Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité 16 décembre 2020
|Des journalistes sportifs séquestrés au stade de football de Buganda

Burundi - Sécurité15 décembre 2020
|Femme sans vie retrouvée à Bubanza

Burundi - Sécurité14 décembre 2020
|Une personne trouve la mort dans une opération de fraude

Burundi - Sécurité12 décembre 2020
|Punir l’enfant abusivement le pousse à être agressif et plus tard, un délinquant

Burundi - Sécurité11 décembre 2020
|Des Imbonerakure détenus au Sud du pays

Burundi - Sécurité10 décembre 2020
|Deux jeunes candidats brigadiers ont succombé lors d’un concours de course

Burundi –Sécurité 9 décembre 2020
|Une jeune fille à la fleur de l’âge portée disparue en province de Ngozi !

Burundi - Environnement8 décembre 2020
|La pluie torrentielle mélangée du vent provoque la déviation de la rivière Nyambwa à Rumonge

Burundi – Sécurité - Politique 7 décembre 2020
|Un militant du Cnl intercepté en zone Maramvya dans la province de Bujumbura

Burundi - Onu - Coopération5 décembre 2020
|Le Burundi retiré de l’agenda du conseil de sécurité des Nations unies

Burundi - Sécurité4 décembre 2020
|Arrêtée pour avoir volé un nourrisson

Burundi - Sécurité3 décembre 2020
|Une personne tuée par les voisins dans la province de Cibitoke

Burundi - Droits de l’Enfant2 décembre 2020
|Arrêté pour avoir maltraité son enfant

Burundi - Sécurité1er décembre 2020
|Serait-il de l’anathème au Burundi ?

Burundi - Sécurité30 novembre 2020
|Les habitants de Cibitoke exterminés par les leurs

Burundi - Sécurité 28 novembre 2020
|Deux interpellations autours de l’affaire de l’école étoile de Maramvya !

Burundi - Sécurité 27 novembre 2020
|Ecole Etoile de Maramvya, établissement scolaire ou camp policier ?

Burundi - Justice26 novembre 2020
|Un responsable des Imbonerakure détenu pour viol d’une mineure

Burundi - Sécurité25 novembre 2020
|La mort d’un jeune Thierry Kubwimana tué par deux criminels armés

Burundi - Sécurité24 novembre 2020
|Un corps sans vie au chef-lieu de la province Ruyigi

Burundi - Politique 23 novembre 2020
|Autour des cérémonies, le chef de l’Etat met en garde !

Burundi - Sécurité21 novembre 2020
|Des découvertes de cadavres deviennent de plus en plus inquiétantes

Burundi - Russie - Sécurité20 novembre 2020
|Un deuxième étudiant trouve la mort en Russie

Burundi - Sécurité19 novembre 2020
|Un homme se donne la mort après avoir tué son épouse enceinte

Burundi - Sécurité Routière18 novembre 2020
|La route Bugarama - Gitega impraticable depuis ce matin

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Plus de 160 litres de boissons prohibés déversées en province de Mwaro !

24 décembre 2020

Mwaro, le 24 décembre 2020 (Net Press) . Plus de 160 litres de boissons prohibées ont été déversées par les autorités policière et administrative sur la colline Musama, commune Kayokwe, en province de Mwaro, comme l’annonce l’administrateur de cette commune, Honoré Hatungimana.

Selon cette autorité, la personne qui vendait ces boissons prohibées a été interpellée par la police et les matériels utilisés pour la fabrication de ces boissons prohibées ont été saisis. Il conseille aux consommateurs de ces boissons prohibées d’y renoncer car, selon cet autorité, la consommation de ces boissons occasionne les bagarres, les gaspillages de revenus familiaux.

D’autres sources indiquent que quelques habitants habitués à consommer ces boissons prohibées, pour tromper la vigilance de l’administration civile et policière, préfèrent porter des bidons pleins de ces boissons sur les brancards artificiels (Inderuzo) et se déguisent pour participer à l’enterrement d’un mort. Arrivés au cimetière, le partage de ces boissons tourne vers les bagarres. N.R.

Burundi - Droits de l’Homme

Plus de 195 cas d’hommes victimes de violences de toutes natures par leurs conjointes

Kayanza, le 24 décembre 2020 Le centre de développement familial et communautaire de Kayanza, au Nord du pays, dresse un bilan de 195 hommes victimes des violences de toutes natures faites par leur conjointes. Les victimes préfèrent garder le silence pour ne pas apparaître comme des marginaux dans leur entourage.

Selon les témoins, les victimes sont souvent giflées par leurs conjointes et les enfants, privées de nourriture et d’autres violences de toutes natures. Ils préfèrent prendre refuge dans l’alcoolisme pour tomber dans l’inconscience et rentrent tard dans la nuit ou carrément ne pas rentrer et abandonner leur familles respectives.

Melchior Nyabenda, le conseiller socio-culturel du gouverneur de la province de Kayanza fait savoir que les victimes préfèrent se taire pour ne pas être traitées comme des marginaux. Il leur demande de déclarer ces cas au centre de développement familial et communautaire (cdfc) pour son intervention.

Même son de cloche de la coordonnatrice du centre de développement familial et communautaire (cdfc), Florence Ndikumana. Elle dresse elle aussi un bilan de 195 hommes qui sont toujours victimes de la bastonnades de leurs femmes, dont un homme qui a été tué par sa femme il n’y a pas longtemps. N.R.

Burundi - Politique

Vers la fusion de la Sobugea avec la compagnie Air Burundi

Gitega, le 24 décembre 2020 (Net Press) . Le conseil des ministres s’est réuni aujourd’hui sous la présidence du chef de l’Etat, Evariste Ndayishimiye, dans la capitale politique Gitega, au Centre eu pays. L’un des points à l’ordre du jour est la fusion entre la Société Burundaise de Gestion des Entrepôts et d’Assistance des Avions en Escale, Sobugea et la compagnie aérienne Air Burundi.

Cette solution a été envisagée depuis bien longtemps par les autorités politiques qui se sont succédé dans la gestion de la chose publique, dans l’intention de redresser la compagnie Air Burundi, en agonie depuis belles lurettes, en la couplant avec la Sobugea dont la santé financière se porte bien. Mais tout le monde craignait que ce mariage de raison ne soit catastrophique pour toutes les deux sociétés.

L’on saura que la compagnie aérienne Air Burundi n’a pas d’avion depuis plus de 10 ans et que le seul appareil qui volait encore a échoué à Walikale, à l’Est de la République démocratique du Congo, chef-lieu du territoire du Nord-Kivu. Depuis, cette société a toujours payé son personnel alors qu’elle ne fonctionnait pas du tout, d’où l’idée de la fusionner avec la Sobugea, une intention jadis contestée par son syndicat.

L’on apprend que même si le gouvernement veut engager une vitesse supérieure sur ce dossier, la position du syndicat est toujours la même. Il s’est toujours posé la question de savoir qui gagne dans la fermeture éventuelle des deux sociétés, d’autant plus que les experts en économie pensent que la compagnie Air Burundi est pratiquement irrécupérable au regard de sa santé financière.

Le même syndicat pense que ce n’est pas de la fusion comme telle, mais une privatisation de ces deux sociétés sans consultation de qui que ce soit, ce qui est une violation de la loi par le même gouvernement qui devrait plutôt protéger les intérêts des uns et des autres. Pour lui, la Sobugea est une administration personnalisée qui ne doit pas être gérée comme Air Burundi, une propriété de l’Etat à 100%. J.M. 

Burundi - Politique

Vers la restructuration de la hiérarchie provinciale

Gitega, le 24 décembre 2020 (Net Press) . Au cours d’un conseil des ministres tenu en date du 14 décembre 2020 dans la capitale politique, Gitega envisage la restructuration de la hiérarchie provinciale ou quatre conseillers seront nommés par le ministre de l’intérieur, de la sécurité publique et du développement communautaire, dont le haut gradé et le gouverneur de la province.

Dans ce projet de loi, le gouverneur sera assisté par le chef du cabinet, le conseiller juridique, du développement, de l’administration et des finance et le chargé d’ affaires socioculturelles qui doivent exercer pendant une période de 3 ans qui équivalent à un mandat. N.R.

Burundi - Nativité

Les fêtes de fin d’année à l’origine du manque et de la hausse du ticket des bus de l’intérieur du pays

Bujumbura, le 24 décembre 2020 (Net Press). Bien que le ministère du commerce ait donné une instruction aux transporteurs en commun dans une conférence de presse qu’il a tenue hier, en donnant même un numéro vert pour dénoncer ceux qui feront des spéculations pendant cette période de fin d’année, la situation est tout autre au parking du lieu-dit Cotebu pour les passagers qui vont au nord du pays.

Notre rédaction s’est rendu sur les lieux et a trouvé une foule de gens qui attendent les bus afin de fêter la Nativité dans leurs familles. Cette foule est composée par beaucoup d’élèves, les filles et garçons qui travaillent dans les ménages et bien d’autres fonctionnaires qui veulent passer ces fêtes dans leurs familles.

Selon les passagers, le prix de transport à sensiblement revu à la hausse. Par exemple, ceux qui veulent se rendre à Ngozi où le ticket coute habituellement 8000F, aujourd’hui, le prix est de 15.000 Fbu dans les bus ordinaires, à prendre ou à laisser. Nous avons voulu savoir ce qu’il en est pour les agences de voyage comme Mémento. La réponse est que l’enregistrement est au troisième jour à compter d’aujourd’hui.

Les passagers qui n’aiment pas passer les fêtes de fin d’année à Bujumbura disent qu’ils vont monter même à un prix exorbitant. Les gestionnaires de ce parking font savoir qu’il y a des bus qui sont à l’intérieur du pays, qui descendent et qui vont les transporter. Les voyageurs entendent rentrer, même en pleine nuit.

Signalons qu’ils y a des voitures qui transportent les passagers dans des capots. L’opinion dit que la mesure prise par le ministère du commerce est bonne mais qu’il fallait mettre en place les bus de l’Otraco pour accompagner la mesure. L’opinion demande également à l’Etat de réguler les prix. N.B.

Burundi - Economie

Les denrées alimentaires sont revues à la hausse suite fêtes de fin d’année

Bujumbura, le 24 décembre 2020 (Net Press) . Comme c’est devenu une coutume de hausser les prix ces jours de fêtes de fin d’année, notre rédaction a visité le marché de Buyenzi City Market appelé chez Sion où les prix sont inhabituels. Le kg de viande passe de 10.000 à 13.000F le Kg, le petit pois passe de 1900 à 3000F le kg, l’oignon blanc, le kg passe de 1500 à 1700F le Kg. Le riz passe de 2500 à 2700F le Kg.

En général, tous les prix de tous les produits alimentaires sont revus à la hausse. Les acheteurs se lamentent que le pouvoir d’achat continue de se dégrader. Pour les gens qui transportent les bagages, ils disent qu’ils n’y a pas d’emplois car nos clients achètent le peu qu’ils transportent eux même. Les clients demandent à l’état de réguler les prix. N.B.

Burundi - Santé

Le ministère chargé du tourisme s’en lave les mains

Bujumbura, le 24 décembre 2020 (Net Press) . Une décision vient d’être prise, désormais, les hôtels chargés de confiner les voyageurs qui viennent de l’étranger assureront eux-mêmes leur transport. Cette mesure qui tombe dans le cadre de lutte contre le covid-19 vient comme une réponse à des jérémiades des voyageurs qui critiquaient la lenteur des services de transport.

Signalons que dans un premier temps, ce service était assuré par le ministère ayant le tourisme dans attributions, en collaboration avec les compagnies de transport en commun. Les hôtels de mise en quarantaine qui laissent la liberté aux voyageurs sont également dans le point de mire des autorités sanitaires.

Ils seront poursuivis en justice pour n’avoir pas facilité la tâche à la lutte contre la pandémie du covid-19. Une autre décision assez importante est que le personnel de l’aéroport international Melchior Ndadaye de Bujumbura sera renforcé pour qu’il n’y ait plus de longues attentes. D.N.

Burundi - Tanzanie – Diplomatie

Dar es Salam rejette le rapport de la commission africaine des droits de l’homme et des peuples

Dar es Salam, le 24 décembre 2020 (Net Press) . Dans un communiqué rendu public ce samedi 19 décembre 2020, la rapporteuse spéciale de la commission africaine des droits de l’homme et des peuples, honorable commissaire Maya Sahli-Fedel qui dénonce les pressions de plus en plus fortes que subissent les réfugiés burundais par les autorités tanzanienne en vue de provoquer des départs forcés et/ ou expulsions, le vice-ambassadeur de la République unie de Tanzanie au Burundi rejette en bloc le contenu de ce rapport.

Ce diplomate dit que la Tanzanie n’envisage pas de provoquer des départs forcés et / ou expulsions et affirme qu’une commission tripartite composée par les gouvernements tanzanien et burundais et le haut-commissariat pour les réfugiés, Hcr, collabore étroitement pour le retour volontaire des réfugiés burundais vivant sur le sol tanzanien. N.R.

Burundi - Norvège - Divers

La fête de Noël vue par les Norvégiens

Oslo, le 24 décembre 2020 (Net Press) . Un peu partout en Europe, la fête de la Nativité est privilégiée par rapport à celle du nouvel an. En Norvège, c’est la même chose. Lors de la fête de Noël, c’est généralement l’hiver sur le continent européen qui est caractérisé par le froid et la neige.

Mais cette année, il n’y a pas eu de neige malgré l’hiver et les Norvégiens ne sont pas contents qu’il y ait Noël sans neige. C’est une attitude qui a étonné des étrangers qui vivent dans ce pays car d’habitude, quand il y a neige, même les services de transport, routier ou aérien, sont parfois bloqués, ce qui cause trop d’ennuis aux populations. Ch.N

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi