Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi – Sécurité16 mai 2022
|Deux cadavres découverts dans la commune urbaine de Ntahangwa

Burundi – Sécurité14 mai 2022
|Découverte d’une cache de matériels de la Regideso dans la zone de Buyenzi

Burundi - Sécurité13 mai 2022
|Quand la police disperse la foule qui écoute les prédicateurs de la rue

Burundi – Sécurité12 mai 2022
|La police burundaise montre des criminels récidivistes

Burundi - Sécurité 11 mai 2022
|Le président Ndayishimiye lève la voile sur les pratiques des Imbonerakure !

Burundi – Sécurité10 mai 2022
|Un cadavre découvert dans les eaux de la rivière Malagarazi

Burundi - Sécurité Routière9 mai 2022
|Trois personnes blessées lors d’un accident de roulage

Burundi - Sécurité 7 mai 2022
|Bubanza : Deux personnes tuées en commune de Rugazi

Burundi - Sécurité 6 mai 2022
|Une personne tuée par coup de hache en province de Ruyigi !

Burundi – Sécurité5 mai 2022
|Trois personnes détenues pour des raisons de meurtre

Burundi – Somalie – Sécurité4 mai 2022
|Une basée de l’Union africaine visée par des Shababs, des soldats burundais tués

Burundi – Sécurité - Justice3 mai 2022
|Elle réclame une enquête après la découverte d’un corps sans vie

Burundi - Sécurité 2 mai 2022
|Le magasin Ladak attaqué par un incendie

Burundi – Politique 30 avril 2022
|Sept opposants arrêtés en province de Ngozi

Burundi - Sécurité 29 avril 2022
|Quatre personnes tuées en province de Cibitoke

Burundi - Sécurité Routière28 avril 2022
|Muramvya : Un enfant tué et deux autres blessés lors d’un accident de roulage

Burundi - Sécurité 27 avril 2022
|Une bagatelle somme d’argent volée au boulevard Melchior Ndadaye

Burundi – Sécurité Routière26 avril 2022
|Bujumbura Mairie : Une personne tuée lors d’un accident de roulage

Burundi - Sécurité 25 avril 2022
|Un corps en décomposition découvert en province de Cibitoke

Burundi – Sécurité23 avril 2022
|Vers l’éradication de la conservation du carburant dans les ménages à Rumonge

Burundi – Sécurité22 avril 2022
|Un homme accusé de meurtre incarcéré dans le cachot de la police à Ngozi

Burundi – Sécurité21 avril 2022
|Trois personnes mortes lors de l’extraction des minerais à Mabayi

Burundi - Sécurité 20 avril 2022
|Une jeune fille retrouvée morte en province de Cibitoke

Burundi - Sécurité19 avril 2022
|Deux personnes sans vie retrouvées sur la colline Gatunguru

Burundi – Sécurité18 avril 2022
|Un policier tué lors d’une attaque à la grenade au centre-ville de Kirundo

 

 

 

 

 

 



Burundi – Sécurité

Plus de 20 kg de drogues saisis par la police à Kayanza

28 décembre 2021

Kayanza, le 28 décembre 2021 (Net Press) . Ce mardi 28 décembre 2021, sur la colline Muyange, de la province Kayanza, au Nord du pays, la police a saisi 22Kg de drogue de type cannabis appartenant à un homme âgé de 40 ans du nom de Protais Bimenyimana. Il les avait cachés dans 4 paniers de mangues en provenance de la province Cibitoke, Nord-ouest.

La police de Kayanza dit qu’elle a eu des informations en rapport avec ce drogue, d’où elle a organisé une fouille-perquisition sur tous les véhicules qui passent sur cette route, avant d’ajouter que cet homme est pour le moment dans les mains de la police judiciaire de Kayanza pour la poursuite des enquêtes. N.B.

Burundi – Sécurité

La sorcellerie à l’Ecofo Muyinga

Muyinga, le 28 décembre 2021 (Net Press) . Selon nos sources, deux jeunes filles de treize ans chacune, toutes de la quatrième année primaire, viennent de passer une semaine dans le cachot de la police à Muyinga centre, au Nord-est du pays. Elles sont accusées d’avoir donné du poison à leur camarade de classe, Patrice Mwungere, dans un jus et que ce dernier est décédé le 15 décembre 2021.

Les mêmes informations rapportent que le directeur de l’Ecofo Muyinga, Ally Ndayambaje, affirme que les deux jeunes filles ont confirmé qu’elles ont donné le poison à leur camarade, mais ajoute qu’aucune d’entre elles n’avoue avoir apporté ce poison.
Le directeur conclut que les enquêtes sont en cours au niveau de la police pour avoir des détails sur l’information. L’opinion déçue indique que c’est une triste information où un enfant de 13 ans assume la sorcellerie. N.B.

Burundi – Changement Climatique

Les pluies torrentielles mêlées du vent abattent la colline Mpumbu

Mwaro, le 28 décembre 2021 (Net Press). C’était hier vers 16h que de fortes pluies mélangées du vent ont emporté la toiture de deux salles de classe de la colline Mpumbu et les deux autres de la colline Bunyange dans la commune Rusaka, de la province Mwaro, au Centre du pays.

L’administrateur de la commune Rusaka, Carine Kaneza, a fait savoir que cette pluie a également détruit cinq maisons de la colline Mpumbu et a dévasté les champs de culture et que la population de ces localités est dans la désolation totale. Elle ajoute que dans l’immédiat, l’administration est en train de rassembler les tôles qui se sont envolées pour reconstruire ces salles de classes d’autant plus que la rentrée scolaire est fixée à lundi prochain.

Elle fait appel à toute âme charitable de secourir les populations de cette localité qui ne savent pas à quel saint se vouer. N.B.

Burundi - Santé

Les affiliés de la MFP en zone Kanyosha saluent la nouvelle mesure d’octroi des cartes de la mutuelle en mairie de Bujumbura

Bujumbura, le 28 décembre 2021 (Net Press) . La nouvelle mesure de la mutuelle de la fonction publique prévoit de débuter ce lundi 27 décembre 2021 dans toutes les zones de la mairie de Bujumbura. Notre rédaction a passé à l’école fondamentale de Kanyosha où cette activité est en train de se dérouler. Les affiliés sont nombreux sur la file d’attente avec des enfants.

Ils disent que cette mesure est bonne mais que le délai est relativement court au moment où il reste seulement quatre jours pour que les vacances prennent fin. Ils demandent que la direction de la mutuelle puisse voir comment prolonger d’une ou de deux semaines cette période pour que ceux qui sont malades ou qui ont eu un autre empêchement puissent bénéficier de cette carte. N.B.

Revue annuelle de la presse

Mois de janvier 2020 (suite)

11 janvier 2020

Départ pour l’Eternité d’un juste

Bujumbura, le 11 janvier 2021 (Net Press) . Depuis le 9 janvier dernier, le monde des médias pleure un journaliste de talent, un homme intelligent et intègre, un homme ni vieux ni jeune, un travailleur assidu, du nom de Jean Marie Ndaribaze, jusqu’à présent journaliste à la radio et télévision nationales, Rtnb.

Décédé à l’âge de 50 ans, Jean Marie Ndaribaze a vu le jour en 1970 en commune de Mugongo Manga, dans la province de Bujumbura, à l’Ouest du pays. Il a fait ses études primaires et secondaires à Ijenda. Il montra des facilités étonnantes à l’école si bien qu’à l’âge de 21 ans, en 1991, il venait d’entrer à l’université, un exploit de peu de gens de sa génération.

Jean Marie Ndaribaze s’orienta dans la faculté de Géographie qu’il a terminée 4 ans plus tard avec une licence en Géographie. Au terme de ses études universitaires, il s’occupa d’abord de la jeune génération comme professeur des écoles secondaires, d’abord au collège communal de Mugongo Manga, puis au collège municipal de Buyenzi, à Bujumbura.

Infatigable, il a poursuivi des études en comptabilité et en économie à l’institut supérieur de gestion des entreprises, Isge, en 1999. L’année suivante, il intégra la Rtnb comme journaliste pigiste dans un premier temps, puis comme journaliste attitré. En 2008, la Maison de la Presse du Burundi, qui ne doutait pas de ses compétences, l’a envoyé en Ouganda, à l’université de Makerere.

Cette formation de 10 mois sera sanctionnée par un diplôme de master en journalisme environnemental et en communication en anglais. Jean Marie Ndaribaze a travaillé comme journaliste dans le service des nouvelles radio et celui des nouvelles sur le Net jusqu’à son décès.

Jean Marie Ndaribaze était un homme très agréable qui mettait à l’aise tous ceux qui lui tenaient compagnie. Il vient de quitter cette terre pour regagner la demeure du Père Tout Puissant où il est désormais notre ambassadeur. Il laisse derrière lui une charmante épouse et 4 enfants qui vont le joindre au ciel dans un temps que l’on voudrait qu’il soit le plus lointain possible. Que la terre des ses ancêtres lui soit légère. N.R.

Le ciel se fâche dans la commune de Rumonge

Rumonge, le 12 janvier 2021 (Net Press) . Selon la direction provinciale de l’enseignement à Rumonge, au moins 18 classes ont été abîmées par des pluies torrentielles mêlées de vents violents dans cette entité provinciale du Sud-ouest du pays. Dans la seule localité de l’école de Buruhukiro I, des toits de 3 classes se sont envolés dès le mois de septembre dernier.

Suite à ces difficultés, les parents des élèves qui fréquentent cette école ont été mis à contribution, en l’occurrence 2.000 Fbu par parent. De son côté, la direction provinciale de l’enseignement demande à toute âme charitable de venir en aide cette province. Elle demande également au gouvernement de faire suite à son rapport établi à cet effet. D.N.

Deux morts et sept blessés graves dans un accident de roulage en province de Rutana

Rutana, le 13 janvier 2021 (Net Press). Un véhicule de marque Toyota Hillux appartenant au secrétaire provincial du parti Cndd-Fdd à Rutana, a cogné un autre véhicule Toyota dans l’après-midi de ce mardi 12 janvier, sur la route numéro VIII, sur la colline de Maramya, dans la commune et province de Rutana (Sud-est du Burundi). Deux personnes sont mortes sur le champ tandis que 7 autres ont été grièvement blessées. L’excès de vitesse serait à l’origine de l’accident.

Selon une source policière, deux femmes parmi les passagers ont trouvé la mort sur le champ tandis que sept autres ont été blessés et ce véhicule du numéro 1 du parti aux affaires Cndd-Fdd en province de Rutana roulait à tombeau ouvert. Les blessés ont été évacués en urgence à l’hôpital de Rutana.

Un réfugié burundais tué par des inconnus sur le sol tanzanien

Nduta, le 14 janvier 2021 (Net Press) . La nuit de mardi à mercredi 13 janvier n’a pas été tendre au camp de réfugiés burundais de Nduta en Tanzanie. Et pour cause, un refugié burundais qui se prénomme Issa, un commerçant qui habitait le village XI de la zone VII, a été tué à son domicile.

Selon des informations concordantes en provenance de ce camp, ses assassins ont défoncé la porte de son domicile. Cela n’a pas du tout surpris ses voisins quand bien même la réalité est atroce car il avait déjà été agressé à maintes reprises, en plus de deux cambriolages qu’il a subis.

Vers des sanctions lourdes contre deux Imbonerakure de Nyabihanga

Mwaro, le 15 janvier 2021 (Net Press) . Deux jeunes du parti de l’Aigle, Dieudonné Nsengiyumva, ancien responsable de cette formation politique en province de Mwaro, au Centre du pays, ainsi que Boris Bukeyeneza, membre de la même ligue des Imbonerakure, encourent une sanction allant jusqu’à une peine à perpétuité.

En effet, ces deux jeunes ont été reconnus coupables d’un meurtre d’un militant du parti Cnl, qui était son représentant dans la colline de Mbogora, de la commune de Nyabihanga. Il avait été retrouvé sans vie au mois de mai de l’année écoulée, dans la rivière de Ruvyironza, après une disparition qui a duré quelques jours.

Le tribunal de grande instance de Mwaro avait condamné, en date du 14 août 2020, les deux jeunes à 15 ans de prison et à une amende collégiale de 10 millions à verser à la famille de la victime. En appel à Muha, le juge a gardé la même accusation, poussant le parquet à requérir une prison à vie pour les deux jeunes et un dédommagement de 500 millions de nos francs.

Un soldat burundais mort en Centrafrique

Bangui, le 16 janvier 2021 (Net Press) . Un soldat burundais qui était en mission de maintien de la paix en Centrafrique dans le cadre de la Minusca a été tué ce vendredi 15 janvier 2021 à 500 km du centre de Bangui. Deux soldats bangladais ont été légèrement blessés, selon des informations de l’Onu.

Le président de la République du Burundi, Evariste Ndayishimiye, sur son compte Twitter, dit qu’il est choqué par la mort du soldat burundais et adresse un mot de condoléances à la famille biologique du défunt en premier lieu, des soldats qui sont en Centrafrique dans la mission similaire et des Burundais en général.

De son côté, le conseil de sécurité de l’Onu, dans un communiqué signé à l’unanimité par les 15 pays membres, a vivement condamné un acte ignoble de vouloir tuer les soldats qui sont dans un travail de maintien de la paix.

Accusé de coordonner les groupes armés, il est tué par des forces défense et de sécurité

Rumonge, le 18 janvier 2021 (Net Press). Il s’appelait Côme Niyongabo, un retraité de l’armée nationale non encore intégrée et appelée à l’époque Fab ou forces armées burundaises. Selon des informations concordantes, il a été tué dans l’après-midi de ce 16 janvier par des policiers appuyés par des militaires sur la colline Gishiha, zone de Maramvya, dans la commune de Burambi, province de Bururi, au Sud-ouest du pays.

Selon les mêmes informations, il était recherché depuis plusieurs jours sans succès et sa tête aurait été mise à prix, à concurrence de 3,5 millions de francs burundais pour celui qui dévoilerait sa cachette. Ayant trouvé le lieu où il était situé, les deux forces de défense et de sécurité ont mené une opération qui ne lui a laissé aucune chance de survie. Deux autres hommes qui étaient avec lui ont été arrêtés.

Cependant, les voisins ne donnent pas de crédibilité à cette version car il est présenté comme un homme intègre. Même ses anciens compagnons d’armes le confirment et estiment qu’il aurait été tué pour des motifs autres que celui présenté, à savoir la coordination des groupes armés à Burambi.

Mise en terre de Mgr. Jean Louis Nahimana

Bujumbura, le 19 janvier 2021 (Net Press). C’est en date du 8 janvier au petit matin que les premières informations relatives au décès de Mgr. Jean Louis Nahimana ont filtré. Il a trouvé la mort dans la nuit du 7 au 8 janvier alors qu’il était admis à l’hôpital Bumerec situé à Kinindo ouest, en mairie de Bujumbura, suite à une maladie.

La triste nouvelle avait fait le tour du monde en quelques secondes via les réseaux sociaux car cet homme de Dieu était un ami de tout le monde. Quelques jours plus tard, l’archevêché de Bujumbura a lancé un communiqué de décès annonçant la date d’enterrement de son ancien serviteur, ce qui s’est fait aujourd’hui.

Les cérémonies d’enterrement ont débuté par un dernier hommage à l’illustre disparu à la cathédrale Regina Mundi de 9h30 à 11 heures. Il faut mentionner ici que la place de la cathédrale Regina Mundi était noire de monde venu dire adieu à cet homme sans méchanceté ni hypocrisie.

L’on compte aussi de hautes personnalités, à l’instar du vice-président de la République, Prospère Bazombanza, dont l’épouse fait partie de la chorale de cette paroisse. Le cercueil où se trouvait son corps était placé à un endroit qui a abrité la messe quand on réfectionnait encore l’église de la paroisse cathédrale Regina Mundi.

Alors que le corps du défunt était allongé dans ce cercueil d’une qualité exceptionnelle digne d’un grand homme comme lui, il donnait l’impression qu’il était en profond sommeil avec tout le calme olympien qu’on lui reconnaissait de son vivant. Mais alors la file indienne était au rendez-vous pour s’incliner devant l’homme d’église.

"Impliquée dans l’assassinat de son mari", dixit la police

Bujumbura, le 20 janvier 2021 (Net Press) . Il s’agit d’une dame du nom de Christa Kaneza, veuve de Thierry Kubwimana, assassiné à son domicile à Gasekebuye, zone Musaga, commune de Muha, dans la nuit du 24 au 25 novembre de l’année dernière. Selon le porte-parole du ministère de l’intérieur, de la sécurité publique et du développement communautaire, 3 personnes ont été arrêtées pour implication dans ce meurtre.

Il s’agit de Jean Paul Ndibanje, d’Emmanuel Niyongabo qui ont reconnu les faits même avec des déclarations différentes. Pierre Nkurikiye a dit que le meurtre a eu lieu à 1h00 du matin à son domicile et que le défunt de mari était dans son lit avec sa femme au moment du crime. La police rapporte qu’elle a beaucoup de preuves que l’acte a été prémédité et bien préparé par la femme.

Au moment du crime, Jean Paul Ndibanje a oublié son téléphone sur le lieu du forfait, ce qui a dévoilé beaucoup de secrets. Par ailleurs, le cadavre de la victime présentait des blessures qui montrent qu’il s’est défendu avant d’être anéanti. De son côté, la femme a surveillé le mouvement des co-habitants pour s’assurer que l’opération réussisse.

Par ailleurs, les criminels ne sont pas entrés dans la maison par effraction, ce qui prouve que la porte leur a été ouverte. Pierre Nkurikiye lance un appel à tous les hommes ou toutes les femmes qui s’adonnent à des pratiques ignobles d’abandonner de tels actes et que ceux qui ne sont pas encore appréhendés le seront un jour. N.B.

La Direction et le personnel de l’Agence de presse en ligne Net Press souhaitent à leur aimable clientèle une joyeuse fête de Noël et une heureuse année 2022. Que la nouvelle année soit une source de bonheur, de prospérité et de succès pour tous et chacun dans leur vie tant privée que professionnelle.

Retour

VOS ENENEMENTS SOCIAUX

 

COMMUNIQUE DE DECES

19 avril 2022 |Monique SAHABO

COMMUNIQUE DE DECES

12 mars 2022 |Edmond TOYI

Communiqué de décès

27 février 2022 |André NYAMURANGWA

NECROLOGIE

10 février 2022 |COMMUNIQUE DE DECES

Nécrologie

15 janvier 2022 |New article No9727

COMMUNIQUE DE DECES

23 décembre 2021 |Ambassadeur NTAGABO Joseph

COMMUNIQUE DE DECES

22 décembre 2021 |Jean NZEYIMANA


 

Burundi – Médias3 mai 2022
|La Patronne de l’Afjo accorde une interview à Net Press à l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse

Burundi - Communication25 mars 2022
|Interview exclusive avec l’Honorable Fabien Banciryanino

Burundi - Communication18 mars 2022
|Marie Soleil Frère. Chercheur qualifié au Fonds...

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA