Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Administration20 février 2021
|Le ministre de l’intérieur, de la sécurité et du développement communautaire donne des éclaircissements sur le contenu de sa décision

Burundi - Sécurité 19 février 2021
|Un corps sans vie d’un homme non encore identifié repêché dans la rivière Maragarazi

Burundi – Sécurité 18 février 2021
|Deux morts foudroyés en province de Makamba

Burundi - Sécurité 17 février 2021
|Trois personnes mortes foudroyées en province de Mwaro

Burundi - Sécurité16 février 2021
|Trois enseignants échappent de justesse en province de Kirundo

Burundi - Sécurité 15 février 2021
|Fouille-perquisition au quartier VII au Nord de la capitale économique

Burundi - Santé13 février 2021
|Bilan semestriel de l’hôpital militaire de Kamenge

Burundi - Sécurité Routière12 février 2021
|L’Otraco demande le transfert de propriété avant la recherche d’un carnet de contrôle technique biométrique

Burundi - Sécurité 11 février 2021
|L’ancien chef de quartier Kavumu tué dans la nuit de ce mercredi

Burundi - Sécurité10 février 2021
|Un homme trouve la mort dans la province de Bujumbura

Burundi - Sécurité 9 février 2021
|Quatre magasins ont pris feu en province de Rumonge

Burundi - Sécurité8 février 2021
|Une femme trouve la mort à Kiganda, ses deux fils incarcérés pour enquêtes

Burundi - Sécurité 6 février 2021
|Une livraison pour la bastonnade qui tourne vers l’irréparable !

Burundi - Politique5 février 2021
|Le Burundi commémore 30 ans de ratification de la charte de l’unité nationale

Burundi - Rwanda - Sécurité4 février 2021
|Les habitants de la commune de Mabayi dans la peur-panique

Burundi - Tanzanie - Sécurité 3 février 2021
|Une découverte d’un corps sans vie d’un refugié burundais au camp de Nyarugusu

Burundi - Sécurité 2 février 2021
|Dans le paquet des intouchables du parti Cndd-Fdd, deux interpellés en province de Cankuzo !

Burundi - Politique 1er février 2021
|Le nouveau secrétaire général du parti Cndd-Fdd accueilli en héros en province de Makamba

Burundi - Sécurité30 janvier 2021
|Le gouverneur de Bujumbura contre les adeptes des adventistes du 7è jour anarchistes

Burundi - Politique - Médias29 janvier 2021
|« Jamais sans les medias », dixit le président de la République

Burundi - Sécurité28 janvier 2021
|Un cadavre retrouvé tout près de la rivière Mutsindozi

Burundi - Sécurité27 janvier 2021
|Des voleurs "visitent" une ancienne élue du peuple vivant à Mutanga Sud

Burundi - Sécurité26 janvier 2021
|Il y a 3 jours, un sexagénaire prenait fuite vers une position militaire de Matongo

Burundi - Sécurité Routière - Nécrologie25 janvier 2021
|Mise en terre d’un ancien cadre du Cndd-Fdd fauché par un accident de la route

Burundi - Sécurité23 janvier 2021
|Explosion de deux grenades au marché de city market

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Quatre magasins ont pris feu en province de Rumonge

9 février 2021

Rumonge, le 9 février 2021 (Net Press). Quatre maisons constituées de boutiques et de salle cinématographique ont pris feu dans la nuit de ce lundi à mardi 9 février, sur la colline Gashasha, dans la zone de Kigwena, en commune et province de Rumonge, au Sud-ouest du pays.

Les commerçants victimes de cet incendie affirment qu’ils ne savent pas à quel saint se vouer d’autant plus que l’argent et divers articles qui étaient dedans ont pris feu lrosque ces immeubles ont pris feu. Ils demandent à qui de droit et aux âmes charitables de voler à leur secours. N.R.

Burundi - Justice

Kenny Claude Nduwimana libre

Bujumbura, le 9 février 2021 (Net Press). Kenny Claude Nduwimana, un prétendu journaliste non reconnu par le conseil national de la communication, Cnc, qui avait été arrêté pour propagation des messages de haine à l’endroit d’une catégorie de la population burundaise, a été relâché dans la soirée de ce lundi 8 février.

Ce militant de première heure du parti au pouvoir, Cndd-Fdd, venait de passer peu près deux mois dans les cachots du service national des renseignements dans la capitale économique, Bujumbura, pour propagation des propos divisionnistes et ce, au grand jour, sous le silence coupable ou complice des autorités réhabilitées. N.R.

Burundi - Administration

Nomination de nouveaux cadres dans l’administration

Gitega, le 9 février 2021 (Net Press) . Selon le décret n° 100/030 du 8 février 2021, Evelyne Butoyi, a été nommée porte-parole du président de la République. Cette dame qui a évolué dans le parti de l’Aigle a occupé auparavant les postes de communicatrice dans le journal Intumwa, du Cndd-Fdd, puis a été ministre chargée de la jeunesse et des nouvelles technologies de ’information et de la communication.

Elle vient de remplacer à ce poste Jean Claude Karerwa Ndenzako, qui, par le même décret, est nommé chef de bureau chargé des affaires politiques et socioculturelles. Rappelons qu’il avait été également porte-parole de l’ancien président de la République, feu Pierre Nkurunziza.

De son côté, le décret n° 100/032 du 8 février a vu la nomination de l’Ir. agronome Déo Nduwimana comme nouveau directeur général de l’office du thé du Burundi, en remplacement de Jacques Bigirimana, président du parti Fnl, une formation politique proche du pouvoir.

Le même décret fait de lui le nouveau directeur général de l’autorité maritime, portuaire et ferroviaire. Pour une certaine opinion, Jacques Bigirimana vient d’être écarté d’un poste juteux au profit des autres au moment où une autre opinion, pour paraphraser le dicton français, indique qu’il n’y a pas de petites directions générales, il n’y a que de petits directeurs généraux. J.M.

Burundi - Administration

Huit employés de la société Arnolac ont été chassés par la société

Bujumbura, le 9 février 2021 (Net Press) . Selon nos sources, les huit employés sont accusés d’avoir volé dans un bateau de transport de marchandises de cette société. Alors que les personnes qui sont accusées de ce vol sont détenues par la justice, ces huit employés ont vu des lettres qui les chassent de la société pour avoir été cités par ces détenus.

Ces employés disent que c’est un pur mensonge car s’ils sont cités dans l’affaire, il doit y avoir un mandat de perquisition. Ils ont écrit à la société, mais rien n’a été fait. Ils demandent d’être rétablis dans leurs droits afin de retourner à leur travail. Selon les mêmes sources, les autorités de la société Arnolac disent qu’ils n’ont pas été chassés de leur travail mais qu’ils sont suspendus des raisons d’enquêtes. N.B.

Burundi - Ethiopie - Politique

La présidente de la République Ethiopienne attendue à Bujumbura !

Bujumbura, le 9 février 2021 (Net Press) . Dans un communiqué de presse rendu public dans la matinée de ce mardi, le bureau chargé de l’information et de la communication à la présidence de la République, annonce la visite de travail de Sahle-Zewde, présidente de la République démocratique fédérale d’Ethiopie, prévue du 9 au 10 février 2021.

Dans ce communiqué, l’on peut lire que l’arrivée de la présidente de la République démocratique fédérale d’Ethiopie Sahle-Zewde est fixée à 13 heures et sera accueilli à l’aéroport international Melchior Ndadaye par son homologue burundais, Evariste Ndayishimiye. Cette visite de deux jours devrait aux deux chefs d’Etats l’occasion d’explorer les voies et les moyens de renforcer les relations diplomatiques entre les deux pays.

Cette visite n’était pas connue du grand public, ce qui a fait que les usagers de la route qui mène vers l’aéroport international Melchior Ndadaye s’en gueulaient avec des policiers qui barricadaient tous les axes de cette route. Ainsi, pendant une bonne vingtaine de minutes, la route passant devant la Brarudi a été fermée à tout passants, piétons comme automobilistes. N.R.

Burundi - Maroc - Recherches Scientifiques

Les boursiers burundais seront doublés par le royaume de Maroc

Bujumbura, le 9 février 2021 (Net Press) . Ceci a été dit ce mardi 9 février2021 par le représentant de la délégation marocaine reçu par le ministre des affaires étrangères, Albert Shingiro. Ce dernier dit que le gouvernement du Burundi se réjouit du soutien en matière des bourses d’études que le royaume de Maroc accorde aux étudiants burundais qui est de 35 par an dans divers domaines de la vie du pays. Les deux hommes ont échangé également sur l’état des relations bilatéraux entre ces deux pays.

Quant au représentant de la délégation marocaine, Muhamed dit qu’ils vont renforcer les relations bilatérales. Pour les bourses, le royaume du Maroc a déjà pris la décision de passer de 35 boursiers par an à 70. Dans le domaine de l’économie, il dit que l’année prochaine, ils organiseront une réunion des entrepreneurs de ces deux pays qui se tiendra à Bujumbura. N.B.

Burundi - Tanzanie - Réfugiés

Plus de 150 réfugiés burundais formés en entreprenariat à Mtendeli

Mtendeli, le 9 février 2021 (Net Press) . Selon nos sources, ils sont au nombre de 150 personnes au camp des réfugiés de Mtendeli, en Tanzanie, qui ont reçu un certificat après une formation qui a duré 6 mois en entreprenariat. Les bénéficiaires se réjouissent de cet apprentissage et disent qu’ils vont concevoir de petits projets afin d’acquérir peu d’argent pour subvenir à leur besoins.

Ces sont les hommes et les femmes qui ont fait cette formation dans plusieurs domaines, notamment dans la fabrication des savons et du pain, dans la réparation des vélos et des téléphones portables, la couture ainsi que le tressage des cheveux.

Malgré le manque de moyens financiers, les bénéficiaires comptent démarrer leurs petits projets, signale l’un des bénéficiaires. Ils demandent au Hcr et à l’organisation internationale Danish refugee council (RDC), qui ont appuyé ces instructions, de continuer à leur venir en aide en leur donnant de petits capitaux pour débiter leurs projets. N.B.

Burundi - Agriculture

Etat d’avancement de la préparation de la saison culturale B2021

Bujumbura, le 9 février 2021 (Net Press). Ce lundi 8 février 2021, le ministre de l’environnement, de l’agriculture et de l’élevage, Deo Guide Rurema, à animé un point de presse sur l’état d’avancement des préparatifs d’une saison culturale B2021. Il se réjouit néanmoins de la production de la saison, notamment pour les cultures comme le riz, le maïs et le haricot.

Ces préparatifs visent à rendre disponibles les engrais et les semences par le gouvernement à travers son programme national de subventionner les engrais (PNSEB) et le programme national de subventionner les semences (PNSSB). Le ministre dit qu’il devrait consentir un effort particulier car la saison culturale B couvre une longue période allant de mai à décembre 2021.

Deo Guide Rurema dit que pour éviter la pénurie des semences, le ministère a procédé à la catégorisation des multiplicateurs des semences. Pour les pré-base, la responsabilité est à l’Isabu. Il revient à cette institution de préciser les partenaires après la validation de leurs capacités techniques et financières.

Pour la production des semences de base, le ministre a laissé entendre que les multiplicateurs des semences disposent des terrains d’une superficie minimale de 17.5 ha pour les pommes de terre et de 2ha pour les autres cultures.

Pour les producteurs des semences certifiées, tous les multiplicateurs agrées disposent d’un terrain d’une superficie minimale de 5ha pour la pomme de terre et de 2ha pour les autres cultures. Ces derniers s’approvisionneront aux multiplicateurs de semence de Base.

Le ministre a fait signaler que toutes les terres domaniales d’environ 670 ha récemment récupérées par l’Etat seront exploitées en tant que centre de rayonnement Agro-sylvo-pastoraux par les coopératives collinaires sous l’encadrement du ministère. Le ministre a terminé en demandant aux agriculteurs de payer la solde sur le payement des engrais qui a commencé depuis ce 8février pour prendre fin en date du 19mars.

Burundi - Société

L’administrateur de la commune Gishubi sur les stratégies maladroites pour éradiquer la prostitution

Gitega, le 9 février 2021 (Net Press) . Elle s’appelle Marie Chantal Nduwayezu, l’administrateur de la commune Gishubi, en province de Gitega, au Centre du pays. Dans un communiqué rendu public ce samedi 6 février dernier, elle a pris des mesures supplémentaires pour éradiquer la prostitution et favoriser le bien-être familial .

Pour cette administrative, un homme qui sera attrapé en train de partager un verre avec une femme qui n’est pas sa conjointe, de même qu’un jeune homme qui sera attrapé main dans le sac en train de courtiser une jeune demoiselle, payeront une amende de 20.000 Fbu. Cette autorité dit que ces mesures qu’elle qualifie de « draconiennes » viennent pour décourager la prostitution et la concubinage qui prend une allure inquiétante dans cette commune

Cette administrative va plus loin car les femmes qui outrepasseront 19 heures au bistrot sans la présence de leurs maris payeront une amende de 10.000 avec une brève incarcération. Cette attitude en rappelle une autre, notamment dans la province de Ngozi et de Makamba, avec des résultats que l’on sait. N.R.

Revue annuelle de la presse : Novembre 2020 (suite)

Burundi - Congo - Réfugiés

Une quarantaine des Burundais expulsés par la République démocratique du Congo

Makamba, le 11 novembre 2020 (Net Press) . Ceci a eu lieu la nuit de ce lundi 9 novembre 2020, au poste de police de Kabonga, commune Nyanza-lac en province Makamba (sud du pays).

Selon nos sources, quarante-huit réfugiés ont été expulsés par la Rdc. Le bateau en provenance de la Rdc est arrivé sur la poste de Kabonga et quarante-huit refugiés étaient à bord en provenance du pays de Félix Tschisekedi. Ils disent qu’ils sont expulsés par les autorités du Congo.

D’après les sources policières, ces personnes étaient parties en janvier 2020 en Rdc pour chercher du travail. Maintenant ils sont encore au chef-lieu de la zone Kabonga, ils attendent les résultants de test de covid- 19 avant de regagner leurs familles. Ils ne donnent pas les raisons de leur expulsion. N.B.

Burundi - Administration

La zone Kanyosha toujours privée d’un chef

Bujumbura, le 12 novembre 2020 (Net Press) . La zone Kanyosha se trouve au Sud de la capitale économique Bujumbura. Jusqu’à présent, elle n’a pas encore été dotée de chef de cette entité administrative au moment où les autres zones ont été servies depuis le mois d’octobre dernier.

Selon des informations dignes de foi, il y aurait un bras de fer entre les leaders du parti au pouvoir Cndd-Fdd. Pour cela, les activités de cette zone sont paralysées et les affaires courantes sont assurées par le secrétariat. Ceux qui suivent de près l’évolution politique de ce pays indiquent que la situation similaire s’est présentée lors de l’élection de l’administrateur de la commune de Muha dont relève la zone susmentionnée.

Il semble que là aussi, c’est le parti au pouvoir qui a dû intervenir pour vider le litige. La rédaction a tenté de contacter un chef de zone nommé mais contesté, il n’a pas voulu faire de commentaires à ce sujet. Il a suggéré de poser la question au ministère de l’intérieur qui a en charge l’administration intérieure des communes et provinces. N.B.

Burundi - Environnement - Sécurité

Les intempéries ne cessent de créer des victimes dans le pays

Rumonge, le 13 novembre 2020 (Net Press) . Nous apprenons qu’une personne a été tuée foudroyée dans l’après-midi d’hier dans la commune de Buyengero, de la province de Rumonge, au Sud-ouest du pays. C’était suite à de fortes pluies mêlées de vents violents qui s’abattaient dans la région.

En plus de cette personne morte, des champs ont été également abîmés, une information confirmée par les autorités administratives. Ces dernières demandent à leurs supérieurs hiérarchiques ainsi qu’aux âmes charitables d’intervenir pour assister aux populations sinistrées. Des sources en provenance de cette localité font savoir que l’on ne connaît pas encore l’effectif total des victimes de ces intempéries. D.N.

Burundi - Politique

Serait-il le tour des avocats ?

Bujumbura, le 14 novembre 2020 (Net Press) . Des informations concordantes indiquent que Me Jean Marie Vianney Nzotungwanimana a été enlevé jeudi 12 novembre et que depuis, il est introuvable. Il est connu comme membre du barreau de Gitega, un corps pourtant reconnu comme proche du pouvoir en place.

Cette information est confirmée par sa famille qui précise cependant ne pas être au courant de l’identité des auteurs et des mobiles de cet enlèvement. D’autres informations indiquent qu’il aurait été kidnappé par des gens à bord d’un véhicule, une double cabine, sans plaque d’immatriculation.

Des informations à la disposition de la rédaction font savoir qu’il aurait eu à traiter des dossiers très intéressants et qui seraient à l’origine de la jalousie de ses confrères. Le barreau de Gitega n’a pas encore réagi sur cet enlèvement. N.B.

Burundi - Justice

Le tribunal de grande instance de Ngozi requiert 5 ans de prison pour des voleurs

Ngozi, le 16 novembre 2020 (Net Press). Au cours d’un procès de flagrance de ce matin, le tribunal de grande instance de Ngozi, au Nord du pays, a requis une condamnation de 5 ans de prison et une amende d’un million de nos francs chacun pour trois personnes qui ont été attrapées en flagrant délit de fraude.

Des informations concordantes indiquent qu’elles ont été arrêtées par des forces de l’ordre qui patrouillaient la nuit d’hier et qui les ont surprises avec 40 rouleaux de fils électriques que les mêmes voleurs allaient vendre au pays de Paul Kagame. La cour a accusé ces trois hommes qui sont tous originaires de la commune de Mwumba, d’atteinte à l’économie du pays.

Ceux qui ont été appréhendés ont plaidé coupables, en reconnaissant qu’ils ont agi suite à la pauvreté extrême qui les frappe. C’est ainsi qu’ils ont demandé à la cour de céans une diminution de peine, jusqu’à un emprisonnement d’un mois et à une amende de 100.000 Fbu. L’affaire a été mise en délibéré. D.N.

Burundi - Administration - Justice

Les employés de la Sogestal au tribunal du travail de Gitega

Gitega, le 17 novembre 2020 (Net Press) . C’était en mars dernier quand les employés de la Sogestal Kirimiro, (société de gestion des stations de lavage de café), ont été, à leurs yeux, licenciés abusivement suite à une crise financière de ladite société. Le ministère de l’agriculture, de l’élevage et de l’environnement est actionnaire à concurrence de plus de 60% dans cette société, d’où il reste très lié à cette affaire.

Selon nos sources, le conflit entre les deux parties se trouve déjà pendant devant la justice et c’est dans ce contexte qu’une audience publique au niveau du tribunal de travail était prévue dans la capitale politique Gitega en date du lundi 16 novembre dernier. Mais le constat est que le ministère de tutelle ne s’est pas présenté à ce rendez-vous judiciaire.

Le président du siège a fait savoir que le ministère en charge de l’agriculture et de l’élevage a refusé de signer l’assignation. Les gens se demandent alors l’image que les membres du gouvernement ont de la justice car il est impensable que des autorités ministérielles refusent de signer une assignation.

L’on saura que anciens employés de la Sogestal Kirimiro commencent à désespérer au moment où l’on entend ici et là que le gouvernement est responsable et qu’il entend protéger tout le monde sans exception. Signalons que deux cent vingt-sept employés réclament une indemnité de licenciement équivalant à deux milliards et demi de nos francs. L’audience a été reportée sine die. N.B.

Burundi - Ua - Commerce

Burundi : vers un processus d’intégration régionale

Bujumbura, le 18 novembre 2020 (Net Press). Ce mardi 17 novembre 2020, a eu lieu un atelier de lancement et de consultation nationale pour l’élaboration de la stratégie nationale de mise en œuvre de l’accord zone de libre-échange continental africaine (ZLECAF).

C’est dans l’optique d’élaborer les stratégies nationales nécessaires pour identifier des marchandises de valeurs que le pays possède et des marchandises qu’on peut exporter.

Il y aura échange de marchandises, exploitation d’autres opportunités d’investissement et de renforcement de la libre circulation des biens et des hommes d’affaires pratiquant ce commerce, a déclaré le secrétaire permanent du ministère de commerce et de l’industrie qui a ouvert cet atelier.

Signalons que le lancement de la signature de l’accord de la zone de libre-échange continentale Africaine a eu lieu à Kigali au Rwanda le 21 mars 2018. Sur 55 pays, le Burundi et le 54e pays qui fait partie des Etats membres de l’Union africaine mais qui n’a pas encore ratifié cet accord. Un effectif total de 32 Etats seulement ont ratifié cet accord.

Les participants ont demandé de travailler aussi bien dans les villes qu’à l’intérieur du pays pour tenir compte aux idées de la population. Cette initiative a été envisagée dans le but de l’autonomisation de l’Afrique, qui, comme d’aucuns le savent, est toujours présentée comme un continent incapable de se développer par lui-même. N.B.

Burundi - Droit de l’Enfant

La Sogepae s’exprime face aux violences faites aux enfants

Bujumbura, le 19 novembre 2020 (Net Press) . Le 19 novembre de chaque année, c’est la journée internationale des violences faites aux enfants. Le directeur de la Sogepae, David Ninganza, a dit que faire travailler les enfants, vendre les enfants à l’étranger, s’approprier de leurs successions…et bien d’autres violences, tels sont les mauvais traitements, inhumains et dégradants à l’endroit des enfants.

Le rôle de chacun pour faire face à ces violences, David Ninganza dit que l’Etat doit mobiliser toutes les structures, de la base au sommet, pour s’occuper de ces enfants et de donner le rapport. Il interpelle les parents et les familles de s’occuper de l’éducation des enfants à défaut de quoi ils seraient punis.

Pour les parentés qui veulent s’accaparer de la succession des enfants dont leurs parents sont défaillants, le conseil familial doit se réunir et porter plainte devant la juridiction compétente. Il interpelle les parents, l’administration, la police des mineurs, les associations qui s’occupent des enfants de conjuguer leurs effort pour le bien-être de l’enfant. N.B.

Burundi - Sécurité

Un corps sans vie dans la zone urbaine de Rohero

Bujumbura, le 20 novembre 2020 (Net Press). C’était ce jeudi 19 novembre au matin, dans la vallée qui sépare le quartier Gatoke de la zone Rohero et le quartier Gasekebuye de la zone Musaga, qu’un corps non encore identifié a été retrouvé, mort et à moitié nu.

Selon les habitants de Gasekebuye, ils témoignent que la victime commençait à se décomposer car, disent-ils, le corps dégageait déjà une odeur nauséabonde et tout le corps était couvert par des insectes. Les documents qui identifient le cadavre ont été récupérés par les officiers de police qui étaient sur le lieu pour commencer les enquêtes, selon toujours la même source.

Des morts pareilles deviennent de plus nombreuses et inquiétantes dans la capitale économique Bujumbura. Rappelons que deux autres cadavres avaient été découverts hier même, un homme et sa concubine, toujours dans la mairie de Bujumbura. N.B.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi