Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi – Sécurité8 novembre 2022
|Les jeunes enfants de la rue de plus en plus ingérables

Burundi – Politique - Sécurité7 novembre 2022
|Un médiateur collinaire élu vit en clandestinité en commune de Rumonge

Burundi – Sécurité5 novembre 2022
|Un militant du Cndd-Fdd sauvé de justesse dans la commune de Gihanga

Burundi – Sécurité4 novembre 2022
|Des champs de culture de maïs détruits dans la province de Kayanza

Burundi – Economie3 novembre 2022
|Le président de la République contre la thésaurisation

Burundi – Politique – Communication2 novembre 2022
|Le chef de l’Etat en communication avec ses homologues de l’Eac

Burundi – Justice1er novembre 2022
|En détention malgré son influence au sein du parti présidentiel

Burundi – Politique31 octobre 2022
|Le président de la République encourage les Burundais à se construire des maisons et des bureaux

Burundi – Société29 octobre 2022
|Des femmes qui portent des bébés sur le dos se chamaillent sous un soleil de plomb

Burundi – Sécurité28 octobre 2022
|Le premier ministre propose d’aller plus loin…

Burundi – Sécurité27 octobre 2022
|Une personne trouve la mort dans la province de Rumonge

Burundi - Sécurite26 octobre 2022
|Un corps d’une femme retrouvé en commune de Bugarama

Burundi – Sécurité25 octobre 2022
|L’insécurité augmente d’un cran dans la zone de Kinindo

Burundi – Sécurité24 octobre 2022
|La capitale politique enregistre deux cadavres le dernier weekend

Burundi – Justice22 octobre 2022
|Vers l’actualisation du métier d’avocat

Burundi – Politique21 octobre 2022
|Commémoration du 29ème assassinat du président Melchior Ndadaye

Burundi – Sécurité20 octobre 2022
|La police mobilisée pour une insécurité imaginaire

Burundi – Eac – Justice – Politique19 octobre 2022
|Les membres de la société civile en exil saisissent le président du sommet des Chefs d’Etat de l’Eac

Burundi – Sécurité Routière18 octobre 2022
|Les automobilistes se plaignent de l’attitude des policiers chargés du roulage

Burundi – Sécurité Routière17 octobre 2022
|Un message sème la confusion et les motards expriment leur joie … mais de très courte durée

Burundi – Rwanda – Sécurité15 octobre 2022
|Des rebelles rwandais tués par l’armée burundaise au Nord-ouest du pays

Burundi – Sécurité14 octobre 2022
|Deux personnes perdent la vie dans la province de Makamba

Burundi – Sécurité13 octobre 2022
|Ils demandent à être relocalisés, rien que cela …

Burundi – Sécurité12 octobre 2022
|Découverte d’un corps sans vie dans la commune de Bukirasazi

Burundi - Justice11 octobre 2022
|Arrestation de deux magistrats pour corruption en province de Bururi

 

 

 

 

 

 



Burundi – Sécurité

Une personne trouve la mort dans la province de Rumonge

27 octobre 2022

Rumonge, le 27 octobre 2022 (Net Press) . Selon des informations en provenance de la province de Rumonge, au Sud-ouest du pays, un corps sans vie a été retrouvé ce matin dans le quartier de Nkayamba, au centre de cette province. Les premières hypothèses non encore confirmées indiquent qu’il aurait été noyé alors qu’il était en train de nager dans les eaux du lac Tanganyika.

Malgré cela, des voix des défenseurs des droits de l’homme s’élèvent pour exiger des enquêtes approfondies afin de déterminer les circonstances exactes du décès de cet homme car pour elles, dire qu’il ne savait pas nager correctement est un argument faible. La dépouille mortelle a été emmenée à la morgue de l’hôpital de Rumonge.

Au Nord du pays, plus précisément dans la province de Kirundo, un jeune homme qui travaillait comme ouvrier dans une société chinoise qui goudronne la route Bururi – Gitega, a été tué par des gens qui n’ont pas encore été identifiés. Son corps sans vie a été retrouvé non loin d’une route de la commune de Ryansoro, dans la province de Gitega, au Centre du pays.

Selon des témoins oculaires, ce jeune homme, qui allait probablement sur ses 25 ans, présentait des blessures sur sa tête. Il aurait été tué ailleurs avant d’être jeté à cet endroit. Cependant, tout le monde indique qu’il ignore les mobiles de cet assassinat. Un suspect a été arrêté pour des raisons d’enquêtes. Ch.N

Burundi – Politique

Vers la ratification de la charte africaine de la jeunesse

Bujumbura, le 27 octobre 2022 (Net Press) . L’assemblée nationale, avec comme invité François Havyarimana, ministre de l’éducation nationale et de la recherche scientifique, a adopté ce matin un projet de ratification de la charte africaine de la jeunesse adoptée à Banjul, en Gambie, le 2 juillet 2006. Jusqu’à présent, le Burundi ne l’avait pas encore ratifiée.

Selon des informations en provenance de Kigobe, cette charte est très importante pour la jeunesse burundaise car les jeunes pourront circuler dans tous les pays africains, ils pourront étudier où ils veulent et beaucoup plus intéressant, ils pourront demander du travail dans le pays africain de leur choix.

L’on remarque cependant qu’il vient de se passer plus de 16 ans avant que le pays ne ratifie ce projet. Les explications fournies sont que le pays venait de sortir de la guerre en 2006 et que le gouvernement n’avait pas encore fait de recensement. Aujourd’hui, cette étude montre que la jeunesse burundaise constitue 60% de la population.

Malgré cela, il y a eu des réticences de la part des députés avant d’approuver ce projet de ratification. C’est notamment le cas de l’acculturation de la jeunesse, allusion faite à l’homosexualité. Le ministre a tranquillisé que les valeurs culturelles seront toujours garanties malgré cette ouverture sur le monde panafricain.

Une autre préoccupation tenait du fait que les jeunes de ce pays qui terminent leurs études universitaires, ne sont pas compétitifs sur le marché du travail car ils s’expriment difficilement en français et en anglais. Le ministre a reconnu la faille et a promis que des cours de renforcement dans ces langues seront organisés de la 7ème à la 9ème année. J.M. 

Burundi – Administration

Les gouverneurs de Karusi et de Rumonge remplacés

Gitega, le 27 octobre 2022 (Net Press) . Sur proposition du président de la République, Evariste Ndayishimiye, le sénat burundais a approuvé à l’unanimité deux noms pour devenir gouverneurs de provinces. Il s’agit de Mme Dévote Nizigiyimana et M. Léonard Niyonsaba, respectivement gouverneur de Karusi et de Rumonge.

La première remplace Carinie Mbarushimana à la tête de la province de Karusi au moment où le second supplante Consolateur Nitunga, ancien gouverneur de Rumonge. Mme Carinie Mbarushimana a quitté ses fonctions pour devenir assistante de ministre et Nitunga est devenu deuxième conseiller d’ambassade à Kinshasa, en République démocratique du Congo.

Le départ de Carinie Mbarushimana est un ouf de soulagement pour le monde médiatique car elle faisait un mauvais ménage avec la presse dans notre pays. Systématiquement, elle traitait les professionnels des médias d’« ennemis » de sa province, ce qui fait qu’il était extrêmement difficile d’accéder aux informations sur cette entité provinciale à travers elle.

De son côté, Consolateur Nitunga de Rumonge ne posait pas de problème de communication avec les médias à l’instar de celui de Kirundo au nord du pays, Albert Maniratanga et de Cibitoke, au Nord-ouest, Carême Bizoza qui sont également à l’aise aussi bien dans leurs bureaux que devant les micros des journalistes. D.N.

Burundi – Santé

« Le covid-19 ne pose plus problème au Burundi », dixit le comité de la riposte contre la pandémie

Bujumbura, le 27 octobre 2022 (Net Press) . Selon le comité de la riposte contre la pandémie du covid-19, cette maladie ne pose plus de problème au Burundi, propos du premier ministre Gervais Ndirakobuca, en même temps président de ce comité. Pour lui, le taux de contamination est de moins de 3% alors que l’Oms estime que jusqu’à 5%, la situation est normale.

L’on saura que plus ou moins deux millions de Burundais ont été atteints par le Covid-19 du 31 mars 2020, date de l’apparition au Burundi de la pandémie, jusqu’au 26 juillet dernier. Le Burundi a pris des mesures énergiques si bien qu’il a enregistré 15 cas de décès seulement contre 99% de patients qui sont guéris. Ch.N.

Burundi – Burkina Faso – Sécurité

« Pour faire face à la menace terroriste, l’armée recrute 50.000 volontaires », dixit Rfi

Ouagadougou, le 27 octobre 2022 (Net Press) . Les forces armées burkinabé lancent la mobilisation populaire pour faire face aux groupes armés terroristes. Un recrutement de 35.000 volontaires pour le compte des communes du pays et de 15.000 volontaires pour la brigade de veille et de défense patriotique est en cours.

Des volontaires qui seront formés et mis à contribution dans le cadre de la lutte antiterroriste. La création de cette brigade avait été décidée au cours d’un conseil de la défense sous l’ancien président, le lieutenant-colonel Paul-Henri Damiba. Ses missions : la coordination opérationnelle de la défense civile du territoire, la contribution à la recherche du renseignement et la défense de certaines parties du territoire en cas de nécessité.

L’armée burkinabé a besoin de renforts, notamment pour la brigade de veille et de défense patriotique, dont la création avait été décidée lors d’un conseil supérieur de défense sous l’ancien président, le lieutenant-colonel Paul-Henry Sandaogo Damiba avec des missions précises susmentionnées.

Dans le processus entamé, est prévu le recrutement de 35.000 volontaires, soit 100 personnes par commune du Burkina Faso. Ces volontaires auront pour mission la protection des personnes et des biens de leurs communes d’origine aux côtés des forces armées. En plus de ces supplétifs civils pour le compte des communes, le commandant de la brigade de veille et de défense patriotique recherche 15.000 autres volontaires dans le cadre de la mobilisation populaire pour la défense du territoire contre le terrorisme.

Cette opération s’adresse à tous les Burkinabé âgés d’au moins 18 ans. Tous les aspirants doivent être des patriotes et de bonne moralité et être physiquement et psychologiquement aptes selon la note. Les candidats retenus suivront une formation militaire et civique. Ces volontaires viennent s’ajouter au recrutement exceptionnel de 6.000 jeunes pour le compte des forces armées, « ce qui permettra une meilleure occupation du territoire national », selon une source proche de l’état-major des armées.

Les recrues seront envoyées, après leur formation, sur le terrain de la lutte antiterroriste. Les volontaires prendront part aux opérations militaires sur le territoire national, selon le colonel Boukaré Zoungrana, commandant de la brigade de veille et de défense patriotique. D.N.

Retour

VOS ENENEMENTS SOCIAUX

 

Social

22 juin 2022 |Remerciements

COMMUNIQUE DE DECES

16 juin 2022 |Adélaïde NDIHOKUBWAYO

COMMUNIQUE DE DECES

19 avril 2022 |Monique SAHABO

COMMUNIQUE DE DECES

12 mars 2022 |Edmond TOYI

Communiqué de décès

27 février 2022 |André NYAMURANGWA

NECROLOGIE

10 février 2022 |COMMUNIQUE DE DECES

Nécrologie

15 janvier 2022 |New article No9727

COMMUNIQUE DE DECES

23 décembre 2021 |Ambassadeur NTAGABO Joseph

COMMUNIQUE DE DECES

22 décembre 2021 |Jean NZEYIMANA


 

Burundi - Politique1er novembre 2022
|"46ème anniversaire de la naissance de la Deuxième République", dixit PARENA

Burundi - Politique21 octobre 2022
|29ème anniversaire de l’assassinat du Président Melchior Ndadaye

Burundi - Burkina Faso - Politique15 octobre 2022
|35ème anniversaire de l’assassinat du Président Thomas Sankara

15 octobre 2022
|N.P. Monsieur Diallo Abdoulaye, pouvez-vous...

Burundi - Politique13 octobre 2022
|61ème anniversaire de l’assassinat du Prince Louis Rwagasore

Burundi – Rdc – Politique28 juin 2022
|A la veille du 62ème anniversaire de l’indépendance de la Rd Congo, une spécialiste s’exprime…

Burundi - Politique1er juin 2022
|L’état de la démocratie au Burundi

Burundi – Médias3 mai 2022
|La Patronne de l’Afjo accorde une interview à Net Press à l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse

Burundi - Communication25 mars 2022
|Interview exclusive avec l’Honorable Fabien Banciryanino

Burundi - Communication18 mars 2022
|Marie Soleil Frère. Chercheur qualifié au Fonds...

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !