Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Administration20 février 2021
|Le ministre de l’intérieur, de la sécurité et du développement communautaire donne des éclaircissements sur le contenu de sa décision

Burundi - Sécurité 19 février 2021
|Un corps sans vie d’un homme non encore identifié repêché dans la rivière Maragarazi

Burundi – Sécurité 18 février 2021
|Deux morts foudroyés en province de Makamba

Burundi - Sécurité 17 février 2021
|Trois personnes mortes foudroyées en province de Mwaro

Burundi - Sécurité16 février 2021
|Trois enseignants échappent de justesse en province de Kirundo

Burundi - Sécurité 15 février 2021
|Fouille-perquisition au quartier VII au Nord de la capitale économique

Burundi - Santé13 février 2021
|Bilan semestriel de l’hôpital militaire de Kamenge

Burundi - Sécurité Routière12 février 2021
|L’Otraco demande le transfert de propriété avant la recherche d’un carnet de contrôle technique biométrique

Burundi - Sécurité 11 février 2021
|L’ancien chef de quartier Kavumu tué dans la nuit de ce mercredi

Burundi - Sécurité10 février 2021
|Un homme trouve la mort dans la province de Bujumbura

Burundi - Sécurité 9 février 2021
|Quatre magasins ont pris feu en province de Rumonge

Burundi - Sécurité8 février 2021
|Une femme trouve la mort à Kiganda, ses deux fils incarcérés pour enquêtes

Burundi - Sécurité 6 février 2021
|Une livraison pour la bastonnade qui tourne vers l’irréparable !

Burundi - Politique5 février 2021
|Le Burundi commémore 30 ans de ratification de la charte de l’unité nationale

Burundi - Rwanda - Sécurité4 février 2021
|Les habitants de la commune de Mabayi dans la peur-panique

Burundi - Tanzanie - Sécurité 3 février 2021
|Une découverte d’un corps sans vie d’un refugié burundais au camp de Nyarugusu

Burundi - Sécurité 2 février 2021
|Dans le paquet des intouchables du parti Cndd-Fdd, deux interpellés en province de Cankuzo !

Burundi - Politique 1er février 2021
|Le nouveau secrétaire général du parti Cndd-Fdd accueilli en héros en province de Makamba

Burundi - Sécurité30 janvier 2021
|Le gouverneur de Bujumbura contre les adeptes des adventistes du 7è jour anarchistes

Burundi - Politique - Médias29 janvier 2021
|« Jamais sans les medias », dixit le président de la République

Burundi - Sécurité28 janvier 2021
|Un cadavre retrouvé tout près de la rivière Mutsindozi

Burundi - Sécurité27 janvier 2021
|Des voleurs "visitent" une ancienne élue du peuple vivant à Mutanga Sud

Burundi - Sécurité26 janvier 2021
|Il y a 3 jours, un sexagénaire prenait fuite vers une position militaire de Matongo

Burundi - Sécurité Routière - Nécrologie25 janvier 2021
|Mise en terre d’un ancien cadre du Cndd-Fdd fauché par un accident de la route

Burundi - Sécurité23 janvier 2021
|Explosion de deux grenades au marché de city market

Archives

 

 

 



Burundi - Politique

Le Burundi commémore 30 ans de ratification de la charte de l’unité nationale

5 février 2021

Bujumbura, le 5 février 2021 (Net Press). Il y a 30 ans jour pour jour, le Burundi venait de signer la charte de l’unité nationale sous la houlette de l’ancien président de la République, feu Pierre Buyoya, le 5 février 1991. Cette charte avait plusieurs interprétations de la part des Burundais, principalement en fonction de leurs ethnies.

Certains des Hutu comme des Tutsi étaient opposés à cette charte car les premiers estimaient que les gens ne sont pas obligés de s’aimer au moment où les autres trouvaient que Pierre Buyoya ne faisait que promouvoir les Hutu alors qu’ils ne sont pas faits pour gouverner, allusion faite aux affirmations de la colonisation.

Mais ces inquiétudes étaient basées sur l’évolution sécuritaire incertaine des années antérieures, des frictions meurtrières entre les deux principales ethnies, pratiquement depuis l’indépendance de ce pays. Malgré ces résistances des uns et des autres, la journée du 5 février est restée commémorative dans le pays et par tous les régimes qui se sont succédé.

Trente ans plus tard, les gestionnaires de ce pays estiment que l’unité des Burundais a quitté les mots pour se concrétiser dans les faits. Mais cela n’a pas empêché qu’il y ait d’autres conflits inter burundais même si la tendance aujourd’hui est de reconnaître qu’il n’y a plus de conflit entre les deux ethnies.

Les cérémonies marquant ce 30ème anniversaire de la charte de l’unité nationale se sont déroulées dans tout le pays, mais celles de Bujumbura ont été rehaussées par les plus hautes autorités, le chef de l’Etat, le vice-président de la République, le premier ministre, les présidents de l’assemblée nationale et du sénat ainsi que les membres du corps diplomatique et consulaire.

Cependant, même si cette activité a dominé toute l’actualité de ce vendredi, il ne faut pas oublier non plus que le Burundi commémore également le 27ème anniversaire de l’investiture de l’ancien président Cyprien Ntaryamira, le 5 février 1994. Il sera jusqu’à présent le président de la République du Burundi le plus éphémère car il trouvera la mort deux mois plus tard, le 6 avril 1994, dans un accident d’avion, dans le ciel de Kigali au Rwanda. J.M. 

Burundi - Sécurité

Un jeune se donne la mort suite aux conflits familiaux en province de Cankuzo

Cankuzo, le 5 février 2021 (Net Press) . Il s’appelle Fabien Miburo, il est agé de 19 ans et originaire de la colline et de la zone Kigamba , province de Cankuzo, à l’Est du pays. Il était le fils de Fabien Masabarakiza et de Marie Rose Ndabumviyubusa, il s’est suicidé à l’aide d’une corde en date du 4 février 2021 et des conflits familiaux seraient à l’origine de cet acte, selon Pierre Nkurikiye, le porte-parole du ministère de l’intérieur, de la sécurité publique et du développement communautaire.

Ce dernier dit que les membres du comité mixte de sécurité en patrouille l’on trouvé dans une plantation d’arbres. Le mobile de ce suicide est lié au conflit familial du fait que ses parents lui refusaient de se choisir librement sa future épouse. Il avait déjà fiancé 4 filles mais ses parents lui disaient chaque fois que ses choix ne convenaient pas à leur famille et que celle préférée sera choisie par eux mêmes. Pierre Nkurikiye dit que les enquêtes y relatifs continuent. N.R.

Burundi - Sécurité

La mort d’une personne dans l’hôtel Umuco Résidence

Bujumbura, le 5 février 2021 (Net Press) . Il s’appelle Amani Bigirimana, il était âgé de 43ans, il a trouvé la mort hier vers 15h30 minutes dans un hôtel Umuco Résidence situé à Mutanga sud.

Ils sont là vers 15h avec une femme autre que les siennes, âgée de 30 ans. Après que cette femme eut constaté que l’homme avec qui elle était n’était plus envie, elle a appelé le gérant de l’hôtel et ont essayé de conduire le cadavre à l’hôpital militaire de Kamenge. Dans un premier temps, l’hôpital a refusé d’admettre le cadavre, faute d’une attestation de décès à domicile. Ils ont dû retourner avec le cadavre.

Ils ont par après informé le chef de zone qui à son tour a informé la police basée au poste Rohero. Le sous-chef de poste, en collaboration avec l’Opj (office de police judiciaire) ont délivré une réquisition à expert. La femme est dans le cachot pour la suite des enquêtes. Signalons que l’homme était marié à deux femmes avec huit enfants et la femme adultère aussi était mariée et elle habite le quartier Gisyo, en zone Kanyosha, de la commune Muha, en mairie de Bujumbura. N.B.

Burundi - Trafic Aérien

Création d’une nouvelle compagnie « Burundi Airlines »

Bujumbura, le 5 février 2021 (Net Press) . Ce jeudi 4 février 2021, les souscripteurs de la nouvelle compagnie "Burundi Airlines" issue d’une fusion de la société publique Air Burundi et la société mixte Sobugea, ont commencé par une réunion dont les points à l’ordre du jour ont été adoptés a l’unanimité.

Ils concernaient notamment l’approbation des accords des sociétés, l’adoption des statuts de la nouvelle société, la création de la nouvelle société, l’approbation du logo de Burundi Airlines, l’adoption du siège de la nouvelle société, la composition du conseil d’administration…

Après la désignation par la ministre ayant le commerce dans ses attributions, le président du comité ad.hoc chargé de la fusion de ces deux sociétés, M. Pierre Nizigiyimana, a dit que le capital total de cette nouvelle compagnie "Burundi Airlines" est de 15.903.501.849 de nos francs qui correspond aux actions de trois associés de cette compagnie, dont 5408 actions de l’Etat qui est l’actionnaire principal, soit 92%, la Sabena en faillite avec 230 actions qui correspond à 4% ainsi que la Socabu qui a également 230 actions, soit 4%.

La nouvelle compagnie à comme siège à Bujumbura-Mairie, quartier Rohero, Avenue du Commerce, numéro 13. Le logo a été approuvé. Les 7 membres du conseil d’administration proviendront de ces trois associés dont 5 de l’Etat, les deux autres de la Socabu et de la Sabena en faillite. Le président proviendra de l’actionnaire principale qui est l’Etat et le vice-président proviendra de l’entendement de ces deux associés.

Ils ont conclu que si l’un des associés veut céder la place, les autres associés seront prioritaires. A la question de savoir si les ex-employés de Air Burundi et de la Sobugea (société burundaise pour la gestion des services aéroportuaires) resteront au travail, la ministre du transport, de commerce et du tourisme a répondu qu’ils vont rester sous le contrat du nouvel employeur.

Les journalistes ont voulu savoir si cette nouvelle compagnie "Burundi Airlines" a un avion, la ministre a fait savoir qu’il est encore tôt parce que la société vient de naitre et que dans l’avenir, il y en aura. N.B

Burundi - Santé

D’autres mesures pour faire face au covid19

Bujumbura, le 5 février 2021 (Net Press) . Au cours d’une réunion tenue dans la soirée de ce jeudi 4 février, dans les enceintes du ministère de la santé publique et de la lutte contre le sida, par le comité technique de pilotage contre le covid-19, d’autres mesures pour contrecarrer cette pandémie ont été prise.

Dans un point de presse tenu par Dr. Thaddée Ndikumana, le ministre ayant la santé et la lutte contre le sida dans ses attributions, il a dit que pour les personnes qui désirent voyager vers l’étranger, les frais de dépistage de covid-19 passent de 10.000 à 60.000 Fbu. Pour les voyageurs en provenance de l’extérieur ayant été testés positifs au covid-19, les frais d’hospitalisation et d’autres besoins connexes reviendront à leur charge .

A la question de connaître les mobiles de cette hausse de prix qui prend une allure fulgurante, le ministre Thaddée Ndikumana a répondu que le voyageur désirant se rendre à l’étranger et qui est à l’aise pour financer son voyage, ne peut pas manquer une somme de soixante mille représentant les frais de dépistage de covid-19 .

Le ministre Thaddée Ndikumana a brièvement évoqué les grandes conclusions de la 16ème réunion du comité national contre le covid-19. La population a répondu massivement à la deuxième campagne de dépistage volontaire et les gens commencent à se familiariser à des mesures d’hygiène.

Répondant a la question de savoir pourquoi l’organisation mondiale de la santé n’a pas enrôlé le Burundi sur la liste des bénéficiaires du vaccin contre Covid-19, l’orateur du jour a répondu que le comité technique de pilotage contre le covid-19 ne s’est pas penché sur ce détail et a ajouté que le seul moyen de lutter contre la propagation à grande échelle du covid-19 est d’observer les mesures d’hygiène imposées par le ministère de la santé publique et de la lutte contre le sida ainsi que celles des ministères sectoriels, avant de conclure que le taux de guérison est assez satisfaisant. N.R.

Burundi - Rwanda - Rapatriement

Plus de 750 réfugiés rapatriés en provenance du Rwanda

Kirundo, le 5 février 2021 (Net Press). Le Burundi a accueilli ce mercredi 3 février 2021, 781 réfugiés en provenance du camp de Mahama (est du Rwanda). Ils ont traversé la frontière de Kirundo au Nord du pays. Les réfugiés remercient le Rwanda de les avoir hébergés durant ces cinq ans qui viennent de s’écouler. Ils remercient également le Burundi qui leur a réservé cet accueil chaleureux.

Ils sont arrivés à Nemba Gasenyi vers 12h30 minutes et ont été accueillis par une délégation du ministère ayant en charge des refugiés. Ils sont en tout 264 ménages composés par 781 personnes. Ils ont demandé aux représentants du gouvernement de faire le suivi jusqu’à leurs familles respectives. Le représentant du ministère les a tranquillisés, en assurant que cela est préparé d’avance. N.B.

Burundi - Education

Notre confrère des enseignants de nouveau dans les kiosques

Bujumbura, le 5 février 2021 (Net Press) . Il constate tout d’abord que la Mutuelle de la Fonction publique bascule dans la protection de masse. Pour l’hebdomadaire, la Mutuelle de la Fonction Publique est un organisme de sécurité sociale. Ses prestations laissent à désirer. Aujourd’hui, elle prétend élargir ses champs d’action alors qu’elle a failli à sa mission.

Au mois d’octobre, elle a pris unilatéralement la mesure de revoir à la baisse de 2000 à 826, les médicaments qu’elle prend en charge. Uniquement seuls les médicaments génériques sont pris en charge. Les affiliés sont déboussolés, le conseil d’administration ne comprend aucun enseignant alors qu’ils forment plus de 77% des affiliés. La Mutuelle de la fonction publique devrait d’abord honorer ses engagements avant de penser à élargir son champ d’action.

A l’occasion de cette journée - anniversaire, le journal enregistre des souhaits d’intégrer l’unité nationale dans les programmes d’enseignement. A l’occasion du 30ème anniversaire de l’adoption de la charte de l’unité nationale, certaines personnes jugent opportun d’enseigner l’unité nationale dans tous les niveaux du système éducatif burundais.

Les enseignants sont favorables à ce souhait, mais font savoir que la tâche ne serait pas facile pour plusieurs raisons. D’une part, les élèves suivent et intériorisent les discours de haine propagés par les aînés. D’autre part, ce sont ces jeunes qui sont utilisés dans les violences contre les gens avec qui ils ne partagent pas les opinions politiques.

Pour que cette action d’inculquer aux jeunes les valeurs de l’unité soit possible, les enseignants qui se sont exprimés demandent aux parents et surtout aux politiciens de servir de modèles dans ce domaine de l’unité nationale.

Au niveau de la direction provinciale de l’éducation en mairie de Bujumbura, les enseignants sont contre le choix anticipatif des examens du 2ème palier. Après trois semaines de rentrée scolaire du second palier (trimestre) et à plus d’un mois de sa fin, les enseignants des cycles fondamental et post-fondamental ont été mobilisés pour choisir les examens. Ces enseignants parlent d’une procédure anti-pédagogique car le choix des évaluations se fait après avoir enseigné. Ils craignent des fraudes compte tenu du long processus du choix de ces examens et le temps qui sépare le moment de leur choix et celui de leur passation. D.N.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi