Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Administration - Sécurité16 mars 2021
|Quand l’action de la police est stoppée à l’entrée de la Regideso

Burundi - Sécurité15 mars 2021
|La population se rend justice dans la province de Cibitoke

Burundi - Justice13 mars 2021
|Le ministère de la justice au chevet des femmes détenues à la prison de Mpimba

Burundi - Sécurité 12 mars 2021
|Une femme retrouvée morte en zone Musaga

Burundi - Sécurité 11 mars 2021
| Quand le trafic humain inquiète, selon une opinion !

Burundi - Sécurité10 mars 2021
|Gitega : une femme tuée en commune de Giheta

Burundi - Sécurité9 mars 2021
|Un corps sans vie emballé dans un sac découvert au sud de Bujumbura

Burundi - Sécurité8 mars 2021
|Trois morts dans un accident de roulage

Burundi - Sécurité6 mars 2021
|L’administrateur de Vugizo échappe de justesse à un attentat

Burundi - Sécurité 5 mars 2021
|Muyinga : une personne tuée en commune Giteranyi

Burundi - Sécurité 4 mars 2021
|Un jeune garçon tué dans l’explosion d’une grenade en province de Kayanza

Burundi - Sécurité3 mars 2021
|La province de Kirundo explose des grenades

Burundi - Droits de l’Homme2 mars 2021
|"L’Etat doit punir tout ce qui viole le droit des prisonniers, y compris le droit de se faire soigner", dixit Acat-Burundi

Burundi – Sécurité1er mars 2021
|Une maison calcinée au Nord de la capitale économique

Burundi - Sécurité 27 février 2021
|Une jeune fille trouve la mort à l’occasion de son dix-neuvième anniversaire

Burundi - Sécurité26 février 2021
|Le directeur du lycée communal de Rukaramu tué

Burundi - Sécurité 25 février 2021
|Un camion-remorque totalement calciné en province de Muramvya

Burundi - Sécurité24 février 2021
|Une personne tuée par un policier à l’ancien marché central de Bujumbura

Burundi - Sécurité23 février 2021
|Les habitants de la commune Makamba tirent une sonnette d’alarme !

Burundi - Sécurité Routière22 février 2021
|Une personne tuée dans un accident de roulage

Burundi - Administration20 février 2021
|Le ministre de l’intérieur, de la sécurité et du développement communautaire donne des éclaircissements sur le contenu de sa décision

Burundi - Sécurité 19 février 2021
|Un corps sans vie d’un homme non encore identifié repêché dans la rivière Maragarazi

Burundi – Sécurité 18 février 2021
|Deux morts foudroyés en province de Makamba

Burundi - Sécurité 17 février 2021
|Trois personnes mortes foudroyées en province de Mwaro

Burundi - Sécurité16 février 2021
|Trois enseignants échappent de justesse en province de Kirundo

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Trois enseignants échappent de justesse en province de Kirundo

16 février 2021

Kirundo, le 16 février 2021 (Net Press) . Un policier agent de transmission de l’ancien député Jean Baptiste Nzigamasabo alias Gihahe, élu dans la circonscription de Kirundo, au Nord du pays, a failli assassiner trois enseignants sur la colline Kididiri, commune Busoni de cette entité provinciale dans la soirée de ce dimanche 14 février alors qu’ils étaient en train de partager un verre.

Des sources sur place indiquent que le policier a demandé à ces trois enseignants de lui offrir un verre, les intéressés ont riposté qu’ils n’ont pas de sous pour cette offre. Ce refus a poussé le policier en question à sortir son arme Kalachnikov pour tirer sur eux. N’eut été l’intervention musclée de ceux qui assistaient à ce scenario macabre, les choses allaient tourner autrement.

Les habitants de la commune Busoni affirment que ce policier est doté d’une moralité douteuse d’autant plus qu’il est indexé de violenter régulièrement la population de cette commune sous le silence coupable, si pas complice des autorités policières et administratives de la commune. N.R.

Burundi - Sécurité Routière

Quatre personnes grièvement blessées lors d’un accident de roulage au Nord de la ville de Bujumbura

Bujumbura, le 16 février 2021 (Net Press) . Quatre personnes ont été grièvement blessées lors d’un accident de roulage dans la matinée de ce mardi 16 février, survenu au boulevard dédié à Monseigneur feu Buconyori, en zone Ngagara, commune urbaine de Ntahangwa, au Nord de la capitale économique du pays.

Selon nos informations, le conducteur du véhicule de type Probox roulait à tombeau ouvert et l’engin s’est renversé, faisant quatre personnes grièvement blessées qui ont vite évacuées dans les enceintes de l’Ong "Médecins sans frontières". Ceux qui étaient sur place indiquent que les passants qui étaient nombreux à se rendre au travail ont échappé de justesse à cet accident qui risquait de tourner vers l’irréparable.

Les conducteurs des voitures Probox, véhicules qui servent souvent de taxis, sont considérés comme des dangers publics au regard de leur conduite. Ce sont souvent des jeunes, qui dépassent à gauche ou à droite, selon leur bon vouloir, qui coupent la priorité et qui sont alors la cible privilégiée des policiers de roulage. Ils n’hésitent pas à "intéresser" les policiers pour qu’ils les laissent poursuivre leurs affaires. N.R.

Burundi - Sécurité - Education

Le lycée technique Mwezi Gisabo victime d’un vol

Muramvya, le 16 février 2021 (Net Press) . Des sources concordantes indiquent que dans la nuit de ce 15 février, le lycée technique Mwezi Gisabo, de la commune de Kiganda, dans la province de Muramvya, au Centre du pays, a été victime d’un vol. Les cambrioleurs sont parvenus à entrer par effraction et ont récupéré les clés des cadenas de l’atelier où se trouvaient des ordinateurs qui servent de formation.

Nous apprenons qu’au total, 7 ordinateurs, dont 6 de table et un portable, ont été volés au cours de ce "holdup". Nous apprenons également que 7 personnes ont été déjà appréhendées pour des raisons d’enquêtes. La police aurait appris que d’autres membres de ce groupe se seraient dirigés vers la commune de Rusaka, en province de Mwaro, d’où une "excursion policière" dans cette entité administrative. D.N.

Burundi - Commerce

Les deux capitales du pays rivalisent dans le commerce frauduleux du ciment

Gitega, le 16 février 2021 (Net Press) . Alors qu’une équipe faite de l’administration et des forces de l’ordre prospectait hier les dépôts du ciment Buceco dans la capitale politique Gitega, elle a été surprise de tomber sur 273 sacs de ciment gardés dans des endroits tenus secrets. Nous apprenons qu’un sac de ciment coûte entre 29.000 et 32.000 Fbu, à condition que l’acheteur accepte un reçu de 24.500 Fbu, le prix officiel du ciment Buceco dans notre pays.

Il semble que même des fonctionnaires de la capitale politique du pays sont impliqués dans ce commerce, mais de façon dissimulée, d’où un désordre dans le commerce de ce produit plus que sensible au regard de l’importance de la demande par des gens qui veulent construire des maisons, surtout à Gitega. Le gouverneur de province, Venant Manirambona, entend châtier les spéculateurs dans le commerce de ce produit.

Vers la fin de la semaine dernière, la rédaction avait évoqué plus de 1.000 sacs de ciment saisis dans la seule zone de Kinama, en mairie de Bujumbura, dans le but de les vendre à un prix supérieur à celui connu officiellement. Le gouvernement qui se qualifie de "laborieux" et de "responsable" dit qu’il fait tout pour lutter contre la fraude et la corruption, mais d’aucuns croient qu’il a encore du pain sur la planche, compte tenu que ses propres fonctionnaires évoluent dans un commerce clandestin. J.M. 

Burundi - Assainissement

Addiction d’eau potable à Bugabira

Kirundo, le 16 février 2021 (Net Press) . Au cours d’une réunion que le ministre ayant l’énergie dans ses attributions a tenue avec le gouverneur de la province de Kirundo, au Nord du pays, ainsi que les administratifs ce lundi 15 février, l’administrateur de la commune Kirundo a demandé que le projet chargé d’aménager l’approvisionnement en eau potable à la commune Bugabira le fasse également pour son entité adminisstrative.

Le gouverneur de Kirundo soutient l’idée de l’administrateur et dit que la ville de Kirundo n’a cessé de croitre alors que depuis 1990, on n’a rien aménagé en ce qui concerne l’eau. Il ajoute que les communes Ntega et Vumbi n’ont pas de problème d’eau potable.

Le ministre Abraham Uwizeye a déclaré que le projet concerne uniquement la commune Bugabira qui est plus nécessiteuse par rapport aux autres communes de Kirundo. Il a informé que c’est la raison pour laquelle l’Etat a engagé une somme de 5 milliards alloués à ce projet pour secourir les populations de cette commune.

Il demande au gouverneur ainsi qu’aux administratifs de superviser ces travaux afin que le projet soit bénéfique pour la population de Bugabira. Il a néanmoins promis qu’en ce qui concerne l’alimentation en eau potable aux autres communes de cette province, l’étude du projet se fera dans un proche avenir. N.B.

Burundi - Société

Benilde Odran à la quête de son âme sœur toujours introuvable !

Bujumbura, le 16 février 2021 (Net Press) . Tout a commencé ce samedi 13 février, lorsque le couple Benilde Odran Ininahazwe et Emelyne Ndayishimiye, s’apprêtait à se dire oui publiquement pour la vie, mais les choses se sont passées autrement. En effet, alors le jeune garçon se rendait chez la jeune fille, sautillant de joie pour paraphraser le musicien, il a été déçu de trouver que sa bien aimée n’était pas à la maison.

Benilde Odran Ininahazwe a décidé de lancer une campagne à la quête de son âme sœur disparue loin des radars. Il dit qu’il reste toujours tourmenté par la disparition de sa "chérie" toujours introuvable au pays de Ntare Rugamba. Selon le jeune homme, le couple avait déjà procédé aux cérémonies d’Etat civil en date du 19 décembre 2019 avant de à la remise de dot jeudi le 11 février 2021 dans un climat de clarté et d’ambiance.

Le jeune garçon raconte que c’était une journée qui a été gravée et inoubliable dans sa mémoire et qu’il n’est pas toujours au courant des mobiles de sa disparition à juste quelques heures des cérémonies du mariage. Benilde Odran Ininahazwe affirme que le vendredi 12 février 2021 a été une journée des préparatifs des cérémonies de mariage couplée de l’achat de divers matériels ménagers et que le couple se téléphonait sans arrêt.

Dans la matinée du samedi 13 février, la fille était introuvable au téléphone, sa famille a expliqué qu’elle était au centre-ville de Bujumbura pour se faire coiffer, ce que son futur époux trouvait normal. Mais vers 10 heures, le jour du mariage, les choses ont tourné autrement car la fille était introuvable, y compris au téléphone.

Benilde Odran Ininahazwe dit qu’il avait payé la salle de réception à l’ex Dca au quartier de Kigobe et les boissons. Dans un climat d’inquiétude liée à la disparition mystérieuse de la future mariée Emelyne Ndayishimiye, les invités ont quand même partagé mais tout le monde a gardé comme objectif de " retrouver la future mariée disparu dans des circonstances énigmatiques ".

L’entourage et la famille biologique de la jeune fille affirment que dans la soirée de vendredi 12 février, la future mariée a cherché à faire le lit et refaire la maison de son futur domicile qui était fermé, allusion faite que son futur époux avait des relations hors mariage avec une autre fille. Emelyne Ndayishimiye a rebroussé chemin. Dans la matinée de ce samedi dernier, la fille aurait signifié à sa marraine de mariage que sa célébration n’aura pas lieu. Il semble qu’elle n’est plus sur le sol burundais, selon plusieurs témoignages. N.R.

Burundi - Rdc - Politique

La Rdc est dotée d’un nouveau premier ministre

Kinshasa, le 16 février 2021 (Net Press) . Jean Michel Samalukonde, le nouveau premier ministre de la République démocratique du Congo, a été nommé hier par le chef d’Etat Félix Tshisekedi. C’est un jeune de 43 ans et il vient de remplacer Sylvestre llunga llunkamba, démissionnaire le mois passé après une motion de censure à l’assemblée nationale.

Par le passé, le nouveau premier ministre avait été directeur général de la Gécamine, une société d’extraction des mines, et a occupé ce poste depuis 2019. Il a été également ministre des sports sous Joseph Kabila avant sa démission en 2015 par l’obéissance à son parti politique.

Il dit qu’il va pour le moment s’atteler à la formation de son Gouvernement qui sera caractérisé par la majorité des jeunes mais également des femmes. Ce qui est de taille, il dit que le gouvernement sera réduit et c’est même le souhait du chef d’Etat. Les observateurs de la politique en Rdc estiment que cette nomination pourrait servir de rapprochement entre Antoine Tshisekedi et son prédécesseur Joseph Kabila. N.B.

Burundi - Pays –Bas –Justice

L’avocat britannique Karim Khan sera le prochain procureur général de la CPI

La Haye, le 16 février 2021 (Net Press) . Karim Khan, 50 ans, succèdera le 16 juin à la Gambienne Fatou Bensouda au poste de procureur général de la Cour pénale internationale. Il a été élu pour un mandat de neuf ans par 72 voix sur 122 vendredi, 12 février dernier. Il sera en charge des dossiers volumineux et d’affaires complexes, dans un tribunal dont la légitimité est en permanence remise en cause.

Les pays membres de la Cour pénale internationale (Cpi) ont élu vendredi 12 février un avocat britannique de 50 ans, Karim Khan, comme prochain procureur général, un poste exposé qui vaut à la titulaire actuelle, Fatou Bensouda, d’être sous sanctions américaines.

Karim Khan a été choisi face à trois autres candidats européens au 2e tour de scrutin, remportant 72 voix sur les 122 exprimées. Spécialiste des droits humains, cet avocat a récemment dirigé une enquête spéciale de l’Onu sur les crimes du groupe État islamique. Lors de cette enquête, il avait appelé à des procès semblables à celui qu’ont connu les dirigeants nazis à Nuremberg.

Il succédera le 16 juin à la procureure générale sortante, la Gambienne Fatou Bensouda, qui a mené des enquêtes controversées, notamment sur le conflit israélo-palestinien ou encore sur l’Afghanistan.

Karim Khan a été avocat de la défense dans de nombreuses affaires de la Cpi, y compris pour le fils de l’ex-dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, Seif al-Islam. Il a d’abord fait ses armes en droit international à l’ancien Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie, où il a été conseiller juridique au bureau du procureur. Il est ensuite passé à la défense et a représenté le vice-président kényan William Ruto devant la Cpi.

"Une institution jeune"

Ce Britannique a aussi été avocat de la défense de l’ex-président libérien, Charles Taylor, devant un tribunal spécial pour la Sierra Leone et avocat au Tribunal spécial pour le Liban basé à La Haye, créé pour traduire en justice les assassins de l’ex-Premier ministre libanais Rafic Hariri en 2005.

La Cpi compte au total 123 membres sur les 193 qui composent les Nations unies. Les États-Unis, la Russie, la Chine, ou encore Israël, ne font pas partie de la Cpi.

Le mandat du procureur est de neuf ans. La Cpi est basée à La Haye. Celui qui sera le troisième procureur de la Cour depuis sa création en 2002 sera en charge de dossiers volumineux et d’affaires complexes, dans un tribunal dont la légitimité est en permanence remise en cause semaine

Fatou Bensouda laisse derrière elle un bilan mitigé, même si, selon des spécialistes, elle a élargi la portée de la Cpi. Sous sa direction, l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo a été innocenté de crimes contre l’humanité, tandis que l’ex-vice-président de la République démocratique du Congo, Jean-Pierre Bemba, a été acquitté en appel.

Le Kényan Uhuru Kenyatta a également vu des accusations de crimes contre l’humanité abandonnées.

Mais Fatou Bensouda a récemment obtenu des condamnations très médiatisées à l’encontre de Dominic Ongwen, un enfant soldat ougandais devenu commandant de l’Armée de résistance du Seigneur, et du chef de guerre congolais Bosco Ntaganda.

La Cpi est la seule cour permanente pour les crimes de guerre au monde. Elle a souvent été critiquée pour avoir essentiellement pris en charge des affaires de pays africains. N.R.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA