Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi – Justice15 novembre 2022
|Des justiciables se plaignent du dysfonctionnement de ce secteur dans notre pays

Burundi- Sécurité Routière14 novembre 2022
|Des précisions sur l’accident de la commune de Mugamba le weekend dernier

Burundi – Sécurité Routière12 novembre 2022
|Un camion se renverse dans la commune de Mugamba

Burundi – Sécurité Routière11 novembre 2022
|Accident mortel sur la route nationale n° 1

Burundi – Sécurité Routière 10 novembre 2022
|La police de roulage en conflit avec des particuliers qui s’occupent des parkings

Burundi – Environnement9 novembre 2022
|Le ciel se fâche encore une fois dans la commune de Matana

Burundi – Sécurité8 novembre 2022
|Les jeunes enfants de la rue de plus en plus ingérables

Burundi – Politique - Sécurité7 novembre 2022
|Un médiateur collinaire élu vit en clandestinité en commune de Rumonge

Burundi – Sécurité5 novembre 2022
|Un militant du Cndd-Fdd sauvé de justesse dans la commune de Gihanga

Burundi – Sécurité4 novembre 2022
|Des champs de culture de maïs détruits dans la province de Kayanza

Burundi – Economie3 novembre 2022
|Le président de la République contre la thésaurisation

Burundi – Politique – Communication2 novembre 2022
|Le chef de l’Etat en communication avec ses homologues de l’Eac

Burundi – Justice1er novembre 2022
|En détention malgré son influence au sein du parti présidentiel

Burundi – Politique31 octobre 2022
|Le président de la République encourage les Burundais à se construire des maisons et des bureaux

Burundi – Société29 octobre 2022
|Des femmes qui portent des bébés sur le dos se chamaillent sous un soleil de plomb

Burundi – Sécurité28 octobre 2022
|Le premier ministre propose d’aller plus loin…

Burundi – Sécurité27 octobre 2022
|Une personne trouve la mort dans la province de Rumonge

Burundi - Sécurite26 octobre 2022
|Un corps d’une femme retrouvé en commune de Bugarama

Burundi – Sécurité25 octobre 2022
|L’insécurité augmente d’un cran dans la zone de Kinindo

Burundi – Sécurité24 octobre 2022
|La capitale politique enregistre deux cadavres le dernier weekend

Burundi – Justice22 octobre 2022
|Vers l’actualisation du métier d’avocat

Burundi – Politique21 octobre 2022
|Commémoration du 29ème assassinat du président Melchior Ndadaye

Burundi – Sécurité20 octobre 2022
|La police mobilisée pour une insécurité imaginaire

Burundi – Eac – Justice – Politique19 octobre 2022
|Les membres de la société civile en exil saisissent le président du sommet des Chefs d’Etat de l’Eac

Burundi – Sécurité Routière18 octobre 2022
|Les automobilistes se plaignent de l’attitude des policiers chargés du roulage

 

 

 

 

 

 



Burundi - Sécurité

Muyinga : Une découverte d’une cache des produits Brarudi !

22 septembre 2022

Muyinga, le 22 septembre 2022 (Net Press) . Lors d’une fouille-perquisition opérée dans la matinée de ce mercredi 21 septembre, la police de la province de Muyinga, au Nord-est du pays, a découvert 427 casiers de Brarudi qui étaient destinés à la vente sous facette de spéculations. Le commerçant présumé coupable est entre les mains de la police qui a ouvert une enquête.

Selon nos sources, il subsistait des grognes des consommateurs des produits Brarudi car les prix de ces produits étaient en hausse. Des dénonciations fusaient d’un peu partout dans les buvettes de Muyinga et étaient centrées sur une cache des produits chez un commerçant.

Et dans la foulée, la police, en compagnie du gouverneur de la province de Muyinga, Jean –Claude Batungwanayo, ont été effectué une fouille-perquisition chez un commerçant grossiste des produits. Un total de 427 casiers des produits Brarudi, constitués de limonades, de bière Primus, Amstel et Royal, y ont été découverts. Ils ont été saisis et transportés au commissariat provincial de la police de Muyinga.

Le commerçant-spéculateur de ces produits a été arrêté et est entre les mains de la police qui a par ailleurs ouvert une enquête. Le gouverneur de la province de Muyinga, Jean–Claude Barutwanayo, met en garde les commerçants spéculateurs des produits Brarudi car ils occasionnent la flambée des prix. Il menace de les traduire devant la justice pour juguler ce manquement qui avait pris une allure inquiétante en province de Muyinga. N.R.

Burundi – Politique

Un jeudi qui signe la disparition de l’institution d’Ubushingantahe !

Bujumbura, le 22 septembre 2022 (Net Press). Ce jeudi 22 septembre, l’institution d’Ubushingantahe pleure son enterrement sur toutes les collines du pays sur décision du ministère ayant en charge des affaires intérieures. Cette institution était pourtant encrée dans l’histoire du peuple burundais pour son arbitrage des conflits sociaux et intermédiaire entre la justice et le peuple. Dès aujourd’hui, il sera définitivement aboli.

Certains de nos interlocuteurs approchés par la rédaction disent que le sel de la société part en fumée au moment au d’autres affirment que les élus collinaires ont été « élus sur base des spéculations politiciennes et seront incapables de garder la neutralité dans l’arbitrage des conflits au niveau des collines et ou des quartiers du pays ».

Pour d’autres, plusieurs irrégularités ont été relevées dans les élections des notables collinaires et observées dans la mise en place de ces derniers, surtout dans quelques coins de Makamba, au Sud du pays où les opposants ou les ex forces armées burundaises ont été sommé de ne pas y participer.

Dans nos colonnes antérieurs, nous mentionnions que l’ancien premier ministre sous la 3ème République, Adrien Sibomana, actuel président de l’institution d’Ubushingantahe, faisant réaction à une note circulaire du ministère ayant les affaires intérieures dans ses attributions que les activités cesseraient à la prestation de serment des notables collinaires élus. Selon lui, « l’institution d’Ubushingantahe c’est l’âme du peuple burundais » et d’ajouter que « c’est une tradition, un comportement social accepté par tout le monde. Le conseil collinaire, c’est un tribunal, donc l’Etat peut décider de créer un tribunal et le mettre où il veut ».

Pour rappel, les notables collinaires ont prêté serment jeudi 22 septembre 2022 dans les collines et quartiers du pays, où ils juraient de garder l’équité, l’impartialité, la justice équitable au cours de l’exercice de leurs fonctions. N.R.

Burundi – Energie

Le carburant désormais disponible, dixit la Regideso

Bujumbura, le 22 septembre 2022 (Net Press) . D’après des informations émanant de la direction générale de la régie de distribution de l’eau et de l’électricité, Regideso, le carburant, aussi bien de type mazout que d’essence, est disponible depuis ce 22 septembre et toutes les stations sont autorisées à s’approvisionner.

Selon toujours le directeur général de la Regideso, 170 camions remplis de carburant ont quitté Dar-es-Salam, la capitale tanzanienne en direction de Bujumbura. Les premiers engins sont arrivés hier dans notre pays au moment où d’autres sont en cours de route. Tous les stocks de Bujumbura et de Gitega seront servis en carburant.

La population contactée par la rédaction indique qu’ils attendent et voir ce qui sera fait. Pour elle, la fois dernière, des tapages médiatiques ont été entendus pour apprendre quelques jours plus tard qu’il y avait plus de mazout que d’essence. Sur les réseaux sociaux, il y a toujours de message de demande d’une ou plusieurs stations qui seraient en train de servir du carburant. Du côté de l’avenue du Large, les files de véhicules sont également longues, d’où l’opinion prend l’information avec des pincettes pour suivre de près l’évolution de ce dossier. J.M.

Burundi – Environnement

Le directeur général de l’Igebu donne des éclaircissements…

Gitega, le 22 septembre 2022 (Net Press) . Dans l’une de ses dépêches de ce 21 septembre, la rédaction a mentionné des cas de pluies torrentielles de ce 18 septembre qui ont détruit champs et maisons dans la province de Cibitoke, au Nord-ouest du pays alors que dans la commune de Gishubi, de la province de Gitega, au même moment, il y avait un soleil de plomb.

La rédaction s’est posé la question de savoir si la saison des pluies a réellement commencé, d’où elle a contacté le directeur général de l’institut géographique du Burundi, Igebu, Augustin Ngenzirabona, qui a bien voulu donner une réponse à notre interrogation. D’entrée de jeu, il fait savoir que dès la fin du mois d’août, on observe une quantité de pluie suffisante dans certaines régions naturelles du pays.

Mais, a-t-il poursuivi, cela ne signifie pas que c’est le début de la saison pluvieuse qui s’annonce. L’institut géographique du Burundi porte à la connaissance du public que le début de la saison pluvieuse valable pour le mois de septembre 2022, correspondant à la saison culturale A 2022 – 2023, n’a pas encore commencé.

La chute des pluies observées vers le mois d’août sont des pluies passagères hors saison, causées par le flux des vents humides provenant du bassin du Congo, qui joue un rôle dans le régime pluviométrique saisonnier du Burundi. Pour cela, l’Igebu a déjà planifié la répartition spatiale des pluies dans le pays.

Toutefois, Augustin Ngenzirabona fait remarquer que suite aux changements climatiques et à leurs menaces, les dates proposées par l’Igebu peuvent être modifiées. Cet institut se donne pour objectif d’informer au jour le jour les éventuelles modifications qui résulteraient de ces changements. Il convient de signaler que selon toujours l’Igebu, la date de la saison pluvieuse dans tout le pays est prévue entre la fin du mois de septembre et le début du mois d’octobre de cette année. J.M. 

Burundi – Education – Société

Bururi : 110 cas de grossesses non désirées enregistrées l’année passée

Bururi, le 22 septembre 2022 (Net Press) . Nous apprenons que 110 cas de grossesses non désirées en milieu scolaire ont été enregistrés en province de Bururi, au Sud du pays, au cours de l’année scolaire passée. Un système d’alerte précoce vient d’être mis en place pour combattre ce phénomène de plus en plus inquiétant.

Des chiffres de cas de grossesses non désirées en milieu scolaire en province de Bururi ne cessent d’augmenter, raison pour laquelle il faut prendre des stratégies pour réduire ces cas de grossesses non désirées ou atteindre zéro grossesse, a indiqué Jean Nduwimana, conseiller socio-culturel du gouverneur de la province de Bururi.

Il a précisé que 406 cas de grossesses non désirées en milieu scolaire ont été enregistrés les trois dernières années scolaires en province de Bururi et a pointé du doigt certains employés des sociétés qui sont en train de construire le barrage hydroélectrique Jiji-Murembwe et la RN 16 (route Taba-Mahwa-Gakuba).

Au cours d’un atelier d’échanges sur les grossesses non désirées en milieu scolaire organisé par la coalition Bafashebige au chef-lieu de la province de Bururi ce lundi 19 septembre, des mesures pour combattre ces grossesses non désirées ont été prises, dont la mise en place d’un système d’alerte précoce.

Une plate-forme provinciale qui comprend des représentants de l’administration, des représentants de la justice, des représentants de l’éducation, des représentants de la santé et des représentants de la coalition Bafashebige.

Cette plateforme a pour mission d’analyser et de traiter toute information sur le phénomène des grossesses non désirées émanant des différentes écoles à travers les messages transmis par les enseignantes tantes et les enseignants se trouvant sur les différentes écoles fondamentales et post-fondamentales de la province de Bururi. F.N.

Burundi – Usa – Justice

De nouveaux ennuis judiciaires pour l’ancien président Trump et ses enfants

New York, le 22 septembre 2022 (Net Press) . La procureure de New York, Letitia James, vient de lancer des poursuites au civil contre l’ancien président américain, Donald Trump, trois de ses enfants, Donald Jr, Ivanka et Eric, ainsi que des cadres de l’organisation Trump. Selon des informations en provenance de New York, l’enquête a duré plus de deux ans.

Des dizaines de témoins ont été interrogés et des millions de documents analysés. La plainte de 220 pages se focalise sur les pratiques financières de la famille Trump et de son entreprise et multiplie les exemples. La procureure accuse l’ancien président et ses trois enfants de fraude fiscale et de pratiques illégales.

Ce rapport affirme sans détours que la famille Trump et son entreprise ont délibérément trafiqué des comptes de l’organisation en surévaluant la valeur de ses biens afin de tromper des banques et des assurances pour obtenir des prêts plus importants et plus avantageux dans le but de s’enrichir. Et lors des déclarations fiscales, les mêmes biens étaient sous-évalués.

La procureure James semble être très sévère à l’endroit de l’ancien président car elle demande 250 millions de dollars de dommages et intérêts, ainsi que l’interdiction pour la famille Trump de posséder une entreprise immobilière et de contacter des prêts dans des institutions installées à New York.

Selon toujours les proches de ce dossier, la procureure a transmis les éléments de son enquête au fisc fédéral et au département de la justice. Ce dernier devrait déterminer l’opportunité ou non des poursuites criminelles. Elle semble être révoltée du fait que lors de l’interrogatoire, Donald Trump a préféré garder le silence au lieu de coopérer, et de conclure que nul n’est au-dessus des lois.

Une certaine opinion américaine estime que la démarche de la procureure de New York, en campagne pour sa réélection comme procureure, est d’empêcher l’ancien président Donald Trump de se présenter aux élections présidentielles de 2024. La même opinion trouve également que même dans le camp de l’ancien président, il y a des frondeurs qui ne veulent plus de lui comme président de la première puissance mondiale. D.N.

Retour

VOS ENENEMENTS SOCIAUX

 

Social

22 juin 2022 |Remerciements

COMMUNIQUE DE DECES

16 juin 2022 |Adélaïde NDIHOKUBWAYO

COMMUNIQUE DE DECES

19 avril 2022 |Monique SAHABO

COMMUNIQUE DE DECES

12 mars 2022 |Edmond TOYI

Communiqué de décès

27 février 2022 |André NYAMURANGWA

NECROLOGIE

10 février 2022 |COMMUNIQUE DE DECES

Nécrologie

15 janvier 2022 |New article No9727

COMMUNIQUE DE DECES

23 décembre 2021 |Ambassadeur NTAGABO Joseph

COMMUNIQUE DE DECES

22 décembre 2021 |Jean NZEYIMANA


 

Burundi - Politique1er novembre 2022
|"46ème anniversaire de la naissance de la Deuxième République", dixit PARENA

Burundi - Politique21 octobre 2022
|29ème anniversaire de l’assassinat du Président Melchior Ndadaye

Burundi - Burkina Faso - Politique15 octobre 2022
|35ème anniversaire de l’assassinat du Président Thomas Sankara

15 octobre 2022
|N.P. Monsieur Diallo Abdoulaye, pouvez-vous...

Burundi - Politique13 octobre 2022
|61ème anniversaire de l’assassinat du Prince Louis Rwagasore

Burundi – Rdc – Politique28 juin 2022
|A la veille du 62ème anniversaire de l’indépendance de la Rd Congo, une spécialiste s’exprime…

Burundi - Politique1er juin 2022
|L’état de la démocratie au Burundi

Burundi – Médias3 mai 2022
|La Patronne de l’Afjo accorde une interview à Net Press à l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse

Burundi - Communication25 mars 2022
|Interview exclusive avec l’Honorable Fabien Banciryanino

Burundi - Communication18 mars 2022
|Marie Soleil Frère. Chercheur qualifié au Fonds...

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !