Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité23 février 2021
|Les habitants de la commune Makamba tirent une sonnette d’alarme !

Burundi - Sécurité Routière22 février 2021
|Une personne tuée dans un accident de roulage

Burundi - Administration20 février 2021
|Le ministre de l’intérieur, de la sécurité et du développement communautaire donne des éclaircissements sur le contenu de sa décision

Burundi - Sécurité 19 février 2021
|Un corps sans vie d’un homme non encore identifié repêché dans la rivière Maragarazi

Burundi – Sécurité 18 février 2021
|Deux morts foudroyés en province de Makamba

Burundi - Sécurité 17 février 2021
|Trois personnes mortes foudroyées en province de Mwaro

Burundi - Sécurité16 février 2021
|Trois enseignants échappent de justesse en province de Kirundo

Burundi - Sécurité 15 février 2021
|Fouille-perquisition au quartier VII au Nord de la capitale économique

Burundi - Santé13 février 2021
|Bilan semestriel de l’hôpital militaire de Kamenge

Burundi - Sécurité Routière12 février 2021
|L’Otraco demande le transfert de propriété avant la recherche d’un carnet de contrôle technique biométrique

Burundi - Sécurité 11 février 2021
|L’ancien chef de quartier Kavumu tué dans la nuit de ce mercredi

Burundi - Sécurité10 février 2021
|Un homme trouve la mort dans la province de Bujumbura

Burundi - Sécurité 9 février 2021
|Quatre magasins ont pris feu en province de Rumonge

Burundi - Sécurité8 février 2021
|Une femme trouve la mort à Kiganda, ses deux fils incarcérés pour enquêtes

Burundi - Sécurité 6 février 2021
|Une livraison pour la bastonnade qui tourne vers l’irréparable !

Burundi - Politique5 février 2021
|Le Burundi commémore 30 ans de ratification de la charte de l’unité nationale

Burundi - Rwanda - Sécurité4 février 2021
|Les habitants de la commune de Mabayi dans la peur-panique

Burundi - Tanzanie - Sécurité 3 février 2021
|Une découverte d’un corps sans vie d’un refugié burundais au camp de Nyarugusu

Burundi - Sécurité 2 février 2021
|Dans le paquet des intouchables du parti Cndd-Fdd, deux interpellés en province de Cankuzo !

Burundi - Politique 1er février 2021
|Le nouveau secrétaire général du parti Cndd-Fdd accueilli en héros en province de Makamba

Burundi - Sécurité30 janvier 2021
|Le gouverneur de Bujumbura contre les adeptes des adventistes du 7è jour anarchistes

Burundi - Politique - Médias29 janvier 2021
|« Jamais sans les medias », dixit le président de la République

Burundi - Sécurité28 janvier 2021
|Un cadavre retrouvé tout près de la rivière Mutsindozi

Burundi - Sécurité27 janvier 2021
|Des voleurs "visitent" une ancienne élue du peuple vivant à Mutanga Sud

Burundi - Sécurité26 janvier 2021
|Il y a 3 jours, un sexagénaire prenait fuite vers une position militaire de Matongo

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Le gouverneur de Bujumbura contre les adeptes des adventistes du 7è jour anarchistes

30 janvier 2021

Bujumbura, le 30 janvier 2021 (Net Press) . Ces derniers jours, dans la commune de Kanyosha de la province de Bujumbura dit rural, à l’Ouest du pays, des adeptes des adventistes du 7ème jour opposés à la représentation reconnue par le gouvernement affichent un comportement subversif, d’où certains sont derrière les verrous.

Le gouverneur de cette province, Désiré Nsengiyumva, demande à ces anarchistes de cesser leurs agissements ou alors de s’installer ailleurs car ils seront frappés par la loi en cas de récidive. A ceux qui demandaient la libération des éléments incarcérés, le gouverneur a répondu par la négative car pour lui, rien ne prouve qu’ils abandonneront leurs machinations. D.N.

Burundi - Politique

Le président souhaite les vœux du nouvel an au corps diplomatique et consulaire

Bujumbura, le 30 janvier 2021 (Net Press) . Dans l’après-midi d’hier, le président de la République, Evariste Ndayishimiye, a présenté ses vœux de nouvel an aux membres des corps diplomatiques et consulaires accrédités au Burundi. Dans son discours, il est revenu sur les réalisations des priorités de son gouvernement depuis les 6 mois qu’il est à la tête du pays.

Il a évoqué la situation des droits de l’homme satisfaisante, la lutte contre la fraude, contre la pauvreté, contre l’impunité, contre les malversations économiques et contre la pandémie du covid-19. A propos du respect des droits de l’homme, il en a voulu pour preuve que beaucoup de Burundais regagnent le pays depuis son accession à la magistrature suprême.

Il a fait état de sa rencontre avec les professionnels des médias deux jours durant où il a recommandé une réouverture des médias fermés ou sous sanctions pour qu’ils rejoignent les autres dans la construction de la nation. Il s’est enfin réjoui qu’après 5 ans de discussions stériles avec la communauté internationale, l’heure est aujourd’hui au réchauffement des relations et à la compréhension mutuelle. J.M.

Burundi - Politique

Le chef de colline Kanyange incarcéré dans le cachot de la province Karusi

Karusi, le 30 janvier 2021 (Net Press). Ils sont accusés à 3 d’avoir volé de l’argent à la population de la colline Kanyange, commune Buhiga, province Karusi, au Centre-est du pays, qui possède des maisons non couvertes de tôles. Ils leur demandaient de leur verser de l’argent pour qu’ils les inscrivent sur la liste des bénéficiaires.

Il s’agit d’Alexis Bizimana, chef de colline Kanyange et son conseiller Cyriaque Munezero, ainsi que le chef des Imbonerakure de la dit localité. Après avoir entendu que le chef de colline Kanyange est incarcéré dans le cachot provincial de Karusi ce jeudi 28 janvier, les deux autres ont pris le large.

L’administrateur de la commune Buhiga, Terence Bacebaseme, affirme cette détention et dit qu’il est organisé une activité de dresser une liste des gens qui ont des maisons non couvertes en tôles bien sûr sans payement d’argent. L’administrateur dit qu’il poursuit l’affaire pour que ceux qui ont volé soient punis et ceux qui ne sont pas complices dans l’affaire soient rétablis dans leurs droits. N.B.

Burundi - Environnement

Inquiétudes de plus en plus avérées suite à la montée des eaux du lac Tanganyika

Bujumbura, le 30 janvier 2021 (Net Press) . En l’espace de deux ans, les eaux du lac Tanganyika viennent de dépasser d’un mètre le niveau habituel du lac. Cela rappelle les années 1963-1964 où les eaux du lac Tanganyika ont monté jusqu’à 3 mètres au-dessus du niveau de la mer qui est de 773 mètres.

Si le phénomène se poursuit, entre 5000 et 6000 maisons, uniquement dans la ville de Bujumbura, tout comme l’aéroport international Melchior Ndadaye, seront sous les eaux. L’on signalera ici que certains habitants de la localité de Kibenga rural, dans la zone de Kinindo, commune Muha, en mairie de Bujumbura, ont déjà fui ce quartier car leurs maisons, construites par ailleurs à crédits, on commencé à se démolir. Ch.N.

Burundi - Finances

"Le Burundi a perdu environ 150 milliard suite à la pandémie du covid-19", dixit le ministre des finances

Bujumbura, le 30 janvier 2021 (Net Press) . C’était lors de l’évaluation semestrielle de ce jeudi 28 janvier 2021 où le ministre des finances, Domitien Ndihokubwayo, a révélé que le manque à gagner est presque dans tous les domaines ; d’abord dans la santé, le domaine social sans oublier l’hôtellerie où le ministre a signalé que plusieurs hôtels ont dû fermer suite à cette pandémie.

Le ministre a déclaré que le gouvernement a engagé beaucoup de frais dans le domaine sanitaire pour faire face à la pandémie du covid-19, que ce soit pour dépister la population où pour traiter les malades du covid-19 alors que ces fonds peuvent réaliser beaucoup d’autres projets de développement.

Le ministre Ndihokubwayo a signalé que bien que le Burundi ait perdu suite à cette pandémie du covid-19, le Burundi eu de la chance car malgré tout, tous les secteurs de la vie nationale sont parvenus à fonctionner tant bien que mal. N.B.

Burundi - Electricité

La Regideso sur les traces des fraudeurs !

Bujumbura, le 30 janvier 2021 (Net Press) . La régie de distribution de l’eau et de l’électricité (Regideso), a débusqué ce vendredi 29 janvier une somme d’environ 1.700.000 de nos francs due par un ménage du quartier VI, zone Ngagara, commune urbaine de Ntahangwa, une somme qui couvre ses consommations en eau et en électricité, comme l’indique le nouveau directeur de la Regideso, Jean Albert Manigomba, lors de son déplacement sur les lieux.

Jean Albert Manigomba dit que pour l’électricité, la fraude a consisté en un branchement direct, le ménage consommait du courant arrivant directement des installations de la Regideso sans passer par le compteur. La facture redressée et impayée s’élève à environ 970.000 Fbu, frais de rebranchement y compris .

Selon cette autorité, concernant la consommation en eau, le ménage cumulait une facture de 752.852 Fbu. Le nouveau patron de cette entreprise étatique s’est indigné de la manière dont la fraude était pratiquée par une famille apparemment aisée et a juré sur tous les toits que les équipes de la Regideso sont à l’œuvre pour débusquer tous les présumés fraudeurs pour la bonne santé financière de cette entreprise

Pour rappel, lors de son premier déplacement au quartier Kavumu, de la zone Kamenge, commune urbaine de Ntahangwa, au Nord de la capitale économique la semaine dernière à la chasse des fraudeurs de cette entreprise, le nouveau patron de la Regideso a constaté que la boîte a perdu une somme de 25 millions par une des antennes de la société de téléphonie mobile Lumitel.

Selon nos informations, la tricherie s’est passée à la IVè avenue du quartier Kavumu. Le patron de la Regideso, Jean Albert Manigomba, a enregistré plus de 10 mois qui venaient de s’écouler sans que cette entreprise de téléphonie mobile achetait des unités de recharge "Cashpower", ce qui n’empêchait pas que l’antenne continuait à être alimentée par un « un branchement direct », arguant que le courant alimentant les moteurs ne passait pas par le compteur de la Regideso.

Jean Albert Manigomba, dans un point de presse animé à cet effet, demande à tous les habitants de dénoncer tout cas de fraude qui hypothèque la bonne santé financière de cette entreprise de distribution d’eau et de l’électricité. N.R.

Revue annuelle de la presse : Septembre 2020 (suite)

Burundi - Sécurité

Des habitants de Burambi priés d’observer des rondes nocturnes

Rumonge, le 11 septembre 2020 (Net Press). Au lendemain des attaques armées sur la colline Maramvya, de la commune Burambi en province de Rumonge, au Sud-ouest du pays, le gouverneur de cette entité, Consolateur Nitunga, a tenu une réunion de pacification. Rappelons que ces forfaits avaient fait trois morts, dont un responsable des Imbonerakure de cette localité.

Au cours de cette rencontre, le gouverneur Nitunga a demandé aux ressortissants de faire des rondes nocturnes car depuis plusieurs jours, les habitants de cette localité ne dorment plus dans leurs ménages par peur d’être attaqués pendant la nuit. Ils préfèrent se rendre sur des collines qu’ils jugent plus sécurisées. Il leur a également recommandé de dénoncer les "criminels" pour que les forces de l’ordre interviennent à temps.

Cependant, les habitants de Maramvya estiment qu’il y a un non-dit dans la gestion de cette crise car les forces de l’ordre et les Imbonerakure, au lendemain des attaques, arrêtent des membres des partis de l’opposition, surtout du Cnl. Les mêmes populations n’en reviennent pas car ces "Cnlois" arrêtés sont des voisins qui n’évoluent pas dans les mouvements armés.

Toujours dans cette même province, sur la colline Rutumo, de la commune et province de Rumonge, une personne a été tuée très tôt ce matin et une autre blessée par un hippopotame alors qu’ils allaient nager dans le lac Tanganyika. L’homme blessé a été évacué vers une structure de santé pour des soins. J.M.

Burundi - Rdc - Politique

Le Burundi décline l’invitation de Kinshasa, l’Ouganda demande le report du sommet

Gitega, le 12 septembre 2020 (Net Press) . Des sources concordantes indiquent que le mini-sommet des chefs d’Etats et de gouvernement de la République démocratique du Congo, du Burundi, de l’Ouganda et de l’Angola, qui devrait initialement se tenir en date du 13 septembre 2020 à Goma, en Rdc, serait sur le point d’être reporté pour une date ultérieure.

Dans une note verbale du ministère burundais des affaires étrangères et de la coopération au développement adressée au ministère des affaires étrangères de la Rdc , Gitega félicite le président Congolais Felix Tchisekedi d’avoir promu la paix, la sécurité, la coopération dans la région mais que, malheureusement, suite au calendrier chargé des plus hautes autorités burundaises, elles ne pourront pas participer au travaux de ce sommet.

Dans cette note verbale, le gouvernement de la République du Burundi estime prioritaire, dans un premier temps, l’organisation d’une rencontre bilatérale au niveau ministériel et reste disposé à discuter avec la Rdc sur des sujets tels que la gestion des questions de sécurité à la frontière commune entre le Burundi et la Rdc, la promotion des échanges commerciaux entre les deux pays, la gestion de la pandémie Covid 19 ainsi que d’autres questions d’intérêt commun.

Et dans la même foulée, l’Ouganda propose le report de ce mini-sommet en évoquant des questions sécuritaires et propose que le mini-sommet se tienne à Lubumbashi, toujours en Rdc. Le président ougandais Yoweli Kaguta Museveni dit que les problèmes de l’insécurité à Goma ont des causes d’un rapprochement avec le Rwanda avec une tendance de violation territoriale observée par le Rwanda.

D’aucuns trouvent que les deux pays ne sont pas intéressés par le sommet probablement parce qu’il y a le Rwanda parmi les invités. L’on saura que lors d’une conférence de presse du président rwandais l semaine dernière, Paul Kagame avait évoqué des relations qui ne sont pas bonnes entre ses voisins du Nord et du Sud. Ch.N.

Burundi - Emploi

Le gouvernement prolonge l’activité d’inscrire les intellectuels chômeurs

Bujumbura, le 14 septembre 2020 (Net Press). Dans ses dépêches du 9 septembre dernier, la rédaction avait fait état d’une intention du gouverneur de recenser tous les jeunes qui ont terminé leurs études supérieures et qui sont encore demandeurs d’emplois. La dépêche en question indiquait que les inscriptions allaient commencer samedi le 12 septembre pour prendre fin ce 14 septembre à 12 heures précises.

Le ministère de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité qui avait parrainé l’activité s’est rendu, après descente sur terrain, qu’il y a encore beaucoup de cas de jeunes non encore inscrits. Jusqu’à 11h30 ce matin, 188.011 jeunes avaient été inscrits mais un peu partout dans le pays où ce travail se fait, il y a encore des files indiennes de jeunes qui veulent toujours se faire inscrire.

Ils se lamentent que les services sont lents et qu’ils patientent longtemps avant d’être servis, d’où ils ont demandé que la durée de cette activité soit prolongée. Le ministère en question a dû céder et accepter de poursuivre l’activité jusqu’à ce que l’on sorte une décision d’arrêter l’enregistrement de cette opération. Les jeunes saluent la décision ministérielle. Ch.N.

Burundi - Justice

Quand la justice de Nyabihanga sévit contre un homme du troisième âge

Mwaro, le 15 septembre 2020 (Net Press) . Un habitant de la colline Nyabihanga, province de Mwaro, au Centre du pays, du nom de Sévérin Kaburente, a été condamné aujourd’hui par la justice de cette province à 3 mois de prison et à payer une amende de 100.000 Fbu pour vente de boisson prohibée.

Selon des proches de ce dossier, l’homme dont l’âge tournerait autour de 68 ans, a reconnu les faits, ce qui avait poussé le ministère public a requérir contre lui une prison ferme de 2 ans et une amende de 200.000 Fbu. Le vieil homme est intervenu et a indiqué à l’endroit de la cour que considérant son âge, il ne peut pas rester pendant cette période en vie. Il a sollicité la clémence de la cour en proposant une peine de 2 mois et une amende de 30.000 Fbu.

Au terme de la délibération, la cour, probablement convaincue par les arguments de cet homme, a effectivement assoupli la condamnation et lui a condamné à trois mois de prison et à une amende de 100.000 Fbu. Ceux qui étaient sur place indiquent qu’il a eu cette faveur parce qu’il a collaboré sans difficultés, ce qui a été à l’origine de sa satisfaction malgré sa condamnation. D.N.

Burundi - Sécurité

Une partie de la réserve naturelle de la Rukoko prend feu

Bujumbura, le 16 septembre 2020 (Net Press) . Des sources concordantes indiquent qu’une partie de la réserve naturelle de la Rukoko a pris feu ce mercredi sur la route menant vers Gatumba et la République Démocratique du Congo. L’origine de l’incendie n’est pas encore connu.

Des témoins sur place affirment que la police de protection civile aura du pain sur la planche pour éteindre le feu dont la vitesse prend une allure inquiétante d’autant plus que même les passagers à bord de bus de transport en commun et d’autres véhicules à usage privé se rendant en zone Gatumba et dans les environs ont été obligés de rebrousser chemin sur la capitale Bujumbura. N.R.

Burundi - Grands Lacs - Mini-sommet

Le mini-sommet souhaité par Kinshasa pourrait finalement avoir lieu

Goma, le 17 septembre 2020 (Net Press) . Des informations concordantes indiquent que le mini-sommet qui avait été reporté sine die et qui devait se tenir le 10 septembre dans la ville de Goma, à l’Est de la Rdc, pourrai finalement avoir lieu le 20 septembre prochain, à moins qu’il y ait un empêchement de dernière minute.

Cette information émane du ministère congolais des affaires étrangères et devrait réunir cinq chefs d’Etat, celui de l’Angola, du Burundi, de l’Ouganda, du Rwanda et de la Rdc. L’Ouganda a déjà confirmé sa participation, ce qui n’est pas encore le cas pour les autres chefs d’Etat. Gitega avait tout simplement décliné l’invitation, pour des raisons de calendrier chargé et l’on ne sait pas encore s’il aurait dans l’entre-temps changé d’avis.

Ces leaders devraient échanger sur beaucoup de sujets d’intérêt commun pour toute la région. Il devrait porter également sur la paix et la sécurité dans la région, les relations diplomatiques et politiques entre ces Etat, sans oublier la relance des activités économiques dans le contexte actuel de lutte contre la Covid-19. J.M.

Burundi - Sécurité

Les bistrots et bars à karaoké sous embargo

Bujumbura, le 18 septembre 2020 (Net Press). Les bistrots et bars à karaoké ont été officiellement fermés ce mercredi 16 septembre par le ministre ayant la sécurité et l’intérieur dans ses attributions. Ceux qui ne sont pas sous ce régime sont obligés de fermer à 22 heures, selon toujours la décision ministérielle.

Cette décision a été motivée par le fait que ces bistrots et bars, tout comme les religions qui chantent la nuit, empêchent aux citoyens de dormir. Les citadins ont mal accueilli cette mesure d’autant plus que le Burundi s’intègre de plus en plus dans des organisations sous-régionales, d’où le gros de ces populations travaillent 24 heures sur 24.

Selon des habitants contactés ici et là par la rédaction, plusieurs zones, comme Bwiza notamment, avaient comme karaoké le seul gagne-pain. Ils auraient aimé que le ministère de tutelle les réunisse pour que toutes les parties tirent profit de cette décision. Ch.N.

Burundi - Tanzanie - Coopération

Après 3 ans et 2 mois, son successeur se rend en Tanzanie

Kigoma, le 19 septembre 2020 (Net Press) . Le président Evariste Ndayishimiye a effectué aujourd’hui une visite d’un jour à Kigoma en Tanzanie où il devrait rencontrer son homologue, John Pombe Magufuli. C’est la première visite du nouveau chef de l’Etat à l’étranger qui intervient au lendemain de trois mois après sa prise de fonctions.

Son prédécesseur, feu président Nkurunziza, avait lui aussi effectué une visite dans ce pays le 20 juillet 2017, la dernière de son mandat, mais dans le district de Ngara, où il avait lui aussi rencontré le président de ce pays.

Sur place, selon des informations concordantes, le président tanzanien est accompagné par une forte délégation des membres du gouvernement ainsi que des officiels, dont les ministres des relations extérieures et des finances. Du côté burundais, la rédaction n’a pas encore pris connaissance des membres de la délégation.

Nous apprenons cependant que les deux hommes vont échanger sur des questions bilatérales, continentales et globales. Dans sa déclaration en langue kiswahili, le président burundais a affirmé qu’il considère la Tanzanie, non pas comme un voisin, non pas comme un ami, mais comme un parent au regard de sa contribution pour la paix dans notre pays, d’où il est allé chercher des conseils.

Les deux présidents devraient également échanger sur le retour des réfugiés burundais, la réhabilitation de l’aéroport de Kigoma pour qu’il y ait des trafics entre Dar es Salam et Bujumbura via Kigoma. Le marché commun du nickel devrait être basé à Kigoma et selon nos informations, les discussions devraient enfin tourner autour de la question du chemin de fer Uvinza - Gitega ainsi que le trafic entre le Burundi, la Tanzanie, le Rwanda et la Rd Congo. Ch.N.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi