Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi – Politique - Opinion17 janvier 2023
|Le parti Pajude – Intazimiza s’exprime…

Burundi - Sécurité16 janvier 2023
|Un corps sans vie découvert sur la rive du lac Tanganyika.

Burundi – Sécurité Routière14 janvier 2023
|Des policiers attrapés en flagrant délit de demande de pots de vin

Burundi – Sécurité13 janvier 2023
|Les populations se plaignent devant le ministre chargé de la défense nationale

Burundi – Sécurité12 janvier 2023
|La zone Kinindo menacée par un bandit de grand chemin

Burundi – Economie – Communication11 janvier 2023
|La Fomi organise un atelier d’échanges d’informations avec les professionnels des médias

Burundi – Sécurité10 janvier 2023
|Le ministre de la défense face aux anciens combattants dans la province de Bubanza

Burundi – Droits de l’Homme9 janvier 2023
|Election à l’assemblée nationale pour renouveler les organes de la Cnidh

Burundi – Justice7 janvier 2023
|Détention d’un mineur de 13 ans dans la province de Kayanza

Burundi – Sécurité6 janvier 2023
|Décès hier de deux personnes dans la capitale politique Gitega

Burundi – Sécurité5 janvier 2023
|Fouille-perquisition au quartier III de la zone de Ngagara

Burundi – Sécurité Routière4 janvier 2023
|La police de roulage renforce son contrôle des véhicules au centre-ville de Bujumbura

Burundi – Sécurité Routière3 janvier 2023
|Plus de 20 personnes tuées dans des accidents de roulage rien qu’au mois de décembre

Burundi – Sécurité Routière2 janvier 2023
|Deux accidents de roulage font des victimes dans la capitale économique

Burundi – Sécurité31 décembre 2022
|Arrêté pour avoir tué le gérant de la poste à Mutaho

Burundi - Sécurité30 décembre 2022
|Un Imbonerakure tué par un militaire pour une peccadille dans la province de Cibitoke

Burundi – Sécurité29 décembre 2022
|Découverte d’un cadavre dans la commune Kabarore

Burundi – Sécurité Routière28 décembre 2022
|Quand des policiers deviennent un danger public dans la capitale économique !

Burundi – Changement Climatique27 décembre 2022
|Le ciel se fâche au Sud de la capitale économique Bujumbura

Burundi - Sécurité26 décembre 2022
|Deux corps sans vie découverts dans une réserve forestière à Rumonge.

Burundi – Sécurité24 décembre 2022
|Des groupes armés de machettes gagnent plusieurs coins du pays

Burundi – Sécurité23 décembre 2022
|Une femme enfermée pour avoir brûlé à l’eau bouillante son enfant de 3 ans

Burundi – Justice22 décembre 2022
|Pourvoi en cassation contre la décision de libérer l’avocat Tony Germain Nkina

Burundi - Sécurité21 décembre 2022
|Deux personnes armées arrêtées dans le lac Tanganyika

Burundi – Sécurité20 décembre 2022
|Les citadins de la zone Bwiza inquiets pour leur sécurité

 

 

 

 

 

 



Burundi – Sécurité

Arrêté pour avoir tué le gérant de la poste à Mutaho

31 décembre 2022

Gitega, le 31 décembre 2022 (Net Press) . Selon des informations émanant du ministère de l’intérieur, de la sécurité publique et du développement communautaire, la police nationale a procédé à l’arrestation, en début d’après-midi d’hier, d’un certain Chadrack Irakoze, accusé de meurtre dans la commune de Mutaho, de la province de Gitega, au Centre du pays.

Selon les mêmes sources, vers la fin de la matinée, il avait tiré sur Emmanuel Ndayisenga, gérant de la poste dans la commune de Mutaho. Il semble que celui-ci l’empêchait de voler de l’argent dans la boite dont il avait la gestion au quotidien. Le pistolet dont il s’est servi ainsi que la moto ont été saisis par la police. J.M.

Burundi – Justice

Un défenseur des droits de l’homme demande au gouvernement de libérer des prisonniers en détention arbitraire

Bruxelles, le 31 décembre 2022 (Net Press) . Il s’agit de Germain Rukuki, lui-même ancien prisonnier, qui vit actuellement en Belgique et qui a créé pour cela une association pour le soutien des défenseurs des droits humains en danger. Il se félicite d’abord de la libération de Me Tony Germain Nkina malgré les deux années de détention injuste.

Ce défenseur des droits humains trouve cependant que les autorités burundaises, les institutions judiciaires et autres ne devraient pas brandir la libération de Me Tony Germain Nkina comme le respect des droits humains. Pour lui, il faut qu’il soit rétabli dans ses droits, notamment la réparation suite à sa longue peine injuste.

Il déplore ensuite l’incarcération de la journaliste Floriane Irangabiye qui, selon Germain Rukuki, au regard de l’article 10 de la déclaration universelle des droits de l’homme, son droit au procès équitable a été violé. Germain Rukuki demande, encore une fois, sa libération immédiate et sans condition.

Il rappelle des cas des détenus qui restent en prison alors qu’ils ont été acquittés. Il fait allusion à quatre détenus, à 12 prisonniers qui ont déjà purgé leurs peines, à deux détenus qui avaient bénéficié d’une liberté provisoire ainsi qu’à trois autres qui viennent de passer cinq ans en prison sans dossier judiciaire. D.N.

Burundi – Politique

Le président Ndayishimiye s’adresse à la Nation à l’occasion de la nouvelle année

Gitega, le 31 décembre 2022 (Net Press). Comme il est d’usage, le président de la République doit s’adresser à la Nation à la Saint-Sylvestre à l’occasion de la nouvelle année. Il s’agit en réalité d’un discours bilan de ce qui a été réalisé l’année écoulée et de ce qui doit être envisagé pour l’année prochaine.

Ce discours est généralement présenté dans la soirée du 31 décembre et à partir de minuit, lors du passage d’une année à l’autre. La rédaction reviendra en différé sur ce message dans sa première publication de l’année prochaine, le 2 janvier 2023. Elle profite de cette occasion pour présenter ses vœux de bonheur et de prospérité à tous les Burundais, spécialement à ses lecteurs fidèles. J.M.

Burundi - Nouvel an

Le secrétaire général de l’Onu livre son message des vœux 2023

New York, le 31 décembre 2022 (Net Press) . A l’occasion de la nouvelle année 2023 qui pointe à l’horizon, le secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a émis, ce 31 décembre 2022 un message des vœux pour l’année 2023 et dont une copie est parvenue à la rédaction. Elle le livre en entièreté à son lectorat.

« Chaque nouvelle année est une renaissance.

« Balayées les cendres de l’an passé, nous nous préparons pour des jours meilleurs.

« De fait, pour des millions de personnes dans le monde, 2022 gardera un goût de cendre.

« En Ukraine, en Afghanistan, en République démocratique du Congo et ailleurs, des femmes et des hommes ont dû abandonner leur foyer et leur vie en ruines, à la recherche d’un avenir meilleur.

« A travers le monde, une centaine de millions de personnes ont été déplacées, fuyant la guerre, les incendies, la sécheresse, la pauvreté ou la faim.

« En 2023, plus que jamais, nous devons faire régner la paix.

« La paix entre les êtres humains, par le dialogue, pour mettre fin aux conflits.

« La paix avec la nature et le climat, pour construire un monde plus durable.

« La paix dans les foyers, pour que les femmes et les filles puissent vivre en toute sécurité et dans la dignité.

« La paix dans nos rues et nos communautés, avec une pleine protection de tous les droits humains.

« La paix dans les lieux de culte, dans le respect des croyances de chacun.

« La paix en ligne, sans discours de haine ni insultes.

« En 2023, que la paix soit au cœur de nos paroles – et de nos actes.

« Ensemble, faisons de 2023 une année de paix, dans nos vies, dans nos foyers, dans notre monde. » D.N.

Burundi – Confessions Religieuses – Nécrologie

Départ pour l’Eternité du pape émérite Benoit XVI

Vatican, le 31 décembre 2022 (Net Press) . C’est le Saint Siège qui a annoncé ce matin la mort de Joseph Ratzinger, connu sous le nom de Benoit XVI, qui a siégé au Vatican durant huit années.il vient de quitter ce bas monde à l’âge honorable de 95 ans. Il avait vu le jour le 16 avril 1927 en Bavière, en Allemagne, au sein d’une famille catholique modeste.

Brillant professeur de théologie à Tübingen et Ratisbonne, Joseph Ratzinger participe en tant qu’expert en 1962 au concile Vatican II, une occasion d’être perçu comme réformateur. Il n’a que 35 ans. En 1977, le pape Paul VI le nomme archevêque de Munich, une fonction de courte durée car en 1981, le pape Jean Paul II l’appelle à Rome à la tête de la puissante congrégation pour la doctrine de la foi.

Gardien intransigeant de l’orthodoxie catholique, il y restera près d’un quart de siècle jusqu’à la mort de Jean Paul II, le 2 avril 2005. Le 19 avril de la même année, les cardinaux orphelins du pape polonais élisent son plus fidèle collaborateur au quatrième scrutin. Il prend le nom de Benoit, en mémoire de Benoit XV, défenseur de l’Europe et de la paix. Il a 78 ans.

Un peu avant son élection, il avait évoqué les « souillures dans l’Eglise », une église qui ressemble à une « barque qui prend l’eau », allusion à peine voilée de la pédophilie à laquelle son successeur peine encore aujourd’hui à mettre un terme. Il est le premier à parler de tolérance zéro ». Il est également le premier pape à demander pardon pour les fautes commises par l’église lors de son voyage en Australie en 2008 pour les journées mondiales de la jeunesse.

À cette crise majeure vient s’ajouter une série de polémiques. La plus célèbre a été celle de Ratisbonne et son discours « Foi et raison » en septembre 2006, dans la célèbre université allemande. Benoît XVI posait la question du lien entre la violence et la religion. La publication de la version tronquée a été reçue dans le monde musulman comme une assimilation de l’islam à la violence et a suscité de vives tensions qu’il est venu apaiser peu après lors de sa visite à la Mosquée bleue d’Istanbul.

De même, une déclaration maladroite sur le préservatif dans l’avion qui le conduisait au Cameroun en 2009, son soutien à la béatification du controversé pape Pie XII, et la levée de l’excommunication de Mgr Williamson, évêque intégriste de la fraternité sacerdotale Saint-Pie X, lui ont valu de sévères critiques de la part des médias dont il a été la cible régulière.
Un pape incompris

Au cours de son pontificat, Benoît XVI doit composer avec la curie, sa lourdeur, ses dysfonctionnements et ses intrigues. Contrairement à son successeur, le pape François, le réservé et timide Benoît XVI n’avait ni l’autorité ni le tempérament pour s’imposer et réformer la curie. En effet, celle-ci, avec Jean-Paul II, plus globe-trotter que gestionnaire, s’était fort bien passée des absences du pape polonais. C’est « l’affaire Vatileaks », fuite de documents confidentiels révélant l’existence d’un large réseau de corruption, qui a raison de la résistance du pape de 85 ans. Devant des cardinaux médusés, il annonce sa démission, en latin, le 11 février 2013.

Plus que ses nombreux discours, ses encycliques, dont « Caritas in Veritate » sur les injustices de la mondialisation, ses messages inquiets destinés à une société occidentale en pleine déchristianisation, c’est bien l’annonce de sa renonciation le 11 février 2013 qui reste la marque de son pontificat. En quittant volontairement une charge qu’il ne pouvait plus porter, marqué par la longue agonie de Jean-Paul II, Benoît XVI, ce pape vu comme conservateur, révolutionne alors l’exercice de la papauté.

Devenu premier pape émérite de l’histoire de l’Église, retiré dans le monastère « Mater Ecclesiae » au cœur des jardins du Vatican, Benoît XVI qui a régulièrement rencontré le pape François, a continué jusqu’au bout à analyser l’évolution de nos sociétés qu’il voyait menacées par leur éloignement de Dieu et les changements anthropologiques au premier rang desquels le mariage homosexuel.

Retiré dans une vie de prière et d’études, il signe avec le cardinal Sarah*, début 2020, un livre sur la défense du célibat des prêtres qu’il voyait menacé. Redonner le goût de la foi chrétienne, refaire l’unité des chrétiens, tels ont été les grands objectifs du pape allemand, peut-être le dernier pape européen, à être un pape incompris.

Il meurt 24 heures après le décès d’un autre célèbre homme, non pas dans la foi chrétienne, mais dans le monde de sport, en la personne du roi Pelé, le grand joueur brésilien de tous les temps, qui a trouvé la mort le 30 décembre 2022, à l’âge de 82 ans. Ch.N.

La Direction et le personnel de l’Agence de presse en ligne Net Press souhaite à son aimable clientèle ses vœux de joyeux Noël et une meilleure année 2023. Que ces fêtes soient une occasion de pleins succès dans tout ce qu’il entend entreprendre au cours de l’année nouvelle.

Retour

VOS ENENEMENTS SOCIAUX

 

Social

22 juin 2022 |Remerciements

COMMUNIQUE DE DECES

16 juin 2022 |Adélaïde NDIHOKUBWAYO

COMMUNIQUE DE DECES

19 avril 2022 |Monique SAHABO

COMMUNIQUE DE DECES

12 mars 2022 |Edmond TOYI

Communiqué de décès

27 février 2022 |André NYAMURANGWA

NECROLOGIE

10 février 2022 |COMMUNIQUE DE DECES

Nécrologie

15 janvier 2022 |New article No9727

COMMUNIQUE DE DECES

23 décembre 2021 |Ambassadeur NTAGABO Joseph

COMMUNIQUE DE DECES

22 décembre 2021 |Jean NZEYIMANA


 

Burundi - Politique1er novembre 2022
|"46ème anniversaire de la naissance de la Deuxième République", dixit PARENA

Burundi - Politique21 octobre 2022
|29ème anniversaire de l’assassinat du Président Melchior Ndadaye

Burundi - Burkina Faso - Politique15 octobre 2022
|35ème anniversaire de l’assassinat du Président Thomas Sankara

15 octobre 2022
|N.P. Monsieur Diallo Abdoulaye, pouvez-vous...

Burundi - Politique13 octobre 2022
|61ème anniversaire de l’assassinat du Prince Louis Rwagasore

Burundi – Rdc – Politique28 juin 2022
|A la veille du 62ème anniversaire de l’indépendance de la Rd Congo, une spécialiste s’exprime…

Burundi - Politique1er juin 2022
|L’état de la démocratie au Burundi

Burundi – Médias3 mai 2022
|La Patronne de l’Afjo accorde une interview à Net Press à l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse

Burundi - Communication25 mars 2022
|Interview exclusive avec l’Honorable Fabien Banciryanino

Burundi - Communication18 mars 2022
|Marie Soleil Frère. Chercheur qualifié au Fonds...

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !