Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi – Sécurité17 novembre 2021
|Un homme et son enfant meurent noyés au Nord du pays

Burundi - Sécurité16 novembre 2021
|Une personne est morte à coup de bateaux à Rumonge

Burundi – Sécurité15 novembre 2021
|Une femme tuée dans la commune de Gashoho

Burundi - Sécurité 13 novembre 2021
|Des échauffourées autour du banditisme au marché dit Cotebu

Burundi - Sécurité 12 novembre 2021
|Une personne morte électrocutée retrouvée en zone Musaga

Burundi – Justice11 novembre 2021
|Des justiciables se plaignent dans la province de Rutana

Burundi – Sécurité10 novembre 2021
|La province Kayanza victime d’une attaque armée

Burundi – Sécurité9 novembre 2021
|Un homme meurt dans sa boutique dans la province de Kayanza

Burundi - Sécurité 8 novembre 2021
|Un couple échappe de justesse à un assassinat en commune de Tangara !

Burundi – Société6 novembre 2021
|Une négligence qui tourne vers l’irréparable

Burundi - Sécurité 5 novembre 2021
|Un accrochage viré vers l’irréparable en province de Cankuzo

Burundi - Sécurité 4 novembre 2021
|Un corps sans vie retrouvé à la frontière Burundo –Congolaise

Burundi - Sécurité 3 novembre 2021
|Une mère de trois enfants tuée en province de Ruyigi

Burundi - Sécurité 2 novembre 2021
|Un corps sans vie retrouvé en commune de Matana

Burundi – Confessions Religieuses - Sécurité 1er novembre 2021
|Cinq adeptes de Zebiya arrêtés en commune Gahombo

Burundi - Sécurité 30 octobre 2021
|Une disparition qui bascule sous le silence…. du gouverneur de province !

Burundi - Justice 29 octobre 2021
|L’ancienne administratrice de la commune Nyamurenza condamnée …

Burundi – Environnement – Sécurité28 octobre 2021
|Les pluies torrentielles occasionnent des dégâts non négligeables dans la province de Karusi

Burundi – Environnement – Sécurité27 octobre 2021
|Des pluies torrentielles font d’énormes dégâts matériels dans la province de Rutana

Burundi - Sécurité 26 octobre 2021
|Une personne se donne la mort en zone Cibitoke

Burundi – Environnement – Sécurité25 octobre 2021
|Le ciel se fâche en mairie de Bujumbura

Burundi – Sécurité23 octobre 2021
|La police burundaise ouvre ses portes pour les nouveaux candidats policiers

Burundi - Sécurité 22 octobre 2021
|Un Albinos enlevé et porté disparu en province de Ruyigi

Burundi - Sécurité21 octobre 2021
|Une personne tuée en Zone Kanyosha

Burundi - Sécurité 20 octobre 2021
|Bujumbura – Mairie : Trois blessés dans un accident de roulage survenu en zone Ngagara

 

 

 

 

 

 



Burundi - Sécurité

Une personne portée disparue en mairie de Bujumbura

11 septembre 2021

Bujumbura, le 11 septembre 2021 (Net Press) . Il s’appelle Thierry Niyonkuru, il est né en 1985 sur la colline Mujejuru, de la zone Ijenda, en commune Mugongomanga, dans la province de Bujumbura, à l’Ouest du pays. Il a été porté disparu depuis ce vendredi 10 septembre soir. Selon des sources concordantes, ce père d’un nourrisson avait accompagné son épouse, en commune Rutegama, de la en province de Muramvya, au Centre du pays, depuis lundi 6 janvier, où elle avait trouvé de l’emploi.

En regagnant la capitale économique, il s’était convenu avec un de ses amis policiers connu sous le nom Hassan Nimubona, de lui acheter quelques produits vivriers en cours de route. Arrivé à un endroit appelé communément « Gare du Nord », en zone Kamenge, dans la commune urbaine de Ntahangwa, au nord de la capitale économique, Thierry Niyonkuru a téléphoné à son épouse pour lui dire qu’il est arrivé saint et sauf à Bujumbura.

Selon la femme de ce policier, qui travaille comme agent de la police de protection des institutions (Api), Thierry Niyonkuru s’est embarqué dans un tricycle connu sous le nom de (Tuck –Tuck), pour aller ravitailler ces produits vivriers à destination. En route vers de la zone Musaga, Sud de la capitale économique, tout près de la station de Service de Butanyerera, il a été kidnappé après la livraison par des éléments à bord d’un voiture connu sous le nom de Ti.

Terrifié par cet enlèvement, le chauffeur de ce tricycle a rebroussé chemin pour lancer un cri d’alarme à la femme de ce policier que son client venait d’être enlevé. Sa famille biologique dit que depuis son enlèvement vendredi soir, il reste introuvable dans tous les cachots de la ville de Bujumbura et craint le pire.

Sur les réseaux sociaux, des informations, les unes plus contradictoires que les autres indiquent qu’il a été trouvé, d’autres rapportent que l’on a identifié son lieu de détention, ce qu’une opinion pense qu’il s’agit de désinformer pour fausser les pistes d’enquêtes. Nous reviendrons sur les détails de cette information dans nos futures dépêches. N.R.

Burundi – Sécurité

Des éléments de la marine saisissent des pagnes importés clandestinement

Bujumbura, le 11 septembre 2021 (Net Press). Les militaires de la marine ont saisi dans la nuit de vendredi à samedi 11 septembre, à l’endroit dit « Nonara Beach », 1038 pagnes venus de la République démocratique du Congo, importés frauduleusement. Selon des sources dignes de foi, ces tissus ont une valeur de plus de 28 millions de nos francs.

Selon les mêmes informations, le responsable de ces militaires a agi sur information des populations environnantes, une attitude appréciée par les éléments de ce corps. Nous apprenons également que ces tissus ont été remis à l’office burundais des recettes, Obr, qui devra procéder à leur vente aux enchères. Un montant de 10% de la vente sera remis à ces populations en guise de leur remerciement.

En plus de ces tissus, une voiture de marque Probox venue récupérer ces pagnes, une moto et un vélo ont été également saisis. Trois personnes qui déchargeaient ces produits ainsi que le propriétaire, un certain Désiré de Gatumba, ont été également appréhendés et se trouvent pour le moment entre les mains de la police qui procède aux enquêtes. N.B.

Burundi - Justice

Quand la ministre de la justice tape du poing sur la table !

Bujumbura, le 11 septembre 2021 (Net Press) . En marge d’une conférence publique animée ce vendredi 10 septembre avec les professionnels de la justice et la population, la ministre de la justice, Jeanine Nibizi, a dénoncé les magistrats considérés comme « des brebis égarées » et qui sont dans l’œil du cyclone de ce ministère. Leur radiation n’est pas à écarter, d’après la ministre Nibizi.

La Ministre de la justice a fait savoir que ces magistrats débout et assis qui affichent des écarts de comportement professionnel seront remplacés pour redorer l’image de la justice burundaise. Elle a ajouté qu’aucun pays du monde ne s’est développé sans une justice équitable qui incite les opérateurs économiques étrangers d’investir au Burundi.

Sans donner les noms du tribunal du ressort administratif de Mukaza, elle a ciblé des professionnels de cette juridiction qu’elle a accusé de travailler de mèche avec les commissionnaires pour spolier des parcelles aux justiciables, ainsi que d’autres abus qui ternissent l’image de la justice. Elle a prévenu que des mesures draconiennes seront prises, allant jusqu’à la révocation de ces derniers, d’autant plus que selon elle, même en République Démocratique du Congo, plus de 500 magistrats accusés d’être des corrompus de la justice de ce pays ont été licenciés. La patronne de la justice a tapé du poing sur la table que ces derniers seront radiés pour être remplacés par les professionnels de la justice qui ne trainent pas derrière eux de sales casseroles. N.R.

Burundi – Justice

Corrompu ou piégé, il se retrouve derrière les verrous

Makamba, le 11 septembre 2021 (Net Press) . Il s’appelle Evariste Mbonimpa, il est responsable de la Regideso (régie de distribution d’eau et d’électricité) dans la province de Makamba, au Sud du pays. Tenté par l’appât du gain, il a été approché par un citoyen de la commune de Mabanda, de cette même province pour un raccordement électrique de sa maison contre 200.000 Fbu d’intéressement.

Le marché conclu, l’abonné a informé la brigade anti-corruption de la place qui a guetté la remise de ce montant. Ainsi, le responsable de la Regideso a été attrapé en flagrant délit et a été immédiatement arrêté. Il a été directement transféré à la cour anti-corruption de Bujumbura, la capitale économique, après un bref interrogatoire sur l’origine de ce montant.

Ce n’est pas la première fois que les responsables de cette entreprise étatique tombent dans ce genre de piège. Nous apprenons qu’un autre cadre de cette société dans la commune de Nyanza-lac, toujours dans la province de Makamba, a été arrêté par la même cour pour encore une fois une affaire de corruption.

Les tentatives de corruption dans cette entreprise sont monnaie courante du fait qu’elle monopolise la distribution de l’eau et d’électricité à travers tout le pays. En outre, ses cadres et agents ne sont pas tous des anges car souvent, ils sont surpris en train de vendre clandestinement des outils de cette entreprise et le sort est connu d’avance pour celui qui est attrapé : la prison. J.M. 

Burundi - Politique

Vers un recensement général de la population, de l’habitat, de l’agriculture et de l’élevage au Burundi

Bujumbura, le 11 septembre 2021 (Net Press) . C’était ce vendredi 10 septembre 2021, au club du lac Tanganyika, que le président de la République, Evariste Ndayishimiye, a procédé au lancement officiel d’un recensement général de la population, de l’habitat, de l’agriculture et de l’élevage pour l’année 2022.

Evariste Ndayishimiye a demandé à la population de ne pas fuir le pays suite à la peur d’être recensé. Il a fait savoir qu’il y a des gens qui ont l’habitude de fuir suite à la peur car ils estiment à tort que le recensement, c’est pour les identifier et les tuer. Il a ajouté que même les gens instruits craignent un tel recensement.

Le président Ndayishimiye a demandé aux administratifs d’interpeller la population pour se faire recenser et d’accompagner les agents qui feront le travail car les statistiques qui proviendront des résultats de ce recensement vont permettre d’évaluer l’étape déjà franchie en matière de développement. Il a invité la population à bien répondre pour avoir des résultats fiables.

Il a demandé à toute la population qui vit sur le sol burundais de se faire recenser sinon, ils ne seront pas reconnus, d’où il a interpelé même les étrangers qui vivent ici au Burundi de se faire recenser. N.B.

Burundi - Politique

L’administrateur de la commune Ntega suspendu !

Kirundo, le 11 septembre 2021 (Net Press) . A travers une ordonnance datant du 9 septembre 2021, le ministre de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique, Gervais Ndirakobuca, a suspendu dans ses fonctions l’administrateur de la commune Ntega, de la province de Kirundo, au Nord du pays, en la personne de Marin Hitimana. Il est accusé de ne plus inspirer la confiance de la population suite à son comportement scandaleux et indigne d’un dirigeant.

Des sources de cette localité indiquent que ce dirigeant de la commune Ntega affichait un comportement peu recommandable, couplé d’écart de langage à l’endroit de la population de son ressort administratif. Une opinion se pose la question de savoir comment une autorité chargée de garantir la paix et la cohésion sociale puisse être bourrée de moralité douteuse et qui bascule sous le silence des hautes autorités du pays, responsables de sa nomination. N.R.

Burundi - Administration

La mutuelle de la fonction publique (Mfp) ne reçoit plus les affiliés qui viennent chercher la carte biométrique au siège de la mutuelle

Bujumbura, le 11 septembre 2021 (Net Press). Ce sont les propos de Mme Annonciate Sendazirasa, directrice générale de la mutuelle de la fonction publique, lors d’une réunion avec les représentants des affiliés, les travailleurs de la Mfp ainsi que les médecins ce jeudi 9 septembre 2021.

Elle a fait savoir que désormais, les demandeurs des cartes biométriques en mairie de Bujumbura vont chercher les fiches à compléter dans toutes les zones de la mairie de Bujumbura car, selon la directrice générale, après avoir fixé le délai limite de livrer les cartes biométriques en mairie de Bujumbura au 31decembre 2021, la mutuelle a reçu un grand nombre de demandeur qu’ils ont du mal à accueillir.

Mme Sendazirasa dit que suite à la pandémie du covid-19, pour respecter la distanciation de ceux qui viennent chercher ces cartes, toutes les personnes de la mairie de Bujumbura qui cherchent cette carte doivent compléter les fiches dans la zone et viennent à la mutuelle à la dernière étape pour la récupérer.

Signalons que ce communiqué concerne seulement les affiliés de la mutuelle de la fonction publique en mairie de Bujumbura seulement. N.B.

Burundi – Education

Le journal « La Voix de l’Enseignant » met en exergue un contrat secret

Bujumbura, le 11 septembre 2021 (Net Press) . Notre confrère vient de dénoncer un contrat secret entre les écoles privées et la direction provinciale de l’éducation en mairie de Bujumbura, la capitale économique, pour le placement des élèves dans la classe de 7ème année, rapporte cet hebdomadaire.

Les écoles privées semblent être privilégiées dans le placement des élèves de la 7è dans de meilleures écoles de Bujumbura notamment les lycées du Saint Esprit, Clarté Notre Dame de Vugizo, Notre Dame Rohero, ….Les élèves de ces écoles sont abondamment placés dans ces lycées dits meilleurs.

Et pourtant ils n’ont pas les meilleures notes que ceux des écoles fondamentales publiques. Même ceux qui ont été placés dans ces lycées ne sont pas les premiers de leurs classes. Les parents qui cherchent à présenter les recours ne trouvent pas le directeur provincial de l’Education. Elle est introuvable dans son bureau depuis le lundi 6 septembre 2021.

Pas de recours alors que la rentrée scolaire approche à grands pas. Le ministère de tutelle devrait s’impliquer davantage ou arrêter des critères objectifs dans l’opération de placement ou d’orientation. La bonne gouvernance va avec la justice sociale, conclut notre confrère sur ce dossier précis.

Par ailleurs, estime cet hebdomadaire paru le 10 septembre, la convention scolaire entre l’Etat et l’église pentecôte est à réhabiliter. Depuis 1991, une convention scolaire a été signée entre l’Etat du Burundi et l’Eglise de Pentecôte. Elle donne le droit à l’Eglise d’organiser les enseignements dans les écoles qu’elle construit au moment où l’Etat disponibilise des terrains pour construire ces écoles, recrute et paie les enseignants et fournit des supports pédagogiques nécessaires.

Depuis lors, la convention n’est plus respectée : le ministère s’ingère dans le choix des responsables des écoles, des écoles sont suspendues par les autorités provinciales de l’enseignement, l’Eglise n’est plus consultée pour l’orientation des élèves après la 6è année et ou après le cycle fondamental.

Par conséquent, la qualité de l’enseignement dans ces écoles laisse à désirer. Le coordinateur national des activités pédagogiques au sein de cette Eglise demande une franche et libre collaboration entre les deux parties.

Ce n’est pas tout, notre confrère révèle que la rentrée scolaire s’annonce avec d’énormes difficultés dans l’école fondamentale de Kanyosha. A deux jours de la rentrée scolaire 2021-2022, l’Ecole Fondamentale, Ecofo de Kanyosha connaît pas mal de difficultés. En plus des problèmes liés à la construction des infrastructures encore inachevées, s’ajoutent celles liées aux équipements. Le directeur de l’école en appelle aux autorités administratives et scolaires pour son équipement. Ch.N.

Retour

VOS ENENEMENTS SOCIAUX

 

19 novembre 2021 |Communiqué de décès

11 novembre 2021 |Annonce : Rubrique en essai


 

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel