Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi – Sécurité 18 février 2021
|Deux morts foudroyés en province de Makamba

Burundi - Sécurité 17 février 2021
|Trois personnes mortes foudroyées en province de Mwaro

Burundi - Sécurité16 février 2021
|Trois enseignants échappent de justesse en province de Kirundo

Burundi - Sécurité 15 février 2021
|Fouille-perquisition au quartier VII au Nord de la capitale économique

Burundi - Santé13 février 2021
|Bilan semestriel de l’hôpital militaire de Kamenge

Burundi - Sécurité Routière12 février 2021
|L’Otraco demande le transfert de propriété avant la recherche d’un carnet de contrôle technique biométrique

Burundi - Sécurité 11 février 2021
|L’ancien chef de quartier Kavumu tué dans la nuit de ce mercredi

Burundi - Sécurité10 février 2021
|Un homme trouve la mort dans la province de Bujumbura

Burundi - Sécurité 9 février 2021
|Quatre magasins ont pris feu en province de Rumonge

Burundi - Sécurité8 février 2021
|Une femme trouve la mort à Kiganda, ses deux fils incarcérés pour enquêtes

Burundi - Sécurité 6 février 2021
|Une livraison pour la bastonnade qui tourne vers l’irréparable !

Burundi - Politique5 février 2021
|Le Burundi commémore 30 ans de ratification de la charte de l’unité nationale

Burundi - Rwanda - Sécurité4 février 2021
|Les habitants de la commune de Mabayi dans la peur-panique

Burundi - Tanzanie - Sécurité 3 février 2021
|Une découverte d’un corps sans vie d’un refugié burundais au camp de Nyarugusu

Burundi - Sécurité 2 février 2021
|Dans le paquet des intouchables du parti Cndd-Fdd, deux interpellés en province de Cankuzo !

Burundi - Politique 1er février 2021
|Le nouveau secrétaire général du parti Cndd-Fdd accueilli en héros en province de Makamba

Burundi - Sécurité30 janvier 2021
|Le gouverneur de Bujumbura contre les adeptes des adventistes du 7è jour anarchistes

Burundi - Politique - Médias29 janvier 2021
|« Jamais sans les medias », dixit le président de la République

Burundi - Sécurité28 janvier 2021
|Un cadavre retrouvé tout près de la rivière Mutsindozi

Burundi - Sécurité27 janvier 2021
|Des voleurs "visitent" une ancienne élue du peuple vivant à Mutanga Sud

Burundi - Sécurité26 janvier 2021
|Il y a 3 jours, un sexagénaire prenait fuite vers une position militaire de Matongo

Burundi - Sécurité Routière - Nécrologie25 janvier 2021
|Mise en terre d’un ancien cadre du Cndd-Fdd fauché par un accident de la route

Burundi - Sécurité23 janvier 2021
|Explosion de deux grenades au marché de city market

Burundi - Sécurité22 janvier 2021
|Découverte du cadavre de la victime d’un hippopotame

Burundi - Sécurité21 janvier 2021
|Une personne tuée par l’hippopotame dans les eaux du lac Tanganyika

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Explosion de deux grenades au marché de city market

23 janvier 2021

Bujumbura, le 23 janvier 2021 (Net Press) . Selon nos sources, une personne est morte hier à 16h10 en commune urbaine de Ntahangwa, au Nord de la capitale économique Bujumbura, au marché communément appelé "Chez Sion" ; suite à l’explosion de deux grenades détenues par elle-même.

Après un constat de l’Opj (office de police judiciaire), une autre grenade que la personne possédait dans sa poche et qui n’a pas explosé a été saisie par cette même police. Le corps de la victime a été transporté à la morgue par cette dernière, en collaboration avec l’administration. Selon les mêmes sources, il n’y a pas eu d’autres pertes humain mais l’on signale beaucoup de blessés. Des enquêtes approfondies sont en cours. N.B.

Burundi - Politique

Détenus toute une semaine pour avoir créé un groupe Whats’Up

Bujumbura, le 23 janvier 2021 (Net Press) . Dans ses dépêches antérieures, la rédaction avait fait état de deux "Cnlois" qui ont été arrêtés en date du 15 janvier dernier pour avoir créé un groupe Whats’Up dénommé "Turi Maso" ou alors "Nous sommes vigilants". Ils avaient été arrêtés à leurs domiciles situés dans la localité de Gisovu, zone Kiyenzi, commune de Kanyosha dans Bujumbura dit rural, à l’Ouest du pays.

Ces deux personnes ont été libérées ce 21 janvier, après à peu près une semaine de détention, sur intervention, semble-t-il, des leaders du Cndd-Fdd dans la province. Ils ont eu le message de rentrer et de ne pas faire beaucoup de commentaires. Les concernés supposent que l’ordre de les libérer est venu d’en haut. D.N.

Burundi - Environnement

230 ha détruits par les feux de brousse cette année contre 3ha l’année passée à Ngozi

Ngozi, le 23 janvier 2021 (Net Press) . Ceci est dit par Laurent Munezero de l’Obpe qui est chargé de l’environnement à Ngozi, au Nord du pays. Il pointe du doigt la négligence de deux anciens élus locaux qui se sont focalisés sur la dernière campagne électorale pour se faire réélire au lieu de veiller à leurs activités quotidiennes. L’on déplore plus de 230 ha détruits par les feux de brousse cette année alors qu’à la même période de l’an passé, ce n’est que 3ha seulement qui avaient été emportés par les la même catastrophe.

Le chargé de l’environnement dit qu’au mois de mai, l’on vont sensibiliser les nouveaux élus locaux à protéger l’environnement, à sauvegarder les arbres qui n’ont pas été atteints par les incendies ainsi que les jeunes plans en cours de boisement actuellement. L’on compte enfin sensibiliser à tracer les courbes de niveaux pour faire face à cette problématique. N.B.

Burundi - Santé

Le site de dépistage du covid-19 dans Kanyosha change de place

Bujumbura, le 23 janvier 2021 (Net Press) . D’après le ministre de la santé publique et de lutte contre le sida, il y a eu dernièrement inondation du site de Kanyosha, au Sud de la capitale économique, dans la commune de Muha, situé dans les enceintes de la paroisse de Kanyosha, suite aux eaux de pluies.

Pour cela, le site devra déménager vers le quartier de Kizingwe, au lieu-dit "Chez Sebatutsi", toujours dans le Sud de la mairie de Bujumbura. Selon les informations émanant de la première personne chargée de la santé publique, ce déménagement aura lieu à partir de ce lundi 25 janvier.

Néanmoins, au Nord de Bujumbura, au site de dépistage de l’école technique secondaire de Kamenge, les prestations ne sont pas à la hauteur, selon des gens qui y vont pour se faire dépister. Non seulement le personnel est insuffisant, mais également il y a un désordre qui fait que des patients passent devant les autres malgré les numéros qu’ils ont reçus.

Nous apprenons que certaines personnes, même celles qui présentent des signes de cette maladie, préfèrent rentrer car elles ne parviennent pas à attendre aussi longtemps. Des plaintes indiquent qu’elles attendent plus de 6 heures sous le soleil ou alors dans des tentes alors qu’elles avaient autres choses à faire. Les habitants du Nord de Bujumbura demandent qu’il y ait redressement de la situation. Ch.N.

Burundi - Rwanda - Santé

Augmentation du Covid-19 au Rwanda suite au laisser-aller lors des fêtes de fin d’année

Kigali, le 23 janvier 2021 (Net Press) . Ceci est dit par le ministre de la santé du Rwanda qui évoque 310 nouveaux cas de covid19 et 9 personnes mortes de cette pandémie ces derniers jours. Il a dit que c’est lié au laisser-aller de la population durant les fêtes de fin d’année. Il a ajouté que suite à ce grand nombre des personnes atteintes, le ministère a adapté une nouvelle stratégie utilisée par les pays développés pour surveiller les personnes atteintes.

Les porteurs de cette maladie devront porter une identification du signe de Covid-19. Il dit que le travail va être facilité par l’administration. Actuellement on a utilisé 1500 signes distinctifs et, selon toujours cette autorité, le Rwanda attend 1 million de tels signes pour le mois de février.

Signalons qu’à Kigali, c’est l’endroit qui héberge beaucoup de gens atteints du covid-19 par rapport aux autres coins du pays et il vient de passer une semaine au confinement. Les chiffres actuels montrent que les personnes atteintes du covid-19 ces derniers jours sont 310, celles qui sont mortes du covid-19 actuellement sont évaluées à 9 tandis que l’effectif global sur tout le pays qui sont atteints du covid19 sont au nombre 12.170 avec 162 décès.

Nous apprenons que les personnes guéries au total sont 7973 et celles qui sont encore malades sont 4035. Le ministre dit que la population jeune est celle qui est plus touchée par la pandémie ces derniers jours. N.B.

Burundi - Russie - Politique

"La police multiplie les interpellations de manifestants pro-Navalny", dixit Rfi

Moscou, le 23 janvier 2021 (Net Press) . Des dizaines de personnes ont été arrêtées ce samedi 23 janvier en Russie en marge des manifestations organisées à travers le pays à l’appel des partisans de l’opposant Alexeï Navalny pour exiger sa libération, en dépit des multiples pressions des autorités. De Moscou à Ioujno-Sakhalinsk, l’équipe du célèbre militant anti-corruption, victime d’un empoisonnement présumé cet été, a publié des appels au rassemblement dans 65 villes russes.

Les premières manifestations ont eu lieu ce samedi dans l’Extrême-Orient russe et en Sibérie, où des milliers de personnes sont descendues dans la rue notamment à Vladivostok, Khabarovsk, Novossibirsk et Tchita, selon les partisans d’Alexeï Navalny, en scandant « Liberté à Navalny ! », « Liberté aux prisonniers politiques ! », face à d’importants effectifs de la police anti-émeutes déployés sur les lieux.

À Iakoutsk, au sud du cercle polaire, une centaine de protestataires ont bravé le froid extrême en manifestant par - 50 degrés. Environ 200 protestataires avaient déjà été arrêtés dans une vingtaine de villes russes vers 08h30 TU, selon l’ONG OVD-info, spécialisée dans le suivi des interpellations en marge des manifestations.

Arrestations brutales

Les arrestations ont été particulièrement brutales à Vladivostok, port russe sur l’océan Pacifique. Les policiers anti-émeutes ont couru derrière les manifestants et les ont frappés avec des bâtons.

À Moscou, où la mobilisation de l’opposition est habituellement la plus forte, les protestataires doivent se réunir à 11h00 TU sur la place Pouchkine, puis défiler le long d’une rue centrale de la capitale en direction du Kremlin.

La police moscovite a d’ores et déjà promis de « réprimer sans délai » tout rassemblement non autorisé. Le maire de Moscou, Sergueï Sobianine, a dénoncé des manifestations « inacceptables » en pleine pandémie de coronavirus. J.M.

Revue annuelle de la presse : Août 2020 (suite)

Burundi – Rdc –Sécurité

Quand les Burundais deviennent de plus en plus inquiétés en Rdc

Uvira, le 11 août 2020 (Net Press). Trente Burundais soupçonnés de collaborer avec des mouvements rebelles burundais, en l’occurrence Red Tabara et Fnl, ont été traqués par les forces de sécurité congolaises dans la province du Sud Kivu (est de la RDC), et sont détenus dans des différents établissements pénitentiaires de la Ville d’Uvira, toujours à l’Est de la République démocratique du Congo.

Selon des sources sur place, ces ressortissants burundais accusés de collaborer avec les groupes rebelles burundais, étrangers et locaux ont été arrêtés dans le territoire de Fizi et dans la plaine de la Rusizi, non loin de la frontière avec le Burundi. Ces détenus rejettent en bloc toutes ces accusations qu’ils jugent non fondées et demandent d’être extradés vers le Burundi pour y être jugés.

Des sources concordantes stipulent que les autorités judiciaires auraient exigé une somme de cent mille francs congolais à chaque détenu constitué principalement des ouvriers saisonniers qui vont travailler dans les champs des Congolais et des pêcheurs. Les forces de sécurité congolaises n’ont pas encore réagi à ces informations. N.R.

Burundi - Sécurité

La police accusée d’être une source d’insécurité au Sud de la capitale économique

Bujumbura, le 12 août 2020 (Net Press) . La police de Bujumbura est priée par les populations à remplir sa mission de sécurité de toutes les populations et non de constituer un danger public. En effet, les motos qui font le taxi dans la capitale économique ont l’obligation de fonctionner jusqu’à 18 heures, pour des raisons de sécurité, dit-on officiellement.

Mais un incident s’est passé hier soir dans la zone de Kanyosha, de la commune de Muha, au Sud de Bujumbura mairie. Une moto qui rentrait une femme après 18 heures a été piégée par les policiers chargés de roulage. Ils ont tendu un fil devant la moto qui s’est renversée. Deux personnes, dont le motard et la femme qui était transportée, ont été blessées.

Les policiers sont invités à devenir professionnels dans leur travail et de chercher d’autres moyens pour arrêter les motos qui ne sont pas en ordre. L’administration policière déplore cet incident mais demande aux mêmes motards de respecter le règlement tel qu’arrêté par l’administration. J.M.

Burundi - Administration

Les nominations se poursuivent dans plusieurs secteurs de la vie nationale

Gitega, le 13 août 2020 (Net Press) . En date du 10 août dernier, le président de la République, Evariste Ndayishimiye, a nommé l’assistant du ministre de la défense nationale et des anciens combattants, en la personne du lieutenant-colonel Corneille Nzigamasabo, de matricule SS0598.

Selon ce décret, le ministre de tutelle est chargé de mettre en exécution le présent décret dès sa signature. Rappelons que l’actuel ministre de la défense nationale et des anciens combattants, Igr. Alain Tribert Mutabazi, est le troisième ministre civil du ministère de la défense, après Zénon Nicayenzi et Emmanuel Ntahomvukiye.

Le ministre actuel a une lourde responsabilité de remettre de l’ordre dans son ministère car, les militaires, même en l’absence d’un syndicat qui pourrait dévoiler leurs difficultés, se plaignent de quelques injustices de plusieurs aspects, selon que l’on est originaire du parti au pouvoir, des autres anciens mouvements rebelles et des anciennes forces armées burundaises, Ex-Fab. Ch.N.

Burundi - Environnement

Quand les feux de brousses mobilisent les gouverneurs !

Makamba, le 14 août 2020 (Net Press). Nous apprenons que 49 hectares sont partis en fumées dans la foret naturelle d’Inanzerwe, une montagne à cheval entre les provinces de Makamba e de Bururi, toutes les deux situées au Sud du Burundi. Cette dernière à elle seule a vu 45 hectares brûler au moment où Rukonwe, une autre montagne de Makamba a enregistré 4 hectares brûlés.

Les deux gouverneurs de province ont été obligés d’y organiser une descente et ont constaté qu’il y a des éleveurs qui vivent dans cette réserve naturelle protégée d’Inanzerwe Ils leur ont demandé de quitter cet endroit, mais également d’éviter des feux de brousse afin de protéger l’environnement. En outre, les éleveurs doivent cesser d’abandonner les bêtes dans la foret, mais de les élever dans les étables.

Les provinces de Makamba, au Sud du pays et de Ruyigi, à l’Est, battent le record dans les feux de brousse au cours de la saison sèche. Cette situation engendre un conflit permanent entre les éleveurs et les gouvernements qui se sont succédé, les premiers étant convaincus que les feux de brousse sont une meilleure occasion pour avoir une bonne végétation pour vaches, contrairement aux gouvernements et aux environnementalistes. D.N.

Burundi - Justice

Le tribunal de grande instance de Mwaro punit sérieusement deux Imbonerakure

Mwaro, le 15 août 2020 (Net Press) . Le tribunal de grande instance de Mwaro, au centre du pays, a condamné hier à une peine de 15 ans de prison et à une amende de 10 millions de nos francs deux Imbonerakure qui ont été reconnus coupables dans l’assassinat d’un membre du parti de l’opposition Cnl. La rédaction reviendra sur cette informations dans les prochaines livraisons. J.M.

Burundi - Santé

De nouveaux cas de Covid-19 confirmés au Burundi

Bujumbura, le 17 août 2020 (Net Press) . Le ministère de la santé publique et de lutte contre le sida ne cesse de mettre à jour les effectifs des cas de covid-19 qui apparaissent dans notre pays. Ainsi, 413 individus ont été atteints par la maladie de coronavirus depuis le mois de mars dernier, date où le premier patient a été découvert dans notre pays.

Selon des informations émanant de ce ministère, 19993 prélèvements ont été déjà faits jusqu’à ce jour et les résultats ont confirmé 413 personnes infectées. Nous apprenons 336 patients ont été guéris et que 76 autres sont encore sur le lit d’hôpital, avec un seul décès depuis l’apparition de la pandémie. D.N.

Burundi - Justice

La place de l’enfant n’est pas en prison, les juristes n’en reviennent pas !

Bubanza, le 18 août 2020 (Net Press) . Depuis le 15 août dernier, un enfant âgé de 7 ans se trouve dans un cachot de la province de Bubanza, à l’Ouest du pays. Des informations rapportées de cette circonscription indiquent que cet enfant est accusé d’avoir violé une fillette de 4 ans qui vit dans le voisinage

Les juristes contactés par la rédaction indiquent qu’un enfant mineur, de moins de 15 ans, est pénalement irresponsable selon le code pénal burundais, qu’il ne peut pas donc être poursuivi en justice. Pour les défenseurs des droits de l’enfant, un tel cas n’est pas à mettre en prison. Le fait qu’à cet âge, il pense aux rapports sexuels, c’est plutôt la société qui est condamnable car elle est défaillante en terme d’éducation.

Cet enfant doit être encadré, par sa famille en premier lieu, par l’école ou par les voisins, pour quoi pas l’administration, surtout dans cette période où les enfants sont en vacances. De leur côté, les juristes se demandent si un tel cas peut être juridiquement présenté comme un viol. Ch.N.

Burundi - Justice

Un policier condamné à perpétuité à Kayanza

Kayanza, le 19 août 2020 (Net Press) . Ce policier s’appelle Nestor Sindayihebura, connu sous le sobriquet de Tindo. Jugé dans un procès de flagrance ce mardi 18 août, il a été reconnu coupable du meurtre de son compagnon d’arme et d’un conducteur de taxi vélo. Le premier a trouvé la mort sur place et le deuxième est décédé à l’hôpital.

En date du 17 août dernier, ce policier avait tiré à bout portant sur son collègue, blessant grièvement un conducteur de taxi. Des rumeurs avaient vite circulé, indiquant que le policier assassiné à reçu un billet de 5.000 Fbu et qu’il aurait refusé de partager le "butin" avec son collègue.

Mais d’autres informations ont fait savoir que les mobiles de cet assassinat ne sont pas encore connus et que les enquêtes sont toujours en cours. Lors du procès, le policier a avoué avoir tiré sur son collègue par inattention car il cherchait à se défendre d’un groupe de criminels qui tentaient de les attaquer. L’on apprend que le siège n’a pas été convaincu et que la peine à perpétuité a été maintenue. Le policier a le droit d’interjeter appel. Ch.N.

Burundi - Sécurité Maritime

Un bateau tanzanien se casse dans le lac Tanganyika

Makamba, le 20 août 2020 (Net Press) . Très tôt ce matin, un bateau tanzanien qui transportait trois commerçants d’origine tanzanienne et 300 tonnes de sel a heurté une pierre vers 4 heures du matin alors qu’il se rendait au port de Nyanza-lac, dans la province de Makamba, au Sud du pays. Ces informations indiquent que le bateau venait de Kigoma en Tanzanie.

Après cet accident, le bateau s’est cassé et tout ce qu’il transportait a été noyé dans les eaux du lac. Les militaires de la marine l’ont constaté et ils ont réagi très rapidement. Mais de cette quantité de sel, ils ont pu récupérer 3 tonnes seulement, mais aussi et c’est l’essentiel, ils ont pu sauver les trois commerçants tanzaniens. Les rescapés de cet accident attendent un autre bateau pour rebrousser le chemin. Ch.N.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi