Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi – Sécurité Routière11 janvier 2022
|Une personne morte dans un accident de roulage !

Burundi – Sécurité10 janvier 2022
|Découverte d’un corps sans vie dans la province de Rumonge

Burundi – Tanzanie – Sécurité8 janvier 2022
|Un voleur burundais arrêté en Tanzanie

Burundi - Transport7 janvier 2022
|La ministre ayant le commerce dans ses attributions se réjouit de la satisfaction des clients par rapport à la décentralisation des services de l’Otraco

Burundi - Sécurité 6 janvier 2022
|Ruyigi : Un sexagénaire mort poignardé

Burundi – Sécurité5 janvier 2022
|Un militant du Cndd-Fdd tué par un jeune Imbonerakure au Nord-ouest du pays

Burundi – Sécurité4 janvier 2022
|Une vacancière retrouvée morte à l’hôtel

Burundi - Sécurité 3 janvier 2022
|Un mort et deux autres grièvement blessés en province de Rumonge

Burundi - Justice 1er janvier 2022
|Et un ouf de soulagement chez certains justiciables !

Burundi - Politique - Nécrologie31 décembre 2021
|Décès de François Ngeze, ancien ministre de l’intérieur, à 68 ans

Burundi - Sécurité 30 décembre 2021
|Quatre personnes blessées dans des échauffourées en commune Mutaho

Burundi - Sécurité 29 décembre 2021
|Quand un policier devient une entrave aux activités présidentielles !

Burundi – Sécurité28 décembre 2021
|Plus de 20 kg de drogues saisis par la police à Kayanza

Burundi - Sécurité 27 décembre 2021
|Cibitoke : Une personne tuée en commune Buganda

Burundi – Sécurité25 décembre 2021
|Les forces de défense et de sécurité souhaitent un nouvel an au chef de l’Etat

Burundi – Malawi - Sécurité 24 décembre 2021
|Une jeune réfugiée burundaise vivant au Malawi portée disparue

Burundi - Sécurité 23 décembre 2021
|Ngozi : Un sexagénaire se donne la mort en commune Buraza

Burundi – Génocide22 décembre 2021
|Les langues se délient après le rapport de la commission vérité et réconciliation

Burundi-Sécurité21 décembre 2021
|Kayanza : Trois personnes blessées par un policier en commune de Muhanga

Burundi - Sécurité20 décembre 2021
|Cibitoke :Un corps sans vie découvert en commune de Rugombo

Burundi - Sécurité 18 décembre 2021
|Muyinga :Deux personnes tuées en commune Gashoho

Burundi - Sécurité17 décembre 2021
|930kg de chanvre saisis par la police détruits à Buringa

Burundi – Sécurité16 décembre 2021
|Les défenseurs des droits de la personne se révoltent …

Burundi - Sécurité15 décembre 2021
|Une femme tuée en province de Kayanza

Burundi - Politique14 décembre 2021
|Les « Cnlois » continuent de se lamenter

 

 

 

 

 

 



Burundi - Sécurité

Un corps sans vie retrouvé à la frontière Burundo –Congolaise

4 novembre 2021

Cibitoke, le 4 novembre 2021 (Net Press) . Un corps non encore identifié a été retrouvé dans la soirée de ce mercredi 3 novembre, dans un champ de bananeraie dans la localité de Miduha, tout près de la rivière Rusizi, en commune Buganda, dans la province de Cibitoke, au Nord-ouest du pays, à la frontière burundo–congolaise.

Selon les témoins, la victime a été ligotée avant d’être tuée à la machette. L’administrateur de la commune Rugombo, de concert avec la police, ont procédé à son inhumation immédiate, l’intention étant de ne pas contaminer les populations locales, comme l’administration l’explique chaque fois que les défenseurs des droits de l’homme évoquent une inhumation précipitée, avant l’identification de la victime.

Et dans la même foulée, le corps sans vie de Ndayizeye Kayiyi, agé de trente ans, originaire de la commune et province Kayanza, au Nord du pays, a été découvert dans l’après-midi de ce mercredi 3 novembre. Son cadavre a été retrouvé ce mercredi en milieu d’après-midi dans un champ de tomates, non loin de la rivière Rusizi.

La police est venue faire un constat. Une corde se trouvait autour de son coup. Le défunt travaillait dans les champs comme cultivateur. Les circonstances dans lesquelles il est mort restent floues. L’administration locale a procédé là aussi à son inhumation sans attendre sa famille. N.B.

Burundi - Politique

« Le Burundi fait tout pour éviter l’augmentation du prix du carburant », selon le ministre chargé de l’énergie

Bujumbura, le 4 novembre 2021 (Net Press) . Depuis plus de 3 mois, notre pays souffre du manque de carburant. Selon le ministre ayant l’énergie dans ses attributions, Ibrahim Uwizeye, le gouvernement perd plus de 3 milliards de nos francs par mois pour paiement des frais supplémentaires et ainsi éviter la flambée des prix de cette denrée plus que stratégique et d’autres produits sur le marché.

C’est en somme la déclaration de cette autorité devant les élus du peuple lors des questions orales du 28 octobre dernier. Cependant, le ministre Uwizeye semble ne pas avoir une solution miracle pour faire halte au manque de carburant qui, de nos jours, paralyse tous les secteurs économiques de la vie nationale.

Gabriel Rufyiri, le président de l’observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques, Olucome, explique que la carence de devises est l’une des causes du manque de carburant. Il demande de promouvoir les cultures d’exportation comme le thé, le café mais également l’exploitation des minerais pour avoir ces devises.

Gabriel Rufyiri a fait savoir que le problème du carburant est également lié au monopole de commerce où il a mentionné que le Burundi dispose d’un seul exportateur de carburant alors qu’il devrait y avoir la passation des marchés pour qu’il y ait plusieurs exportateurs. Il s’est exprimé au micro de nos confrères de la radio Isanganiro.

L’opinion trouve que la hausse du prix du carburant est la meilleure solution pour éviter les multiples problèmes qui commencent à s’observer, que ce soit sur le marché ou dans le transport. Elle dit que sur le marché, chaque vendeur hausse les produits comme bon lui semble et pour le transport, les prix de ticket ont augmenté de plus de 2000F à l’intérieur du pays.

Dans la capitale économique Bujumbura, le trafic routier a été sensiblement réduit si bien que Bujumbura ressemble de nos jours à une ville en weekend. Ceux qui se déplacent pour leurs postes d’attache arrivent toujours en retard, pour manque de bus de transport, à moins que l’on bénéficie d’une connaissance ayant son propre véhicule et qui fait monter le passager.

Dans l’entre-temps, sur les stations de distribution du carburant, l’on y constate de longues files de véhicules si bien que certains d’entre eux ne sont pas servis, le carburant se vidant dans les pompes avant qu’ils ne soient servis. D’autres, par peur de voir leurs véhicules s’arrêter brusquement dans les rues, garent leurs voitures tout près des stations sans savoir quand est-ce qu’elles seront à leur tour approvisionnées en carburant. N.B.

Burundi - Economie

Une découverte d’une cache des minerais … à Cankuzo

Cankuzo, le 4 novembre 2021 (Net Press) . Les agents de l’office burundais des recettes ont découvert dans la matinée de ce jeudi une cache importante de minerais enfouie sous terre dans le domaine du bar Oasis, commune Kigamba, en province de Cankuzo, à l’Est du pays.

Pierre Nkurikiye, le porte-parole du ministère de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique, dit que leur travail continue et que la police nationale assure leur sécurité pour en savoir davantage.

Cependant, d’autres informations font savoir que l’office burundais des recettes a reçu des informations qu’il y’aurait des matières premières cachées dans les enceintes du bar restaurant Oasis, un domaine de la paroisse Muremera, du diocèse Ruyigi, toujours à l’Est du pays, sur la colline Rwamvura, en commune Kigamba.

l’Obr a voulu y opérer clandestinement et comme c’était dans les enceintes sous la gestion du diocèse, le gouverneur de la province de Cankuzo a conseillé aux agents de l’Obr de respecter les procédures, en y allant avec un mandat de perquisition signé par le procureur de la République près du tribunal de grande instance de Cankuzo.

Selon toujours nos sources, depuis ce mercredi, l’Obr est à l’œuvre et constate que les matières premières extraites dans le gisement de nickel par la société DANLAND d’origine sud-africaine, il y a quelques années, sont enfuies dans le sous-sol, environ trois containers. Cette société étrangère d’origine sud-africaine a conclu le marché sous l’époque du premier mandat de l’ancien président de la République, feu Pierre Nkurunziza. N.R.

Burundi - Commerce

Le sucre de nouveau introuvable à Bujumbura

Bujumbura, le 4 novembre 2021 (Net Press) . L’opinion se demande pourquoi cette question de pénurie du sucre ne trouve pas de solution alors que le ministère ayant le commerce dans ses attributions nie cette carence de ce produit cultivé par la société Sosumo. La population de Kanyosha, au Sud de la capitale économique où notre rédaction a pu passer, dit que les habitants viennent de passer 2 semaines sans acheter un seul kg de sucre. Les boutiquiers disent que si elles parviennent à avoir 1kg, elles le vendent à la cuillère pour gagner quelque chose.

D’autres qui ont voulu s’exprimer sous anonymat se posent la question de savoir pourquoi l’Etat ne peut pas importer ce produit pour compléter la petite quantité produite par la société Sosumo. Ils sont conscients que la Sosumo ne peut pas satisfaire le marché intérieur, compte tenu de sa capacité de production et de l’accroissement de la population burundaise ces dernières 40 ans. Ils rappellent que la Sosumo a été créée en 1982 sous le régime de Jean-Baptiste Bagaza, il y a tout juste 39 ans. N.B.

Burundi – Rd Congo - Justice

« Procès de l’affaire Chebeya en RDC : l’ancien chef de la police militaire refuse de s’exprimer », dixit Rfi

Kinshasa, le 4 novembre 2021 (Net Press) . Les audiences se poursuivent dans le procès des assassins suspectés des militants Floribert Chebeya et Fidèle Bazana, tués en juin 2010. Ce mercredi, la justice attendait des documents du général Zelwa Katanga, alias « Djadjidja », l’ancien patron de la police militaire. Il n’en fut rien. La Haute Cour militaire a décidé de programmer une descente à Mitendi, à l’ouest de Kinshasa, sur le lieu où la dépouille de Fidèle Bazana est supposée avoir été enterrée.

Le général Zelwa Katanga devait déposer des documents démontrant qu’il n’était plus le propriétaire de certaines de ses parcelles à Mitendi, notamment celles supposées avoir servi de lieu d’ensevelissement de la dépouille de Fidèle Bazana, le compagnon d’infortune de Floribert Chebeya. Une requête restée sans suite ce mercredi.

En lieu et place des documents, l’ancien patron de la police militaire a déposé un mémo indiquant ne pas pouvoir s‘exprimer sans la présence de son avocat. Une démarche rejetée par la Haute Cour militaire.

« Conformément à l’article 249 du code judiciaire militaire, la cour ne pouvait pas prendre ce mémo en compte et l’a rejeté », explique Me Richard Bondo Tshimbombo, coordonnateur du collectif des parties civiles.

Versions contradictoires

Au cours de cette audience, deux témoins ont par ailleurs donné des versions contradictoires de la nuit du drame. Tous deux étaient alors en service dans un poste militaire situé à Mitendi, à proximité des propriétés du général Djadjidja.

« Ces contradictions démontrent que quelque part, il y a une certaine catégorie qui est au service toujours de monsieur Zelwa Djadjidja », ajoute Me Richard Bondo Tshimbombo.

La Haute Cour militaire a décidé de se rendre à Mitendi, dans la partie ouest de Kinshasa, le 10 novembre prochain, où la dépouille de Fidèle Bazana est supposée avoir été enterrée. J.M.

Retour

VOS ENENEMENTS SOCIAUX

 

Nécrologie

15 janvier 2022 |New article No9727

COMMUNIQUE DE DECES

23 décembre 2021 |Ambassadeur NTAGABO Joseph

COMMUNIQUE DE DECES

22 décembre 2021 |Jean NZEYIMANA


 

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel