Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité 17 juin 2022
|Arrestation d’un chanteur « rappeur » accusé de se pendre sur la croix

Burundi – Sécurité16 juin 2022
|Découverte d’un cadavre dans la commune de Buganda

Burundi - Sécurité 15 juin 2022
|Kirundo : Une vielle femme de plus de quatre-vingt ans morte calcinée en commune de Vumbi

Burundi - Sécurité Routière14 juin 2022
|Makamba : Quatre personnes tuées lors d’un accident de roulage en commune de Mabanda

Burundi - Sécurité 13 juin 2022
|Une personne morte d’une fusillade en province de Kirundo

Burundi - Sécurité 11 juin 2022
|Bururi : Trois personnes blessées lors d’une tentative de vol dans la commune de Rutovu

Burundi – Malawi – Sécurité10 juin 2022
|Deux Burundais du camp de réfugiés de Dzaleka portés disparus

Burundi - Sécurité 9 juin 2022
|Une personne retrouvée morte en commune de Mugamba

Burundi - Sécurité8 juin 2022
|Une deuxième femme blessée suite à une agression d’un chimpanzé en province de Makamba

Burundi - Sécurité 7 juin 2022
|Une fillette de 4 ans victime de violence sexuelle par deux jeunes gens

Burundi - Sécurité 6 juin 2022
|Une enfant en bas âge tuée par un chimpanzé en province de Makamba

Burundi - Sécurité 4 juin 2022
|La police burundaise dévoile les présumés auteurs de l’assassinat d’une Belgo-Burundaise au Nord de la capitale économique

Burundi - Sécurité3 juin 2022
|Trois corps sans vie découverts en commune de Nyanza-lac

Burundi - Sécurité 2 juin 2022
|Une personne accusée des pratiques de sorcellerie entre les mains de la police de Rumonge

Burundi - Sécurité 1er juin 2022
|Une personne se donne la mort en commune de Gasorwe

Burundi - Sécurité 31 mai 2022
|Deux personnes tuées dans un glissement de terrain en province de Cibitoke !

Burundi - Sécurité 30 mai 2022
|Bujumbura : Encore des raffles des « bandits » en zone Bwiza

Burundi - Sécurité 28 mai 2022
|Gitega : Une personne échappe à un assassinat en commune de Mutaho !

Burundi – Sécurité27 mai 2022
|La police met la main sur un véhicule de l’Etat qui fraude des pagnes

Burundi – Sécurité26 mai 2022
|Un jeune motard tué dans la province de Cibitoke

Burundi - Sécurité 25 mai 2022
|Des matériels et équipements d’une valeur de plus ou moins trois cent millions volés à la Regideso

Burundi - Sécurité 24 mai 2022
|Bujumbura : Dix personnes « suspectes » interpellées au quartier Jabe

Burundi - Sécurité23 mai 2022
|Trois personnes grièvement blessées dans la province de Cibitoke

Burundi – Politique21 mai 2022
|Le président congolais dans nos murs

Burundi – Sécurité20 mai 2022
|Des personnes trouvent la mort, une opinion s’interroge …

 

 

 

 

 

 



Burundi - Sécurité

Le président Ndayishimiye lève la voile sur les pratiques des Imbonerakure !

11 mai 2022

Bujumbura, le 11 mai 2022 (Net Press). En marge d’une conférence de presse tenue au palais « Ntare Rushatsi » ce mardi 10 mai, le président burundais, Evariste Ndayishimiye, s’est exprimé sur l’implication de la jeunesse du parti au pouvoir (les Imbonerakure) dans la sécurité et la tranquillité du pays.

S’exprimant sur l’implication de la ligue des jeunes du parti aux affaires (les imbonerakure) dans la sécurité, une affaire perçue, aux yeux des observateurs, comme une tâche dévolue aux forces de la défense et de sécurité. Le numéro un burundais a fait savoir que les affaires de sécurisation du pays incombent à tous les citoyens burundais et a donné des exemples illustrant cette affirmation.

Pour le numéro un burundais, certains pays comme la République démocratique du Congo, de par son immensité, une armée de 100.000 hommes ne peut pas garantir la paix et la sécurité sur toute l’étendue de ce pays. Il faut le concours des citoyens congolais qui portent un coup de main sur la sécurisation du Congo de Félix Tschissekedi, ainsi, que la sécurité des pays comme le Rwanda, l’Ouganda et la Tanzanie, ne saurait être garantie qu’avec le concours des « Inkeragutabara du Rwanda », des « local defense de l’ouganda » et « les Sungu Sungu de la Tanzanie ». N.R.

Burundi – Sécurité

La police s’en prend à de vieux retraités qui étanchent leur soif…

Bujumbura, le 11 mai 2022 (Net Press). Nous sommes dans la zone de Musaga, de la commune urbaine de Muha, au Sud de la capitale économique Bujumbura. Il est 10 heures passé de quelques minutes quand des retraités, pour la plupart des anciens fonctionnaires, se désaltéraient au lieu-dit « Kukasoko », entre la première et la deuxième avenue de cette zone.

Les policiers mis au courant de cette situation se sont empressés à cet endroit où ils ont battu ceux qui se trouvaient dans un bistrot d’une certaine Anne. Ceux qui ont assisté à cette scène ont indiqué à la rédaction de Net Press que les policiers ont eu tort de battre les buveurs car il fallait plutôt qu’ils s’en prennent aux vendeurs de cette boisson, en leur taxant une amende par exemple.

Il semble que ces personnes du troisième âge n’ont plus d’occupation pendant la journée et la fréquentation du cabaret en devient une. Cela devient comme une prise d’un apéritif qui leur permet de bien manger pendant la journée et de se reposer dans l’après-midi. Signalons qu’une loi toujours en vigueur interdit d’ouvrir des bistrots dans les heures d’avant midi.

Au centre-ville de la capitale économique Bujumbura, de petits enfants dont l’âge varie entre 10 et 13 ans se déplacent en groupes et sont armés de pierres. Ils sont violents et n’hésitent pas à jeter des projectiles à toute personne qui tente de les empêcher d’agresser les gens, au risque de casser les vitres des véhicules qui circulent aux alentours.

Il y a deux jours, ces enfants ont attaqué une alimentation située en face de la banque de crédit de Bujumbura où pour les repousser, il a fallu y avoir une intervention musclée des éléments de la police qui était dans les environs. En début d’après-midi, ils étaient dans les magasins situés en face du palais des arts de Bujumbura. Ils ont été repoussés difficilement grâce à des veilleurs privés qui gardent ces magasins. J.M. 

Burundi – Politique

Le président de la République anime une conférence de presse

Bujumbura, le 11 mai 2022 (Net Press) . Le président de la République du Burundi, Evariste Ndayishimiye, a animé hier une conférence de presse tenue au palais présidentiel Ntare House. Il l’a centrée sur des préoccupations touchant les divers secteurs de la vie nationale.

S’exprimant sur la rareté des produits de première nécessité, en l’occurrence la pénurie du carburant qui s’observe, le président Ndayishimiye a indiqué que le pays n’a pas de devises pour s’approvisionner du carburant. Les Burundais doivent s’adapter à la pénurie et il leur a demandé de participer dans des travaux qui gonflent le trésor des devises.

S’exprimant sur le processus de renormalisation des relations entre le Rwanda et le Burundi, le chef de l’Etat Ndayishimiye a affirmé que les deux pays ont la ferme volonté de préserver leur cohabitation pacifique et l’extradition des putschistes burundais en constituerait une étape significative.

Quant à la question liée à la cherté de la vie, le Président Ndayishimiye encourage ses compatriotes burundais à accroître la production pour y faire face. Toutefois, il déplore les spéculations de certains maillons de la chaîne de valeur agricole qui font grimper les prix, ce qui explique les disparités des prix selon les localités.

S’exprimant sur la question de savoir si les groupes rebelles burundais éparpillés à l’est du Congo, en l’occurrence Red-Tabara et le Fnl du général Aloys Nzabampema, répondront à l’appel du président Ndayishimiye de déposer les armes pour réintégrer la société burundaise qui exige les pourparlers politiques, le président Ndayishimiye dit que son ère est caractérisée par l’esprit de bonne gouvernance et l’esprit de dialogue. Il rappelle à ces groupes de rebelles que son pouvoir est ouvert à toute sorte de dialogue, à l’exception de ceux qui « sont trempés dans des crimes commis au Burundi » pour asseoir la paix et la tranquillité de la sous-région.

Le président Ndayishimiye s’est exprimé également sur la détention du Dr. Christophe Sahabo, détenu depuis plus d’un mois dans les enceintes du service national des renseignements. Il a fait savoir qu’il a lui-même menés ses propres enquêtes et a constaté qu’il y a des éléments à sa charge. C’est la raison pour laquelle il a laissé le dossier à la justice qui s’en occupe. Le président a fait savoir qu’il suit le dossier de près.

Se prononçant sur le conflit Russe –Ukraine, le président Ndayishimiye dit que « le Burundi fera toujours partie aux solutions et non aux conflits. Sa devise est d’apporter des solutions aux pays qui en ont besoin. Toutefois, le Burundi est en train de se reconstruire et ne rejettera pas une offre de soutien. ». N.R.

Burundi – Justice - Santé

Deux infirmiers sous les verrous pour faux diplômes

Rumonge, le 11 mai 2022 (Net Press) . Deux infirmiers du district sanitaire de Rumonge sont détenus à la prison de Rumonge depuis plus de deux semaines pour l’infraction de « faux et usage de faux », leurs familles indiquent qu’ils avaient été blanchis par la justice il y a deux ans et demandent leur libération.

Steve Manirazanye et une femme infirmière sont détenus à la prison de Rumonge, au Sud-ouest du pays, selon des sources proches de cette prison. Ces infirmiers seraient poursuivis d’infraction de « Faux et usage de faux » car pour être engagés, ils auraient présenté de faux diplômes, raison pour laquelle ils sont poursuivis par la justice.

Ces informations sont aussi confirmées par des sources proches du district sanitaire de Rumonge et indiquent que ces infirmiers prestaient dans les centres de santé de ce district sanitaire. Leurs familles demandent leur libération car ils avaient été arrêtés pour les mêmes raisons et avaient été blanchis par la justice et ne comprennent pas cette nouvelle arrestation.

Certaines personnes contactées saluent le travail de la justice et encouragent celle-ci à continuer à mener des enquêtes pour identifier ceux qui travaillent dans le secteur de la santé en possession de faux diplômes car selon elles, c’est mettre en danger la santé de la population. F.N.

Burundi - Environnement

Vers le remplacement des eucalyptus plantés tout près des marins et rivières

Bujumbura, le 11 mai 2022 (Net Press). Tels sont les propos de Deo Guide Rurema, ministre de l’agriculture, de l’élevage et de l’environnement, lors de la présentation des réalisations du troisième trimestre. Le ministre Rurema a indiqué que le constat est que ces arbres eucalyptus absorbent des eaux de rivières et marins, d’où une loi a été déjà mise en place pour remplacer ces eucalyptus par des arbres fruitiers ou d’autres plantes qui cohabitent avec les champs de cultures.

Le ministre a indiqué que ce projet est en train d’être exécuté par l’office burundais pour la protection de l’environnement, Obpe, qui a également le rôle de lutter contre le déboisement. Déo Guide Rurema a renchéri que comme le pays est paisible, le projet du gouvernement "ewe burundi urambaye" sera exécuté par les soldats.

Il a ajouté qu’on est en train d’élaborer un projet où les jeunes seront impliqués pour faire le suivi de ces arbres qui seront plantés dans chaque commune, au lieu de planter seulement sans faire le suivi. N.B.

Burundi - Economie

A part que les produits de consommation sont chers, les autres sont rares sur le marché

Bujumbura, le 11 mai 2022 (Net Press). Les commerçants de gros du quartier Kanyosha contactés par la rédaction disent qu’ils manquent où s’approvisionner le haricot de couleur unique appelé communément "kinure" et celui dit jaune. Ils ajoutent que leurs fournisseurs leur a demandé de patienter pendant deux semaines. Pour les boutiques qui vendent en détail, le prix d’un kg est à 2800f/kg pour le haricot « kinure » tandis que le jaune est à 3500f/kg. De même, pour la banane, la population dit que 4 pièces coûtent 1000f et qu’on doit parcourir des distances pour en avoir.

Nous nous sommes rendus sur le marché communément appelé « Cotebu » pour faire le constat. Ce marché est le lieu principal de dépôt de ces bananes en provenance des régions productrices, nous y avons trouvé peu de régimes de bananes et ceux qui vendent par pièce donnent en donnent 6 pour 1000 fbr. Les acheteurs disent que les prix sont devenus insupportables, ils murmurent qu’à part ces bananes, même les autres produits qui, jadis, substituaient la banane, sont devenus inaccessibles.

Pour le haricot de type jaune, le prix est à 3500f/kg alors que celui dite « kinure » est à 2800f et l’autre hétérogène dit kirundo est à 2400f. Signalons que là aussi, il est en quantité limitée. La situation se présente ainsi au moment où le ministre ayant l’agriculture dans ses attributions a indiqué que les produits sur le marché sont chers mais disponibles. N.B.

Burundi - Sport

Vers l’ouverture solennelle de Nkurunziza Peace Park Stadium

Makamba, le 11 mai 2022 (Net Press) . Le stade de football dédié à l’ancien président de la République, feu Pierre Nkurunziza, décédé le 8 juin 2020, sera ouvert solennellement au quartier de Gasenyi, au centre-ville de Makamba, au Sud du pays, le 25 juin 2022.

Cette ouverture sera accompagnée d’une rencontre d’un match amical entre Kampala City Autority Football et l’équipe de footbal de Makamba (Aigle Noir). Le futur stade Peace Park Stadium est en construction dans la localité de Gisenyi. Il aura une capacité d’accueil de 21.600 spectateurs. N.R.

Burundi – Usa – Politique

Succès mitigé de l’ancien président Trump pour les élections primaires de mi-mandat

Washington, le 11 mai 2022 (Net Press). C’est le constat de nos confrères de la radio France Internationale qui évoquent un succès mitigé pour l’ancien président Donald Trump lors des primaires du parti républicain en vue des élections de mi-mandat. Pour ces derniers, son poulain a gagné le scrutin interne des conservateurs en Virginie Occidentale, mais un autre de ses protégés a perdu la course contre son rival républicain dans le Nebraska.

Pour le moment, une opinion américaine se pose la question de savoir si Donald Trump va réussir à imposer ses candidats. En effet, plus de 150 prétendants pour des sièges au Congrès sont soutenus par l’ancien président qui tente de cette manière de garder la mainmise sur son parti. Lors des primaires de ces derniers jours, il a plutôt gagné l’exercice.

Plus de 20 candidats républicains se revendiquant du milliardaire new-yorkais ont pu l’emporter, à l’instar de James David Vance dans l’Ohio. Ce succès a été renouvelé le 10 mai en Virginie Occidentale où l’élu Alex Mooney a obtenu l’investiture de son parti. Comme Donald Trump, il affirme que les élections de 2020 ont été truquées.

Cependant, les mêmes journalistes notent qu’être appuyé par l’ex-président n’est pas toujours une garantie de succès. Le candidat au poste de gouverneur du Nebraska, Charles Herbser, a perdu face à son adversaire, Jim Pillen. Dans les prochaines semaines, une dizaine d’autres Etats américains organiseront eux aussi des primaires pour choisir leur candidat en vue des élections de mi-mandat.

Nos confrères de la radio France Internationale estiment que l’influence de Donald Trump sur ces primaires sera scrutée en Pennsylvanie, en Géorgie ou encore en Caroline du Nord. D.N.

Burundi - Israël – Médias - Nécrologie

Une journaliste d’al-Jazeera tuée par un tir de l’armée israélienne en Cisjordanie

Jérusalem-Est, le 11 mai 2022 (Net Press) . Selon l’agence France Presse, la journaliste Shireen Abu Akleh, une des plus connues de la chaîne arabe Al-Jazeera, a été tuée mercredi matin par un tir de l’armée israélienne alors qu’elle couvrait des affrontements dans le secteur de Jénine, en Cisjordanie occupée.

Le ministère palestinien de la Santé et la chaîne al-Jazeera ont dans la foulée annoncé le décès de cette journaliste par un tir de l’armée israélienne lors de ces affrontements à Jénine, bastion des factions armées palestiniennes dans le nord de la Cisjordanie occupée.

Un autre journaliste a été blessé lors de ces affrontements

Contacté par l’AFP, l’armée israélienne n’a pas commenté dans l’immédiat le décès de cette journaliste de la chaîne al-Jazeera qui intervient près d’un an jour pour jour après la destruction de la tour Jalaa, où étaient situés les bureaux de la chaîne qatarie dans la bande de Gaza, lors d’une frappe aérienne israélienne en pleine guerre entre le mouvement islamiste palestinien Hamas et l’Etat hébreux.

Depuis le 22 mars dernier, Israël a été la cible d’une série d’attaques ayant fait au moins 18 morts. Deux de ses attaques ont été perpétrées par des Arabes israéliens et quatre d’entre elles par des Palestiniens, dont trois jeunes originaires de Jénine, où l’armée israélienne a multiplié les opérations ces dernières semaines. N.R.

Retour

VOS ENENEMENTS SOCIAUX

 

Social

22 juin 2022 |Remerciements

COMMUNIQUE DE DECES

16 juin 2022 |Adélaïde NDIHOKUBWAYO

COMMUNIQUE DE DECES

19 avril 2022 |Monique SAHABO

COMMUNIQUE DE DECES

12 mars 2022 |Edmond TOYI

Communiqué de décès

27 février 2022 |André NYAMURANGWA

NECROLOGIE

10 février 2022 |COMMUNIQUE DE DECES

Nécrologie

15 janvier 2022 |New article No9727

COMMUNIQUE DE DECES

23 décembre 2021 |Ambassadeur NTAGABO Joseph

COMMUNIQUE DE DECES

22 décembre 2021 |Jean NZEYIMANA


 

Burundi – Rdc – Politique28 juin 2022
|A la veille du 62ème anniversaire de l’indépendance de la Rd Congo, une spécialiste s’exprime…

Burundi - Politique1er juin 2022
|L’état de la démocratie au Burundi

Burundi – Médias3 mai 2022
|La Patronne de l’Afjo accorde une interview à Net Press à l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse

Burundi - Communication25 mars 2022
|Interview exclusive avec l’Honorable Fabien Banciryanino

Burundi - Communication18 mars 2022
|Marie Soleil Frère. Chercheur qualifié au Fonds...

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION