Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité 22 septembre 2022
|Muyinga : Une découverte d’une cache des produits Brarudi !

Burundi – Sécurité 21 septembre 2022
|Bubanza : Huit élèves renvoyés définitivement pour divers manquements

Burundi – Sécurité20 septembre 2022
|Une grenade explose et blesse trois personnes dans la commune de Bisoro

Burundi – Société - Sécurité19 septembre 2022
|Quand l’église catholique soutient la décision des chrétiens d’éradiquer l’immoralité !

Burundi – Sécurité17 septembre 2022
|Un corps sans vie enterré avant son identification dans la province de Rumonge

Burundi - Sécurité 16 septembre 2022
|Un véhicule volé à la clinique prince Louis Rwagasore !

Burundi - Sécurité 15 septembre 2022
|Une personne meurt par noyade en province de Rumonge !

Burundi - Serbie – Sécurité 14 septembre 2022
|Deux jeunes Burundais tués en Serbie !

Burundi - Sécurité 13 septembre 2022
|Bujumbura : Un jeune homme attrapé en fragrant délit en train d’arracher des croix au cimetière de Kamesa

Burundi - Sécurité 12 septembre 2022
|Tentative d’assassinat d’un haut gradé de la police !

Burundi - Sécurité Routière 10 septembre 2022
|Une personne tuée lors d’un accident de roulage !

Burundi – Sécurité9 septembre 2022
|Une station d’essence part en fumée au Nord de la capitale économique

Burundi – Politique - Opinion 8 septembre 2022
|Spécial « Départ d’Alain Guillaume Bunyoni »

Burundi – Politique7 septembre 2022
|Vers un changement de gouvernement ?

Burundi – Sécurité – Education6 septembre 2022
|245 candidats sous-officiers incorporés définitivement à Bururi.

Burundi – Sécurité5 septembre 2022
|La police saisit plus ou moins 200 kilos de chanvre dans la province de Makamba

Burundi – Rwanda - Justice 3 septembre 2022
|Le chanteur rwandais enfin libre !

Burundi – Sécurité – Justice2 septembre 2022
|Vers la guérison de l’homme qui s’est coupé les parties intimes à Rumonge

Burundi - Sécurité 1er septembre 2022
|Cent personnes sans-abri raflées par la police !

Burundi – Sécurité31 août 2022
|Un corps sans vie d’une femme décapitée découvert dans la province de Ngozi

Burundi – Sécurité30 août 2022
|Les enfants de la rue : une certaine menace ou une menace certaine sur Bujumbura

Burundi - Sécurité 29 août 2022
|Seize filles accusées de pratique de la prostitution interpellées en zone de Bwiza !

Burundi – Sécurité Routière27 août 2022
|Un accident de roulage fait un mort et trois blessés dans la province de Cibitoke

Burundi – Rdc – Sécurité26 août 2022
|Le Burundi informe officiellement avoir envoyé des troupes en Rd Congo

Burundi – Ouganda – Sécurité Routière25 août 2022
|Accident mortel en Ouganda d’un véhicule venu de Bujumbura

 

 

 

 

 

 



Burundi - Rdc – Sécurité

Vers l’envoi des troupes burundaises dans la mission de maintien de la paix en R D C

26 juillet 2022

Bujumbura, le 26 juillet 2022 (Net Press) . Dans la présentation du bilan annuel des grandes réalisations de ce mardi par le ministre de la defense et des anciens combattants, Alain Tribert Mutabazi, ce dernier a fait savoir que les préparatifs d’envoi des militaires burundais dans la mission de maintien de la paix en République démocratique du Congo vont bon train.

Ce prochain envoi des contingents burundais est venu comme une réponse pour résoudre la question de l’insécurité à l’est du Congo. En effet, au mois d’avril dernier, il s’est tenu à Nairobi, capitale du Kenya un sommet des chefs d’Etat de l’Afrique de l’est qui était centré sur la détérioration de la sécurité à l’Est du Congo. Les débats ont été suscités par la résurgence du mouvement rebelle du M23 et des soupçons de notre grand voisin de l’Ouest ont été dirigés ouvertement vers le Rwanda. Le pays de Tshisekedi le disait à chaque occasion, ce qui a amené les autorités de cette partie de l’Afrique à se réunir en sommet qui a ainsi conclu à la mise en place d’une nouvelle brigade régionale pour pacifier la région.

Celle-ci sera commandée par la Rdc et aura pour mission de combattre les groupes armés.
Mais la Rdc se retrouve dans une communauté avec des pays voisins qui sont souvent désignés comme co-responsables, justement, de la déstabilisation de son territoire. N.R.

Burundi - Sécurité

Trois personnes attrapées en flagrant délit de vol tuées en province de Cibitoke

Cibitoke, le 26 juillet 2022 (Net Press) . Nous apprenons que trois personnes qui seraient membres de la ligue de jeunes du parti aux affaires (Imbonerakure) ont été attrapées en flagrant délit de vol dans les champs de tomates et de bananes. Elles ont été froidement tuées sans autre forme de procès sur les collines de Kagazi et de Rusiga, en zone de Cibitoke, commune de Rugombo, en province de Cibitoke, au nord- ouest du pays.

Selon nos sources, il s’agit de Jacques Sindimwo et de Fabrice Ndayisenga de la transversale 5, de la colline de Kagazi et de Manirampa alias Ninja, de la transversale 11, sur la colline de Rusiga dans la commune de Rugombo. Ils ont été lynchés par une population en colère. Ils ont été pris en flagrant délit de vols dans les champs de tomates et de bananes.

Un administratif de base dit que ces trois voleurs froidement assassinés se servaient des tenues policière et militaire pour commettre leurs infractions pendant la nuit. Il a poursuivi que ces voleurs s’habillaient ainsi pour tromper la vigilance des habitants. Un propriétaire des champs se justifie d’avoir fait recours à la justice populaire.

Cependant, des habitants de cette localité se plaignent qu’ils aient à maintes reprises assisté impuissamment à des vols répétitifs dans leurs champs. Ils expliquent donc qu’ils ont pris la la décision de garder leurs champs et de tuer les voleurs.

Des habitants affirment n’avoir plus confiance aux institutions policières et judiciaires. Ils accusent la justice de libérer chaque fois les Imbonerakure accusés quelques fois de vols. Ils avouent préférer se faire justice. Ils demandent à celle-ci de mettre fin à l’impunité et à appliquer la loi à défaut d’ouvrir la voie à la justice populaire.

Le gouverneur de la province de Cibitoke, Carême Bizoza, confirme cette information sur le lynchage des voleurs. Il demande à la population de ne pas se faire justice mais de faire confiance en la justice. Pour rappel, en l’espace de moins d’un mois seulement, six personnes accusées de vols ont été tuées. Cinq parmi elles sont des jeunes qui seraient affiliés au parti au pouvoir. N.R.

Burundi - Sécurité

Un corps sans vie découvert dans un bistrot dans la matinée d’hier dans la ville de Rumonge

Rumonge, le 26 juillet 2022 (Net Press) . Un corps sans vie d’un homme retrouvé dans un bistrot dans la ville de Rumonge a été identifié. Deux personnes, dont la vendeuse dans ce bistrot, ont été arrêtées par la police pour des raisons d’enquêtes.

Ce corps sans vie a été identifié comme étant celui d’u certain Arcade Niyokwizigira, âgé de 35 ans, résidant dans le quartier Nkayamba, de la ville de Rumonge, au Sud-ouest du pays. Selon le chef du quartier « Centre urbain », cette personne a trop bu les boissons Brarudi « Bock et Karibu » qu’il mélangeait et s’est évanoui vers minuit et est tombé par terre pour ne plus se relever.

Selon la vendeuse, il avait tellement bu qu’il avait perdu connaissance mais sa famille demande qu’il y ait des enquêtes plus approfondies pour connaitre l’origine de sa mort car même avant, il buvait beaucoup mais n’en mourait pas car il ne souffrait d’aucune maladie.

La police a procédé à l’arrestation de deux personnes dont une femme vendeuse de ce bistrot où il a trouvé la mort. Ces deux personnes sont détenues au commissariat de la police à Rumonge. La victime laisse une femme et 5 enfants, son corps a été évacué vers la morgue de l’hôpital de Rumonge. F.N

Burundi – Politique

Le projet de loi portant délimitation administrative du Burundi retouché…

Bujumbura, le 26 juillet 2022 (Net Press) . Le projet de loi portant délimitation des provinces, des communes, des zones et des collines/quartiers de la République du Burundi date du 2 juin dernier. Dans ce document de 60 pages, la rédaction s’est focalisée sur des changements intervenus dans l’appellation des provinces.

L’effectif de cinq provinces n’a pas du tout changé, mais l’on constate des modifications au niveau de l’appellation de certaines provinces. Ainsi, la province de Butanyerera est redevenue la province de Ngozi, mais celle de Burunga a été rebaptisée Inanzerwe. Les provinces sont désormais Bujumbura, Gitega, Buhumuza, Ngozi et Inanzerwe. J.M.

Burundi – Commerce

La société Interpetrol perd un de ses avantages

Bujumbura, le 26 juillet 2022 (Net Press) . En date du 5 juillet dernier, le ministère des finances, du budget et de la planification économique a adressé une correspondance au commissaire général de l’office burundais des recettes, Obr, l’informant d’une suspension spéciale pour la compagnie Interpetrol.

Cette dérogation était de payer toutes les taxes liées à l’importation du carburant avec trois mois de différé qui a commencé avec le mois d’avril 2015. Cette décision de suspension d’une telle faveur réservait également des copies, l’une au président de la République Evariste Ndayishimiye et l’autre au premier ministre Alain Guillaume Bunyoni.

Le commissaire général de l’office burundais des recettes n’a pas tardé à s’exécuter car le 8 juillet, soit trois jours plus tard, il a lui aussi adressé une correspondance au directeur général de Interpetrol Burundi pour lui parler de la suspension de la dérogation spéciale au paiement des droits de douanes à l’importation du carburant.

Dans cette correspondance, il lui a signifié que désormais, la mise à disposition du carburant dédouané se fait après paiement de tous les droits et taxes établis pour chaque déclaration de mise en consommation. Comme son patron, il a informé le président de la République, le premier ministre ainsi que son ministre de tutelle. D.N.

Burundi – Belgique – Politique

L’ambassadeur de Belgique au Burundi s’exprime lors de la fête nationale de son pays

Bujumbura, le 26 juillet 2022 (Net Press). A l’occasion de la fête nationale de la Belgique, le 21 juillet de chaque année, l’ambassadeur de ce royaume au Burundi, M. Alain Van Gucht, s’est exprimé et est revenu sur les propos du premier ministre Alexander de Croo. La rédaction a eu un extrait de son discours qu’elle propose à son lectorat.

Quelques jours plus tard, lors de la restitution de la dépouille de son Excellence Patrice Lumumba, à Bruxelles, le 20 juin dernier, le Premier Ministre Alexander de Croo s’est exprimé en ces termes : « Comme l’esclavage, le modèle colonial était un système pernicieux en soi… ». Et de préciser : « Le Gouvernement belge dénonce sans équivoque la colonisation en tant que système de gouvernance et d’idéologie, tant au Congo qu’au Burundi, au Rwanda et ailleurs. Ce système a mené à de graves violations des droits humains, à des discriminations en tous genres et à une perception des Africains par certains Belges totalement inadéquate. »

Comme l’a dit notre Premier Ministre : le modèle colonial « ternit honteusement l’histoire et l’image de notre pays » et « il nous faudra l’admettre sans ambages ni détours si nous voulons vivre une relation sincère et vraie avec les pays que nous avons occupés - le Congo, le Rwanda et le Burundi – et regarder ensemble vers l’avenir ».

M. Alain VAN GUCHT a été nommé Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Royaume de Belgique auprès de la République du Burundi, en remplacement de M. Bernard QUINTIN. En date du 18 septembre 2019, l’ancien président de la République, feu Pierre NKURUNZIZA, a reçu les lettres de créances du nouvel ambassadeur. J.M.

Burundi - Environnement

Une dizaine de hectares de la réserve naturelle de Vyanda partis en fumée

Bururi, le 26 juillet 2022 (Net Press) . Plus d’une dizaine de hectares de la réserve naturelle de Vyanda, dans la province de Bururi, au Sud du pays, sont déjà partis en fumée depuis le début du mois de juillet, la recherche des pâturages et du bois de chauffage seraient à la base de cette pression sur la réserve naturelle de Vyanda, selon des environnementalistes de cette région.

C’est la partie ouest de cette réserve qui fait frontière avec la zone de Kigwena qui a été la plus touchée, ont indiqué certaines personnes rencontrées sur les collines de Cabara, de Kanyiriri, de Mayengo, de Kanenge et de Nyakuguma.

Ces personnes indiquent que la réserve est brûlée pendant la nuit par des malfaiteurs qui ne sont pas encore été identifiés. Les raisons principales de ces actes seraient liées à la recherche des pâturages pour leur bétail et la recherche du bois de chauffage pour certains ménages riverains de cette réserve nationale.

Certains éleveurs ont l’habitude d’aller faire paître leur bétail dans cette réserve pendant la nuit et les faire revenir dans l’étable pendant la journée. Les déplacés climatiques installées dans le village de Mayengo, en zone de Kigwena, indiquent être confrontés à un manque criant de bois de chauffage car ils n’ont pas eu de terres cultivables.

Certaines personnes contactées sur place ont peur que ces incendies criminels puissent atteindre la localité de Nyaronga qui abrite des espèces animales dont des chimpanzés, des babouins et des singes qui attirent les touristes. Signalons que la réserve naturelle de Vyanda couvre une superficie de plus de 4.5000 hectares et fait face, chaque été, à des feux de brousse et des incendies criminels. F.N.

Burundi - Société

Le représentant de l’église Fecabu arrêté en train de voler du café en commune Burambi

Rumonge, le 26 juillet 2022 (Net Press) . Le Pasteur Nimbona, représentant de l’église Fecabu en commune de Burambi, en province de Rumonge, au Sud-ouest du pays, a été arrêté main de le sac dans la nuit de ce lundi en train de voler 24 kg de café à la coopérative « Kawa Vumera » située sur la colline Nyagashiha, en commune de Burambi en province de Rumonge.

Selon nos sources, ce prélat de l’église Fecabu dans cette localité du sud du pays a été capturé par des sentinelles accréditées dans cette station de lavage et a été remis à la police où il est gardé à vue.

De telles pratiques n’honorent pas les églises car les pasteurs et autres prêtres sont censés être des moralisateurs de la société. Ceci rappelle une autre histoire d’un abbé qui a été emprisonné, poursuivi pour avoir volé de l’argent à l’économat de l’un des diocèses de ce pays, argent qu’il redistribuait à des femmes légalement mariées pour détruire leurs foyers, ou alors à des veuves à qui il dictait ce qu’il voulait qu’elles fassent pour lui. N.R.

Burundi – Mayotte – Sécurité

Des Africains vivant aux iles Mayotte manifestent après l’assassinat d’un Burundais

Mamoudzou, le 26 juillet 2022 (Net Press) . Une centaine d’Africains, dont des Burundais, ont organisé des manifestations dans l’avant-midi d’hier à Mamoudzou, la capitale des Iles Mayotte, de 8 heures à midi. Ils se sont présentés devant plusieurs coins, dont celui abritant le parquet et la police.

Ils allaient exprimer leurs inquiétudes face aux menaces sécuritaires dont les étrangers sont souvent victimes dans cette île, pourtant dirigée par la France qui se veut un pays de l’Egalité. Cette manifestation a eu lieu au lendemain de l’assassinat d’un Burundais, Mohamed Ferruzi, qui venait de passer trois ans dans ce pays à la recherche d’un asile en France.

Rappelons que ce dernier a été attaqué par des jeunes de ce pays qui cherchaient à se venger sur n’importe quel Africain car un des enfants de ce pays avait été cogné par un véhicule qu’ils n’ont pas pu identifier. Ce fut donc Mohamed Ferruzi qui fut la cible et qui a été attaqué au moyen des machettes. Il est devenu inconscient pendant 4 jours avant de succomber à ses blessures le 17 juillet.

Selon des informations sur place, ce cas n’est pas le premier car il y a d’autres Africains qui sont menacés et qui, par miracle, parviennent à s’en sortir. La manifestation était alors de demander aux autorités de l’île de veiller sur la sécurité de tous les habitants de ce pays car même les étrangers ont droit à la vie. Ch.N.

Retour

VOS ENENEMENTS SOCIAUX

 

Social

22 juin 2022 |Remerciements

COMMUNIQUE DE DECES

16 juin 2022 |Adélaïde NDIHOKUBWAYO

COMMUNIQUE DE DECES

19 avril 2022 |Monique SAHABO

COMMUNIQUE DE DECES

12 mars 2022 |Edmond TOYI

Communiqué de décès

27 février 2022 |André NYAMURANGWA

NECROLOGIE

10 février 2022 |COMMUNIQUE DE DECES

Nécrologie

15 janvier 2022 |New article No9727

COMMUNIQUE DE DECES

23 décembre 2021 |Ambassadeur NTAGABO Joseph

COMMUNIQUE DE DECES

22 décembre 2021 |Jean NZEYIMANA


 

Burundi – Rdc – Politique28 juin 2022
|A la veille du 62ème anniversaire de l’indépendance de la Rd Congo, une spécialiste s’exprime…

Burundi - Politique1er juin 2022
|L’état de la démocratie au Burundi

Burundi – Médias3 mai 2022
|La Patronne de l’Afjo accorde une interview à Net Press à l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse

Burundi - Communication25 mars 2022
|Interview exclusive avec l’Honorable Fabien Banciryanino

Burundi - Communication18 mars 2022
|Marie Soleil Frère. Chercheur qualifié au Fonds...

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION