Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité 17 juin 2022
|Arrestation d’un chanteur « rappeur » accusé de se pendre sur la croix

Burundi – Sécurité16 juin 2022
|Découverte d’un cadavre dans la commune de Buganda

Burundi - Sécurité 15 juin 2022
|Kirundo : Une vielle femme de plus de quatre-vingt ans morte calcinée en commune de Vumbi

Burundi - Sécurité Routière14 juin 2022
|Makamba : Quatre personnes tuées lors d’un accident de roulage en commune de Mabanda

Burundi - Sécurité 13 juin 2022
|Une personne morte d’une fusillade en province de Kirundo

Burundi - Sécurité 11 juin 2022
|Bururi : Trois personnes blessées lors d’une tentative de vol dans la commune de Rutovu

Burundi – Malawi – Sécurité10 juin 2022
|Deux Burundais du camp de réfugiés de Dzaleka portés disparus

Burundi - Sécurité 9 juin 2022
|Une personne retrouvée morte en commune de Mugamba

Burundi - Sécurité8 juin 2022
|Une deuxième femme blessée suite à une agression d’un chimpanzé en province de Makamba

Burundi - Sécurité 7 juin 2022
|Une fillette de 4 ans victime de violence sexuelle par deux jeunes gens

Burundi - Sécurité 6 juin 2022
|Une enfant en bas âge tuée par un chimpanzé en province de Makamba

Burundi - Sécurité 4 juin 2022
|La police burundaise dévoile les présumés auteurs de l’assassinat d’une Belgo-Burundaise au Nord de la capitale économique

Burundi - Sécurité3 juin 2022
|Trois corps sans vie découverts en commune de Nyanza-lac

Burundi - Sécurité 2 juin 2022
|Une personne accusée des pratiques de sorcellerie entre les mains de la police de Rumonge

Burundi - Sécurité 1er juin 2022
|Une personne se donne la mort en commune de Gasorwe

Burundi - Sécurité 31 mai 2022
|Deux personnes tuées dans un glissement de terrain en province de Cibitoke !

Burundi - Sécurité 30 mai 2022
|Bujumbura : Encore des raffles des « bandits » en zone Bwiza

Burundi - Sécurité 28 mai 2022
|Gitega : Une personne échappe à un assassinat en commune de Mutaho !

Burundi – Sécurité27 mai 2022
|La police met la main sur un véhicule de l’Etat qui fraude des pagnes

Burundi – Sécurité26 mai 2022
|Un jeune motard tué dans la province de Cibitoke

Burundi - Sécurité 25 mai 2022
|Des matériels et équipements d’une valeur de plus ou moins trois cent millions volés à la Regideso

Burundi - Sécurité 24 mai 2022
|Bujumbura : Dix personnes « suspectes » interpellées au quartier Jabe

Burundi - Sécurité23 mai 2022
|Trois personnes grièvement blessées dans la province de Cibitoke

Burundi – Politique21 mai 2022
|Le président congolais dans nos murs

Burundi – Sécurité20 mai 2022
|Des personnes trouvent la mort, une opinion s’interroge …

 

 

 

 

 

 



Burundi – Politique

Sept opposants arrêtés en province de Ngozi

30 avril 2022

Ngozi, le 30 avril 2022 (Net Press) . Sept membres du conseil national pour la liberté (Cnl), principal parti de l’opposition, ont été arrêtés ce jeudi 28 avril sur la colline Ruyumpu, de la commune de Kiremba, en province de Ngozi, au Nord du pays. Ils ont été tous accusés de « tentative d’assassinat ».

Tout a commencé lorsqu’un chef de cette colline et membre du parti Cnl, a fait payer une amende de 100.000 de nos francs à un membre influent du parti Cndd Fdd. Dans la foulée, les militants du parti aux affaires et ceux de l’opposition se sont rentrés dedans, ce qui a occasionné des blessés.

Pascal Sebigo, l’administrateur de la commune de Kiremba, affirme que ces éléments ont été appréhendés pour raison d’enquêtes car ils sont tous accusés « de tentative d’assassinat ». Les « Cnlois » trouvent bizarre que des gens soient arrêtés pour « assassinat » qui, en réalité, n’a pas eu lieu.

Le représentant provincial du parti Conseil national pour la liberté (Cnl) demande que la justice soit rendue et déplore que ces arrestations aient visé les membres de l’opposition, un comportement qu’il trouve être une politique de deux poids deux mesures. N.R.

Burundi - Education

« L’apprentissage par le système de digitalisation de l’éducation de base est incontournable car l’éducation en classe ne doit pas être adaptée dans de certaines situations », dixit Jean Samandari

Bujumbura, le 30 avril 2022 (Net Press) . Le représentant légal de la coalition pour tous, « Bafashebige », Jean Samandari, l’a déclaré ce vendredi 29 avril 2022 lors d’un atelier d’échange d’expériences et des leçons apprises entre les écoles pilotes avec les responsables de ces 15 écoles pilotes de tout le pays ainsi que les différentes autorités de l’éducation. A cette occasion, il a mentionné que l’éducation en classe demeure nécessaire mais doit être mise en perspective et adaptée à certaines situations.

Il a ajouté que la coalition pour tous « Bafashebige », à travers ce projet, a initié les activités de renforcement des capacités des acteurs impliqués dans le domaine des solutions numériques à l’endroit des responsables et enseignants de 15 écoles pilotes, des directions provinciales de l’enseignement, Dpe, des directions communales de l’enseignement, Dce, des administratifs et des apprenants eux même.

Il a indiqué qu’au cours des activités organisées, qui sont centrées sur la formation, l’information et la sensibilisation sur l’importance des TIC dans le domaine de l’éducation ou des questions et réponses, des défis et recommandations ont été soulignés par les participants.

Jean Samandari a ajouté que l’atelier de ce vendredi a été une occasion propice d’échanger d’expériences entre les bénéficiaires de ces formations afin de dégager les stratégies et les mesures à initier afin de les suggérer aux responsables de l’éducation et autres intervenants pour la promotion de la digitalisation de l’éducation mais également pour la mise à l’échelle.

Il a demandé aux acteurs étatiques, aux organisations de la société civile et à la communauté locale de contribuer à la réussite de cette initiative. Signalons que ce projet est financé par l’Union européenne et le ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement par le biais de l’initiative BACKUP, mise en œuvre par le GIZ. N.B.

Burundi - Education

Clôture de la semaine mondiale de l’action pour l’éducation, édition 2022

Bujumbura, le 30 avril 2022 (Net Press) . Dans un point de presse animé par Jean Samandari, le représentant légal de la coalition pour tous « Bafashebige », ce vendredi 29 avril 2022, il a annoncé que le thème mondial de l’année 2022 est « Protéger l’éducation en situation d’urgence » et qu’au niveau de la coalition « Bafashebige », ils ont ajouté à ce thème un sous thème intitulé « Promouvoir les financements suffisants, durables, prévisibles, pour l’éducation en situation d’urgence ».

Jean Samandari a mentionné que cette semaine mondiale d’action pour l’éducation est organisée chaque année par la campagne mondiale pour l’éducation, avec le soutien de l’UNESCO, dans le but de sensibiliser sur l’importance de l’éducation pour le développement durable et dans les engagements pris par la communauté internationale pour atteindre l’objectif mondial pour l’éducation, édition 2030.

Il a ajouté qu’à la lumière des urgences majeures qui se produisent partout dans le monde et leurs impacts dévastateurs sur les droits de l’éducation, des millions de personnes les plus vulnérables, cette semaine mondiale d’action pour l’éducation 2022 est peut-être plus importante que jamais.

Jean Samandari a mentionné que cette semaine de sensibilisation fait un appel urgent aux Etats, aux dirigeants mondiaux et à la communauté internationale pour que tout le monde puisse garantir et atteindre les objectifs du développement durable qu’on s’est assigné, surtout dans le domaine de l’éducation.

Il renchérit qu’au Burundi, la stratégie du groupe de travail sur l’éducation en situation d’urgence a été initiée par le ministère ayant l’éducation dans ses attributions en 2012 et a pour mission de soutenir les filles et garçons en âge de scolarité de 3 à 18 ans affectés par la crise. Il a ajouté qu’il y a eu une mise sur pieds d’une plateforme nationale qui supervise les situations d’urgence et que même au niveau de la police, il y a une direction chargée de gérer les situations de crise, pour dire que le Burundi est déjà préparé.

Malgré cela, suite à des crises répétitives, le Burundi se trouve dans un contexte fragile, d’où plus d’1 million d’enfants et adolescents sont en situation d’urgence causées par les guerres, les réfugiés, la pandémie du covid-19, les maladies endémiques, les catastrophes naturelles, tout cela a une répercussion néfaste sur la scolarité des enfants.

Pour venir en aide à ces enfants victimes de la montée des eaux, la coalition « Bafashebige » a organisé une descente dans l’une des écoles d’urgence, celle du lycée communal de Kinyinya, en zone Rukaramu, dans la commune Mutimbuzi, de la province Bujumbura, à l’Ouest du pays, la semaine dernière. Le constat a été que les enfants sont hébergés dans des locaux d’une autre école et vivent dans des conditions déplorables.

Jean Samandari a terminé ses propos en reformulant des recommandations à l’endroit de toutes les parties prenantes pour contribuer afin d’atteindre l’objectif de protéger l’éducation en situation d’urgence. N.B.

Burundi – Sécurité – Anniversaire

Petit séminaire de Buta, 25 ans déjà !

Bururi, le 30 avril 2022 (Net Press) . C’était dans l’aube du 30 mai 1997 quand des rebelles du mouvement Cndd, encore au maquis, ont attaqué le petit séminaire de Buta, dans la province de Bururi, au Sud du pays. Ce mouvement, à travers son porte-parole de l’époque, feu Jérôme Ndiho, avait déclaré qu’il avait attaqué cet établissement scolaire car il constituait une cache d’armes.

Selon des informations qui ont circulé à l’époque, lors de l’attaque de ce séminaire, les assaillants demandaient aux Hutu de se séparer des Tutsi qu’il fallait éliminer physiquement. Les élèves hutu ont refusé cette injonction, ce qui a poussé les assaillants à tuer indistinctement une quarantaine de jeunes élèves, qui furent qualifiés plus tard de martyrs.

Celui qui était recteur de ce séminaire, l’abbé Zacharie Bukuru, a vu ses « enfants » mourir assassinés. A travers son livre « Les quarante jeunes martyrs de Buta (Burundi 1997), Frères à la vie, à la mort », il mentionne que « des séminaristes âgés de seize à vingt ans, sont assassinés d’une manière ignominieuse. Ils ont préféré mourir plutôt que de trahir leur idéal de fraternité ».

L’évêque du diocèse de Bururi de l’époque, Mgr. Bernard Bududira, avait apporté un démenti cinglant aux déclarations du mouvement rebelle Cndd et il gagné le pari car la thèse du mouvement rebelle fut rejetée jusqu’au niveau du Vatican qui a ouvert en 2019, une phase diocésaine d’un procès de canonisation au Burundi.

Il s’agit de deux missionnaires xavériens et une bénévole, tous de nationalité italienne, tués à Buyengero en 1995, un prêtre burundais tué à Gitega en 1972 et 40 jeunes séminaristes du séminaire catholique de Buta assassinés en 1997. Ils sont considérés comme des « héros », aux yeux de l’épiscopat actuel, présentés « comme un modèle unique qui inspire l’amour de la fraternité ». J.M. 

Retour

VOS ENENEMENTS SOCIAUX

 

Social

22 juin 2022 |Remerciements

COMMUNIQUE DE DECES

16 juin 2022 |Adélaïde NDIHOKUBWAYO

COMMUNIQUE DE DECES

19 avril 2022 |Monique SAHABO

COMMUNIQUE DE DECES

12 mars 2022 |Edmond TOYI

Communiqué de décès

27 février 2022 |André NYAMURANGWA

NECROLOGIE

10 février 2022 |COMMUNIQUE DE DECES

Nécrologie

15 janvier 2022 |New article No9727

COMMUNIQUE DE DECES

23 décembre 2021 |Ambassadeur NTAGABO Joseph

COMMUNIQUE DE DECES

22 décembre 2021 |Jean NZEYIMANA


 

Burundi – Rdc – Politique28 juin 2022
|A la veille du 62ème anniversaire de l’indépendance de la Rd Congo, une spécialiste s’exprime…

Burundi - Politique1er juin 2022
|L’état de la démocratie au Burundi

Burundi – Médias3 mai 2022
|La Patronne de l’Afjo accorde une interview à Net Press à l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse

Burundi - Communication25 mars 2022
|Interview exclusive avec l’Honorable Fabien Banciryanino

Burundi - Communication18 mars 2022
|Marie Soleil Frère. Chercheur qualifié au Fonds...

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION