Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité 30 mars 2021
|Une tentative de vol viré vers le calvaire !

Burundi - Sécurité29 mars 2021
|Découverte d’un corps sans vie en décomposition au Nord-ouest du pays

Burundi - Sécurité27 mars 2021
|Une partie du marché de Ngozi part en fumée

Burundi - Justice26 mars 2021
|Un malade mental toujours détenu dans la capitale politique

Burundi - Sécurité25 mars 2021
|Un homme se fait arrêter pour avoir tué sa femme

Burundi - Rdc - Sécurité 24 mars 2021
|Six présumés voleurs burundais à main armée interpellés en Rdc

Burundi - Sécurité Routière23 mars 2021
|Un convoyeur descend brutalement une personne de son camion

Burundi - Sécurité 22 mars 2021
|Une jeune fille tuée après avoir été violée en province de Makamba

Burundi - Sécurité20 mars 2021
|Un hippopotame tue un élève dans la province de Rumonge

Burundi - Sécurité19 mars 2021
|Disparition mystérieuse d’un couple dans la province de Muramvya

Burundi - Sécurité18 mars 2021
|Un chien enragé sème la terreur dans la province de Kirundo

Burundi - Justice17 mars 2021
|Une lourde condamnation du féticheur de Kirundo

Burundi - Administration - Sécurité16 mars 2021
|Quand l’action de la police est stoppée à l’entrée de la Regideso

Burundi - Sécurité15 mars 2021
|La population se rend justice dans la province de Cibitoke

Burundi - Justice13 mars 2021
|Le ministère de la justice au chevet des femmes détenues à la prison de Mpimba

Burundi - Sécurité 12 mars 2021
|Une femme retrouvée morte en zone Musaga

Burundi - Sécurité 11 mars 2021
| Quand le trafic humain inquiète, selon une opinion !

Burundi - Sécurité10 mars 2021
|Gitega : une femme tuée en commune de Giheta

Burundi - Sécurité9 mars 2021
|Un corps sans vie emballé dans un sac découvert au sud de Bujumbura

Burundi - Sécurité8 mars 2021
|Trois morts dans un accident de roulage

Burundi - Sécurité6 mars 2021
|L’administrateur de Vugizo échappe de justesse à un attentat

Burundi - Sécurité 5 mars 2021
|Muyinga : une personne tuée en commune Giteranyi

Burundi - Sécurité 4 mars 2021
|Un jeune garçon tué dans l’explosion d’une grenade en province de Kayanza

Burundi - Sécurité3 mars 2021
|La province de Kirundo explose des grenades

Burundi - Droits de l’Homme2 mars 2021
|"L’Etat doit punir tout ce qui viole le droit des prisonniers, y compris le droit de se faire soigner", dixit Acat-Burundi

Archives

 

 

 



PROJET DE FACILITATION DU COMMERCE DANS LA REGION DES GRANDS LACS, PHASE II

DEMANDE DE MANIFESTATION D’INTÉRÊTS CONSULTANT INDIVIDUEL

25 janvier 2021

N° DMI/001/PFCGL-II/2021
REPUBLIQUE DU BURUNDI

Avance de Préparation du Projet N° V3250

Titre de la mission : Spécialiste en infrastructures du Projet de Facilitation du Commerce dans la région des Grands Lacs, phase 2 (PFCGL II)

La République du Burundi a obtenu de l’Association Internationale de Développement (IDA) une avance complémentaire d’un montant équivalant à 2 000 000 dollars des Etats-Unis à titre de fonds de préparation (PPA) du Projet de Facilitation du Commerce dans les pays des Grands Lacs phase 2 (PFCGL-II) et a l’intention d’utiliser une partie du montant de cette avance pour effectuer les paiements au titre du contrat suivant : Spécialiste en infrastructures du Projet de Facilitation du Commerce dans la région des Grands Lacs, phase 2 (PFCGL II).

Sous l’autorité du Coordonnateur, le spécialiste en infrastructures du Projet devra assurer l’encadrement de la conception technique, la supervision et le suivi de la mise en œuvre de la Composante 1 : Amélioration de l’infrastructure commerciale de base. Il est également chargé du suivi et supervision des aspects techniques des infrastructures en rapport avec la Sous-composante 3.1 : Appui aux chaines de valeurs à travers des équipements et infrastructures.

L’assistance par le Spécialiste en Infrastructures pourra prendre différentes formes : Analyse de documents produits par les Consultants en charge des études d’infrastructures, l’équipe de la Banque Mondiale, recommandations, élaboration de notes, collecte d’information, suivi des travaux de terrain, etc.

De manière spécifique et non limitative, le Spécialiste en Infrastructures du Projet accomplira les tâches suivantes :

• Prendre part à toute activité en rapport avec la préparation et la mise en œuvre du volet infrastructure du Projet ;

• Superviser la mise en œuvre sur le terrain des activités relatives aux infrastructures du Projet ;

• Elaborer les Termes de Référence pour les appels à proposition et appels d’offres relatifs à la Composante 1 : Amélioration de l’infrastructure commerciale de base ; et des aspects techniques en infrastructures en rapport avec la Sous-composante 3.1 : Appui aux chaines de valeurs à travers des équipements et infrastructures ;

• Travailler en étroite collaboration avec l’Expert en Facilitation du Commerce et Secteur Privé pour la prise en compte des aspects de facilitation du commerce lors de la conception des infrastructures afin d’atteindre les Objectifs de Développement du Projet.

• Assister le Responsable de la Passation des Marchés du Projet dans l’élaboration des Dossiers d’Appel d’Offres sur la base des études techniques et de la documentation disponibles ;

• Travailler en étroite collaboration avec l’Expert en Sauvegarde Environnementale et l’Expert en Développement Social et Genre pour la prise en compte des aspects socio-environnementaux et du genre que ça soit dans les Termes de Référence des travaux, les rapports d’étude technique et les DAO ;

• Partager les données techniques servant de référence aux études socio-environnementales avecl’Expert en Sauvegarde Environnementale et l’Expert en Développement Social et Genre.

• Elaborer un chronogramme pour chacune des activités d’infrastructures identifiées et veiller au respect des délais fixés à cet effet ;

• Rédiger un rapport mensuel sur l’état d’avancement des travaux relatives à la Composante 1 : Amélioration de l’infrastructure commerciale de base ; et des aspects techniques en infrastructures en rapport avec la Sous-composante 3.1 : Appui aux chaines de valeurs à travers des équipements et infrastructures ;

• En collaboration avec les services bénéficiaires du Projet sur le volet infrastructures, participer à la préparation du Programme de Travail et Budget Annuel (PTBA) ;

• Participer dans l’élaboration des rapports périodiques sur la mise en œuvre des activités du Projet ;

• Participer dans l’élaboration des notes techniques et mémorandum sur l’exécution des activités en rapport avec les infrastructures du Projet et son état d’avancement au regard des résultats attendus ;

• Faciliter les missions de supervision et d’évaluation du Projet ;

• Participer à la préparation et documenter les réunions trimestrielles et semestrielles de la coordination technique et de pilotage du Projet ;

• Exécuter toute autre tâche jugée nécessaire par le Coordonnateur du Projet.

Le démarrage de la mission est prévu dans la première quinzaine du mois de mars 2021 pour une durée d’un an. Le contrat est renouvelable après une évaluation des prestations du Consultant jugée satisfaisante.

Les Termes de Référence de la mission peuvent être obtenus à l’adresse indiquée ci-dessous.

Le Projet de Facilitation du Commerce dans la région des Grands Lacs, phase 2 invite maintenant les candidats éligibles (« Consultants Individuels ») à manifester leur intérêt à fournir les Services indiqués ci-dessus.

Les Consultants intéressés doivent fournir des informations démontrant qu’ils possèdent les qualifications requises et l’expérience pertinente pour exécuter les services.

Profil du Candidat :

Le spécialiste en infrastructures du Projet devra avoir le profil suivant :

Qualifications :

 Avoir un diplôme de niveau Bac + 5 au minimum en Génie Civile, Architecture ou tout autre diplôme équivalent.

Expérience professionnelle  :

-  Avoir une expérience de 10 ans minimum dans la construction/réhabilitation d’infrastructures de bases et justifier d’une connaissance du secteur de la construction du Burundi ;

-  Une expérience dans le domaine d’infrastructures dans un projet financé par la Banque Mondiale ou un organisme similaire constituerait un avantage ;

-  Parler et écrire parfaitement la langue française, la connaissance de la langue anglaise est un atout ;

-  Avoir une bonne connaissance des applications courantes de logiciels de bureau : Word, Excel, PowerPoint.

L’attention des Consultants intéressés est attirée sur la Section III, paragraphes 3.14, 3.16 et 3.17 du Règlement de Passation des Marchés des Emprunteurs IPF de la Banque Mondiale, édition de Juillet 2016, exposant la politique de la Banque mondiale en matière de conflits d’intérêts.

Un Consultant sera sélectionné conformément à la méthode de Sélection de Consultants Individuels par mise en concurrence ouverte énoncée dans le Règlement de Passation des Marchés. De plus amples informations peuvent être obtenues à l’adresse ci-dessous pendant les heures de bureau : de 09 heures à 12 heures et de 14 h 00 à 17 heures.

Les manifestations d’intérêt doivent être transmises par écrit à l’adresse ci-dessous au plus tard le 12/02/2021 à 10 h 00 :

A l’Attention de Madame le Coordonnateur du Projet de Facilitation du Commerce dans la région des Grands Lacs, phase 2(PFCGL-II)

17, Immeuble SOCAR, jonction Bld de l’Indépendance et Avenue d’Italie

B.P. 1590 Bujumbura, BURUNDI

Tél : (257) 22 24 95 95,

Pour les Candidats se trouvant en dehors de Bujumbura, les manifestations d’intérêt peuvent être transmises par courriel du 27/01/2021 au12/02/2021 à 9 h 00 dans un seul fichier sous format PDF ou WORD imprimable (seules les manifestations d’intérêt envoyées électroniquement durant cette période seront considérées) :

E-mail pfcgl2@pfcgl2.bi
Avec copie :cnizigama@pfcgl2.bi et cbaramboneranye@pfcgl2.bi

Le PFCGL II ne sera pas tenue responsable des manifestations d’intérêt envoyées électroniquement et qui n’arriveront pas à destination.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE