Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi – Politique - Opinion17 janvier 2023
|Le parti Pajude – Intazimiza s’exprime…

Burundi - Sécurité16 janvier 2023
|Un corps sans vie découvert sur la rive du lac Tanganyika.

Burundi – Sécurité Routière14 janvier 2023
|Des policiers attrapés en flagrant délit de demande de pots de vin

Burundi – Sécurité13 janvier 2023
|Les populations se plaignent devant le ministre chargé de la défense nationale

Burundi – Sécurité12 janvier 2023
|La zone Kinindo menacée par un bandit de grand chemin

Burundi – Economie – Communication11 janvier 2023
|La Fomi organise un atelier d’échanges d’informations avec les professionnels des médias

Burundi – Sécurité10 janvier 2023
|Le ministre de la défense face aux anciens combattants dans la province de Bubanza

Burundi – Droits de l’Homme9 janvier 2023
|Election à l’assemblée nationale pour renouveler les organes de la Cnidh

Burundi – Justice7 janvier 2023
|Détention d’un mineur de 13 ans dans la province de Kayanza

Burundi – Sécurité6 janvier 2023
|Décès hier de deux personnes dans la capitale politique Gitega

Burundi – Sécurité5 janvier 2023
|Fouille-perquisition au quartier III de la zone de Ngagara

Burundi – Sécurité Routière4 janvier 2023
|La police de roulage renforce son contrôle des véhicules au centre-ville de Bujumbura

Burundi – Sécurité Routière3 janvier 2023
|Plus de 20 personnes tuées dans des accidents de roulage rien qu’au mois de décembre

Burundi – Sécurité Routière2 janvier 2023
|Deux accidents de roulage font des victimes dans la capitale économique

Burundi – Sécurité31 décembre 2022
|Arrêté pour avoir tué le gérant de la poste à Mutaho

Burundi - Sécurité30 décembre 2022
|Un Imbonerakure tué par un militaire pour une peccadille dans la province de Cibitoke

Burundi – Sécurité29 décembre 2022
|Découverte d’un cadavre dans la commune Kabarore

Burundi – Sécurité Routière28 décembre 2022
|Quand des policiers deviennent un danger public dans la capitale économique !

Burundi – Changement Climatique27 décembre 2022
|Le ciel se fâche au Sud de la capitale économique Bujumbura

Burundi - Sécurité26 décembre 2022
|Deux corps sans vie découverts dans une réserve forestière à Rumonge.

Burundi – Sécurité24 décembre 2022
|Des groupes armés de machettes gagnent plusieurs coins du pays

Burundi – Sécurité23 décembre 2022
|Une femme enfermée pour avoir brûlé à l’eau bouillante son enfant de 3 ans

Burundi – Justice22 décembre 2022
|Pourvoi en cassation contre la décision de libérer l’avocat Tony Germain Nkina

Burundi - Sécurité21 décembre 2022
|Deux personnes armées arrêtées dans le lac Tanganyika

Burundi – Sécurité20 décembre 2022
|Les citadins de la zone Bwiza inquiets pour leur sécurité

 

 

 

 

 

 



Burundi – Justice

Libération de Me Sandra Ndayizeye et ses deux codétenus libérés

8 octobre 2022

Bujumbura, le 8 octobre 2022 (Net Press) . Après leur comparution en date du 5 octobre dernier auprès du parquet de Muha, les codétenus, Me Sandra Ndayizeye, Etienne Sahabo, frère cadet du Dr. Christophe Sahabo, ancien directeur général de Kira Hospital aujourd’hui en détention dans la province de Ruyigi, à l’Est du pays et Joseph Bakanibona, ont été libérés de la prison hier.

Ils avaient été arrêtés quelques semaines plus tôt, accusés d’avoir participé à la confection des documents sur base des réunions qui n’ont pas eu lieu. D’ailleurs, l’avocate du Dr. Sahabo s’était retirée du dossier Kira Hospital et présenté ses excuses à toutes les personnes qu’elle avait impliquées dans ce dossier. C’est le magistrat instructeur qui a pris cette décision.

Mais avant cela, le barreau de Bujumbura avait tapé du poing sur la table pour exiger la libération immédiate et sans condition de leur consœur, Me Sandra Ndayizeye, arguant qu’elle était prête à collaborer avec la justice dans la recherche de la vérité sur le dossier Kira Hospital, tout en étant libre. J.M.

Burundi - Ouganda – Politique

Le président de la République dans les murs de l’Ouganda

Kampala, le 8 octobre 2022 (Net Press) . D’après le service chargé de la communication à la présidence de la République, le chef de l’Etat, Evariste Ndayishimiye, qui est en même temps président en exercice de la communauté de l’Afrique de l’Est, a pris l’avion aujourd’hui en direction de Kampala, la capitale ougandaise.

Selon les mêmes sources d’information, le numéro un va participer à la célébration du 60ème anniversaire de l’indépendance de ce pays. L’on signalera que le président ougandais, Yoweri Kaguta Museveni, est le doyen d’âge des présidents de l’Eac car il est à la tête de ce pays depuis 1986, au terme d’une lutte armée.

C’est la deuxième fois que le président Ndayishimiye se rend en Ouganda car l’année dernière, il avait participé l’investiture du président ougandais, qui venait de gagner un sixième mandat à l’issue des présidentielles de 2021. En 2005, il est parvenu à modifier la constitution de son pays, pour éliminer le nombre de mandat, ce qui lui a permis de briguer un troisième.

En 2018, il était en face d’un autre problème que pose la constitution de son pays, la limite d’âge qui était fixée à 75 ans. Vu que l’échéance avance à grand pas, il se concentre encore une fois sur la constitution du pays et parvient également à éliminer la limite d’âge. Il avait alors brigué un sixième mandat qu’il a gagné et rien ne l’empêche de convoiter un septième en 2026, si Dieu lui prête vie. D.N.

Burundi – Administration

Vers des sanctions de habitants de la zone urbaine de Kinindo

Bujumbura, le 8 octobre 2022 (Net Press) . Le chef de quartier de Kinindo a sillonné ce matin des rues à la recherche des boutiques dont les propriétaires n’ont pas participé aujourd’hui aux travaux de construction du stade Intwari, en mairie de Bujumbura. Il semble qu’en plus des travaux communautaires, les populations doivent également contribuer à la construction de ce stade.

C’est dans ce contexte que certaines boutiques ont fermé leurs portes sous sa supervision. Les habitants de Kinindo se plaignent cependant qu’ils n’ont pas été informés de cette mesure prise au niveau de l’administration, semblant pointer du doigt cet homme qui veut les punir alors qu’il ne leur a rien communiqué.

Selon toujours les personnes proches de cet administratif à la base, celui qui n’aura pas contribué à ces travaux devra payer une amende de 20.000 Fbu. L’on signalera que cette mesure de contribution à la construction du stade Intwari frappe indistinctement tous les citadins, quels que soient leurs quartiers d’habitation. Ch.N.

Burundi – Justice Transitionnelle

L’équipe de la commission vérité et réconciliation reconduite par l’assemblée nationale

Bujumbura, le 8 octobre 2022 (Net Press) . L’assemblée nationale a adopté dans la soirée d’hier et reconduit la commission vérité et réconciliation, Cvr. Tous les commissaires ont été reconduits à l’exception d’un Mutwa qui a remplacé celui qui va désormais siéger à l’assemblée législative de l’Eac.

Nous apprenons que tous les membres du parti principal de l’opposition, le Cnl dirigé par Agathon Rwasa, était absent lors de cette séance. Cette formation politique dénoncé un simulacre de vote car les noms sont décidés du parti et sont amenés à l’assemblée nationale uniquement pour la bénédiction de la liste.

Il y a quelques semaines, un autre vote avait également polémique à l’assemblée nationale, celui des députés qui doivent siéger à l’Eala. Là aussi, le Cnl avait vidé les lieux même si une femme de cette formation politique est restée et s’est fait élire. Il s’agit de Kathy Kezimana connue sous le sobriquet de Citoyenne et qui a été élue.

D’autres disent que le Cnl, même avec un effectif de 25 élus qui siègent à l’hémicycle de Kigobe, reste largement minoritaire si bien qu’il ne peut pas empêcher une volonté politique bonne ou mauvaise, à ses yeux, voulue par le parti de l’Aigle. La seule consolation est que dans le futur, il dire à qui veut l’écouter qu’il n’a pas cautionné telle ou telle autre mesure, qui a conduit le pays au gouffre. J.M.

Burundi - Education

Le ministère de l’Education promet la promotion du dialogue social

Bujumbura, le 8 octobre 2022 (Net Press) . Depuis 1994, le monde célèbre la journée mondiale dédiée aux enseignants. Le thème retenu pour cette année révèle que « la transformation de l’éducation se fait avec les enseignants ». Au Burundi, cette fête n’a pas été célébrée, les préparatifs sont toujours en cours.

Les autorités du ministère de l’éducation nationale et de la recherche scientifique et les syndicats du secteur se sont contentés à un communiqué conjoint lu par le Secrétaire Permanent à ce ministère, Dr Frédéric Bangirinama. Néanmoins, une promesse importante a été faite : améliorer le dialogue social pour promouvoir la bonne gouvernance dans les écoles. Vont-elles joindre la parole à l’acte ?

Sur un autre volet, le confrère spécialisé de l’enseignement estime que ‘enseigner n’est pas un métier, mais une vocation. A l’occasion de la journée mondiale de l’enseignant célébrée chaque année, l’association « Enseignant en Action pour la promotion de l’Action Sociale EAPS en sigle » organise des activités pour célébrer ladite journée au sein des enceintes du Lycée Scheppers.

Il s’agit d’un exposé sous le thème choisi « enseignant, un des acteurs clés de l’éducation pour tous » et la présentation du rapport des activités de l’année 2021-2022 du centre d’orientation et d’écoute (CEOP en sigle).

De leur côté, des enseignants catholiques de l’Université du Burundi appellent à l’éthique « Enseigner aujourd’hui, quelle éthique ? ». C’est le thème développé par les enseignants catholiques de l’Université du Burundi à l’occasion de la célébration de la journée mondiale des enseignants, ce 5 octobre 2022 dans les enceintes du Centre Culturel Bwengenyabwo de Mutanga Sud en Mairie de Bujumbura. L’orateur du jour, le professeur Adolphe Sururu indique qu’aujourd’hui être enseignant est une vocation très délicate.

Malgré cela, notre confrère trouve que la Fondation pour le logement des Enseignants est un salut pour les Familles des enseignants. « J’ai contracté un crédit à la Fondation pour le logement des Personnels de l’Enseignement (FLE), je vis chez moi depuis 2012 ». D.N.

Burundi – Russie – Ukraine – Sécurité

« Le pont russe de Crimée en partie effondrée après une violente attaque », dixit Rfi

Simféropol, le 8 octobre 2022 (Net Press) . Un véhicule piégé a déclenché un vaste incendie sur le pont de Crimée, infrastructure clé et symbole de l’annexion de la péninsule ukrainienne éponyme, a annoncé samedi le comité national antiterroriste russe, sans accuser dans l’immédiat l’Ukraine. Il y aurait trois morts, selon Moscou.

« Selon les données préliminaires, trois personnes ont été tuées à la suite de l’accident. Il s’agit probablement des passagers d’une voiture qui se trouvait près du camion quand il a explosé », a indiqué le comité d’enquête russe dans un communiqué. Des images circulant en ligne du pont montrent la voie ferrée en flammes sur des dizaines de mètres et un tronçon routier effondré.

Ce pont, construit à grands frais sur ordre de Vladimir Poutine pour relier la péninsule annexée au territoire russe, sert notamment au transport d’équipements militaires de l’armée russe combattant en Ukraine.

Si l’Ukraine est à l’origine de l’incendie et de l’explosion sur le pont de Crimée, le fait qu’une infrastructure aussi cruciale et aussi loin du front puisse être endommagée par les forces ukrainiennes serait un camouflet pour Moscou. D’autant que la Russie enchaîne les revers militaires depuis le début du mois de septembre, ses troupes étant forcées de reculer aussi bien au nord-est que dans le sud du pays, particulièrement la région de Kherson, frontalière de la Crimée, dont Vladimir Poutine revendique l’annexion.

« Aujourd’hui à 06h07 (03h07 TU) sur la partie routière du pont de Crimée (…) a eu lieu l’explosion d’une voiture piégée, qui a entrainé l’incendie de sept citernes ferroviaires qui allaient vers la Crimée », a indiqué le comité, cité par les agences russes. Le porte-parole du Kremlin a indiqué à l’agence Ria Novosti que Vladimir Poutine avait ordonné la formation d’une commission gouvernementale pour établir les faits.

Selon le comité antiterroriste, deux voies routières sont endommagées, mais l’arche du pont n’est pas touchée. Les trafics ferroviaire et routier ont été arrêtés et des ferries ont été mis en place pour permettre la traversée, selon les agences russes.
*
L’ironie ukrainienne

Le comité d’enquête de Russie, principal organe d’investigation du pays, a promis d’identifier « toutes les personnes liées à ce crime » et ouvert une enquête criminelle. Le chef de l’assemblée de Crimée, le parlement régional installé par la Russie, Vladimir Konstantinov, a dénoncé un coup « des vandales ukrainiennes ».

L’Ukraine a ironisé et multiplié les blagues samedi. Le ministère ukrainien de la défense a comparé cette attaque à celle qui a coulé le croiseur Moskva en mer Noire en avril, autre « symbole du pouvoir russe en Crimée ukrainienne ». « Qu’est-ce qui vous attend encore les russkofs ? », a-t-il écrit de manière injurieuse sur Twitter.

Les services de sécurité de Kiev (SBU) ont de leur côté publié sur telegram des vers détournés du poète ukrainien Taras Chevtchenko sur « le Soleil qui se lève sur le pont en feu ». « Aujourd’hui est une parfaite occasion pour réviser quelques poèmes de Taras Chevtchenko », a ironisé le SBU. La poste ukrainienne a, elle, annoncé se préparer à imprimer de timbres à l’effigie du « pont de Crimée, ou, plus exactement, de ce qu’il en reste ». Ch.N.

Retour

VOS ENENEMENTS SOCIAUX

 

Social

22 juin 2022 |Remerciements

COMMUNIQUE DE DECES

16 juin 2022 |Adélaïde NDIHOKUBWAYO

COMMUNIQUE DE DECES

19 avril 2022 |Monique SAHABO

COMMUNIQUE DE DECES

12 mars 2022 |Edmond TOYI

Communiqué de décès

27 février 2022 |André NYAMURANGWA

NECROLOGIE

10 février 2022 |COMMUNIQUE DE DECES

Nécrologie

15 janvier 2022 |New article No9727

COMMUNIQUE DE DECES

23 décembre 2021 |Ambassadeur NTAGABO Joseph

COMMUNIQUE DE DECES

22 décembre 2021 |Jean NZEYIMANA


 

Burundi - Politique1er novembre 2022
|"46ème anniversaire de la naissance de la Deuxième République", dixit PARENA

Burundi - Politique21 octobre 2022
|29ème anniversaire de l’assassinat du Président Melchior Ndadaye

Burundi - Burkina Faso - Politique15 octobre 2022
|35ème anniversaire de l’assassinat du Président Thomas Sankara

15 octobre 2022
|N.P. Monsieur Diallo Abdoulaye, pouvez-vous...

Burundi - Politique13 octobre 2022
|61ème anniversaire de l’assassinat du Prince Louis Rwagasore

Burundi – Rdc – Politique28 juin 2022
|A la veille du 62ème anniversaire de l’indépendance de la Rd Congo, une spécialiste s’exprime…

Burundi - Politique1er juin 2022
|L’état de la démocratie au Burundi

Burundi – Médias3 mai 2022
|La Patronne de l’Afjo accorde une interview à Net Press à l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse

Burundi - Communication25 mars 2022
|Interview exclusive avec l’Honorable Fabien Banciryanino

Burundi - Communication18 mars 2022
|Marie Soleil Frère. Chercheur qualifié au Fonds...

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !