Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi – Sécurité12 août 2022
|Deux personnes trouvent la mort dans la province de Kayanza

Burundi – Sécurité11 août 2022
|Découverte d’un cadavre dans la commune de Gihanga

Burundi – Sécurité10 août 2022
|Interpellé pour avoir violé et tué une adolescente

Burundi – Sécurité9 août 2022
|La police saisit une quantité non négligeable de café en voie d’écoulement sur Kigali

Burundi – Sécurité Routière 8 août 2022
|Une personne tuée suite d’un accident de roulage en zone Ngagara !

Burundi - Sécurité 6 août 2022
|Trois cent litres de carburant volés à la société Sogea Satom saisis !

Burundi – Sécurité 5 août 2022
|Douze personnes de l’ethnie Massai arrêtées !

Burundi - Sécurité 4 août 2022
|Une jeune fille retrouvée morte en province de Makamba !

Burundi - Sécurité 3 août 2022
|Une jeune fille blessée par un avocat du barreau de Gitega

Burundi – Sécurité - Opinion2 août 2022
|Imbonerakure et Rwandais exploitent conjointement des minerais dans la Kibira

Burundi - Sécurité Routière1er août 2022
|La Route nationale numéro 1 perturbée

Burundi – Sécurité30 juillet 2022
|Un policier attrapé les mains dans le sac en train de vendre du carburant

Burundi – Sécurité29 juillet 2022
|Une personne tuée dans la province de Cibitoke

Burundi - Sécurité 28 juillet 2022
|Un corps sans vie retrouvé en province de Bubanza !

Burundi - Politique 27 juillet 2022
|Un nouveau look au sein du conseil d’administration de l’office burundais des recettes !

Burundi - Rdc – Sécurité 26 juillet 2022
|Vers l’envoi des troupes burundaises dans la mission de maintien de la paix en R D C

Burundi - Sécurité 25 juillet 2022
|Le centre commercial « le Parisien » prend légèrement feu

Burundi - Sécurité Routière23 juillet 2022
|Bujumbura : Un véhicule et une moto prennent feu simultanément en commune de Nyabiraba

Burundi – Sécurité22 juillet 2022
|Des chiens déterrent un corps sans vie à Kirundo

Burundi -Tanzanie – Politique 21 juillet 2022
|Le président de la République attendu en Tanzanie !

Burundi - Sécurité 20 juillet 2022
|Quatre corps sans vie découverts en province de Cibitoke

Burundi - Sécurité 19 juillet 2022
|Mohamed Féruzi tué dans les iles de Mayotte !

Burundi – Sécurité18 juillet 2022
|Un septuagénaire tué dans la province de Kayanza

Burundi - Sécurité 16 juillet 2022
|Une jeune fille tuée en province de Bururi !

Burundi – Sécurité - Société15 juillet 2022
|Bubanza : Est-ce la famine qui dicte un comportement pareil ?

 

 

 

 

 

 



Burundi – Sécurité Routière

Des éléments de la police de roulage visés par des accidents suspects

14 juillet 2022

Bujumbura, le 14 juillet 2022 (Net Press) . D’après un rapport émanant du ministère de la sécurité publique, du développement communautaire et de l’intérieur présenté par son porte-parole, Pierre Nkurikiye, l’on enregistre des accidents suspects qui visent volontairement les agents de la police de roulage.

Il a fait savoir que dès le début de cette année, au moins 37 policiers ont été victimes de tels accidents. Deux d’entre eux ont trouvé la mort, dont le plus récent a eu lieu le 12 juillet en marie de Bujumbura, la capitale économique de ce pays. Selon toujours ce rapport, 35 autres ont été blessés, dont certains grièvement.

Ce qui intrigue la police est que les chauffeurs qui cognent ces forces de l’ordre prennent le large et laissent leurs véhicules aux lieux d’ « accident », ce qui, pour ce corps, est un indice de criminalité préméditée. Il rappelle que les policiers sont des citoyens comme les autres à qui le pays a confié une tâche difficile de protéger leurs compatriotes.

Ils défendent les autres après des formations qui coûtent cher au pays. Il a renchéri que malgré ce comportement d’intimidation de la part des automobilistes, la police ne renoncera pas à sa mission humanitaire de protection des populations. Il a mis en garde les chauffeurs qui seront attrapés dans de tels incidents, sous-entendant qu’ils auront un traitement approprié. J.M.

Burundi – Justice

Une peine lourde contre un citoyen de Kayanza

Kayanza, le 14 juillet 2022 (Net Press). Des informations en provenance de la province de Kayanza, au Nord du pays, indiquent que le tribunal de grande instance de cette entité provinciale a condamné une personne originaire de la colline Bwayi, dans la commune de Matongo de cette province, à une peine de prison à perpétuité et à une amende de 20 millions de nos francs.

Selon nos sources sur place, cette personne a été reconnue coupable d’avoir tué un homme âgé de 47 ans en date du 8 juillet dernier. La victime était originaire de la colline de Bandaga, toujours dans la commune de Matongo. Nous apprenons que la famille de la victime est satisfaite du jugement rendu.

La province de Kayanza enregistre ces derniers jours diverses criminalités, dont notamment les crimes de sang ou alors des fraudes répétitives des produits locaux à vendre au voisin du Nord, par des gens des fois armés. Des analystes indiquent qu’il s’agit d’une forme de survie car les autres activités, comme l’agriculture, sont impossibles, au regard de la densité de cette province. D.N.

Burundi – Commerce

Attrapé les mains dans le sac dans la capitale politique

Gitega, le 14 juillet 2022 (Net Press). Le carburant continue à devenir rare dans le pays, mais beaucoup plus le mazout que l’essence. C’est pour cela que les spéculations vont dans tous les sens dans ce pays où la tendance est que tout le monde veut devenir commerçant de ce produit stratégique, créant ainsi un désordre difficilement explicable. Nous y reviendrons dans une autre dépêche.

Ce matin, dans la capitale politique de Gitega, plus précisément dans le quartier de Shatanya, en plein centre-ville, un certain Rubin Ndayikengurukiye, habitant de ce quartier, a été attrapé avec une quantité de 500 litres de mazout. Nous apprenons que cette quantité se trouvait dans des bidons.

Il a été attrapé les mains dans le sac car il était en train de servir ce produit à des clients, certainement à un prix exorbitant. Au moment où nous mettons sous presse, nous avons appris que toute cette quantité a été saisie et qu’elle allait être remise à qui de droit, mais l’on n’avait pas encore d’informations sur les sanctions réservées à ce fraudeur. Ch.N.

Burundi - Commerce

De la pénurie du carburant au centre-ville de Kayanza.

Kayanza, le 14 juillet 2022 (Net Press) . Avoir du carburant au centre-ville de Kayanza, au Nord du pays, est un parcours d’un grand combattant. Nous sommes au centre-ville de Kayanza précisément aux stations d’essence Engen et Kobil dans un endroit appelé communément « Chez Khalfan ». Des files indiennes des motocyclistes et des véhicules sautent aux yeux de tout le monde.

D’après de nombreux témoignages, les véhicules passent toute la nuit garés dans ces stations à la quête de cet or noir devenu rare dans la ville. Des témoins sous couvert d’anonymat parlent d’une odeur de corruption des agents de police accrédités à ces endroits.

Cette pénurie du carburant provoque la hausse du ticket de transport vers les villes de Bujumbura, de Ngozi et de Gitega. Ce qui étonne plus d’un est que non loin de la ville de Kayanza, au centre de négoce de Bukeye, de la province de Muramvya, au Centre du pays, mais situé sur l’axe Bujumbura – Kayanza sur la RN1, l’or noir coule à flot.

Cependant, d’autres sources font savoir que le centre-ville de Kayanza regorge des trafiquants clandestins du carburant en provenance du Rwanda qui le vendent en cachette dans le quartier swahili appelé communément « Kw’ibereshi ».

Les mêmes témoins demandent à l’administration civile et policière de décourager ce manquement qui est à l’origine de la hausse des prix des produits de première nécessité, sans oublier le ticket de transport, d’autant plus que Kayanza était réputé être une localité moins chère du pays. N.R.

Burundi – Kenya – Politique

« Kenya : quel sera l’héritage du président Uhuru Kenyatta en matière des droits de l’homme ? », dixit Rfi

Nairobi, le 14 juillet 2022 (Net Press) . Au pouvoir depuis 2013, l’actuel chef de l’Etat arrive au terme de son second mandat et s’apprête à céder le pouvoir après la présidentielle du 9 août 2022. Dans un rapport publié le 13 juillet, l’Ong Amnesty International examine les progrès pendant son régime. Un bilan contrasté, terni notamment par une augmentation des exécutions extrajudiciaires et des disparitions forcées.

En dix ans, déplore Amnesty, les « exécutions extrajudiciaires » et les « disparitions forcées » n’ont pas diminué. Elles sont restées une pratique « courante » au sein de la police, peut-on même lire dans ce rapport. A cela s’ajoute des cas de torture : entre 2014 et 2021, 650 cas ont été recensés. Autre pratique courante dénoncée dans le rapport : les expulsions forcées.

« Des dizaines de milliers de Kényans » ont été chassés de chez eux « de manière inconstitutionnelle et inhumaine », estime l’Ong. Concernant les libertés publiques, Amnesty dénonce une série d’amendements votés en 2014 qui ont, selon elle, « porté atteinte à l’indépendance des organisations de la société civile » et « sapé la liberté de réunion et d’expression » dans le pays.

Corruption endémique

L’Ong salue tout de même quelques progrès, notamment en matière d’accès aux soins de santé, mais elle regrette que les politiques ambitieuses de santé publiques aient été entachées par la « corruption ». Une corruption « endémique » au cours du premier mandat d’Uhuru Kenyatta et qui aurait refait surface récemment à l’occasion de la pandémie de covid-19, au cours de laquelle des responsables politiques et hommes d’affaires ont été accusés d’avoir dérobé 400 millions de dollars de fonds publics destinés à du matériel médical essentiel. D.N.

Burundi – France – Politique

Traditionnel défilé de la France à l’occasion de la fête nationale

Paris, le 14 juillet 2022 (Net Press). La France organise chaque 14 juillet, un traditionnel défilé rappelant la prise de la Bastille le 14 juillet 1789, il y a exactement 233 ans, ce que les Français de l’époque ont qualifié de Révolution Française. Aujourd’hui, on est surpris de se rendre compte que la forteresse de la Bastille, située non loin du Musée du Louvre, n’existe presque plus.

Ce défilé se fait généralement sur la prestigieuse avenue des Champs-Elysées, à Paris et les cérémonies sont dirigées par le président de l’Hexagone. Au total, quelque 6.300 personnes ont défilé aujourd’hui, dont 5.000 à pied. Le spectacle a mobilisé 64 avions, un drone, 25 hélicoptères, 200 chevaux et 181 véhicules motorisés. J.M.

Retour

VOS ENENEMENTS SOCIAUX

 

Social

22 juin 2022 |Remerciements

COMMUNIQUE DE DECES

16 juin 2022 |Adélaïde NDIHOKUBWAYO

COMMUNIQUE DE DECES

19 avril 2022 |Monique SAHABO

COMMUNIQUE DE DECES

12 mars 2022 |Edmond TOYI

Communiqué de décès

27 février 2022 |André NYAMURANGWA

NECROLOGIE

10 février 2022 |COMMUNIQUE DE DECES

Nécrologie

15 janvier 2022 |New article No9727

COMMUNIQUE DE DECES

23 décembre 2021 |Ambassadeur NTAGABO Joseph

COMMUNIQUE DE DECES

22 décembre 2021 |Jean NZEYIMANA


 

Burundi – Rdc – Politique28 juin 2022
|A la veille du 62ème anniversaire de l’indépendance de la Rd Congo, une spécialiste s’exprime…

Burundi - Politique1er juin 2022
|L’état de la démocratie au Burundi

Burundi – Médias3 mai 2022
|La Patronne de l’Afjo accorde une interview à Net Press à l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse

Burundi - Communication25 mars 2022
|Interview exclusive avec l’Honorable Fabien Banciryanino

Burundi - Communication18 mars 2022
|Marie Soleil Frère. Chercheur qualifié au Fonds...

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION