détenus au Sud du pays

Burundi - Sécurité10 décembre 2020
|Deux jeunes candidats brigadiers ont succombé lors d’un concours de course

Burundi –Sécurité 9 décembre 2020
|Une jeune fille à la fleur de l’âge portée disparue en province de Ngozi !

Burundi - Environnement8 décembre 2020
|La pluie torrentielle mélangée du vent provoque la déviation de la rivière Nyambwa à Rumonge

Burundi – Sécurité - Politique 7 décembre 2020
|Un militant du Cnl intercepté en zone Maramvya dans la province de Bujumbura

Burundi - Onu - Coopération5 décembre 2020
|Le Burundi retiré de l’agenda du conseil de sécurité des Nations unies

Burundi - Sécurité4 décembre 2020
|Arrêtée pour avoir volé un nourrisson

Burundi - Sécurité3 décembre 2020
|Une personne tuée par les voisins dans la province de Cibitoke

Burundi - Droits de l’Enfant2 décembre 2020
|Arrêté pour avoir maltraité son enfant

Burundi - Sécurité1er décembre 2020
|Serait-il de l’anathème au Burundi ?

Burundi - Sécurité30 novembre 2020
|Les habitants de Cibitoke exterminés par les leurs

Burundi - Sécurité 28 novembre 2020
|Deux interpellations autours de l’affaire de l’école étoile de Maramvya !

Burundi - Sécurité 27 novembre 2020
|Ecole Etoile de Maramvya, établissement scolaire ou camp policier ?

Burundi - Justice26 novembre 2020
|Un responsable des Imbonerakure détenu pour viol d’une mineure

Burundi - Sécurité25 novembre 2020
|La mort d’un jeune Thierry Kubwimana tué par deux criminels armés

Burundi - Sécurité24 novembre 2020
|Un corps sans vie au chef-lieu de la province Ruyigi

Burundi - Politique 23 novembre 2020
|Autour des cérémonies, le chef de l’Etat met en garde !

Burundi - Sécurité21 novembre 2020
|Des découvertes de cadavres deviennent de plus en plus inquiétantes

Burundi - Russie - Sécurité20 novembre 2020
|Un deuxième étudiant trouve la mort en Russie

Burundi - Sécurité19 novembre 2020
|Un homme se donne la mort après avoir tué son épouse enceinte

Burundi - Sécurité Routière18 novembre 2020
|La route Bugarama - Gitega impraticable depuis ce matin

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Femme sans vie retrouvée à Bubanza

15 décembre 2020

Bubanza, le 15 décembre 2020 (Net Press) . C’était dans l’après-midi de ce dimanche qu’un corps d’une femme sans vie a été retrouvé dans la rivière Mpanda de la province Bubanza, à l’Ouest du pays. Les circonstances du meurtre sont jusqu’à maintenant ignorées mais l’on dit que l’enquête a commencé.

Selon des sources sur place, les passants ont aperçu un corps flottant dans les eaux de la rivière Mpanda et ils ont immédiatement alerté la police ainsi que l’administration. Les autorités alertées ont ordonné de repêcher le cadavre qui présentait des blessures sur son visage.

Nos sources disent également que la victime était une femme qui a environ 60 ans. On a évacué le corps vers la morgue de l’hôpital Mpanda. Une fois que les leurs ne se présentent pas dans l’immédiat, l’administrateur dit qu’il procédera à l’inhumation du corps. L’information a été confirmée par les mêmes sources. N.B.

Burundi - Sécurité

Une jeune fille se fait tuer dans la zone de Buyenzi

Bujumbura, le 15 décembre 2020 (Net Press) . L’irréparable a été commis hier vers 21h30 dans un restaurant situé à la 6ème avenue n° 32 de la zone Buyenzi, en commune urbaine de Mukaza, au Centre de la ville de Bujumbura, la capitale économique. Les auteurs de ce crime qui étaient armés se sont fait passer pour des clients.

Aussitôt accueillis par la fille, l’un d’entre eux a sorti son fusil et a tiré directement deux balles sur elle. Elle a été évacuée vers une structure de santé avant de succomber à ses blessures. Les assaillants se sont volatilisés dans la nature et personne ne les a vus, selon des informations en provenance de Buyenzi. Les ressortissants de cette zone demandent aux forces de l’ordre que leur sécurité soit renforcée.

La zone de Buyenzi est l’une des rares zones de la capitale économique qui a su garder la sécurité même au fond de la crise qui a éclaté après l’assassinat du président Melchior Ndadaye. Même les habitants d’autres quartiers comme Kamenge et Bwiza notamment ont fui vers la zone de Buyenzi, qui était encore une commune au moment des faits.

Selon des explications fournies à l’époque, la religion musulmane a largement contribué au maintien de la paix dans cette entité administrative car cette communauté, dominée à l’époque par des adultes, empêchaient leurs jeunes frères ou enfants de se lancer dans des guerres fratricides sans issue. Ch.N.

Burundi - Sécurité

La police met la main sur une centaine de filles et femmes victimes d’un trafic humain

Bujumbura, le 15 décembre 2020 (Net Press) . La police a découvert hier une cache de femmes et filles qui allaient se faire vendre dans les pays arabes comme l’Arabie Saoudite, le Qatar, Oman, etc. Les familles des victimes ont été invitées à venir récupérer les leurs dans l’immédiat. D’autres informations indiquent qu’elles sont retenues dans les cachots du service national des renseignements.

Selon des informations concordantes, l’endroit où elles ont été découvertes, dans la zone de Buterere, au Nord de la capitale économique, dans la commune urbaine de Ntahangwa, était coupé de toute communication avec l’extérieur en attente d’embarquement. Il semble qu’elles étaient en train d’apprendre l’arabe.

Elles étaient au nombre de 101 qui devaient incessamment voyager. Selon des informations dignes de foi, deux suspects sont déjà arrêtés pour enquêtes. Les défenseurs des droits de la personne s’inscrivent toujours en faux contre cette pratique, mais elle est toujours pratiquée, ce qui fait penser à une complicité d’hommes influents, selon une opinion. J.M.

Burundi - Commerce

La police à la chasse des motards aux documents qui ne sont pas à jour

Kirundo, le 15 décembre 2020 (Net Press) . Selon nos sources, à Kirundo, au Nord du pays, la police contrôle systématiquement les documents des motos. Actuellement, la saisie de ces engins est fréquente. Pour saisir ces motos, la police utilise des méthodes très sévères, comme l’utilisation des troncs de bananes où les poursuivent jusqu’à la maison pour les saisir. Ce qui est grave, il peut même y avoir des accidents, selon les observateurs de telles scènes macabres.

Les motards se plaignent quant à la recherche des documents où ils devaient parcourir plus de 200 km pour se rendre à Bujumbura. Ils demandent la décentralisation des bureaux qui octroient ces documents techniques au lieu de s’en procurer uniquement à Bujumbura, dit l’un des motards.

La situation est d’autant plus compliquée car si on va même à Bujumbura, ce n’est pas facile d’avoir les documents le même jour. On est obligé d’attendre 5 jours au moins pour s’en procurer. C’est trop de moyens. On peut même ajouter qu’il y a ceux qui n’ont pas mis les pieds à Bujumbura, a conclu le motard. N.B.

Burundi - Médias

Le Cnc partiellement satisfait de la prestation des médias ces trois derniers mois

Bujumbura, le 15 décembre 2020 (Net Press) . Le conseil national de la communication, à travers son président, Nestor Bankumukunzi, s’est exprimé sur la prestation des médias ces trois derniers mois. Pour lui, en général, les médias ont travaillé de façon satisfaisante même si tout n’est pas rose dans ce secteur.

Il trouve que certains médias ont des difficultés d’observer la rigueur déontologique, d’où certaines informations sont déséquilibrées, faute de vérification des sources. Il a également fait savoir que le gros des médias sont basés à Bujumbura alors que le métier exige à sillonner tout le pays. Il aurait enfin aimé la diversification des informations car la plupart des titres sont de nature politique. D.N.

Burundi - Santé

Bubanza lancement d’une semaine de campagne pour le bien être du Mère-enfant

Bubanza, le 15 décembre 2020 (Net Press) . Ce mardi 15 à Bubanza, un appel a été lancé à l’endroit des femmes enceintes et des enfants de 1 à 14 ans. Cet appel est également lancé à des catégories comme les Basohoke et les pro-Zebiya qui se montrent réticents face à toutes les campagnes de vaccination à cause de leurs croyances. Tous sont demandés de répondre massivement à cette campagne du bien-être de mère-enfant qui est en train de se dérouler dans tout le pays.

Est attendu 10575 mères enceintes qui recevront des comprimés ainsi que du savon pour question d’hygiène. Pour les enfants de 1à 5ans, il est attendu 75720 qui recevront le vaccin ainsi que la vitamine A tandis que pour les enfants de plus de 5ans jusqu’à 14 ans, sont attendus 173014 et auront des vermineuses.

C’est également la campagne de lutte contre la pandémie du Covid-19. Concernant la catégorie de gens qui se montrent réticents à ces campagnes, les autorités administratives, en collaboration avec les directeurs des districts sanitaires, demandent à ces gens d’abandonner ce comportement qui handicape leur bien-être. N.B.

Le ministère de la Communication, des technologies de l’information et des médias, en collaboration avec l’UNICEF, poursuit sa campagne de rappeler aux populations des mesures de prévenir la propagation du covid-19. Malgré cela, depuis la réouverture des frontières et l’aéroport international Melchior Ndadaye de Bujumbura, des cas de covid-19 testés positifs augmentent sans cesse.

Dans les dépêches antérieures, la rédaction avait évoqué des critiques à l’égard des mesures prises à l’endroit des voyageurs qui entrent au Burundi. Ceux qui passent pas l’aéroport international Melchior Ndadaye se plaignent du fait que le transport vers les hôtels d’isolement est mal organisé. Un seul véhicule fait des navettes dans tous les coins de la capitale économique, se plaignent les voyageurs, ce qui les fatiguent car il n’est pas rare qu’ils arrivent à destination après quelques heures passées dans le bus.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi