Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité23 février 2021
|Les habitants de la commune Makamba tirent une sonnette d’alarme !

Burundi - Sécurité Routière22 février 2021
|Une personne tuée dans un accident de roulage

Burundi - Administration20 février 2021
|Le ministre de l’intérieur, de la sécurité et du développement communautaire donne des éclaircissements sur le contenu de sa décision

Burundi - Sécurité 19 février 2021
|Un corps sans vie d’un homme non encore identifié repêché dans la rivière Maragarazi

Burundi – Sécurité 18 février 2021
|Deux morts foudroyés en province de Makamba

Burundi - Sécurité 17 février 2021
|Trois personnes mortes foudroyées en province de Mwaro

Burundi - Sécurité16 février 2021
|Trois enseignants échappent de justesse en province de Kirundo

Burundi - Sécurité 15 février 2021
|Fouille-perquisition au quartier VII au Nord de la capitale économique

Burundi - Santé13 février 2021
|Bilan semestriel de l’hôpital militaire de Kamenge

Burundi - Sécurité Routière12 février 2021
|L’Otraco demande le transfert de propriété avant la recherche d’un carnet de contrôle technique biométrique

Burundi - Sécurité 11 février 2021
|L’ancien chef de quartier Kavumu tué dans la nuit de ce mercredi

Burundi - Sécurité10 février 2021
|Un homme trouve la mort dans la province de Bujumbura

Burundi - Sécurité 9 février 2021
|Quatre magasins ont pris feu en province de Rumonge

Burundi - Sécurité8 février 2021
|Une femme trouve la mort à Kiganda, ses deux fils incarcérés pour enquêtes

Burundi - Sécurité 6 février 2021
|Une livraison pour la bastonnade qui tourne vers l’irréparable !

Burundi - Politique5 février 2021
|Le Burundi commémore 30 ans de ratification de la charte de l’unité nationale

Burundi - Rwanda - Sécurité4 février 2021
|Les habitants de la commune de Mabayi dans la peur-panique

Burundi - Tanzanie - Sécurité 3 février 2021
|Une découverte d’un corps sans vie d’un refugié burundais au camp de Nyarugusu

Burundi - Sécurité 2 février 2021
|Dans le paquet des intouchables du parti Cndd-Fdd, deux interpellés en province de Cankuzo !

Burundi - Politique 1er février 2021
|Le nouveau secrétaire général du parti Cndd-Fdd accueilli en héros en province de Makamba

Burundi - Sécurité30 janvier 2021
|Le gouverneur de Bujumbura contre les adeptes des adventistes du 7è jour anarchistes

Burundi - Politique - Médias29 janvier 2021
|« Jamais sans les medias », dixit le président de la République

Burundi - Sécurité28 janvier 2021
|Un cadavre retrouvé tout près de la rivière Mutsindozi

Burundi - Sécurité27 janvier 2021
|Des voleurs "visitent" une ancienne élue du peuple vivant à Mutanga Sud

Burundi - Sécurité26 janvier 2021
|Il y a 3 jours, un sexagénaire prenait fuite vers une position militaire de Matongo

Archives

 

 

 



Burundi - Politique

Le nouveau secrétaire général du parti Cndd-Fdd accueilli en héros en province de Makamba

1er février 2021

Makamba, le 1er février 2021 (Net Press). Le nouveau secrétaire général du parti de l’Aigle, Reverien Ndikuriyo, ce natif de Makamba, au Sud du pays, a été accueilli ce vendredi 29 janvier en héros dans sa province natale.

Selon nos informations, les écoliers et élèves des communes de Kayogoro et de Makamba ont été mobilisés pour accueillir le nouveau secrétaire général du Cndd–Fdd. Les cours n’ont pas eu lieu comme d’habitude. Et sur les réseaux sociaux, les directeurs des écoles dans deux communes ont exigé aux écoliers et élèves de jalonner la route nationale numéro onze (Rn11) que Réverien Ndikuriyo devait emprunter pour arriver au chef-lieu de province.

Depuis 11 heures de ce vendredi, les écoliers et les élèves étaient alignés des deux côtés de la route à partir de la frontière entre les provinces de Rutana (Sud-est) et de Makamba pour acclamer le nouveau leader du parti présidentiel. Selon une source locale, la RN 11 de la frontière entre les deux entités provinciales était ornée de pagnes.

Un enseignant qui a requis l’anonymat affirme que la journée de vendredi était chômée dans le but de laisser les enfants aller accueillir le nouveau secrétaire général du parti. Ils chantaient à la gloire du parti au pouvoir, ce qui faisait sauter aux yeux de tout le monde que ces écoliers et élèves faisaient des activités politiques

Des sources sur place indiquent que depuis l’élévation de ce natif de Makamba à la tête du parti au pouvoir, les autorités provinciales à Makamba ont mobilisé les natifs pour lui réserver un accueil chaleureux et « extraordinaire ».

Des sources proches des parents indiquent que chaque après-midi depuis lundi, les élèves et écoliers étaient obligés de sortir des classes pour aller nettoyer la route que Ndikuriyo devrait emprunter. Ces derniers demandent aux autorités administratives et scolaires d’épargner leurs enfants des activités politiques. N.R.

Burundi- Média

Le conseil national de la communication tient une réunion à l’endroit des medias suspendus

Bujumbura, le 1er février 2021 (Net Press) . Le président du conseil national de la communication (Cnc), Nestor Bankumukunzi, a rencontré dans la matinée de ce lundi 1er février les responsables des medias suspendus, en l’occurrence la radio Ntumbero FM, Radio Bonesha, la Bbc, la Voix d’Amérique, le journal Ikiriho et le groupe de presse Iwacu (site en ligne Iwacu) dans une séance de dialogue visant la réouverture de ces medias.

Nestor Bankumukunzi dit que ces medias ont été suspendus suite aux fautes professionnelles et les invitent d’observer le code d’éthique et de déontologie du journalisme, une fois rouverts, pour ne pas encourir d’autres sanctions qui aillent à la fermeture.

S’exprimant sur la réouverture du journal en ligne Ikiriho, Nestor Bankumukunzi dit que l’affaire ne concerne pas le Cnc d’autant plus que son dossier est pendant au parquet général de la République. Le numéro un de l’organe régulateur des médias déplore que la radio Ntumbero fermée n’a pas de moyens pour rouvrir ses portes.

Et dans la même foulée, dans une déclaration rendue publique par les responsables des medias et des organisations professionnelles victimes de suspension, d’interdiction, de fermeture et de destruction diverse en l’occurrence la Radio Publique Africaine, la Radiotélévision Renaissance et l’union Burundaise des journalistes (Ubj) qui sont en exil, l’on peut lire que sous l’injonction du président de la République au conseil national de la communication (Cnc) pour qu’il initie un dialogue avec les responsables des medias suspendus ou fermés est un pas dans la bonne direction.

Dans cette déclaration, les responsables de ces médias et des organisations professionnelles victimes de suspension, d’interdiction, de fermeture et destruction diverses sont totalement disposés à entreprendre ce dialogue pour le rétablissement de la liberté de la presse d’expression au Burundi.

"Nous sommes prêts à dialoguer avec le Cnc pour rouvrir nos radios", dixit Léon Masengo

Il l’a déclaré au micro de Voix d’Amérique qui a répondu elle aussi à l’invitation du Cnc (conseil national de la communication) ce lundi 1er février 2021. Parmi les invités, nous pouvons citer ceux qui travaillent de l’extérieur : la Rfi et la voix d’Amérique et à l’intérieur du pays, il y a Bonesha FM seulement.

Léon Masengo qui représente cette dernière dit qu’ils sont prêts à répondre à l’invitation de dialoguer avec le Cnc pour ouvrir leur radio. Il dit qu’il se réjouit de la décision du président de la République d’autoriser les médias à travailler.

A la question de savoir si les journalistes sont en nombre suffisant malgré les journalistes de Bonesha qui sont en exil depuis 2015, il a répondu que le nombre est suffisant, qu’il y a beaucoup de demandeurs d’emploi dans le domaine des médias au Burundi, avant d’ajouter que les gens partent mais que les institutions restent.

Du côté du matériel, il dit qu’il y a un problème mais qu’il va frapper à toutes les portes des bailleurs et d’autres bienfaiteurs afin de s’en procurer progressivement. A la question de savoir le jour de réouverture de sa radio, il dit que suite à tous ces problèmes, ce n’est pas demain ou après-demain mais que dans un mois ou deux, ils pourront rouvrir la radio.

La VoA a signalé qu’il y a une mésentente entre les membres fondateurs de Bonesha et que certains parmi eux disent que l’issue de la rencontre avec le CNC n’engagera nullement la radio Bonesha et ARF (association des radios sans frontière) dont elle fait membre. N.R./N.B.

Burundi - Santé

Tout citoyen a droit d’être pris en charge tel que prévue par la constitution burundaise

Bujumbura, le 1er février 2021 (Net Press). C’est une déclaration qui émane de la directrice générale de la mutuelle de la fonction publique, Annonciate Sendazirasa, où elle dit que la mutuelle de la fonction publique va changer le nom après l’élaboration des textes pour prendre en charge toute la population sans exception aucune telle que prévue par la constitution nationale.

Sendazirasa dit que la constitution nationale le prévoit dans le code de protection sociale. Elle ajoute que c’est une chose facile car il y a des gens de la mutuelle qui sont chargés de rédiger les textes qui vont être présentés au ministère de tutelle et par après, transmis à l’Etat pour être approuvés.

La mutuelle devra changer le nom pour qu’il ne s’occupe plus seulement des fonctionnaires mais de toute la population du pays. Signalons que ces derniers jours, les prestations de la mutuelle de la fonction publique sont critiqués par les adhérents qui ne trouvent plus de médicaments désirés, surtout ceux qui ont des maladies qui nécessitent des médicaments spécialisés. N.B.

Burundi - Salubrité

Une mesure virée vers le désenchantement

Bujumbura, le 1er février 2021 (Net Press) . Le maire de la ville de Bujumbura, Jimmy Hatungimana, a pris une mesure visant à la destruction des constructions anarchiques dans la capitale économique, une large majorité des citadins dont les maisons et ou kiosques ont été détruits grognent.

Nous sommes en zone Kamenge, respectivement aux quartier Kavumu et Twinyoni, les autorités de base ont détruit la semaine dernière toutes les constructions anarchiques le long de la route macadamisée qui mène en zone voisine de Kinama. Des lamentations fusent de partout et des habitants contactés par la rédaction parlent d’un lendemain qui déchante d’autant plus qu’ils survivaient grâce à la vente des légumes et autres produits de première nécessité dans leurs boutiques.

Même son de cloche des habitants des zones Buyenzi, Bwiza, dans son quartier de Jabe, en commune urbaine de Mukaza qui ont vu leurs kiosques construits anarchiquement jusqu’aux caniveaux qui évacuent des eaux usées, ne savent pas à quel saint se vouer. Selon eux, la vie est devenue compliquée pour leur familles et ajoutent qu’une large majorité des femmes vendeuses de fruits, détenteurs des gargotes, se verront dans l’obligation de pratiquer la prostitution pour gagner leur vie.

"Et une mesure impopulaire qui occasionne des casses" dixit une opinion !

Une opinion contactée par la rédaction dit que cette mesure visant à la sauvegarde de la salubrité de Bujumbura occasionnera de l’argent sale, car selon elle, les femmes se livreront à la prostitution pour faire vivre leurs familles et les cas de banditisme prendront une allure inquiétante. N.R.

Burundi - Confessions Religieuses

Dans la célébration de son jubilée d’argent, la paroisse Regina Pacis de Kinindo promeut l’un de ses missionnaires

Bujumbura, le 1er février 2021 (Net Press) . Hier, la paroisse Regina Pacis de Kinindo était particulièrement heureuse d’accueillir l’archevêque émérite de Bujumbura, Mgr. Evariste Ngoyagoye, qui a officié la messe de 10h45’. Il était entouré de deux prêtres, dont Jean Martin Nzirubusa, qui vient d’être nommé curé de la paroisse Kinama, en remplacement de Mgr. Jean-Louis Nahimana, décédé le 7 janvier dernier suite à une courte maladie.

Dans la messe, il y avait également deux groupes qui ne pouvaient pas passer inaperçus, celui des femmes veuves de la l’association "Fraternité", qui se disent héritières de Sainte Anne. Elles portaient toutes des habits tout blancs et elles avaient demandé à réitérer leur engagement solennel au cours de cette même messe.

L’on saura que la fête de Sainte Anne est fixée au mardi 2 février 2021 et au cours des communiqués de la paroisse, il a été annoncé que la messe du matin débutera ce jour à 6 heures moins 10 minutes. Ce sera également la fête de tous les religieux, prêtres, frères et sœurs, au moment où les prêtres ont leur jour, le mercredi saint et les laïcs la fête de Christ -Roi, d’après toujours Mgr. Ngoyagoye.

Tout autre groupe qui était présent était celui des orphelins du site de Buterere, assistés par Don Bosco, Jean Bosco étant celui qui est à l’origine des Pères Salésiens, selon des informations fournies par Mgr Evariste Ngoyagoye. Hier, c’était enfin la fête du mouvement d’action catholique Chiro dont la commémoration a eu lieu dans la paroisse de Ruziba.

Pour revenir sur la nomination de Jean Martin Nzirubusa, des chrétiens qui assistaient à la messe se sont posés la question de savoir pourquoi cet ancien membre du tribunal diocésain n’a pas adressé un message d’adieu aux fidèles qui étaient sur place. L’on a appris plus tard qu’il en aura l’occasion dans un futur proche. J.M. 

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi