Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité 17 juin 2022
|Arrestation d’un chanteur « rappeur » accusé de se pendre sur la croix

Burundi – Sécurité16 juin 2022
|Découverte d’un cadavre dans la commune de Buganda

Burundi - Sécurité 15 juin 2022
|Kirundo : Une vielle femme de plus de quatre-vingt ans morte calcinée en commune de Vumbi

Burundi - Sécurité Routière14 juin 2022
|Makamba : Quatre personnes tuées lors d’un accident de roulage en commune de Mabanda

Burundi - Sécurité 13 juin 2022
|Une personne morte d’une fusillade en province de Kirundo

Burundi - Sécurité 11 juin 2022
|Bururi : Trois personnes blessées lors d’une tentative de vol dans la commune de Rutovu

Burundi – Malawi – Sécurité10 juin 2022
|Deux Burundais du camp de réfugiés de Dzaleka portés disparus

Burundi - Sécurité 9 juin 2022
|Une personne retrouvée morte en commune de Mugamba

Burundi - Sécurité8 juin 2022
|Une deuxième femme blessée suite à une agression d’un chimpanzé en province de Makamba

Burundi - Sécurité 7 juin 2022
|Une fillette de 4 ans victime de violence sexuelle par deux jeunes gens

Burundi - Sécurité 6 juin 2022
|Une enfant en bas âge tuée par un chimpanzé en province de Makamba

Burundi - Sécurité 4 juin 2022
|La police burundaise dévoile les présumés auteurs de l’assassinat d’une Belgo-Burundaise au Nord de la capitale économique

Burundi - Sécurité3 juin 2022
|Trois corps sans vie découverts en commune de Nyanza-lac

Burundi - Sécurité 2 juin 2022
|Une personne accusée des pratiques de sorcellerie entre les mains de la police de Rumonge

Burundi - Sécurité 1er juin 2022
|Une personne se donne la mort en commune de Gasorwe

Burundi - Sécurité 31 mai 2022
|Deux personnes tuées dans un glissement de terrain en province de Cibitoke !

Burundi - Sécurité 30 mai 2022
|Bujumbura : Encore des raffles des « bandits » en zone Bwiza

Burundi - Sécurité 28 mai 2022
|Gitega : Une personne échappe à un assassinat en commune de Mutaho !

Burundi – Sécurité27 mai 2022
|La police met la main sur un véhicule de l’Etat qui fraude des pagnes

Burundi – Sécurité26 mai 2022
|Un jeune motard tué dans la province de Cibitoke

Burundi - Sécurité 25 mai 2022
|Des matériels et équipements d’une valeur de plus ou moins trois cent millions volés à la Regideso

Burundi - Sécurité 24 mai 2022
|Bujumbura : Dix personnes « suspectes » interpellées au quartier Jabe

Burundi - Sécurité23 mai 2022
|Trois personnes grièvement blessées dans la province de Cibitoke

Burundi – Politique21 mai 2022
|Le président congolais dans nos murs

Burundi – Sécurité20 mai 2022
|Des personnes trouvent la mort, une opinion s’interroge …

 

 

 

 

 

 



Burundi - Sécurité Routière

Trois personnes blessées lors d’un accident de roulage

9 mai 2022

Gitega, le 9 mai 2022 (Net Press). Trois personnes ont été blessées ce dimanche 8 mai lors d’un accident de roulage survenu dans un endroit appelé communément Nyambeho, sur la colline Gisuru, dans la commune de Giheta, en province de Gitega, la capitale politique située au Centredu pays.

Selon nos informations, le bus de transport en commun effectuant une liaison entre les deux capitales Bujumbura et Gitega, a eu un défaut de freinage, et s’est renversé, trois personnes ont été blessées.

Nous apprenons que ces trois personnes ne courent pas de danger de mort. Actuellement, ils sont soignés à l’hôpital régional de Gitega. N.R.

Burundi – Russie – Politique

La Russie au chevet de l’économie nationale

Bujumbura, le 9 mai 2022 (Net Press). D’après un compte twitter de la présidence de la République, la Russie envisage d’octroyer au Burundi du carburant, des fertilisants et des médicaments, une annonce faite par l’ambassadeur de la Russie au Burundi, Valérie Mikhaylov, ce 9 mai 2022.

Selon toujours ce message, ce don vise à appuyer le Burundi pour faire face à la hausse des prix des produits de première nécessité liée à la guerre entre l’Ukraine et la Russie. Signalons que le président Poutine, qui mène actuellement une guerre en Ukraine, est en train de mener une autre, elle sociale, dans son pays. Il affirme qu’il n’y aura jamais de mariage homosexuel dans son pays tant qu’il sera au pouvoir. Ch.N.

Burundi - Politique

Les réalisations du ministère de l’environnement, de l’agriculture et de l’élevage satisfaisantes …

Bujumbura, le 9 mai 2022 (Net Press). Tels sont les propos de Deo Guide Rurema, le ministre de l’environnement, de l’agriculture et l’élevage lors de la présentation des réalisations du troisième trimestre de son ministère. Il va jusqu’à se taper 82,42%.

A la question de savoir pourquoi ces points sont satisfaisants alors que le premier ministre, lors de la présentation des réalisations devant le parlement, a côté son ministère par une note non satisfaisante, le ministre Rurema a répondu que la note donnée par celui qui est au bureau et celui qui est sur terrain ne devrait pas être le même. Il a ajouté que les réalisations se font trimestriellement alors que le maïs et la pomme de terre semés en cette période ne sont pas encore prêts à être récoltés. Il a indiqué que le ministre a dit qu’il y a d’autres étapes déjà franchies qu’il n’a pas considérées, d’où cette note de 82%.

Concernant des prix sur le marché qui grimpent du jour au lendemain alors que ce ministère a fixé le prix de certains produits comme le haricot, le riz, les graines de maïs et les pommes de terre, le ministre a répondu qu’il salue que ces prix montent mais que les produits sont disponibles. Il a renchéri que le ministère n’est pas là pour réguler ces prix sur le marché et a demandé à la ministre ayant le commerce dans ses attributions et celui chargé de l’intérieur de veiller s’il n’y a pas de spéculation des commerçants.

A propos de la question du fumier organique de la Fomi qui reste rare, le ministre a rassuré qu’une autre entreprise de fabrication du fumier des investisseurs qui se sont regroupés va démarrer dans les prochains jours dans la province de Gitega, au Centre du pays. Par ailleurs, le responsable de la Fomi compte implanter une autre société du fumier à Rutana, au Sud-est du pays, a-t-il précisé. N.B.

Burundi – Politique

Trois membres de l’opposition arrêtés en province de Muyinga

Muyinga, le 9 mai 2022 (Net Press). Trois militants du principal parti de l’opposition, le conseil national de la liberté (Cnl), ont été arrêtés ce samedi 7 mai au centre-ville de Muyinga, au Nord-est du pays, par le service secret burundais. Selon des informations disponibles à la rédaction, ils restent introuvables dans tous les cachots de la province de Muyinga, comme le confirment leurs familles biologiques.

Il s’agit d’Evariste Hakizimana, résidant à Kinyota, rentré au mois de novembre du Rwanda voisin, de Dieudonné Nibaruta, arrêté à son domicile sis au quartier « Swahili », au centre-ville de Muyinga et de Cyriaque Rwasa, enseignant à l’école fondamentale « Kaze kibondo », en zone Rugari, de la commune et province de Muyinga. Selon les informations émanant de leurs familles respectives, ils sont introuvables dans tous les cachots de la province de Muyinga.

Trois des militants du parti Cnl sur la colline Ruyumpu, de la commune de Kiremba, dans la province de Ngozi, ont été arrêtés dans la matinée ce vendredi 6 mai, lors d’une fouille-perquisition. Dix-sept militants étaient dans l’œil du cyclone, un militant de cette formation politique est passé dans les mailles du filet.

Et dans la foulée, le parquet de la République près du tribunal de grande instance de Ngozi a requis vingt ans d’emprisonnement infligé à l’encontre de 16 militants de l’opposition Cnl, tous de la commune de Kiremba, en province de Ngozi, une amende de 100.000 francs chacun et la vente de tous leurs biens pour dédommager les « victimes ». Ils sont poursuivis pour « acte de préparation d’assassinat et extorsion de l’argent ».

Les militants du Cnl concernés par la peine sont originaires de la colline de Ruyumpu, en commune de Kiremba, commune natale du leader Cnl, Agathon Rwasa. Sept d’entre eux seulement ont comparu, en provenance de la prison de province où ils sont détenus. Neuf autres sont en cavale. Les 16 opposants sont poursuivis pour « tentative d’assassinat et d’extorsion de l’argent ».

L’affaire pour laquelle ils sont poursuivis remonte à avril dernier. À la tombée de la nuit du dimanche 24 avril, une confrontation s’est produite entre des militants des partis Cnl et du Cndd-Fdd sur cette colline. Quatre membres du Cndd-Fdd et deux du Cnl ont été blessés.

Les concernés rejettent en bloc les accusations et plaident pour leur acquittement en disant plutôt qu’ils se sont défendus lors d’une « agression des militants du Cndd-Fdd ».

Parmi les 7 détenus du parti Cnl, figurent le chef de colline de Ruyumpu et sa femme. Les responsables de ce parti d’opposition exigent leur libération, estimant que « leur détention est illégale ».

Le procès a été mis en délibéré, le tribunal de grande instance de Ngozi se prononcera sur l’affaire mardi prochain, ce 10 mai 2022.

Au cours de sa tournée au sud du pays, en commune de Nyanza–Lac, en province de Makamba, Agathon Rwasa, le président du parti Conseil National pour la liberté (Cnl), est inscrit en faux contre « les arrestations intempestibles » de ses militants qui visent à museler l’opposition.

Burundi – Administration

Nomination de certains cadres à la présidence de la République

Gitega, le 9 mai 2022 (Net Press) . Selon le décret n° 100/054 du 6 mai portant nomination de certains hauts cadres à la présidence de la République, le président de la République, Evariste Ndayishimiye, a nommé 9 hauts cadres, dont certains ont été reconduits, à l’instar d’Evelyne Butoyi et de son adjoint, Alain-Diomède Nzeyimana.

Les autres sont Irène Kabura Murihano comme chef de bureau d’études stratégiques et de développement et Pierre Mupira comme adjoint. L’ancien ministre de la justice Pascal Barandagiye devient le chef de bureau chargé des affaires juridiques et de gouvernance au moment où Else Nizigama Ntamagiro, est le chef de bureau chargé des affaires diplomatiques et de coopération.

De son côté, Jean-Claude Karerwa Ndenzako est maintenu au bureau chargé des affaires politiques et socioculturelles. Le chef du protocole d’Etat devient le colonel Jules Ndihokubwayo et son adjoint est l’ambassadeur Jean-Bosco Barege, jusqu’ici chef de cabinet du maire de la ville de Bujumbura. J.M. 

Burundi - Société

Les chercheurs de sable dans la rivière Kanyosha affirment faire le transport sur le dos des gens qui se déplacent vers Kanyosha ou Kibenga

Bujumbura, le 9 mai 2022 (Net Press) . Certaines gens qui transportent ces gens sur le dos disent qu’un grand mouvement s’observe le matin et le soir, surtout pour les élèves qui étudient à Kibenga et à Kinindo. Ils disent que c’est un double avantage pour ceux qu’on déplace, ils disent qu’ils traversent directement la rivière au lieu de faire le contour. Ils arrivent en un laps de temps, affirment-ils.

Pour ceux qui les transportent, ils parviennent à gagner de quoi manger facilement. A la question de savoir s’il n’arrive pas des cas d’accidents, ils répondent ironiquement que même les bus et les avions font des accidents, mais pour eux, de tels risques ne sont pas fréquents.

Ils demandent à l’administration de veiller à ce que les déchets ne soient pas jetés dans la rivière pour éviter les blessures et les maladies. Du côté des passants, ils disent qu’ils n’ont pas d’autres choix puisqu’il n’y a pas de bus actuellement. Au lieu d’être en retard, ils préfèrent payer les 100 fbu et faire le déplacement à pieds.

Les passants demandent à l’état de réhabiliter le pont reliant Kibenga et Kanyosha pour faciliter le mouvement de ces deux quartiers en attendant l’érection de l’autre pont déjà annoncé de la communauté de l’Afrique de l’Est, Eac.
Un policier rencontré à cet endroit dit que le soir, des éléments de la police organisent des rondes nocturnes car la circulation se poursuit même dans les heures avancées. Il faut que la sécurité soit garantie. La rédaction a cherché à entrer en contact avec le chef de qurtier, mais en vain, son téléphone ne sonnait pas. N.B.

Burundi – Education

Fixation de la période de passation du concours par le ministère de tutelle

Bujumbura, le 9 mai 2022 (Net Press). Le ministre de l’éducation nationale et de la recherche scientifique, François Havyarimana, a réuni ce lundi les hauts cadres de son ministère où il a fait savoir que le concours national de la 9ème année, aura lieu du 29 mai au 2 juin prochain dans tout le pays. D.N.

Burundi - Rwanda – France - Génocide

Rwanda : Laurent Bucyibaruta, un ancien préfet accusé de « génocide » devant la cour d’assises de Paris

Paris, le 9 mai 2022 (Net Press). Le procès de l’ancien préfet de Gikongoro, au Rwanda, s’ouvre ce lundi à Paris. Il est poursuivi pour « complicité des crimes contre l’humanité ».

Agé aujourd’hui de 77 ans, Laurent Bucyibaruta, qui va comparaître libre, est accusé pour des faits imprescriptibles de « génocide », de « complicité de génocide » et de « complicité de crimes contre l’humanité ». Il aura fallu plus de deux décennies pour que l’ancien fonctionnaire, réfugié en France depuis 1997 après un passage en République démocratique du Congo et en Centrafrique, se présente face à un tribunal.

Le 21 avril 1994, vers trois heures du matin, Laurent Bucyibaruta a-t-il organisé la mort de milliers de Tutsi venus se réfugier dans l’école technique de Murambi, dans le sud du Rwanda, après leur avoir fait croire à l’aide d’un porte-voix qu’ils y seraient en sécurité. Après le rassemblement, lui-même a tiré sur eux au cours de ce massacre qui a fait près de 45. 000 morts. Le haut fonctionnaire a-t-il ensuite récompensé les miliciens Interahamwe ayant participé à ce bain de sang en leur offrant du bétail qui appartenait aux victimes.

C’est à ces questions et à des centaines d’autres que la cour d’assises de Paris va devoir répondre, du lundi 9 mai au vendredi 1er juillet, au cours du procès de Laurent Bucyibaruta, haut fonctionnaire rwandais aux pires heures du génocide des Tutsi, qui fit entre 800 000 et un million de morts au printemps 1994

Né dans la commune de Musange, dans le sud-ouest du Rwanda, Laurent Bucyibaruta était en avril 1994 préfet de Gikongoro, sa région de naissance, après avoir occupé la même fonction à Kibungo (de 1985 à 1992), dans l’est du pays. Avec le Mouvement révolutionnaire national pour le développement (Mrnd), le parti unique fondé par le président Juvénal Habyarimana, il a aussi été élu bourgmestre de Musange puis à l’Assemblée nationale du Rwanda. N.R.

Retour

VOS ENENEMENTS SOCIAUX

 

Social

22 juin 2022 |Remerciements

COMMUNIQUE DE DECES

16 juin 2022 |Adélaïde NDIHOKUBWAYO

COMMUNIQUE DE DECES

19 avril 2022 |Monique SAHABO

COMMUNIQUE DE DECES

12 mars 2022 |Edmond TOYI

Communiqué de décès

27 février 2022 |André NYAMURANGWA

NECROLOGIE

10 février 2022 |COMMUNIQUE DE DECES

Nécrologie

15 janvier 2022 |New article No9727

COMMUNIQUE DE DECES

23 décembre 2021 |Ambassadeur NTAGABO Joseph

COMMUNIQUE DE DECES

22 décembre 2021 |Jean NZEYIMANA


 

Burundi – Rdc – Politique28 juin 2022
|A la veille du 62ème anniversaire de l’indépendance de la Rd Congo, une spécialiste s’exprime…

Burundi - Politique1er juin 2022
|L’état de la démocratie au Burundi

Burundi – Médias3 mai 2022
|La Patronne de l’Afjo accorde une interview à Net Press à l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse

Burundi - Communication25 mars 2022
|Interview exclusive avec l’Honorable Fabien Banciryanino

Burundi - Communication18 mars 2022
|Marie Soleil Frère. Chercheur qualifié au Fonds...

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION