Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi – Sécurité17 novembre 2021
|Un homme et son enfant meurent noyés au Nord du pays

Burundi - Sécurité16 novembre 2021
|Une personne est morte à coup de bateaux à Rumonge

Burundi – Sécurité15 novembre 2021
|Une femme tuée dans la commune de Gashoho

Burundi - Sécurité 13 novembre 2021
|Des échauffourées autour du banditisme au marché dit Cotebu

Burundi - Sécurité 12 novembre 2021
|Une personne morte électrocutée retrouvée en zone Musaga

Burundi – Justice11 novembre 2021
|Des justiciables se plaignent dans la province de Rutana

Burundi – Sécurité10 novembre 2021
|La province Kayanza victime d’une attaque armée

Burundi – Sécurité9 novembre 2021
|Un homme meurt dans sa boutique dans la province de Kayanza

Burundi - Sécurité 8 novembre 2021
|Un couple échappe de justesse à un assassinat en commune de Tangara !

Burundi – Société6 novembre 2021
|Une négligence qui tourne vers l’irréparable

Burundi - Sécurité 5 novembre 2021
|Un accrochage viré vers l’irréparable en province de Cankuzo

Burundi - Sécurité 4 novembre 2021
|Un corps sans vie retrouvé à la frontière Burundo –Congolaise

Burundi - Sécurité 3 novembre 2021
|Une mère de trois enfants tuée en province de Ruyigi

Burundi - Sécurité 2 novembre 2021
|Un corps sans vie retrouvé en commune de Matana

Burundi – Confessions Religieuses - Sécurité 1er novembre 2021
|Cinq adeptes de Zebiya arrêtés en commune Gahombo

Burundi - Sécurité 30 octobre 2021
|Une disparition qui bascule sous le silence…. du gouverneur de province !

Burundi - Justice 29 octobre 2021
|L’ancienne administratrice de la commune Nyamurenza condamnée …

Burundi – Environnement – Sécurité28 octobre 2021
|Les pluies torrentielles occasionnent des dégâts non négligeables dans la province de Karusi

Burundi – Environnement – Sécurité27 octobre 2021
|Des pluies torrentielles font d’énormes dégâts matériels dans la province de Rutana

Burundi - Sécurité 26 octobre 2021
|Une personne se donne la mort en zone Cibitoke

Burundi – Environnement – Sécurité25 octobre 2021
|Le ciel se fâche en mairie de Bujumbura

Burundi – Sécurité23 octobre 2021
|La police burundaise ouvre ses portes pour les nouveaux candidats policiers

Burundi - Sécurité 22 octobre 2021
|Un Albinos enlevé et porté disparu en province de Ruyigi

Burundi - Sécurité21 octobre 2021
|Une personne tuée en Zone Kanyosha

Burundi - Sécurité 20 octobre 2021
|Bujumbura – Mairie : Trois blessés dans un accident de roulage survenu en zone Ngagara

 

 

 

 

 

 



Burundi - Sécurité

Un enfant trouve la mort dans une noyade

4 octobre 2021

Bujumbura, le 4 octobre 2021 (Net Press) . Elle s’appelle Kaneza, cette jeune fille âgée de 7 ans, elle a trouvé la mort ce samedi 2 octobre dans une noyade des puits de la régie nationale de distribution d’eau et d’électricité, Regideso. Deux autres ont été blessés au quartier Gikungu, zone Gihosha, en mairie de Bujumbura.

Selon nos sources, ces trois enfants jouaient dans les environs de ce puits rempli d’eau et creusé par la Regideso. Les trois enfants sont tombés dedans, ce qui n’a laissé aucune chance de survie à Kaneza, les deux autres ont été repêchés encore vivants et sont actuellement soignés à l’hôpital militaire de Kamenge.

La population de Gihosha très en colère, dénonce la responsabilité de la Regideso dans la mort de cette jeune fille. En aménageant ce puits, estiment les populations de la contrée, cette entreprise publique devrait prendre toutes les dispositions nécessaires pour préserver la vie des citoyens du coin, surtout des enfants qui, par définition, sont imprudents.

Dans la province de Kayanza, au Nord du pays, un corps sans vie a été retrouvé suspendu sur le tronc d’arbre à Mparamirundi. C’était ce dimanche 3 octobre 2021 que le corps d’un homme âgé de 48 ans a été trouvé suspendu sur le tronc d’un avocatier sur la colline Mparamirundi, de la commune et dans la province de Kayanza. Les sources sur place avancent l’hypothèse d’un suicide.

L’administrateur de la commune Kayanza demande à la population de se confier à l’administration ou la population qui lui est proche pour exposer leurs problèmes au lieu de se suicider. Il ajoute que les enquêtes sont en cours pour savoir le motif de cette disparition.

Dans la même rubrique sécuritaire, une quinzaine de personnes ont été arrêtées après que deux armes à feu furent trouvées lors d’une fouille sur la colline de Musho, qui a abouti à la découverte d’une cache d’armes. C’est dans la zone Kibezi, de la commune de Mugamba, dans la province de Bururi, au Sud du pays.

Une source policière indique que les détenus ont été interpellés dans le cadre d’une enquête en cours et qu’ils sont actuellement dans les cachots du commissariat communal. D’autres ont été amenés dans les cachots des services de renseignements à Bujumbura, la capitale économique. Des arrestations visent surtout dans la région les militants de l’opposition, des retraités de l’armée et de la police, soupçonnés de détenir des armes illégalement. N.R./N.B.

Burundi – Sécurité

Crash d’un hélicoptère : démentis des sources proches de l’avion

Bujumbura, le 4 octobre 2021 (Net Press). Les informations qui circulent sur les réseaux sociaux indiquent qu’un avion hélicoptère à bord duquel se trouvait le ministre de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique a failli s’écraser mais que tout est finalement rentré dans l’ordre.

Presqu’au même moment, un autre message a contredit le premier, indiquant que l’appareil n’a eu aucun problème, qu’il n’y pas eu risque d’accident comme on le fait croire. Seulement, l’engin s’est posé à un endroit où les avions n’ont pas l’habitude d’atterrir, ce qui a alimenté les rumeurs d’un risque d’accident.

Sinon, selon le démenti, l’hélicoptère n’avait aucun problème, les occupants de l’avion sont arrivés sains et saufs à leur destination et pour le moment, tout le monde est rentré. Effectivement, un hélicoptère qui se pose dans un champ de riz donne l’impression d’avoir connu un problème technique pour se poser précipitamment. J.M. 

Burundi - Arabie Saoudite – Administration

Gitega signe deux accords sur la mobilité de la main d’œuvre et des travailleurs domestiques avec le royaume saoudien

Gitega, le 4 octobre 2021 (Net Press) . C’est fini le trafic humain au Burundi. Le pays vient de signer ce dimanche le 3 octobre 2021 avec le Royaume d’Arabie Saoudite deux accords de coopération sur la mobilité de la main d’œuvre et des travailleurs domestiques. Les jeunes burundais en recherche d’emploi vont s’y rendre avec une protection juridique et sociale.

Dans le rapport des Nations Unies sur le trafic humain de 2021, le Burundi a été classé sur la liste dite « Tier 2 Watch List » dans lequel on donne une série de recommandations comme ces accords que le ministre vient de signer.

Dans ces deux accords, l’on peut lire que le Burundi vise à développer un système de collecte de données au niveau national sur les efforts d’identification, de protection et d’orientation des victimes. Et Mettre en œuvre des réglementations strictes et une surveillance des entreprises de recrutement de la main-d’œuvre qui sont systématiquement appliquées, notamment en éliminant les frais de recrutement facturés aux travailleurs migrants et en tenant les recruteurs de main-d’œuvre frauduleux pour pénalement responsables.

Finaliser et mettre en œuvre des négociations de travail bilatérales avec les gouvernements des pays de destination sur les droits des travailleurs migrants. Extrait du rapport des Etats-Unis. Ces deux accords ne précisent pas que les travailleurs migrants toucheront des salaires en monnaie locale à l’instar des militaires en missions de maintien de la paix à l’étranger. N.R.

Burundi – Politique

Des jeunes du parti présidentiel appréhendés dans la province de Makamba

Makamba, le 4 octobre 2021 (Net Press) . Nous apprenons que 6 jeunes Imbonerakure du parti de l’Aigle sont détenus depuis le 1er octobre au cachot du commissariat communal de la police à Nyanza-lac, dans la province de Makamba, au Sud du pays. Selon des informations concordantes, ils sont originaires de la colline de Kazirabageni, de la commune de Nyanza-lac.

Ils seraient poursuivis pour avoir rançonné des véhicules qui passaient par Kazirabageni pour se rendre à Nyanza-lac alors qu’il leur avait été demandé d’effectuer une ronde nocturne à cet endroit. Deux jours plus tôt, un vol avait eu lieu au sein de l’église pentecôte et plusieurs matériaux y avaient été volés.

Le lendemain, ils ont alors entrepris de rançonner tous les usagers de ce tronçon qui devaient verser un certain montant d’argent avant de poursuivre la route. Les informations en provenance de cette entité administrative indiquent que tous ces Imbonerakure ont été appréhendés par la police de la place. D.N.

Burundi - Administration

Les propriétaires des studios et les salles de cinémas interdits de travailler au-delà de 18h00

Bujumbura, le 4 octobre 2021 (Net Press) . Cela ressort d’un communiqué de l’administrateur de la commune Ntahangwa, en mairie de Bujumbura, Franck Ernest Niyongabo, du 30 septembre 2021, où l’administrateur de cette commune dit que c’est strictement interdit aux propriétaires des studios et salles de cinéma placés dans les différents quartiers de la commune de vaquer à leurs activités au-delà de 18h.

L’administrateur indique que cette mesure est prise dans l’optique de permettre aux élèves de réviser tranquillement leurs cours à la maison et d’éviter le tapage nocturne.

L’opinion dit que les mesures prises par les administratifs ces derniers jours sont indispensables mais trouvent que ces dernières ne sont pas respectées. Ils font allusion au communiqué de son collègue de Mukaza qui interdit les responsables des écoles de renvoyer les élèves suite au non-paiement du minerval mais qui sont toujours chassés pour le même motif.

La même opinion suggère aux administrateurs de donner une instruction aux responsables administratifs à la base pour faire un suivi rigoureux. N.B.

Burundi – Santé - Administration

« Le programme mis en avant par le ministère de la santé est réalisé à 98% », dixit Dr. Thaddée Ndikumana

Bujumbura, le 4 octobre 2021 (Net Press). Le ministre de la santé publique et de lutte contre le Sida, Dr. Thaddée Ndikumana, ce lundi 4 octobre 2021, à la présentation du bilan trimestriel de ce ministère, a fait savoir que parmi les priorités du gouvernement dans le secteur de la santé, les programmes mis en avant par le ministère de la santé ont été réalisé à 98%.

Le ministre déclare que le Burundi, comme tous les pays du monde, a fait face au Covid-19 où il a fait savoir que les provinces les plus touchées sont Kirundo, Ngozi et Bujumbura et que grâce à une bonne collaboration avec les prestataires communautaires (abaremeshakiyago) ainsi que la police, la pandémie a été stabilisée.

Thaddée Ndikumana a fait savoir que le ministère ne va plus s’occuper des appels d’offres, que ce soit pour la construction des infrastructures du ministère ou pour la fourniture des médicaments. Il a fait savoir que pour la construction, ce travail sera effectué par l’Obuha et pour l’achat des médicaments, il reviendra à la Camebu. Et d’ajouter que la Camebu va mettre en place deux centres régionaux en vue de décentraliser la livraison des médicaments selon les régions d’ici le 1er mai 2022.

Le ministre met en garde tout le personnel qui est sous sa responsabilité mais qui ne travaille pas comme il faut. Il a été on ne peut plus clair, ils seront chassés. N.B.

Burundi - Société

Conflit de perception entre la province de Rumonge et des femmes qui nourrissent les pêcheurs

Rumonge, le 4 octobre 2021 (Net Press) . Il y a un conflit de perception entre des femmes qui préparent la nourriture pour les pêcheurs et l’administration locale de Rumonge, au Sud-ouest du pays. Le gouverneur pense que cette activité engendre la prostitution entre ces femmes et ces pêcheurs, ce qui déstabilise les ménages dans cette province, raison pour laquelle il a suspendu l’activité.

De leur côté, les femmes qui vivent sur le littoral du lac Tanganyika estiment que la suspension de leur métier risque plutôt d’entraîner la prostitution pour ne pas mourir de faim. Selon les témoignages donnés par ces femmes, elles préparent cette nourriture pour se procurer d’argent afin de subvenir à leurs besoins, y compris les frais scolaires de leurs enfants. Mais pour le moment, désespèrent-elles, les conséquences commencent à se faire sentir, en témoignent plusieurs abandons scolaires.

Retour

VOS ENENEMENTS SOCIAUX

 

19 novembre 2021 |Communiqué de décès

11 novembre 2021 |Annonce : Rubrique en essai


 

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel