Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi –Sécurité 9 décembre 2020
|Une jeune fille à la fleur de l’âge portée disparue en province de Ngozi !

Burundi - Environnement8 décembre 2020
|La pluie torrentielle mélangée du vent provoque la déviation de la rivière Nyambwa à Rumonge

Burundi – Sécurité - Politique 7 décembre 2020
|Un militant du Cnl intercepté en zone Maramvya dans la province de Bujumbura

Burundi - Onu - Coopération5 décembre 2020
|Le Burundi retiré de l’agenda du conseil de sécurité des Nations unies

Burundi - Sécurité4 décembre 2020
|Arrêtée pour avoir volé un nourrisson

Burundi - Sécurité3 décembre 2020
|Une personne tuée par les voisins dans la province de Cibitoke

Burundi - Droits de l’Enfant2 décembre 2020
|Arrêté pour avoir maltraité son enfant

Burundi - Sécurité1er décembre 2020
|Serait-il de l’anathème au Burundi ?

Burundi - Sécurité30 novembre 2020
|Les habitants de Cibitoke exterminés par les leurs

Burundi - Sécurité 28 novembre 2020
|Deux interpellations autours de l’affaire de l’école étoile de Maramvya !

Burundi - Sécurité 27 novembre 2020
|Ecole Etoile de Maramvya, établissement scolaire ou camp policier ?

Burundi - Justice26 novembre 2020
|Un responsable des Imbonerakure détenu pour viol d’une mineure

Burundi - Sécurité25 novembre 2020
|La mort d’un jeune Thierry Kubwimana tué par deux criminels armés

Burundi - Sécurité24 novembre 2020
|Un corps sans vie au chef-lieu de la province Ruyigi

Burundi - Politique 23 novembre 2020
|Autour des cérémonies, le chef de l’Etat met en garde !

Burundi - Sécurité21 novembre 2020
|Des découvertes de cadavres deviennent de plus en plus inquiétantes

Burundi - Russie - Sécurité20 novembre 2020
|Un deuxième étudiant trouve la mort en Russie

Burundi - Sécurité19 novembre 2020
|Un homme se donne la mort après avoir tué son épouse enceinte

Burundi - Sécurité Routière18 novembre 2020
|La route Bugarama - Gitega impraticable depuis ce matin

Burundi – Sécurité 17 novembre 2020
|L’auteur du vol à l’usine de huilerie de Rumonge interpellé !

Burundi - Sécurité 16 novembre 2020
|Une personne morte foudroyée et onze autres grièvement blessées en province de Kayanza !

Burundi - Sécurité14 novembre 2020
|La province de Cibitoke n’en finit pas de découvrir des corps sans vie

Burundi - Environnement - Sécurité13 novembre 2020
|Les intempéries ne cessent de créer des victimes dans le pays

Burundi - Justice12 novembre 2020
|Emprisonné depuis 2 jours pour " trahison et violation du secret professionnel "

Burundi - Sécurité 11 novembre 2020
|Un couple échappe de justesse à son assassinat !

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité Routière

Trois morts dans un accident de roulage dans la province de Muramvya

17 décembre 2020

Muramvya, le 17 décembre 2020 (Net Press). Jean Pierre Ndikuriyo, un élève du lycée de Kiganda, en 2ème pédagogique et deux autres personnes ont trouvé la mort ce 16 décembre suite à un accident de roulage dans la localité de Rurenda, de la commune de Kiganda, province de Muramvya, au Centre du pays.

L’élève décédé, Jean Pierre Ndikuriyo, était originaire de la province de Muyinga, au Nord-est du pays, plus précisément dans la commune de Mwakiro, colline Butobwe. Il était le fils de Gervais Gahungu et de Bernadette Manirakiza. Selon des témoins de l’accident, il attendait tranquillement un véhicule qui puisse le rentrer chez lui pour ses vacances de fin d’année.

C’est ainsi qu’un véhicule de la police qui roulait à tombeau ouvert les a cognés, ne leur laissant aucune chance de survivre. L’on déplore également 4 blessés dans cet accident qui ont été évacués vers l’hôpital de Muramvya au moment où les morts ont été admis dans la morgue de la même structure sanitaire. N.R.

Burundi - Politique

Le Cnl toujours dans le point de mire du parti aux affaires

Bubanza, le 17 décembre 2020 (Net Press) . Un député du nom d’Alexis Manirakiza, élu dans la circonscription de Bubanza pour le compte du parti Cnl, a été malmené par une dizaine d’Imbonerakure, des jeunes du parti de l’Aigle, dans la commune de Mpanda, de la province de Bubanza, à l’Ouest du pays.

Selon des informations fournies par le parti d’opposition Cnl dans cette localité, le groupe aurait agi sur injonction d’un ancien responsable collinaire, Léonard Nsabimana, qui fait la pluie et le beau temps dans cette région. En date du 12 décembre dernier, ces jeunes lui ont rappelé qu’ils sont chargés de sa sécurité et qu’il devait s’annoncer avant de se rendre à Mpanda. Il a été obligé de rebrousser chemin.

Dans Bujumbura dit rural, ce n’est pas mieux non plus pour cette formation d’Agathon Rwasa. En date du 14 décembre 2020, la police de Maramvya, de la province de Bujumbura, à l’Ouest du pays, a procédé à l’arrestation de 6 jeunes "cnlois" qui ont été transférés au cachot de la zone Maramvya, commune de Mutimbuzi.

Ils sont accusés de collaborer avec des hommes armés, une accusation vite démentie par le parti d’opposition, Cnl, qui parle plutôt d’arrestations arbitraires pour leur appartenance politique. L’administrateur confirme cette détention mais pour des actes de droit commun. J.M

Burundi - Commerce

Salon industriel 3e édition

Bujumbura, le 17 décembre 2020 (Net Press). Le président de la République, Evariste Ndayishimiye, a lancé un salon ministre au club du lac Tanganyika ce jeudi 17 décembre 2020, où il a remercié l’AIB (association des industriels du Burundi) qui a organisé le salon industriel. Comme il l’a toujours dit, pas de progrès si on ne produit pas pour vendre.

Il a salué également l’activité des entrepreneurs qui produisent pour le monde entier et qui payent des taxes à l’Etat afin de promouvoir le développement du pays. Avec comme objectif de lutter contre la pauvreté, l’Etat a mobilisé la population pour qu’elle se mette au travail, en créant des coopératives pour produire plus.

L’Etat a également intégré l’EAC (East african community) afin de faciliter le libre échange des produits. Le président a montré les secteurs industriels qui sont en arrière. Il s’agit du tourisme, des minerais, de l’agriculture et de la (TIC) technologie de l’information et de la communication.

Concernant les industries de l’Etat, il leur a demandé d’être exemplaires. C’est par exemple l’Otb et la Sosumo. A la Question de savoir si la politique nationale de l’industrialisation a été mise en place, le vice-président de l’AIB a dit que l’assemblée nationale l’a approuvé, on a même mis en place la stratégie pour y arriver. Il a dit qu’on est sur l’étape de sensibilisation.

Concernant la rareté des devises, il a dit que les minerais ont un apport important mais, ce n’est pas suffisant. C’est pour cela qu’on demande de produire plus car nous importons plus que nous exportons. N.B.

Burundi - Usa –Politique

Les voisins de Donald Trump à Mar-a-Lago refusent qu’il vienne vivre à leurs côtés

Washington, le 17 décembre 2020 (Net Press) . Selon le journal Washington Post, le président sortant du pays de l’Oncle Sam, Donald Trump, qui doit quitter la Maison Blanche le 20 janvier prochain, pour laisser la place à Joe Biden et sa famille, est entre le marteau et l’enclume. Donald Trump prévoyait de s’installer définitivement à Mar-a-Lago en Floride, mais il a eu la mauvaise surprise d’apprendre que le voisinage a écrit une lettre de mise en demeure aux autorités de Palm Beach, déclarant que le président sortant n’avait aucun droit légal d’y vivre à plein temps.

Les voisins font référence à un accord passé par Donald Trump en 1993, stipulant qu’il ne transformerait pas son club privé en résidence permanente. Autrement dit, aucun invité n’est autorisé à séjourner dans le club pendant plus de « trois périodes non consécutives de sept jours » au cours d’une année. La lettre précise qu’il serait judicieux que les responsables de Palm Beach informent l’homme politique qu’il n’est pas autorisé à y vivre pour éviter une « situation embarrassante » durant laquelle il serait expulsé de sa propriété.

La résidence de Mar-a-Lago, un manoir doté de 118 chambres d’une valeur de 7 millions de dollars, avait été achetée par Donald Trump en 1985. Face à des soucis financiers, il l’avait transformé en un club privé dix ans plus tard pour en tirer de nombreux bénéfices. Il se retrouve aujourd’hui dans l’incapacité d’accéder à la demeure à cause d’un accord qu’il avait lui même passé. Reste à savoir s’il suivra les règles. Chose qu’il ne nous a pas habitué à faire. N.R.

Burundi - France - Santé

Covid-19 : le président français Emmanuel Macron diagnostiqué positif

Paris, le 17 décembre 2020 (Net Press) . Le président français Emmanuel Macron a été testé positif au Covid-19 jeudi 17 décembre, après avoir présenté des symptômes, a annoncé le palais présidentiel de l’Élysée. Le chef de l’État va désormais s’isoler pendant sept jours.

Après le diagnostic établi par « des tests RT-PCR réalisés dès l’apparition de premiers symptômes », le chef de l’État « s’isolera pendant 7 jours », ajoute la présidence dans communiqué. Selon l’Élysée, il « continuera de travailler et d’assurer ses activités à distance ».

Cas-contact d’Emmanuel Macron, le Premier ministre Jean Castex s’est lui aussi placé à s’isolement, a annoncé Matignon, confirmant les propos du président du Sénat Gérard Larcher à l’ouverture d’une séance ce jeudi. Le chef du gouvernement, qui devait y présenter la stratégie vaccinale de la France, ne s’y rendra pas, a ajouté son équipe.

Le ministre de la Santé Olivier Véran a prononcé le discours à sa place : il a dit avoir une « pensée particulière » pour le président de la République. Ch.N.

Le ministère de la Communication, des technologies de l’information et des médias, en collaboration avec l’UNICEF, poursuit sa campagne de rappeler aux populations des mesures de prévenir la propagation du covid-19. Malgré cela, depuis la réouverture des frontières et l’aéroport international Melchior Ndadaye de Bujumbura, des cas de covid-19 testés positifs augmentent sans cesse.

Les ressortissants de la province de Kayanza vivent la peur au ventre suite à une personne qui est récemment rentrée de l’étranger et qui n’a pas connu d’isolement comme cela se fait pour tous les voyageurs. Quelques jours plus tard, il a été testé positif au covid-19. Les habitants de cette localité pensent qu’il aurait contaminé pas mal de gens.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi