Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi – Sécurité17 novembre 2021
|Un homme et son enfant meurent noyés au Nord du pays

Burundi - Sécurité16 novembre 2021
|Une personne est morte à coup de bateaux à Rumonge

Burundi – Sécurité15 novembre 2021
|Une femme tuée dans la commune de Gashoho

Burundi - Sécurité 13 novembre 2021
|Des échauffourées autour du banditisme au marché dit Cotebu

Burundi - Sécurité 12 novembre 2021
|Une personne morte électrocutée retrouvée en zone Musaga

Burundi – Justice11 novembre 2021
|Des justiciables se plaignent dans la province de Rutana

Burundi – Sécurité10 novembre 2021
|La province Kayanza victime d’une attaque armée

Burundi – Sécurité9 novembre 2021
|Un homme meurt dans sa boutique dans la province de Kayanza

Burundi - Sécurité 8 novembre 2021
|Un couple échappe de justesse à un assassinat en commune de Tangara !

Burundi – Société6 novembre 2021
|Une négligence qui tourne vers l’irréparable

Burundi - Sécurité 5 novembre 2021
|Un accrochage viré vers l’irréparable en province de Cankuzo

Burundi - Sécurité 4 novembre 2021
|Un corps sans vie retrouvé à la frontière Burundo –Congolaise

Burundi - Sécurité 3 novembre 2021
|Une mère de trois enfants tuée en province de Ruyigi

Burundi - Sécurité 2 novembre 2021
|Un corps sans vie retrouvé en commune de Matana

Burundi – Confessions Religieuses - Sécurité 1er novembre 2021
|Cinq adeptes de Zebiya arrêtés en commune Gahombo

Burundi - Sécurité 30 octobre 2021
|Une disparition qui bascule sous le silence…. du gouverneur de province !

Burundi - Justice 29 octobre 2021
|L’ancienne administratrice de la commune Nyamurenza condamnée …

Burundi – Environnement – Sécurité28 octobre 2021
|Les pluies torrentielles occasionnent des dégâts non négligeables dans la province de Karusi

Burundi – Environnement – Sécurité27 octobre 2021
|Des pluies torrentielles font d’énormes dégâts matériels dans la province de Rutana

Burundi - Sécurité 26 octobre 2021
|Une personne se donne la mort en zone Cibitoke

Burundi – Environnement – Sécurité25 octobre 2021
|Le ciel se fâche en mairie de Bujumbura

Burundi – Sécurité23 octobre 2021
|La police burundaise ouvre ses portes pour les nouveaux candidats policiers

Burundi - Sécurité 22 octobre 2021
|Un Albinos enlevé et porté disparu en province de Ruyigi

Burundi - Sécurité21 octobre 2021
|Une personne tuée en Zone Kanyosha

Burundi - Sécurité 20 octobre 2021
|Bujumbura – Mairie : Trois blessés dans un accident de roulage survenu en zone Ngagara

 

 

 

 

 

 



Burundi - Sécurité

Deux personnes tuées en zone Kamenge !

24 septembre 2021

Bujumbura, le 24 septembre 2021 (Net Press). Le domicile du colonel Aaron Ndayishimiye, situé au quartier Mirango II, en zone Kamenge, commune urbaine de Ntahangwa, au Nord de la capitale économique Bujumbura, a été la cible d’une attaque à la grenade dans la nuit de ce jeudi à vendredi 24 septembre, faisant deux morts.

Selon des informations sur place, cet engin explosif a blessé grièvement l’épouse du colonel Aaron Ndayishimiye et une bonne d’enfants, qui ont été vite évacuées dans l’un des établissements sanitaires où elles ont malheureusement trouvé la mort suite à leurs blessures. Ces informations sont confirmées par les sources policières.

Quand un journaliste de la Radio Bonesha est arrêté pour cet évènement !

Selon les propos recueillis par le directeur de la Radio Bonesha, Léon Masengo, le journaliste de cette station, Aimé Richard Niyonkuru a été arrêté dans la matinée de ce vendredi 24 septembre, malmené par la police de Kamenge alors qu’il enquêtait sur l’explosion de grenade qui a couté la vie à deux personnes.

Léon Masengo a indiqué que le journaliste a été malmené, humilié et obligé de s’assoir au sol, son appareil enregistreur a été saisi. Le personnel de cette station s’inquiète pour sa sécurité et demande à l’administration civile, policière et au conseil national de la communication (Cnc) d’aider à le faire libérer d’autant plus qu’il ne faisait que son travail.

Interrogé par la rédaction sur des arrestations des journalistes par le corps de sécurité alors qu’ils font leur travail, Léon Masengo dit que face à la recrudescence des attaques armées, le gouvernement burundais est très attentif sur la couverture médiatique des questions en rapport avec l’insécurité, c’est qu’il trouve normal.

Pour Léon Masengo, le gouvernement burundais a intérêt à promouvoir la liberté de la presse et à contribuer à la sauvegarder et à la protéger même dans la période de l’insécurité. Nous apprenons, à travers le porte-parole de la police nationale, qu’après l’identification de la personne, Aimé Richard Niyonkuru est enfin libre. Mais sa rédaction poursuivit qu’il reste injoignable malgré les informations de la police.

D’autres sources indiquent qu’Aimé Richard Niyonkuru avait une carte de presse de la radio Isanganiro alors qu’il ne travaille plus pour ce médium, d’où il a été suspecté. Des professionnels des médias indiquent que cette raison n’est pas fondée pour emprisonner un journaliste qui s’est rendu sur terrain pour un reportage.

Sur le même plan de la sécurité, un mort a été enregistré dans la soirée d’hier dans une buvette située dans la commune de Mugongomanga, dans Bujumbura, à l’Ouest du pays. Des personnes qui n’ont pas été identifiées s’y sont introduites et ont tiré sur des gens qui s’y désaltéraient. Nous apprenons également qu’une autre personne a été blessée. N.R.

Burundi – Sécurité

Rainbow Mining Burundi met de côté ses différends pour s’unir contre la violence

Londres, le 24 septembre 2021 (Net Press) . Le président, le directeur général et les administrateurs de la société « Rainbow Rare Earths Limited » indiquent qu’ils sont consternés par les attaques à la grenade à Bujumbura, au Burundi, qui ont eu lieu dans la soirée du 20 septembre 2021 et qui, selon des informations parues dans les médias d’Etat, ont fait deux morts et plus de 100 blessés.

Ils condamnent fermement cette vague de violences et expriment leurs condoléances aux familles de ceux qui ont perdu la vie ainsi qu’au gouvernement et au peuple burundais. Ils adressent également leurs vœux et leurs prières pour un prompt rétablissement de tous les blessés.

Rainbow Rare Earths Limited possède une filiale, « Rainbow Minig Burundi », Rmb, une entreprise burundaise qui, en tant que tel, a eu récemment des désaccords commerciaux bien connus avec certains ministères et autres bureaux du gouvernement qui doivent être gérés à l’amiable. Dans un moment comme celui-ci, poursuivent-ils, il est intéressant que l’ensemble de la société mette de côté ses différends et s’unisse contre la violence qui menace tous.

La direction de cette entreprise et les employés de Rmb sont fermement solidaires avec tous les Burundais en ce moment. Elle salue la promesse du gouvernement du Burundi de prendre en charge tous les frais médicaux des victimes. A cette fin et en signe concret de solidarité et d’amitié, Rmb a décidé de mettre à la disposition des victimes de ces attaques un montant de 20 millions de nos francs. J.M.

Burundi – Onu – Politique

Le président Ndayishimiye s’exprime à la 76ème session de l’Onu

New York, le 24 septembre 2021 (Net Press) . Le chef de l’Etat burundais, Evariste Ndaqyishimiye, se trouve à New York, aux Etats-Unis, où il participe à la 76ème session de l’organisation des Nations unies. Le président Ndayishimiye a profité de sa présence pour s’exprimer devant cette auguste assemblée.

A travers son discours, il a d’abord félicité une brillante élection du président de la 76ème assemblée de l’Onu, il a rendu un hommage appuyé à son prédécesseur tout en remerciant le travail abattu par le secrétaire général de l’Onu malgré les différentes crises que traverse le monde, y compris la pandémie du covid-19.

Il a fait savoir à l’assistance qu’il participe à cette session au moment où le Burundi est sur le point de fêter son 60ème anniversaire de l’indépendance et de son adhésion aux Nations unies l’année prochaine. La mauvaise gesion de la colonisation, a-t-il poursuivi, a engendré des conséquences négatives sur la vie politique et sociale du Burundi.

Il a évoqué notamment les crises répétitives qui ont occasionné des massacres des Burundais et dont les plaies peinent à se panser. Il a estimé que malgré tout, l’heure est de redonner l’espoir au peuple burundais. Pour le président Ndayishimiye, le Burundi a connu des avancées sur le plan national, régional et international.

Il faisait allusion aux droits de l’homme, la liberté de la presse, - ouverture de la radio Bonesha Fm, libération de 4 journalistes du groupe de presse Iwacu et éventuelle réouverture de la Bbc et Voix de l’Amérique, Ndlr – sans oublier la sécurité qui règne sur tout le territoire national.

Le seul ennemi du peuple burundais actuellement, en plus de la pandémie du covid-19, c’est la pauvreté. C’est pourquoi le Burundi a mis en route un plan national de développement, Pnd 2018 2027, un programme ambitieux et transformateur qui met en avant des priorités dans tous les secteurs de la vie nationale pour le bien-être des Burundais. D.N.

Burundi - Développement

Les commerçants de Cankuzo appelés à contribuer dans les activités de développement de leur province

Cankuzo, le 24 septembre 2021 (Net Press) . Ce sont des propos du gouverneur de la province Cankuzo, à l’Est du pays, Boniface Banyiyezako, dans une réunion de ce jeudi 23 septembre 2021 avec les commerçants et l’administration où il a leur demandé de contribuer dans le finissage du stade qui est placé parmi les projets prioritaires de ladite province. Ces commerçants sont priés de contribuer comme les autres ressortissants de cette entité provinciale.

Le gouverneur leur a conseillé de sauvegarder la sécurité car il n’y a pas de développement sans la paix et la sécurité. Pour cela, il leur a demandé de bien compléter les cahiers de ménages. Le gouverneur Banyiyezako a rappelé aux gens qui ont des maisons qui sont en location de payer l’impôt. N.B.

Burundi - Commerce

Le carburant saisi à la station BUPP n’engage pas l’association BUPP qui est le propriétaire

Bujumbura, le 24 septembre 2021 (Net Press). Cela ressort d’un communiqué signé le 23 septembre 2021 par son directeur général adjoint, le député Gabriel Ntisezerana, qui dit que l’association BUPP annonce à son aimable clientèle et à tous les Burundais qu’ils ont constaté avec regret l’incident qui a eu lieu sur la station BUPP sise à Gitega.

Pour lui, la quantité de l’essence saisie alors qu’elle était cachée dans des bidons n’engage que le personnel de cette station car ce dernier l’a fait pour son propre intérêt.

Ce communiqué dit qu’ils vont prendre des précautions pour que ces erreurs ne se reproduisent plus. Il demande aux clients de garder la confiance en cette station. Il termine ces propos en demandant aux autorités habilitées de suivre de près le dossier pour que le personnel impliqué dans l’affaire soit puni sévèrement. N.B.

Burundi - Agriculture

Le ministre ayant l’agriculture dans ses attributions tranquillise …

Kayanza, le 24 septembre 2021 (Net Press) . Dans une conférence de presse de ce vendredi 24 septembre 2021 que le ministre de l’environnement, de l’agriculture et de l’élevage, Deo Guide Rurema, a animée en province Kayanza, il a fait savoir que les semences sont disponibles pour la culture de maïs à un prix abordable.

Pour éviter toutes spéculations, le gouvernement a fixé le prix des semences de maïs où 1kg de maïs de marque hybride est fixé à 3200 Fbu et celui du maïs composite est fixé à1500 Fbu tandis que l’autre maïs de marque hybride est à 6000 Fbu par Kg.

Compte tenu des spéculateurs, le ministre Deo Guide Rurema interpelle l’administration à la base à être vigilante pour dénoncer ceux qui ne respecteront pas la mesure. Il demande également aux agriculteurs de semer à temps pour que la production soit bonne car il y a ceux qui ont l’habitude de semer hors saison et ces derniers n’auront pas une bonne production.

Le ministre a également signalé les semences qui ne sont pas suffisantes compte tenu de la demande qui sont entre autres les semences de pomme de terre pré base où la quantité qui manque est de 238 tonnes et pour le haricot, il manque seulement 4T. Le soja enregistre un déficit de 2T seulement, selon toujours le ministre Rurema. Sur ce cas des semences dont la quantité est insuffisante, il a demandé aux directeurs provinciaux de tout faire afin de rendre disponibles les semences pour accroitre la production. Le ministre est enfin revenu sur la date limite pour la pratique de la stabulation permanente du bétail qui est fixée au 4 octobre 2021. N.B.

Retour

VOS ENENEMENTS SOCIAUX

 

19 novembre 2021 |Communiqué de décès

11 novembre 2021 |Annonce : Rubrique en essai


 

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel