Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi – Justice15 novembre 2022
|Des justiciables se plaignent du dysfonctionnement de ce secteur dans notre pays

Burundi- Sécurité Routière14 novembre 2022
|Des précisions sur l’accident de la commune de Mugamba le weekend dernier

Burundi – Sécurité Routière12 novembre 2022
|Un camion se renverse dans la commune de Mugamba

Burundi – Sécurité Routière11 novembre 2022
|Accident mortel sur la route nationale n° 1

Burundi – Sécurité Routière 10 novembre 2022
|La police de roulage en conflit avec des particuliers qui s’occupent des parkings

Burundi – Environnement9 novembre 2022
|Le ciel se fâche encore une fois dans la commune de Matana

Burundi – Sécurité8 novembre 2022
|Les jeunes enfants de la rue de plus en plus ingérables

Burundi – Politique - Sécurité7 novembre 2022
|Un médiateur collinaire élu vit en clandestinité en commune de Rumonge

Burundi – Sécurité5 novembre 2022
|Un militant du Cndd-Fdd sauvé de justesse dans la commune de Gihanga

Burundi – Sécurité4 novembre 2022
|Des champs de culture de maïs détruits dans la province de Kayanza

Burundi – Economie3 novembre 2022
|Le président de la République contre la thésaurisation

Burundi – Politique – Communication2 novembre 2022
|Le chef de l’Etat en communication avec ses homologues de l’Eac

Burundi – Justice1er novembre 2022
|En détention malgré son influence au sein du parti présidentiel

Burundi – Politique31 octobre 2022
|Le président de la République encourage les Burundais à se construire des maisons et des bureaux

Burundi – Société29 octobre 2022
|Des femmes qui portent des bébés sur le dos se chamaillent sous un soleil de plomb

Burundi – Sécurité28 octobre 2022
|Le premier ministre propose d’aller plus loin…

Burundi – Sécurité27 octobre 2022
|Une personne trouve la mort dans la province de Rumonge

Burundi - Sécurite26 octobre 2022
|Un corps d’une femme retrouvé en commune de Bugarama

Burundi – Sécurité25 octobre 2022
|L’insécurité augmente d’un cran dans la zone de Kinindo

Burundi – Sécurité24 octobre 2022
|La capitale politique enregistre deux cadavres le dernier weekend

Burundi – Justice22 octobre 2022
|Vers l’actualisation du métier d’avocat

Burundi – Politique21 octobre 2022
|Commémoration du 29ème assassinat du président Melchior Ndadaye

Burundi – Sécurité20 octobre 2022
|La police mobilisée pour une insécurité imaginaire

Burundi – Eac – Justice – Politique19 octobre 2022
|Les membres de la société civile en exil saisissent le président du sommet des Chefs d’Etat de l’Eac

Burundi – Sécurité Routière18 octobre 2022
|Les automobilistes se plaignent de l’attitude des policiers chargés du roulage

 

 

 

 

 

 



Burundi – Politique

Commémoration du 29ème assassinat du président Melchior Ndadaye

21 octobre 2022

Bujumbura, le 21 octobre 2022 (Net Press) . C’est aujourd’hui que le Burundi a commémoré le 29ème anniversaire de l’assassinat du président Melchior Ndadaye. Celui-ci a été fauché dans la nuit du 21 octobre 1993 après seulement 102 jours de règne. Mais avant cette date, d’autres tentatives de décapiter le nouveau régime avaient eu lieu, notamment le 3 juillet 1993.

Dans la capitale économique Bujumbura, les cérémonies ont débuté par une messe en mémoire de feu Melchior Ndadaye à la cathédrale Regina Mundi, célébrée par le vicaire général de l’archidiocèse de Bujumbura, Mgr. Anatole Ruberinyange, qui a souhaité dans son homélie la tolérance entre les Burundais, la solidarité et le retour des réfugiés.

Après la messe, l’on a procédé au dépôt des gerbes de fleurs au site où est érigé le mémorial de feu président Melchior Ndadaye. L’on a écouté un extrait de son discours qu’il a prononcé au lendemain de sa victoire, axé principalement sur le respect des droits de l’homme dans un Burundi nouveau.

La rédaction a contacté le président du parti fondé par Melchior Ndadaye, le Frodebu, Pierre Claver Nahimana, qui a bien voulu accorder une interview exclusive. Il est désigné dans nos colonnes par les lettres P.C.N. au moment où Net Press est désigné par N.P. L’intégralité de cette interview disponible sur http://www.netpress.bi, rubrique « Tribune ».

De son côté, l’Association des Veuves et Orphelins pour la Défense de leurs droits, AVOD en sigle, demande qu’il y ait assistance, non pas seulement des orphelins du président défunt, mais également ceux des proches collaborateurs de l’ancien président assassiné. D.N.

Burundi – Génocide

Les proches des victimes du génocide de Kibimba invités à déposer une gerbe de fleurs sur le mémorial de feu Melchior Ndadaye

Bujumbura, le 21 octobre 2022 (Net Press). C’est avec une déception sans bornes que les associations de lutte contre le génocide, celle des parents des victimes et l’association pour la réconciliation et la gestion des mémoires blessées au Burundi, ont accueilli une réponse verbale de la part du ministère de l’intérieur, de la sécurité publique et du développement communautaire.

En effet, en date du 21 septembre dernier, les trois associations ont adressé une correspondance au ministère de tutelle et dont l’objet était la commémoration du 29ème anniversaire de la tragédie de Kibimba survenu le 21 octobre 1993. Ces associations informaient le ministre que, comme à l’accoutumée, depuis plus de 20 ans, elles se préparaient à se rendre pour commémorer et se recueillir au site mémorial du lieu-dit kw’Ibubu.

Alors qu’elles s’attendaient à une réponse écrite, non seulement les trois associations n’ont pas eu directement la réponse, mais leur rendez-vous a été reporté à deux ou trois reprises avant d’apprendre verbalement que la visite du site mémorial des victimes de 1993 n’est pas tout simplement possible. Elles ont été plutôt invitées à se recueillir au site mémorial de feu Melchior Ndadaye aux côtés d’autres Burundais.

En d’autres termes, les négociations entre les deux parties ont échoué et les trois associations évoquent une politique de deux poids deux mesures car des associations des Hutu se recueillent sans aucune difficulté, allusion faite à l’association des veuves et des orphelins pour la défense de leurs droits, Avod et Zirikana- UB relative à l’assassinat des étudiants de l’université en 1996.

Les trois associations ont fait savoir que Kibimba a perdu plus de 150 élèves, en plus de leurs enseignants et des voisins tutsi de l’école. Pour elles, c’est un événement à ne pas minimiser, surtout que les élèves étaient à l’école, en d’autres termes dans les mains de l’Etat.

Elles recommandent au gouvernement de revoir sa décision, de respecter les conventions internationales qu’il a ratifiées, de joindre l’acte à la parole pour réconcilier le peuple burundais, d’éviter la politique de « deux poids deux mesures », d’interdire et de réprimer avec détermination les actes et paroles ayant comme objectif l’exacerbation des divisions ethniques.

Cette journée risque alors de poser problème car outre la fête nationale du héros de l’indépendance dont les autorités voudraient qu’elle soit incompatible avec d’autres commémorations, notamment celle des victimes de Kibimba, il y a également un troisième aspect de cette journée qui est la commémoration de la charte africaine des droits de l’homme et des peuples. J.M. 

Burundi – Justice

Condamné à mort pour avoir tué avec préméditation son épouse

Makamba, le 21 octobre 2022 (Net Press) . Il s’appelle Léonard Nahayo, il a été condamné hier dans la province de Makamba, au Sud du pays, au terme d’un procès en flagrance, reconnu coupable d’avoir tué avec préméditation son épouse, Violette Minani, en date du 17 octobre dernier, au moyen d’un couteau.

Il a été condamné à la prison à vie et au paiement des frais de dédommagement de 20 millions de nos francs. Sa moto doit être vendue et le fruit de la vente sera affecté à la mère de la défunte qui garde l’enfant laissé par Violette Minani. L’on saura que cet homme, juste après le forfait, s’était enfui en République Unie de Tanzanie voisine de la province de Makamba.

C’est de là qu’il a é té attrapé avant d’être ramené dans sa province natale où il avait commis l’irréparable. Lors de l’audience, il a plaidé coupable comme le lui reprochait le représentant du ministère public, mais il a rejeté l’hypothèse selon laquelle il l’a tuée avec préméditation, ce qui n’a pas convaincu le siège. L’on signalera que ce lundi 17 octobre, un autre motard avait été tué par des balles de policiers alors qu’il prenait avec lui un client.

Ce dernier, qui était en possession d’engrais chimiques a pu s’évader mais le motard n’a pas eu la vie sauve car il a été grièvement blessé. C’était dans la commune de Kayogoro, de la même province. Nous apprenons qu’il est mort alors qu’il était dépêché à l’hôpital de Makamba. La famille parle de tuerie de la part de la police, cette dernière évoque un accident de roulage. Ch.N

Burundi – Droits de l’Homme

7 jeunes filles victimes du trafic humain à Rumonge

Rumonge, le 21 octobre 2022 (Net Press) . Sept jeunes filles de la zone de Kigwena, en commune de Rumonge, au Sud-ouest du pays, sont tombées dans les mailles du filet du trafic humain, une trafiquante est détenue à la police pour des raisons d’enquêtes.

Selon des sources administratives locales et confirmées par la police, 7 jeunes filles dont la tranche d’âge varie entre 14 et 16 ans, toutes élèves au 4ème cycle de l’école fondamentale ont été embarquées la semaine passée vers une destination inconnue, selon leurs parents.

La nouvelle a filtré lorsqu’une fille qui était avec les sept autres s’est désistée à la dernière minute et a tenu à informer les parents du sort de leurs enfants.

Elle a dénoncé la femme de la colline de Nyakuguma, en zone de Kigwena, du nom d’Elivanie Nintunze, qui a procédé au recrutement et au transport de ces jeunes filles vers Kigoma en Tanzanie où elle les a remises à une autre trafiquante.

Cette femme trafiquante est pour le moment détenue dans un cachot au commissariat de police à Rumonge pour des raisons d’enquêtes, selon les mêmes sources. Les parents de ces jeunes filles demandent aux autorités burundaises d’entrer en contact avec Interpol pour que ces jeunes filles soient retrouvées et rapatriées au Burundi.

Signalons que le phénomène de trafic des êtres humains prend de l’ampleur dans cette région car la semaine passée, deux adolescentes ont été sauvés de justesse par la police et les autorités administratives alors qu’ils s’apprêtaient à être embarquées vers la Tanzanie. La destination de ces sept jeunes filles n’est pas connue. F.N.

Retour

VOS ENENEMENTS SOCIAUX

 

Social

22 juin 2022 |Remerciements

COMMUNIQUE DE DECES

16 juin 2022 |Adélaïde NDIHOKUBWAYO

COMMUNIQUE DE DECES

19 avril 2022 |Monique SAHABO

COMMUNIQUE DE DECES

12 mars 2022 |Edmond TOYI

Communiqué de décès

27 février 2022 |André NYAMURANGWA

NECROLOGIE

10 février 2022 |COMMUNIQUE DE DECES

Nécrologie

15 janvier 2022 |New article No9727

COMMUNIQUE DE DECES

23 décembre 2021 |Ambassadeur NTAGABO Joseph

COMMUNIQUE DE DECES

22 décembre 2021 |Jean NZEYIMANA


 

Burundi - Politique1er novembre 2022
|"46ème anniversaire de la naissance de la Deuxième République", dixit PARENA

Burundi - Politique21 octobre 2022
|29ème anniversaire de l’assassinat du Président Melchior Ndadaye

Burundi - Burkina Faso - Politique15 octobre 2022
|35ème anniversaire de l’assassinat du Président Thomas Sankara

15 octobre 2022
|N.P. Monsieur Diallo Abdoulaye, pouvez-vous...

Burundi - Politique13 octobre 2022
|61ème anniversaire de l’assassinat du Prince Louis Rwagasore

Burundi – Rdc – Politique28 juin 2022
|A la veille du 62ème anniversaire de l’indépendance de la Rd Congo, une spécialiste s’exprime…

Burundi - Politique1er juin 2022
|L’état de la démocratie au Burundi

Burundi – Médias3 mai 2022
|La Patronne de l’Afjo accorde une interview à Net Press à l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse

Burundi - Communication25 mars 2022
|Interview exclusive avec l’Honorable Fabien Banciryanino

Burundi - Communication18 mars 2022
|Marie Soleil Frère. Chercheur qualifié au Fonds...

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !