Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi – Sécurité5 octobre 2021
|Saisie de deux tenues militaires dans une fouille-perquisition

Burundi - Sécurité 4 octobre 2021
|Un enfant trouve la mort dans une noyade

Burundi - Sécurité 2 octobre 2021
|Une tentative d’assassinat en commune Gashikanwa !

Burundi - Sécurité 1er octobre 2021
|Une tentative d’assassinat en province de Kayanza !

Burundi – Sécurité30 septembre 2021
|Encore une détonation de grenade dans notre pays

Burundi – Sécurité29 septembre 2021
|Une explosion de grenade fait des morts et des blessés dans la zone de Gatumba

Burundi – Sécurité28 septembre 2021
|Le banditisme fait parler de lui en province de Muramvya

Burundi - Sécurité27 septembre 2021
|Une femme grièvement blessée lors d’une tentative d’assassinat !

Burundi - Sécurité25 septembre 2021
|Quand la province de Cibitoke n’arrête plus de compter ses morts !

Burundi - Sécurité24 septembre 2021
|Deux personnes tuées en zone Kamenge !

Burundi - Sécurité 23 septembre 2021
|Des coups de feux entendus en zone Kamenge !

Burundi - Sécurité 22 septembre 2021
|Quand l’insécurité augmente d’un cran !

Burundi - Sécurité 21 septembre 2021
|Rumonge : Deux corps sans vie découverts à Magara en commune Bugarama

Burundi – Sécurité20 septembre 2021
|Une grenade fait deux victimes dans la capitale politique

Burundi – Sécurité18 septembre 2021
|La police tue un présumé voleur de bétail dans la province de Gitega

Burundi – Sécurité17 septembre 2021
|Six personnes d’une même famille foudroyées au Sud du pays

Burundi - Sécurité 16 septembre 2021
|Ngozi : Une tentative d’assassinat en commune de Ruhororo !

Burundi - Sécurité15 septembre 2021
|Une femme tue son enfant en lui submergeant de l’eau chaude

Burundi - Sécurité 14 septembre 2021
|L’administrateur de la commune Nyamurenza accusé de tremper dans une affaire d’assassinat d’un sexagénaire

Burundi - Politique13 septembre 2021
|Le président de la République sur le point de voyager en dehors du continent

Burundi - Sécurité 11 septembre 2021
|Une personne portée disparue en mairie de Bujumbura

Burundi – Belgique - Coopération10 septembre 2021
|La route dénommée « Astrida » sur le point d’être réhabilitée par la Belgique

Burundi - Sécurité 9 septembre 2021
|Un jeune homme meurt foudroyé en province de Muramvya

Burundi – Rd Congo – Sécurité8 septembre 2021
|Deux militaires congolais tués dans une altercation avec des militaires burundais dans le lac Tanganyika

Burundi – Sécurité Maritime7 septembre 2021
|Quatre présumés bandits déboutés par les militaires de la marine

Archives

 

 

 



Burundi – Sécurité

Une jeune fillette trouve la mort dans un incendie en province de Bururi

24 août 2021

Bururi, le 24 août 2021 (Net Press) . Une jeune fillette de trois ans vivant avec handicap a trouvé la mort dans la soirée de ce 23 août vers 19 heures, dans la zone de Muhweza, de la commune de Rutovu, en province de Bujumbura, au Sud du pays. L’enfant dormait dans une maisonnette couverte d’herbes quand l’incendie s’est déclaré.

Elle n’a pas eu la chance de survivre car elle a trouvé la mort sur le champ. Trois autres enfants qui étaient avec elle ont pu s’échapper. Les autorités administratives de la circonscription indiquent que la maisonnette ne remplissait pas les normes lors de sa construction. Les parents devraient également ne pas laisser seuls les petits enfants dans des endroits dangereux.

Il faut préciser ici que la maisonnette qui a pris feu servait de cuisine à ce ménage, l’entourage n’a pas compris pourquoi l’enfant dormait dans la cuisine à cette heure-là. Signalons enfin que les parents de la fillette avaient passé la journée dans les champs et l’enfant était déjà morte quand ils sont rentrés. D.N.

Burundi – Tanzanie - Sécurité

Une évasion qui inquiète !

Nyarugusu, le 24 août 2021 (Net Press) . De sources en provenance du camp de réfugiés burundais de Nyarugusu, en Tanzanie, affirment que plusieurs réfugiés burundais s’apprêtent à fuir vers le camp de réfugiés burundais de Dadaab et de Kakuma, au nord du Kenya, suite aux mauvaises conditions de vie.

Des sources proches de ces réfugiés indiquent qu’ils fuient suite aux persécutions qui leur sont infligées par la police tanzanienne et les membres de la ligue des jeunes du parti présidentiel (les Sungu sungu), les disparitions forcées, les assassinats et les mauvaises conditions de vie. Ils s’apprêtent à braver tous les dangers pour fuir vers les camps de réfugiés burundais du Kenya.

A la question de savoir si ces réfugiés burundais du camp de Nyarugusu optent pour leur rapatriement volontaire sur le Burundi, une large majorité d’entre eux indiquent que le Burundi n’a pas encore recouvré la paix et la tranquillité d’autant plus qu’ils y observent des arrestations arbitraires, des disparitions forcées et des assassinats ciblés des militants du parti de l’opposition Conseil national pour la liberté (Cnl).

Ces évasions interviennent au moment où le gouvernement kenyan veut fermer les camps de Dadaab et de Kakuma qui hébergent plus de 20.000 Burundais. Les autorités kenyanes expliquent que les camps de réfugiés constituent une menace terroriste. Le Hcr ne l’entend pas de cette oreille.

Il a rapidement réagi. Cette agence onusienne met en garde contre la catastrophe que représenterait l’expulsion des réfugiés des deux camps. D’autant plus que les conséquences seraient tellement énormes, notamment en raison de la pandémie de Covid-19 qui sévit actuellement. Le Hcr se dit déterminé à mener un dialogue avec les autorités kenyanes sur cette question”. N.R.

Burundi – Justice

Le président de la République dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas

Bujumbura, le 24 août 2021 (Net Press) . Le chef de l’Etat, Evariste Ndayishimiye, a rencontré les magistrats ce matin dans la capitale économique Bujumbura. En tant que magistrat suprême, il a conseillé les hommes et femmes du secteur judiciaire de traiter les dossiers avec objectivité et lucidité.

D’après le chef de l’Etat, des gens se lamentent du fait que les magistrats traitent mal les dossiers dont ils sont en charge. Il a fait savoir que les jérémiades des justiciables lui parviennent, plus de 1.000 par jour, raison pour laquelle il a décidé de les rencontrer lui-même car il a l’impression que les magistrats n’ont pas de pitié pour les populations qui leur soumettent des doléances diverses.

Pour le chef de l’Etat, une injustice rendue peut être source de tous les maux qu’une société peut connaître, l’insécurité, les conflits de toutes sortes. Le président Ndayishimiye a été on ne peut plus clair, les textes et les dispositifs de justice sont bien élaborés, ce qui fait que la justice dans notre pays existe bel et bien, mais qu’elle manque une chose : les magistrats.

L’on saura que certains magistrats sont corrompus même si les autorités judiciaires ne veulent jamais le déclarer publiquement. Il faudrait mentionner ici qu’une seule et une seule ministre de la justice dans l’histoire de ce pays, Aimée Laurentine Kanyana, ministre sous la législature de feu Pierre Nkurunziza, a toujours dénoncé la corruption dans le ministère dont elle était à la tête. J.M.

Burundi - Santé

L’entourage des méandres du pouvoir testé positif au Covid-19 !

Bujumbura, le 24 août 2021 (Net Press) . Des sources concordantes sous couvert d’anonymat affirment que quelques éléments de l’entourage du haut sommet de l’Etat ont été testés positifs au covid-19, le non-respect des mesures d’hygiène lors de la clôture du séjour de la diaspora burundaise tenue dans la nuit de vendredi à samedi 21 août serait à l’origine de ces contaminations

Selon nos sources, des cérémonies grandioses lors de la clôture du séjour des membres de la diaspora étaient marquées par la violation des mesures sanitaires contre le covid-19, en l’occurrence le non-port de masques pour contrecarrer la contamination de cette pandémie Covid -19 qui ravage l’humanité.

Dans son édition de ce samedi, la rédaction avait livré une information ciblant le ministère ayant l’intérieur dans ses attributions, d’appliquer une politique de deux poids deux mesures sur l’autorisation des rassemblements publics, où des chanteurs et humoristes rwandais avaient été désignés personae non grata pour cause, la lutte contre la propagation à grande échelle de la pandémie de covid-19.

Une opinion se pose des questions sur le fait que ce même ministère a autorisé des cérémonies marquant la clôture du séjour des membres de la diaspora sans intimer l’ordre d’observation des mesures barrières d’autant plus que cette pandémie est de plus en plus découverte dans notre pays.

Nous apprenons que des évangélistes internationaux de World Harvest church, cette église d’origine américaine, Michael Seth Clifton et Jacob Eberson, vont organiser une croisade de renom international qui verra la participation de nombreux citoyens. Une question qui revient sur toutes les lèvres est de savoir si le ministère de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique obligera aux participants de cette croisade d’observer les mesures d’hygiène pour contrecarrer la propagation de la pandémie Covid-19. N.R.

Burundi - Santé

Les élèves à régime d’internat doivent subir un test de covid-19 avant de retourner à l’école

Bujumbura, le 24 août 2021 (Net Press) . Cela ressort d’une réunion du comité mixte de lutte contre le covid-19 de ce 24 août 2021, une rencontre organisée pour voir ensemble l’état des lieux du covid-19 à l’heure actuelle.

Dr. Jean-Baptiste Nzorironkankuze, secrétaire permanent au ministère de la santé publique et de lutte contre le sida, qui a lu le procès-verbal de la réunion, a indiqué que dans l’immédiat, l’équipe du ministère est en train de préparer un test pour tous les élèves à régime d’internat. Les responsables les plus concernés, selon toujours Nzorironkankuze, sont les gouverneurs de provinces, les directeurs provinciaux des écoles, les directeurs provinciaux des hôpitaux et les administrateurs qui doivent se préparer en attendant les instructions émanant du ministère de la santé publique et de lutte contre le sida pour fixer le calendrier de ces tests.

Dr. Nzorironkankuze a déclaré que le comité mixte contre le covid-19 félicite la population pour le respect des mesures barrières contre cette pandémie, mais demande à la population de doubler de vigilance. Il a ajouté que des médicaments sont disponibles pour se protéger et traiter le covid-19.

A la question du centre « Bon Accueil » en mairie de Bujumbura qui est débordé par un grand nombre de ceux qui veulent subir le dépistage, Dr. Nzorironkankuze a répondu que c’est une bonne chose que la population est consciente du danger et qu’elle a intérêt à connaître son état de santé.

En cas de présence d’un grand effectif pour subir le test, le ministère prévoit un renfort et dépêche une équipe pour les appuyer, a-t-il fait savoir. Il y a d’autres centres de dépistage en mairie de Bujumbura où les populations sont priées de se rendre au centre le plus proche.

A la question de savoir si le vaccin contre le covid-19 est disponible au Burundi pour des gens qui veulent s’en procurer, Dr. Jean Baptiste Nzorironkankuze a répondu que le vaccin se fait toujours attendre. N.B.

Burundi - Media

Le conseil national de la communication en assemblée plénière ordinaire de ses membres !

Bujumbura, le 24 août 2021 (Net Press). Le conseil national de la communication a tenu ce matin une assemblée plénière ordinaire de ses membres qui durera deux jours. A son agenda, l’étude de faisabilité sur les 10 dossiers des medias qui veulent opérer au Burundi.

Le vice-président du Cnc, dans un point de presse, a indiqué que ces assises se pencheront sur les vacances de postes du président et du secrétaire exécutif et les membres de cet organe régulateur des medias ainsi que l’insuffisance du charroi, dont l’amortissement de ce dernier coûte énormément cher.

Le conseil national de la communication tranquillise !

Le vice-président du Cnc, Laurent Kaganda, dans ce point de presse, tranquillise que les medias fermés en l’occurrence, la British Broadcasting Corporation (Bbc) et la Voix de l’Amérique et la Radio Ntumbero FM, que des contacts sont en train d’être menés avec les responsables de ces medias pour leur réouverture. N.R.

Burundi – Recherches Scientifiques - Anniversaire

L’université du lac Tanganyika soufre sa 20e bougie !

Bujumbura, le 24 août 2021 (Net Press). Ce 24 août 2021, l’université du lac Tanganyika a débuté les cérémonies de 3 jours marquant le 20e anniversaire de cette institution (du 24-27 août 2021). Le recteur d’université, Pr. Evariste Ngayimpenda, a fait savoir qu’en plus de la qualité de l’enseignement qu’ils donnent, ils offrent également des services pour contribuer dans le développement du pays.

Il a ajouté qu’au cours de ces 3 jours, ils vont échanger sur la numérisation au Burundi, les enjeux démographiques du développement, éthique et développement, question de paix et de stabilité politique, optimisation de l’intégration régionale et développement et bien d’autres thèmes animés par les différents professeurs de ladite université.

Le recteur Evariste Ngayimpenda a annoncé que la fête proprement dite aura lieu ce jeudi 26 août avec la remise des diplômes de 600 étudiants et cette journée a comme thème « la gouvernance des politiques de développement au Burundi. » N.B.

Burundi – Tchad – Sénégal – Politique - Nécrologie

« L’ancien président tchadien Hissène Habré est mort », dixit Rfi

Dakar, le 24 août 2021 (Net Press) . L’ex-chef d’État tchadien est décédé ce mardi 24 août à l’âge de 79 ans. Il avait été hospitalisé fin août à Dakar, au Sénégal – où il purgeait sa peine de prison à perpétuité – après avoir contracté le Covid-19.

Membre de l’ethnie pastorale touboue, Hissène Habré a grandi dans le désert du Djourab. Après l’indépendance en 1960, il est nommé sous-préfet par le président Tombalbaye. Cette même année, il part pour la France où il réalise un long parcours scolaire. Il passe notamment par l’Institut d’études politiques.

En 1972, il rentre au pays. Rapidement, il fonde une rébellion qui se fait connaître par l’enlèvement d’Occidentaux, notamment la chercheuse Françoise Claustre. Le 4 avril 1975, le commandant français Galopin, venu négocier pour la libération d’otages français, est torturé et exécuté.

Dans les conflits de l’époque, il se pose en défenseur de l’intégrité du Tchad face aux appétits libyens. Habré est nommé Premier ministre en 1978, mais très vite les luttes intertchadiennes reprennent. Il renverse le président le 7 juin 1982. Il reste à la tête de l’État tchadien durant près de huit années avant d’être renversé à son tour en 1990 par Idriss Déby. Ses années de pouvoir sont marquées par de nombreux crimes. Une commission d’enquête, après sa chute, parle de quelque 40.000 morts.

Hissène Habré est condamné à perpétuité en mai 2016 à Dakar par les Chambres africaines extraordinaires. Il est reconnu coupable de crimes contre l’humanité, viols, exécutions, esclavage et enlèvement. Une condamnation confirmée en appel un an plus tard. Il purgeait, depuis, sa peine au Sénégal. Ch.N.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION