Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi – Sécurité16 mai 2022
|Deux cadavres découverts dans la commune urbaine de Ntahangwa

Burundi – Sécurité14 mai 2022
|Découverte d’une cache de matériels de la Regideso dans la zone de Buyenzi

Burundi - Sécurité13 mai 2022
|Quand la police disperse la foule qui écoute les prédicateurs de la rue

Burundi – Sécurité12 mai 2022
|La police burundaise montre des criminels récidivistes

Burundi - Sécurité 11 mai 2022
|Le président Ndayishimiye lève la voile sur les pratiques des Imbonerakure !

Burundi – Sécurité10 mai 2022
|Un cadavre découvert dans les eaux de la rivière Malagarazi

Burundi - Sécurité Routière9 mai 2022
|Trois personnes blessées lors d’un accident de roulage

Burundi - Sécurité 7 mai 2022
|Bubanza : Deux personnes tuées en commune de Rugazi

Burundi - Sécurité 6 mai 2022
|Une personne tuée par coup de hache en province de Ruyigi !

Burundi – Sécurité5 mai 2022
|Trois personnes détenues pour des raisons de meurtre

Burundi – Somalie – Sécurité4 mai 2022
|Une basée de l’Union africaine visée par des Shababs, des soldats burundais tués

Burundi – Sécurité - Justice3 mai 2022
|Elle réclame une enquête après la découverte d’un corps sans vie

Burundi - Sécurité 2 mai 2022
|Le magasin Ladak attaqué par un incendie

Burundi – Politique 30 avril 2022
|Sept opposants arrêtés en province de Ngozi

Burundi - Sécurité 29 avril 2022
|Quatre personnes tuées en province de Cibitoke

Burundi - Sécurité Routière28 avril 2022
|Muramvya : Un enfant tué et deux autres blessés lors d’un accident de roulage

Burundi - Sécurité 27 avril 2022
|Une bagatelle somme d’argent volée au boulevard Melchior Ndadaye

Burundi – Sécurité Routière26 avril 2022
|Bujumbura Mairie : Une personne tuée lors d’un accident de roulage

Burundi - Sécurité 25 avril 2022
|Un corps en décomposition découvert en province de Cibitoke

Burundi – Sécurité23 avril 2022
|Vers l’éradication de la conservation du carburant dans les ménages à Rumonge

Burundi – Sécurité22 avril 2022
|Un homme accusé de meurtre incarcéré dans le cachot de la police à Ngozi

Burundi – Sécurité21 avril 2022
|Trois personnes mortes lors de l’extraction des minerais à Mabayi

Burundi - Sécurité 20 avril 2022
|Une jeune fille retrouvée morte en province de Cibitoke

Burundi - Sécurité19 avril 2022
|Deux personnes sans vie retrouvées sur la colline Gatunguru

Burundi – Sécurité18 avril 2022
|Un policier tué lors d’une attaque à la grenade au centre-ville de Kirundo

 

 

 

 

 

 



Burundi - Sécurité

Ruyigi : Un sexagénaire mort poignardé

6 janvier 2022

Ruyigi, le 6 janvier 2022 (Net Press). Gabriel Nyawenda a été assassiné dans la nuit de dimanche 2 janvier sur la colline Caga, dans la zone Kayongozi, en commune de Bweru, de la province de Ruyigi, à l’Est du pays. Des conflits fonciers seraient parmi les causes de cet assassinat.

Selon nos informations, un élément non encore connu s’est introduit vers 2hoo du matin dans sa chambre lorsqu’il était en plein sommeil et l’a poignardé et il est mort sur le champ. Cet assassinat serait lié à des conflits fonciers. Un suspect est entre les mains de la police pour une enquête.

Dans la même rubrique sécuritaire, Pascal Icoyitungiye, cet habitant du quartier Kinyami, au centre-ville de la province de Ngozi, au Nord du pays, a été enlevé à son domicile depuis le 1er janvier 2022 et reste introuvable dans tous les cachots de Ngozi, comme l’indique sa famille.

Pascal Icoyitungiye était parti à Kigali, la capitale rwandaise, à la recherche du lendemain meilleur. En date du 31 décembre 2021, il était de retour au bercail où il a été accueilli chaleureusement par sa famille ainsi que ses amis. Ils ont partagé un verre de fraternisation jusqu’à l’aube. Pascal Icoyitungiye a été enlevé en date du 1er janvier 2022 à son domicile sis au Quartier Kinyami, et depuis il est introuvable.

Pour rappel, le centre-ville de Ngozi reste le théâtre d’enlèvements et de disparitions pour les citoyens burundais qui rentrent de la ville de Kigali, la capitale rwandaise. L’on se rappellera que Thaddée Nduwimana, ce jeune homme originaire de la colline Kimenyi, zone Mubuga, commune et province de Ngozi, a été enlevé en avril 2018 au centre-ville de Ngozi. Il est jusqu’à présent introuvable. N.R.

Burundi - Sécurité

Deux prélats de l’église pentecôte entre les mains de la police de Makamba

Makamba, le 6 janvier 2022 (Net Press) . Deux prélats de l’église pentecôte ont été interpellés dans la matinée de ce mercredi 5 janvier au quartier Nyaburunga, au centre-ville de Makamba, au Sud du pays. Ils sont tous accusés de mauvaises pratiques lors des cultes de délivrance dans la chambre accréditée à cet effet au sein de l’église.

Tout a commencé, il y a trois mois, une femme pentecôtiste malade est venue se confier à l’un des pasteurs. Cette dame a été admise dans l’une des chambres pour bénéficier des prières pour sa délivrance. Dans la matinée de ce mercredi 5 janvier, un homme non encore identifié s’est introduit dans cette chambre, lui a fait une opération de césarienne et elle a accouché d’un enfant.

A la grande surprise de son garde malade et d’autres fidèles de l’église pentecôtiste de Makamba, à l’entourage de la dame qui venait de mettre au monde, il y avait des objets faisant croire à des pratiques de sorcellerie.

Interrogé sur cet effet, l’un des pasteurs de l’église pentecôte de Makamba a indiqué que c’est une réussite pour son église car cet enfant né grâce à la césarienne est comme Jésus qui est né sans l’intervention de la main de l’homme. N.R.

Burundi - Justice

Relaxation d’une vingtaine de jeunes gens de la commune Vyanda

Rumonge, le 6 janvier 2022 (Net Press) . La police et les autorités administratives en commune de Rumonge, au Sud-ouest du pays, ont libéré ce mardi 4 janvier une vingtaine de jeunes gens qui avaient été arrêtés sur la colline de Busebwa, alors qu’ils étaient en déplacement vers la commune de Mabanda, de la province de Makamba, au Sud.

Les sources policières en commune de Rumonge indiquent qu’une vingtaine de jeunes gens avaient été arrêtés lundi le 3 janvier sur la colline de Busebwa, de la zone Gatete, en commune de Rumonge. Ils ont été suspectés comme un groupe de malfaiteurs qui allait rejoindre les autres malfaiteurs et ont été arrêtés et conduits au cachot de la police afin de mieux les identifier.

Après échanges d’informations avec les autorités administratives de la commune Vyanda, il s’est avéré que ces jeunes gens étaient originaires de la zone Gitsiro, en commune de Vyanda et partaient vers la commune de Mabanda en province de Makamba où ils seront embauchés comme ouvriers dans des chantiers de plantation d’arbres, selon la même source.

Les familles de ces jeunes gens demandent que le droit à la libre circulation des personnes soit garanti pour tout citoyen. F .N.

Burundi - Administration

M. Chantal Vs H-Sarp : ce dernier est mis KO

Bujumbura, le 6 janvier 2022 (Net Press). La récréation a pris fin ce matin à la société Buceco. En effet, le patron de la société a écrit à tous les agents commerciaux agréés par la Buceco qu’il suspend la décision de revoir à la hausse les prix du ciment jusqu’à nouvel ordre, conformément à la lettre du ministère ayant le commerce dans ses attributions du 4 janvier 2022.

Cette dernière rappelait que la société dont il est question a bénéficié de plusieurs avantages fiscaux et que le ciment est un produit stratégique dont la hausse des prix compliquerait la vie des habitants qui en ont besoin pour la construction de leurs maisons.

Les commerçants du ciment que notre rédaction à contactés disent que la mesure est une chose mais que sa mise en application est une autre dans la mesure où même après la hausse de prix ce produit, il reste rare.

Les autres disent que la nouvelle ministre vient de montrer qu’elle est préoccupée par les questions qui hantent la population et demandent de le faire pour les autres produits, comme ceux de la Brarudi, le carburant, mais également le sucre.

Une autre opinion admirative de la ministre Marie Chantal Nijimbere estime qu’on ne peut pas s’attaquer impunément à cette femme. La preuve est qu’elle vient de gagner un duel dans un secteur où il y a du désordre, celui de la vente du ciment Buceco. N.B.

Burundi – Administration

« Parmi les grandes réalisations dans le secteur de l’énergie figure l’électrification de 36 centres dans la localité nos encore électrifiés », dixit Abraham Uwizeye

Bujumbura, le 6 janvier 2022 (Net Press) . Le ministre de l’hydraulique, de l’énergie et des mines, Abraham Uwizeye, dans une conférence de presse qu’il a animée sur les grandes réalisations semestrielles pour l’année 2021-2022 de ce ministère, a fait savoir que les objectifs principaux sont regroupés en secteurs qui composent ce ministère dont l’hydraulique, l’énergie et les mines.

Concernant le secteur de l’énergie, l’objectif principal est l’amélioration de l’accès à l’électricité et cela a beaucoup de projets comme la modernisation des réseaux électriques de Bujumbura. Selon ses propos, une étude de faisabilité est disponible et les termes de référence d’un consultant pour l’étude d’impact environnemental a été envoyé à la banque mondiale pour question de non-objection.

Le ministre Uwizeye a indiqué qu’un autre projet concerne l’électrification de 36 centres non encore électrifiés et a mentionné qu’à propos de leurs réalisations, il y a un accord de financement qui est signé entre le Burundi et la banque africaine de développement, Bad et a ajouté que les procédures administratifs de faire les premiers décaissements sont en cours.

Le ministre Uwizeye a parlé également du secteur de l’hydrocarbure, un projet qui concerne le suivi de l’approvisionnement en carburant. Il a mentionné que concernant le suivi quotidien du circuit des approvisionnements et de mise en consommation des produits pétroliers, 80 permis d’exploitations des stations-services ont été renouvelés et 17 nouvelles stations-services ont été signées et autorisées. N.B.

Burundi – Santé – Trafic

La frontière de Rumonge sera ouverte au début de la semaine prochaine

Rumonge, le 6 janvier 2022 (Net Press) . Le ministre de la santé publique et de la lutte contre le sida, Dr. Sylvie Nzeyimana, annonce l’ouverture de la frontière de Rumonge pour ce 10 janvier à cause de la diminution des personnes testées positives au Covid-19.

Dr. Sylvie Nzeyimana, la ministre de la santé publique et de lutte contre le sida a annoncé cela après une réunion d’évaluation du comité national de lutte contre le Covid-19 où elle a annoncé que depuis le début de cette année, le nombre de personnes testées positives au Covid-19 a sensiblement diminué.

Pour ce, elle a annoncé que la frontière sur le lac Tanganyika sera ouverte ce lundi 10 janvier pour permettre aux Congolais et aux Tanzaniens de venir au Burundi et aux Burundais de voyager vers ces pays voisins.

Elle a précisé que son ministère et les autorités administratives sont en train de voir ensemble où sera installé le lieu d’isolement pour ceux qui vont passer sur cette frontière et qui seront testés positifs.

C’est par un ouf de soulagement que les Burundais et étrangers installés à Rumonge ont accueilli cette nouvelle car pour beaucoup de gens, le commence transfrontalier va reprendre. Pour d’autres, surtout les Burundais, ils pourront se rendre en République démocratique du Congo pour chercher du travail ou faire d’autres business.

Cette nouvelle tombe bien selon une grande opinion à Rumonge car elle coïncide avec l’entrée de la République démocratique du Congo dans la communauté de l’Afrique de l’Est. Une commerçante contactée par la rédaction a indiqué que le prix de certaines denrées alimentaires va diminuer. C’est notamment le riz, le haricot, le poisson car ces produits vont entrer au Burundi à partir de la Tanzanie. L’on saura que cette frontière venait de passer plus de deux ans étant fermée. F.N.

Burundi – Rwanda - Santé

Les habitants de la commune Bugabira priés de ne pas héberger les Rwandais qui fuient le vaccin du covid-19

Kirundo, le 6 janvier 2022 (Net Press) . C’était dans une réunion de sécurité ténue par Albert Hatungimana, gouverneur de la province Kirundo, au Nord du pays du 4 janvier 2022. Il a fait savoir qu’il s’observe ces derniers jours des Rwandais qui fuient leur pays suite à leurs croyances qui sont contre le vaccin du covid-19.

Le gouverneur Hatungimana dit cela au moment où 12 Rwandais, dont 6 hommes, 5 femmes et un bébé étaient sur la colline Nyakarama, de la zone Kiyanza, en commune Bugabira, dans la province de Kirundo, depuis cinq jours. Pour le gouverneur, ils sont obligés de les renvoyer suite à leur refus de se faire dépister ou d’observer les mesures barrières du covid-19 car, a-t-il dit, cela est contre la politique du gouvernement.

Albert Hatungimana a mis en garde la population de Bugabira qui prendra le risque d’héberger les personnes rwandaises qui fuient ces vaccins. Il leur réservera une sanction exemplaire.

Signalons qu’appart les 12 Rwandais qui attendent le retour ce mercredi passé, 9 autres ont été remis au gouvernement rwandais la semaine passée. Selon le gouverneur, ces derniers avaient la particularité par rapport à ces 12 d’accepter le dépistage et les mesures barrières. N.B.

Burundi – Usa – Politique

Donald Trump ou la bête noire de la politique américaine

Washington, le 6 janvier 2022 (Net Press) . La première puissance mondiale célèbre aujourd’hui une année jour pour jour après l’attaque du Capitole à Washington D.C. Les proches de l’ancien président Donald Trump disent qu’ils sont convaincus que l’élection de 2020 a été volée en défaveur de l’ancien numéro un américain.

Les observateurs de la vie politique dans ce pays indiquent qu’il est toujours sous le choc, surtout pour ceux qui étaient sur place lors des manifestations. Ils sont étonnés du fait qu’un an après, Donald Trump n’a pas encore changé de discours. Il refuse toujours de reconnaître sa défaite face au démocrate Joe Biden.

Plus grave, selon les mêmes analystes, l’un de ses enfants, Eric, dans une église de Dallas, s’adresse à 3.500 partisans de Trump réunis sans masques. Il rappelle qu’en 2016, Donald Trump a gagné, en 2020 aussi. Une commerçante du Missouri, avec un T-shirt sur lequel on peut lire « Jésus est mon sauveur, Trump est mon président », refuse toujours de reconnaître la victoire de Joe Biden.

Malgré cela, aucune preuve de fraude n’a été confirmée lors de cette bataille électorale et une soixantaine de procès intentés par les avocats de Donald Trump ont été rejetés. Même l’une de ses filles, Ivanka Trump, aurait demandé à son père de calmer la foule. La plupart des républicains – 3 sur 4 sont convaincus que Joe Biden n’a pas gagné l’élection de 2020 – espèrent voter en 2024 pour Donald Trump qui reste le candidat idéal de la majorité des membres de ce parti républicain. J.M.

Revue annuelle de la presse

Mois d’Avril 2021

Quand la commission indépendante des droits l’homme s’en lave les mains !

Bujumbura, le 1er avril 2021 (Net Press) . L’ancien député Fabien Banciryanino, aujourd’hui locataire de la prison centrale de Mpimba, à Bujumbura depuis le 2 octobre 2020 et accusé de rébellion à une autorité publique, d’atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat et de tentative d’organiser une conférence de presse sans l’aval de l’administration, est aujourd’hui soumis dans une cellule d’isolement pour avoir épinglé les autorités pénitentiaires de Mpimba de travailler de mèches avec les capitas pour infliger de mauvais traitements des prisonniers.

Sixte Vigny Nimuraba, président de la commission nationale indépendante des droits de l’homme, Cnidh, au cours de sa visite de ce mardi à la prison centrale de Mpimba, s’en est lavée les mains sur cette affaire. Il a déclaré qu’il est normal qu’un prisonnier qui se comporte mal soit soumis dans une cellule d’isolement correctionnel. Ce défenseur des droits de l’homme ne dresse pas l’état de santé de cet ancien député qui souffre des maladies chroniques, ni de sa condition carcérale dans cette cellule d’isolement.

Cette situation est venue comme une goutte d’eau qui fait déborder le vase dans les milieux des défenseurs des droits de la personne humaine qui s’inscrivent en faux contre une intervention qui n’arrange en rien la famille biologique, la victime et les locataires de la prison centrale de Mpimba souvent victimes de mauvaises traitements inhumains et dégradants dénoncé dans une lettre ouverte au directeur de la prison centrale de Mpimba, au président de la commission nationale indépendante des droits de l’homme et au ministère de la justice, un acte qui a tourné vers le calvaire pour l’ancien député Fabien Banciryanino.

Nos interlocuteurs trouvent que l’ancien député Fabien Banciryanino devrait être remercié pour avoir épinglé les mauvais traitements inhumains et dégradants dont sont victimes les prisonniers pour améliorer leur situation carcérale. N.R.

Un homme aux troubles mentaux détenu entendu par le tribunal de Gitega

Gitega, le 2 avril 2021 (Net Press). Il s’appelle Emmanuel Ntakiyiruta, ingénieur de formation âgé de 58 ans et détenu depuis le début du mois de mars dernier à la prison centrale de Gitega, la capitale politique du pays. Il est poursuivi pour outrage aux institutions de la République et aux cadres du Cndd-Fdd, le parti au pouvoir, pour avoir crié devant la prison centrale de Gitega que les putschistes devraient être libérés.

Il a été entendu hier dans l’après-midi au niveau de la chambre de conseil du tribunal de grande instance. D’ores et déjà, son avocat a indiqué que son client a des troubles mentaux et que ses propos ne devraient pas être pris en compte, avant de rappeler qu’il doit se faire des injections mensuelles dans un centre de soins mentaux. L’avocat espère que le tribunal prendra une décision sage pour permettre à l’homme de poursuivre son traitement. D.N.

Le temps de la quarantaine diminue dans notre pays

Bujumbura, le 3 avril 2021 (Net Press) . Le ministre de la santé publique et de lutte contre le sida, Dr. Thaddée Ndikumana, a fait savoir que désormais, la quarantaine pour les voyageurs qui entrent au pays passera de 7 à 4 jours, une proposition soumise par l’équipe chargée du suivi du covid-19 au président de la République et acceptée.

Selon toujours le ministre Ndikumana, il y a quelques semaines que le Burundi n’enregistre aucun malade de ce virus à l’intérieur du pays. Ceux qui sont testés positifs se trouvent pour la plupart dans la capitale économique Bujumbura. Il a donné les effectifs de ceux qui ont été testés positifs, ceux qui sont guéris, ceux qui sont encore sous traitement et les décès. J.M.

Le ministère de l’intérieur lève les sanctions contre une Ong locale

Bujumbura, le 5 avril 2021 (Net Press). Au cours d’une conférence de presse tenue ce matin, le directeur exécutif de l’Ong locale "parole et action pour le réveil de conscience et de mentalité" (Parcem), Faustin Ndikumana, a salué la mesure de la levée des sanctions contre son organisation interdite depuis 2019 par le ministère de l’intérieur.

Content de cette décision, Faustin Ndikumana se montre très déterminé à lutter contre la corruption et demande aux autorités habilitées de prendre d’autres mesures positives à l’endroit des associations encore sous sanctions. Il estime que Parcem va contribuer au développement du pays, dans le domaine de lutte contre la corruption et de ses infractions connexes.

Malgré l’interdiction de Parcem, Faustin Ndikumana était resté dans le pays, contrairement à plusieurs représentants d’autres associations de la société civile fermées. Il s’était transformé en expert des questions économiques dans le pays, une activité qui ne l’a pas empêché d’être critique à l’endroit de la politique économique de ce pays comme au temps où son Ong fonctionnait encore. N.R.

Burundi - Changement Climatique

La province de Bubanza de plus en plus menacée par des pluies torrentielles

Bubanza, le 6 avril 2021 (Net Press) . Nous apprenons que de fortes pluies se sont abattues hier après-midi dans la commune de Musigati, de la province de Bubanza, à l’Ouest du pays. L’on évoque un pont qui a été cassé, des maisons, des écoles dont les classes ont été détruites ainsi que des champs de cultures qui ont été abîmés.

Des populations sur place indiquent que si rien n’est fait dans l’immédiat, les élèves et écoliers, qui sont pour le moment en vacances, n’auront pas la possibilité de se rendre dans les différentes écoles de cette commune car inutilisables pour le moment. L’on signalera que dans l’après-midi de ce 2 avril, des pluies diluviennes avaient frappé sérieusement la localité de Gifurwe, de la commune de Mpanda, dans la même province.

Là, plus de 7 ha de riz avaient été abîmés par ces pluies, ce qui avait plongé les ressortissants de cette contrée dans le désarroi total d’autant plus que la région vit essentiellement de la culture de riz. Ils avaient souhaité avoir une assistance de la part des âmes charitables car tout espoir de récolte était perdu. J.M.

Les pluies torrentielles mélangées du vent ont détruit deux écoles à Mutambu

Bujumbura, le 7 avril 2021 (Net Press) . Les pluies torrentielles mélangées du vent de ce mardi 6avril 2021 ont frappé violemment la commune de Mutambu, de la province de Bujumbura dit rural, à l’Ouest du pays. Elles ont détruit une salle de classe de l’Ecofo Ndobo et deux salles de classes de l’Ecofo Rubanda qui sont pour le moment dépourvues de toitures.

Cette information a été confirmée Emmanuel Bigirindavyi, l’administrateur de la commune Nyabiraba dans la province de Bujumbura où il dit que provisoirement, les classes vont faire recours aux locaux qui restent dans le système de double vacation pour l’Ecofo Rubanda. Quant à l’Ecofo Ndobo, l’école a emprunté la salle de l’Eglise méthodiste voisine pour continuer à travailler en attendant que l’administration, les bienfaiteurs ainsi que le ministère de tutelle leur viennent en aide. N.B.

La police canadienne interpelle un Burundais accusé d’un meurtre par attaque armée

Toronto, le 8 avril 2021 (Net Press) . Il s’appelle Lee-Davis Rurimirije, âgé de 20 ans, fils de Feli-Ildefonse Rurimirije, qui a été appréhendé ce mercredi 7 avril par la police de Toronto, au Canada, accusé de participer aux fusillades ayant occasionné un mort et une dame de 27 ans blessée.

Selon le porte-parole de la police à Toronto, ce crime a été commis en date du 29 janvier 2021 dans un endroit appelé communément Mathersfield, dans la ville de Toronto, à l’Est du Canada, sur la rive Ouest du lac Ontario. Un certain SiracTesfay, âgé de 23 ans, a trouvé la mort sur place et une jeune femme de 27 ans a été grièvement blessée.

Et dans la même foulée, Henok Mesgena, âgé de 20 ans, un résident de la ville de Toronto accusé d’être impliqué dans cette fusillade, a été arrêté le même jour du crime. Le Burundais Lee-Davis Rurimirije était longtemps recherché par la police de Toronto et il a été arrêté en date du 6 avril 2021.

Un message du service de communication de la police de Toronto annonce au public de cette ville que toute personne qui aurait une information en rapport de cette fusillade d’informer la police de cette ville de Toronto. N.R.

Cinq ans pour construire le nouveau marché central de Bujumbura

Bujumbura, le 9 avril 2021 (Net Press) . Tel est le délai que le conseil des ministres a accordé aux associés pour construire la place qui abritait l’ancien marché central de Bujumbura et les travaux devraient prendre fin en avril 2026, année de son inauguration. Ceci figure dans un procès-verbal du conseil des ministres de ce mercredi 7avril 2021, lu par le porte-parole du gouvernement Prosper Ntahogwamiye.

Il a dit que les représentants des banques vont se concerter avec les représentants de l’Etat pour dresser une feuille de route et prévoir les étapes de construction du début et de la fin des travaux pour que le marché soit fonctionnel car la population l’attend impatiemment.

Le conseil des ministres a demandé aux associés de ce marché de chercher un titre de propriété qui sera sous le nom du gouvernement, de montrer la superficie du marché ainsi que la valeur de ce marché. N.B.

De l’intifada à l’église adventiste du 7eme jour

Bujumbura, le 10 avril 2021 (Net Press) . Dans la matinée de ce samedi, les fidèles de l’église adventiste du 7ème jour se sont rentrés dedans par des jets de pierres, il a fallu une intervention musclée d’une armada de policiers pour disperser ces fidèles. Selon les témoins, les conflits de leadership seraient à l’origine de cette mésentente.

Selon nos informations, ces éléments de la police ont intimé l’ordre aux adhérents de cette église de rentrer à leurs domiciles respectifs, ces hommes en uniforme ont bouclé les entrées de cette église.

Pour rappel, les conflits de leadership entre les prélats de cette confession religieuse ont fait couler beaucoup d’encre et de salive. Le ministre de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique, Gervais Ndirakobuca, dans plusieurs réunions avec les autorités de cette confession religieuse qui se regardent en chiens de faïence, s’est posé la question de savoir si les fidèles de cette église adorent le nom de Jésus Christ ou les prélats de cette confession religieuse.

Dans plusieurs réunions et sorties médiatiques, le ministre de tutelle n’a cessé de demander aux croyants et leaders de cette église de s’unir comme un seul homme pour résoudre les différends qui les hantent. N.R.

La Direction de l’Agence de Presse en ligne NET PRESS informe son aimable clientèle qu’elle vient d’aménager son site web. www.netpress.bi. Désormais, une rubrique pour les avis et communiqués est disponible. Confiez vos communiqués à l’agence NET PRESS pour une large diffusion.

Retour

VOS ENENEMENTS SOCIAUX

 

COMMUNIQUE DE DECES

19 avril 2022 |Monique SAHABO

COMMUNIQUE DE DECES

12 mars 2022 |Edmond TOYI

Communiqué de décès

27 février 2022 |André NYAMURANGWA

NECROLOGIE

10 février 2022 |COMMUNIQUE DE DECES

Nécrologie

15 janvier 2022 |New article No9727

COMMUNIQUE DE DECES

23 décembre 2021 |Ambassadeur NTAGABO Joseph

COMMUNIQUE DE DECES

22 décembre 2021 |Jean NZEYIMANA


 

Burundi – Médias3 mai 2022
|La Patronne de l’Afjo accorde une interview à Net Press à l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse

Burundi - Communication25 mars 2022
|Interview exclusive avec l’Honorable Fabien Banciryanino

Burundi - Communication18 mars 2022
|Marie Soleil Frère. Chercheur qualifié au Fonds...

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA