Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi – Sécurité16 mai 2022
|Deux cadavres découverts dans la commune urbaine de Ntahangwa

Burundi – Sécurité14 mai 2022
|Découverte d’une cache de matériels de la Regideso dans la zone de Buyenzi

Burundi - Sécurité13 mai 2022
|Quand la police disperse la foule qui écoute les prédicateurs de la rue

Burundi – Sécurité12 mai 2022
|La police burundaise montre des criminels récidivistes

Burundi - Sécurité 11 mai 2022
|Le président Ndayishimiye lève la voile sur les pratiques des Imbonerakure !

Burundi – Sécurité10 mai 2022
|Un cadavre découvert dans les eaux de la rivière Malagarazi

Burundi - Sécurité Routière9 mai 2022
|Trois personnes blessées lors d’un accident de roulage

Burundi - Sécurité 7 mai 2022
|Bubanza : Deux personnes tuées en commune de Rugazi

Burundi - Sécurité 6 mai 2022
|Une personne tuée par coup de hache en province de Ruyigi !

Burundi – Sécurité5 mai 2022
|Trois personnes détenues pour des raisons de meurtre

Burundi – Somalie – Sécurité4 mai 2022
|Une basée de l’Union africaine visée par des Shababs, des soldats burundais tués

Burundi – Sécurité - Justice3 mai 2022
|Elle réclame une enquête après la découverte d’un corps sans vie

Burundi - Sécurité 2 mai 2022
|Le magasin Ladak attaqué par un incendie

Burundi – Politique 30 avril 2022
|Sept opposants arrêtés en province de Ngozi

Burundi - Sécurité 29 avril 2022
|Quatre personnes tuées en province de Cibitoke

Burundi - Sécurité Routière28 avril 2022
|Muramvya : Un enfant tué et deux autres blessés lors d’un accident de roulage

Burundi - Sécurité 27 avril 2022
|Une bagatelle somme d’argent volée au boulevard Melchior Ndadaye

Burundi – Sécurité Routière26 avril 2022
|Bujumbura Mairie : Une personne tuée lors d’un accident de roulage

Burundi - Sécurité 25 avril 2022
|Un corps en décomposition découvert en province de Cibitoke

Burundi – Sécurité23 avril 2022
|Vers l’éradication de la conservation du carburant dans les ménages à Rumonge

Burundi – Sécurité22 avril 2022
|Un homme accusé de meurtre incarcéré dans le cachot de la police à Ngozi

Burundi – Sécurité21 avril 2022
|Trois personnes mortes lors de l’extraction des minerais à Mabayi

Burundi - Sécurité 20 avril 2022
|Une jeune fille retrouvée morte en province de Cibitoke

Burundi - Sécurité19 avril 2022
|Deux personnes sans vie retrouvées sur la colline Gatunguru

Burundi – Sécurité18 avril 2022
|Un policier tué lors d’une attaque à la grenade au centre-ville de Kirundo

 

 

 

 

 

 



Burundi - Sécurité

Une femme tuée en province de Kayanza

15 décembre 2021

Kayanza, le 15 décembre 2021 (Net Press) . Selon nos sources, une femme a été tuée par ses voisins sur la colline Nyabikaranga, dans la province de Kayanza, au Nord du pays, ce mardi 14 décembre 2021. Elle est accusée de sorcellerie car elle a été surprise dans l’enclos du voisin avec un sachet contentant des produits que ceux qui l’ont appréhendée n’ont pas pu identifier.

Elle a été battue jusqu’à ce que mort s’ensuive avant que les auteurs du crime ne prennent le large. Les autorités administratives locales ont condamné cet acte ignoble et demandent à la population de couper court avec cette mauvaise pratique de se faire justice. N.B.

Burundi – Sécurité

De la drogue saisie dans la province de Ngozi

Ngozi, le 15 décembre 2021 (Net Press) . De sources dignes de foi, 100 kilos de drogue ont été saisis hier, vers 16 heures, sur la colline de Buhoro, dans la commune de Gashikanwa, de la province de Ngozi, au Nord du pays. La police a été alertée par les populations locales qui ont vu la drogue embarquée dans une voiture de type Probox. Le propriétaire de la voiture et de la drogue a été appréhendé et se trouve au cachot de la commune de Ngozi.

Nous apprenons que dans le coin, la vente des boissons prohibées par la loi burundaise est fréquente. Non loin de là, tout près de la rivière Nyamuswaga, les commerçants de vaches qui proviennent de Tangara (Ngozi) ou de Karusi, au Centre-est, qui acheminent leurs bêtes au marché de Vyerwa, toujours dans la province de Ngozi, sont victimes des attaques des hommes armés.

Il semble que les vaches ou l’argent de la vente leur est souvent retiré par ces bandes armées, ce qui laisse perplexe la population locale car il y a une position policière à l’école fondamentale de Buhoro. Cette dernière ne comprend pas comment ces bandits ne sont pas inquiétés alors qu’ils volent au grand jour, au nez et à la barbe des éléments des forces de l’ordre basés au poste de police qui se trouve sur place. J.M.

Burundi - Infractures Routières

Démarrage de remise en état de la RN 17, route Bururi - Majamba.

Bururi, le 15 décembre 2021 (Net Press) . Cette route sera rechargée de latérite sur une distance de 37 Km pendant 12 mois. Plus de trois ans viennent de se passer sans que cette route Taba - Makamba soit praticable aux véhicules, selon le gouverneur de la province de Bururi, le colonel Léonidas Bandenzamaso.

Il indique que la population de Bururi, pour se rendre à Makamba doit passer à Rutana ou à Rumonge. Le gouverneur a annoncé que la population a déjà collecté plus de 30 mois destinés à l’achat du carburant et le gouvernement a mis à leur disposition des machines et engins de l’Agence routière du Burundi. Le gouverneur rappelle que lors de la visite du chef de l’Etat dans cette province, il leur avait promis des machines et que la province devrait s’arranger pour chercher du carburant.

La population de cette province s’en réjouit, mais demande que cette route puisse être goudronnée afin de désenclaver définitivement cette province. Le représentant de l’Ong locale Parcem dans cette province salue la vision du gouverneur qui ne force pas les gens à donner cette contribution mais appelle à ceux qui ont plus de moyens de s’acquitter de cette contribution en carburant.

Il salue l’engagement des Burundais de la diaspora natifs de cette province qui ne cessent d’accompagner, surtout dans le domaine de l’éducation et de la construction des infrastructures, leur province natale.

Avec la construction de la route Taba – Gakuba - Gitega et la construction de la route Rumonge Nyanza-lac, Bururi deviendra une plaque tournante pour la région sud car elle sera reliée au centre, au sud, à l’est et à l’ouest du Burundi, a conclu ce représentant de cet Ong locale. N.B.

Burundi – Santé

Le comité de riposte covid-19 s’exprime …

Bujumbura, le 15 décembre 2021 (Net Press) . Selon plusieurs autorités compétentes, la pandémie du covid-19 reprend de l’ampleur dans notre pays depuis peu, selon la ministre en charge de la santé publique et de lutte contre le sida, Dr. Sylvie Nzeyimana. Le comité national de riposte contre le covid-19, piloté par le ministère ayant la sécurité publique dans ses attributions, a sorti un communiqué y relatif ce 15 décembre.

Selon le porte-parole du ministère de l’intérieur, de la sécurité publique et du développement communautaire, Pierre Nkurikiye, le taux de propagation de covid-19 dans notre pays était le moins élevé de la région suite à l’observation des mesures barrières contre la pandémie. Il y a un relâchement actuel, d’où la propagation de la maladie redevient inquiétante ces derniers jours.

Dans le cadre de lutter contre cette pandémie, le ministère de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique rappelle que les Karaokés et les boîtes de nuit restent fermés. Les populations sont priées de se laver les mains avec du savon le plus souvent possible, de ne pas se saluer et de porter des masques dans des milieux de rencontre de plusieurs personnes.

Il leur est également prié de ne pas participer à des rassemblements non essentiels et d’observer la distanciation d’au moins un mètre entre deux personnes. Les églises, les sociétés privées et les organisations de la société civile sont priées de contribuer à la mise en application de ces mesures. Le ministère menace de sanctions ceux qui ne mettront pas à exécution ces mesures. D.N.

Burundi – Agriculture

Du manuel à l’électronique dans l’octroi des documents

Bujumbura, le 15 décembre 2021 (Net Press) . Selon le ministre de l’agriculture, de l’élevage et de l’environnement, Déo Guide Rurema, les documents qui étaient délivrés manuellement sur papier seront désormais délivrés électroniquement dans le système de guichet unique. Il l’a déclaré lors d’un point de presse de ce mercredi 15 décembre 2021.

Il a fait savoir que d’ici janvier 2022, il y aura la mise sur pied d’un permis d’importation des végétaux, des pesticides et d’autres articles réglementés dans le cadre du guichet unique électronique sur le commerce extérieur. Il a ajouté que ces produits importés seront accompagnés par des documents qui attestent leur bon état phytosanitaire.

Deo Guide Rurema a poursuivi que pour que notre pays puisse avancer au rythme des autres, le ministère ayant l’agriculture dans ses attributions a sollicité l’appui technique de l’office burundaise des recettes (Obr), sur financement de Trade Mark East Africa, pour exécuter ce travail.

Le ministre a mentionné les avantages du guichet unique électronique et que les opérateurs n’auront qu’à fournir les données qu’une seule fois et dans un seul système. Un autre avantage est que cette procédure va faciliter un bon contrôle des importations et exportations, sans perdre de temps à la recherche des permis, des autorisations par les opérateurs.

Pour accéder à cet outil qui sera mis en œuvre dès le mois de janvier 2022, le ministre pense que chaque opérateur désirant importer devrait avant tout se faire enregistrer au ministère ayant l’agriculture dans ses attributions en vue d’obtenir le numéro d’enregistrement qu’il présentera à l’Obr pour avoir l’autorisation d’entrer dans le système.

Les journalistes ont voulu savoir s’il n’y a pas de cultures qui seront valorisées au détriment des autres, celles qui sont en voie de disparition comme la colocase et la patate douce. Le ministre a répondu qu’on est en train de faire le suivi de ces cultures, qu’elles n’ont pas du tout oubliées, qu’on va même introduire les autres variétés qu’on ne cultivait pas jusqu’à présent au Burundi.

Une autre question est de savoir s’il n’y a pas de contradiction quand le ministre dit qu’on va exporter la récolte alors que sur le marché, les prix ont sensiblement augmenté sur presque tous les produits comme le riz, le maïs et autres, le ministre a répondu que c’est une spéculation purement et simplement où les commerçants veulent avoir un grand bénéfice sur le produit mais qu’il envisage s’entretenir avec le ministère du commerce pour réguler ces prix. N.B.

Burundi – Commerce - Opinion

Les consommateurs des produits Brarudi s’inquiètent …

Bujumbura, le 15 décembre 2021 (Net Press). Selon des populations rencontrées par la rédaction, essentiellement des commerçants de bière, il y a risque de ne pas avoir à vendre lors des fêtes de fin d’année au regard de la pénurie actuelle des boissons fabriquées par l’unique société de brassage dans notre pays.

Le comble de malheur, selon les interlocuteurs de Net Press qui ont requis l’anonymat, c’est que cette entreprise commerciale ne déclare rien à propos de la carence de ses produits, surtout l’Amstel 65 cl et l’Amstel Bock, qui sont les plus recherchés par les consommateurs. Même les limonades ne sont pas à l’abri car il y a des Fanta qui sont devenus tout simplement introuvables.

Pour les mêmes personnes, il y a des informations, avérées ou pas, qui font croire que ces boissons sont vendues dans les pays voisins, surtout en République démocratique du Congo, où les Amstels 65 cl y sont en abondance au détriment du marché burundais. Ceci occasionne des spéculations de toutes formes si bien que quelques fois, le prix d’une bouteille d’Amstel 65 cl équivaut à celle d’une bouteille d’Amstel Royale, soit 2.500 Fbu la bouteille contre 1900 Fbu ou 2000 Fbu. l’Amstel 65 Cl et 2.200 Fbu pour l’Amstel Royale.

A titre d’exemple, selon toujours ces interlocuteurs, il y a des formes de commerce éhontées dans la zone de Kinindo, où des commerçants grossistes pratiquent également le commerce au détail à la fois dans des boutiques et dans des maisons à dépôts, tout en sélectionnant ceux qu’ils servent afin de créer une concurrence déloyale. La responsable de cette partie de Kinindo est restée injoignable jusqu’à présent. Ch.N.

Burundi – Environnement

Quand deux secteurs incompatibles se trouvent dans un même ministère !

Bujumbura, le 15 décembre 2021 (Net Press). Les spécialistes de l’environnement estiment qu’il y a deux secteurs incompatibles en matière de protection de l’environnement, à savoir l’agriculture et l’environnement. En effet, chaque fois que les cultivateurs veulent augmenter leur production, la réaction est d’étendre les superficies des champs de culture, ce que dénoncent les environnementalistes.

En effet, quand ces derniers évoquent l’environnement, ils entendent par-là les forêts, les eaux des lacs et le sous-sol qui sont des milieux vivants et qui protègent la vie des êtres humains. Or, quand les cultivateurs agrandissent leurs champs de culture, ils détruisent des forêts, des fois par des feux de brousse, si bien que mêmes des animaux qui y vivaient soient obligés de fuir le milieu.

Ils trouvent donc qu’un ministère, aussi organisé soit-il, ne peut pas regorger ces deux secteurs car l’un détruit l’autre. Ils déplorent d’ailleurs le fait qu’il n’y a plus actuellement de ministère qui se charge de la protection de l’eau, allusion faite à la pollution des eaux du lac Tanganyika par des populations riveraines, de la province de Bujumbura, à l’Ouest du pays, à celle de Makamba, au Sud.

L’on sait par exemple que le lac Tanganyika est riverain de 4 pays, à savoir le Burundi, la République démocratique du Congo, la Tanzanie et la Zambie. Outre qu’il y a pollution au Burundi, ces environnementalistes trouvent qu’il y a également pollution du même lac chez les voisins, d’où ils recommandent activement des solutions concertées entre ces pays pour la meilleure protection du lac Tanganyika. J.M.

Retour

VOS ENENEMENTS SOCIAUX

 

COMMUNIQUE DE DECES

19 avril 2022 |Monique SAHABO

COMMUNIQUE DE DECES

12 mars 2022 |Edmond TOYI

Communiqué de décès

27 février 2022 |André NYAMURANGWA

NECROLOGIE

10 février 2022 |COMMUNIQUE DE DECES

Nécrologie

15 janvier 2022 |New article No9727

COMMUNIQUE DE DECES

23 décembre 2021 |Ambassadeur NTAGABO Joseph

COMMUNIQUE DE DECES

22 décembre 2021 |Jean NZEYIMANA


 

Burundi – Médias3 mai 2022
|La Patronne de l’Afjo accorde une interview à Net Press à l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse

Burundi - Communication25 mars 2022
|Interview exclusive avec l’Honorable Fabien Banciryanino

Burundi - Communication18 mars 2022
|Marie Soleil Frère. Chercheur qualifié au Fonds...

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA