Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi – Sécurité8 mai 2023
|L’insécurité augmente d’un cran dans la province de Bururi

Burundi – Union africaine – Sécurité6 mai 2023
|Sommet de Bujumbura, deux grands absents, le Rwanda et le Kenya

Burundi – Sécurité5 mai 2023
|Un corps sans vie d’une femme retrouvé dans la province de Rutana

Burundi – Sécurité4 mai 2023
|Des personnes trouvent la mort suite à des pluies diluviennes

Burundi – Médias3 mai 2023
|Le Burundi se joint à la communauté internationale pour la journée mondiale de la liberté de la presse

Burundi – Politique – Sécurité2 mai 2023
|Le secrétaire général de l’Onu attendu à Bujumbura

Burundi – Sécurité1er mai 2023
|Une femme attrapée en tentant de voler dans un champ appartenant au chef de l’Etat

Burundi – Société - Sécurité29 avril 2023
|51 ans après, les Burundais n’ont pas encore une lecture commune des événements de 1972

Burundi – Eac – Sécurité28 avril 2023
|Le commandant de la force régionale de l’Eac rend le tablier

Burundi – Justice27 avril 2023
|Comparution de l’ancien premier ministre Alain Guillaume Bunyoni ?

Burundi – Sécurité – Environnement26 avril 2023
|Les habitants de Kanyosha désemparés…

Burundi – Sécurité25 avril 2023
|Encore un mort dans la capitale politique Gitega…

Burundi – Sécurité24 avril 2023
|La province de Cibitoke toujours face à l’insécurité

Burundi – Droits de l’Homme22 avril 2023
|Les défenseurs des droits de l’homme se disent engagés … !

Burundi – Justice21 avril 2023
|Le colonel Désiré Uwamahoro serait désormais locataire de la prison de Murembwe

Burundi – Sécurité20 avril 2023
|Des voisins encombrants dans la réserve naturelle de la Kibira

Burundi - Sécurité19 avril 2023
|Des attaques à la machette inquiètent la population de Bururi.

Burundi – Sécurité18 avril 2023
|Un homme trouve la mort dans la province de Muyinga

Burundi – Sécurité17 avril 2023
|Fouille-perquisition au domicile de l’ancien premier ministre

Burundi – Sécurité15 avril 2023
|Découverte d’un corps sans vie au bord de la rivière Rusizi

Burundi – Justice14 avril 2023
|Ils confirment leur intention de vol et non de meurtre devant les juges

Burundi - Justice13 avril 2023
|Une famille demande la libération d’un rapatrié détenu en prison

Burundi – Sécurité12 avril 2023
|Des orpailleurs clandestins menacés dans la province de Cibitoke

Burundi – Justice11 avril 2023
|La justice s’active dans plusieurs coins du pays, les populations satisfaites …

Burundi – Justice10 avril 2023
|Limogeage puis incarcération : de mal en pis pour Domithile Ntunzwenimana

 

 

 

 

 

 



Burundi – Usa – Sécurité

Le ministre de l’intérieur rejette le communiqué de l’ambassade des Etats-Unis au Burundi

17 février 2023

Bujumbura, le 17 février 2023 (Net Press) . Après la publication de l’ambassade des Etats-Unis relative à la situation sécuritaire dans notre pays, le ministre de l’intérieur, de la sécurité et du développement communautaire, Martin Niteretse, a déclaré hier, par voie de presse, que la sécurité est totale sur tout le territoire du Burundi.

Il affirme, en tant que ministre de l’intérieur et de la sécurité publique, n’avoir pas vu ce message qu’il qualifie de rumeurs qui ont circulé sur les réseaux sociaux. Il a indiqué que d’habitude, les ambassades ont une façon de travailler avec les services publics mais que jusque-là, personne ne l’avait contacté sur ce point précis.

Par ailleurs, les membres du gouvernement viennent de sillonner tous les coins et recoins du pays et personne n’a signalé quoi que ce soit relatif à l’insécurité dans notre pays. Malgré cette position rassurante, une certaine opinion estime qu’il ne faut pas prendre à la légère ce clin d’œil de la première puissance mondiale.

Pour elle, à supposer même que le communiqué ait exagéré, mais les Etats-Unis sont connus pour leur service pointu de renseignement à travers le monde. La même opinion pense que l’ambassade pourrait détenir des informations que les Burundais n’ont pas, d’où elle conseille au ministre de l’approcher pour plus de détails sur cette information. « On ne badine pas avec la sécurité », conclut-il. J.M. 

Burundi – Justice

Tous les quatre défenseurs des droits de l’homme restent incarcérés…

Bujumbura, le 17 février 2023 (Net Press). Dans sa dépêche de ce 15 février, la rédaction a fait état d’une arrestation de 4 défenseurs des droits de l’homme à l’aéroport Melchior Ndadaye de Bujumbura qui allaient participer à une réunion à Kampala dans la capitale ougandaise avec leurs partenaires.

Ils ont été acheminés par après dans les cachots de la police présidentielle. La rédaction avait également mentionné que deux d’entre eux avaient été relâchés plus tard. Après vérification de l’information, la vérité est que personne parmi eux n’a été relâché. Dans un premier temps, l’on indiquait qu’ils étaient poursuivis pour espionnage, puis, pour atteinte à la sécurité de l’Etat.

Même si rien ne filtre sur ce dossier, nous apprenons que les quatre défenseurs des droits de l’homme ont été entendus hier. Jusqu’à présent, l’on ne connaît rien sur l’évolution de ce dossier. Malgré cela, le ministre de l’intérieur, de la sécurité publique et du développement communautaire, Martin Niteretse, a confirmé leur arrestation à l’aéroport international de Bujumbura.

Pour lui, ces 4 personnes travaillent avec des organisations non reconnues par Gitega, des associations de la société civile qui ont été interdites par le gouvernement du Burundi et que ces défenseurs de droits humains utilisent des fonds dont on ne connaît pas exactement l’origine. D’après le ministre, une filature de plusieurs mois, trois au total, a permis de les suspecter, d’où ils sont entendus.

Aux dernières nouvelles, les quatre défenseurs des droits de l’homme arrêtés, en plus d’un autre, ont été transférés à la prison centrale de Mpimba, en mairie de Bujumbura, où ils ont passé leur première nuit. Il s’agit de Me Sonia Ndikumasabo, de Marie Emerusabe, de Sylvana Inamahoro, d’Audace Havyarimana et de Prosper Runyange. Ce dernier a été arrêté le même jour à Ngozi. D.N.

Burundi – Economie

Quelques stations de la mairie de Bujumbura bénéficient du carburant ce matin

Bujumbura, le 17 février 2023 (Net Press). Nous apprenons que ce matin, certaines stations de la capitale économique Bujumbura ont bénéficié du carburant de type essence. On peut citer entre autres la station King Star Bwiza, King Star Ngagara, King Star Kanyosha, Lybajas Kigobe, Lybajas Ngagara et Kanyosha, Kobil Carama, Kobil Mutanga Sud.

L’on peut également trouver du carburant dans la zone de Kanyosha, à la 6ème aveniie, à la 2ème avenue de la zone de Musaga ainsi qu’au centre-ville tout près de Fidodido. C’est un ouf de soulagement pour les propriétaires de véhicules car la pénurie avait frappé fort ces derniers temps, mais il n’y a pas de répit dans le domaine du transport rémunéré.

Pour ceux qui prennent des voyages vers l’intérieur du pays, ils disent que ce carburant arrive un peu trop tard car les prix du ticket sont passés du simple au double, voire au triple dans certaines localités du pays. Et ils sont certains, d’après leurs propres propos, que le prix du ticket ne va pas diminuer pour autant.

« La situation est passagère car demain ou après-demain, la pénurie va encore se faire sentir aussi longtemps que le pays n’a pas assez de devises pour importer ce produit », a laissé entendre un homme qui allait prendre un bus à destination de la province de Ngozi, au Nord du pays, au marché dit Cotebu.

A propos de la promesse du directeur général de la Regideso fait savoir qu’il y aura bientôt un stock stratégique de plus ou moins 6 mois, il a répondu qu’il est comme Thomas de la Bible. Il y croira après avoir vu que la promesse est mise en application.

Même son de cloche pour des gens qui se déplacent en taxis. Les chauffeurs de telles voitures sont devenus des spéculateurs éhontés si bien qu’ils avancent un tarif qui leur passe par la tête, à prendre ou à laisser. Selon nos informations, ils exagèrent surtout en cas de pluies car des gens préfèrent toucher sur leurs portemonnaies plutôt que de se voir mouillés par les pluies. Ch.N.

Burundi - Education

« L’apprentissage des métiers, un enseignement non convoité à Kirundo », dixit l’hebdomadaire spécialisé dans l’enseignement

Bujumbura, le 17 février 2023 (Net Press). La Direction communale de l’éducation de Kirundo compte quatre Centres d’enseignement des métiers (CEM) Kirundo, Mwenya, Rukuramigabo et Gikuyo. Parmi les quatre centres d’enseignement des métiers, deux seulement sont fonctionnels, à savoir le CEM Kirundo et CEM Mwenya. On constate le manque d’engouement chez les apprenants qui auraient dus fréquenter ces établissements massivement.

En mairie de Bujumbura, dans la commune de Muha, des élèves désertent et déambulent dans les rues pendant les heures de cours. Dans la commune de l’éducation de Muha se manifeste la présence des enfants qui déambulent à travers les rues des quartiers pendant les heures de classe. Malgré cela, le directeur provincial de l’éducation en mairie de Bujumbura, la capitale économique, avait interdit cette pratique.

D’après le constat de notre confrère, il n’y aura pas de retour massif de redéployés. Le redéploiement des personnels de l’éducation a touché un effectif important oscillant autour de 8 mille enseignants. Les provinces les plus touchées ont été Bururi dont les enseignants ont été envoyés à Makamba et Karusi, Mwaro où les redéployés ont envoyés à Muramvya et Kayanza, la Mairie qui a desservi les provinces de Cibitoke, Bubanza et Bujumbura.

Les enseignants redéployés n’ont aucun espoir de retourner au moins dans leurs provinces ou communes. Entretemps, les postes jadis occupés par ces surplus de personnel sont occupés par de nouvelles recrues.

Sur un tout autre chapitre, la cantine scolaire attire les écoliers à l’Ecole Fondamentale de BUHOMBA. Dans le but de retenir les enfants à l’école, le gouvernement burundais a instauré, en appui avec le Programme Alimentaire Mondial (PAM), le système des cantines scolaires. Cela a été dicté par le souci de lutter contre les abandons scolaires qui se font sentir avec acuité suite à la famine. Mais cette décision ne produit pas les fruits escomptés car les abandons scolaires continuent d’être enregistrés.

Burundi – Rdc – Communication

Un confrère gomatracien détenu par les renseignements

Goma, le 17 février 2023 (Net Press). Selon des confrères de la ville de Goma, capitale du Nord-Kivu, à l’est de la République démocratique du Congo, contactés par la rédaction, Jimmy Shukrani Bakomera, correspondant de la Voix de l’Amérique en Kirundi et en Kinyarwanda, est détenu depuis hier par les services de renseignements de Goma.

Les mêmes journalistes contactés par la rédaction indiquent que Jimmy Shukrani Bakomera doit être évacué vers Kinshasa ce vendredi pour être entendu car il est soupçonné de collaborer avec le mouvement M23. En janvier dernier, il avait été blessé par des policiers alors qu’il couvrait la manifestation contre la force de l’Eac à Goma. Sa radio n’a pas encore réagi. J.M.

Burundi – Usa – Politique – Santé

Joe Biden « en bonne santé », selon son médecin Kevin O’Connor

Washington, le 17 février 2023 (Net Press). C’était attendu et même scruté étant donné son activité et ses projets. Le président américain, qui a fêté son 80ème anniversaire en novembre dernier, a subi ses examens médicaux annuels, jeudi 16 février. Il va bien, pour son âge.

Le président Biden reste un homme de 80 ans, mais en bonne santé et vigoureux. Il est apte à assumer les devoirs de la présidence, parmi lesquels les fonctions de chef du gouvernement, chef d’Etat et commandant en chef des armées.

C’est la conclusion du médecin personnel de Joe Biden, à la fin d’une note de cinq pages rédigée après que l’homme le plus puissant du pays eut passé une batterie d’examens à l’hôpital militaire Walter Reed, au Nord de Washington.

Une petite dizaine de points sont abordés, liés à l’histoire médicale personnelle de Joe Biden. Et selon le rapport, tout va bien, tout est parfaitement stabilisé. Ce bilan de santé résolument positif va permettre aux Américains de ne pas se poser de questions, mais plutôt de faire un vrai choix, espère l’entourage présidentiel.

L’annonce de candidature à l’élection présidentielle de 2024 est attendue dans les prochaines semaines. Si c’est confirmé et s’il était réélu, Joe Biden aurait 86 ans à la fin de son second mandat. Il est déjà le plus vieux président de l’histoire du pays et alliés comme adversaires se posent des questions. La dernière fois qu’on lui a parlé de son âge, Joe Biden a tout simplement répondu : « Regardez-moi ».

Il semble que dans le camp des républicains, ce bilan a été mal accueilli, surtout dans l’entourage de son prédécesseur direct, Donald Trump, qui entend s’essayer encore une fois en 2024 afin de prendre une revanche contre celui qu’il qualifie d’usurpateur de sa victoire en 2020. Rappelons que lors de la dernière campagne, Donald Trump, trois ans plus jeune que son adversaire démocrate, le traitait de « vieux » incapable de gouverner les Etats-Unis.

Même après sa défaite, le langage de l’ex-président n’a pas changé. Il trouve que la présidence de Joe Biden est un « accident » de l’histoire de ce pays et il entend se faire élire encore une fois pour « tirer » l’Amérique du gouffre dans lequel l’a plongée le mandat de l’actuel président. D.N.

Retour

VOS ENENEMENTS SOCIAUX

 

COMMUNIQUE DE DECES

2 février 2023 |Emmanuel WAKANA

Social

22 juin 2022 |Remerciements

COMMUNIQUE DE DECES

16 juin 2022 |Adélaïde NDIHOKUBWAYO

COMMUNIQUE DE DECES

19 avril 2022 |Monique SAHABO

COMMUNIQUE DE DECES

12 mars 2022 |Edmond TOYI

Communiqué de décès

27 février 2022 |André NYAMURANGWA

NECROLOGIE

10 février 2022 |COMMUNIQUE DE DECES

Nécrologie

15 janvier 2022 |New article No9727

COMMUNIQUE DE DECES

23 décembre 2021 |Ambassadeur NTAGABO Joseph

COMMUNIQUE DE DECES

22 décembre 2021 |Jean NZEYIMANA


 

Burundi – Recherches Scientifiques – Anniversaire1er mars 2023
|1er mars 1993 – 1er mars 2023 : 30ème anniversaire de soutenance publique du mémoire de fin d’études universitaires ou hommage à une personnalité exceptionnelle de tous les temps

Burundi - Politique1er novembre 2022
|"46ème anniversaire de la naissance de la Deuxième République", dixit PARENA

Burundi - Politique21 octobre 2022
|29ème anniversaire de l’assassinat du Président Melchior Ndadaye

Burundi - Burkina Faso - Politique15 octobre 2022
|35ème anniversaire de l’assassinat du Président Thomas Sankara

15 octobre 2022
|N.P. Monsieur Diallo Abdoulaye, pouvez-vous...

Burundi - Politique13 octobre 2022
|61ème anniversaire de l’assassinat du Prince Louis Rwagasore

Burundi – Rdc – Politique28 juin 2022
|A la veille du 62ème anniversaire de l’indépendance de la Rd Congo, une spécialiste s’exprime…

Burundi - Politique1er juin 2022
|L’état de la démocratie au Burundi

Burundi – Médias3 mai 2022
|La Patronne de l’Afjo accorde une interview à Net Press à l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse

Burundi - Communication25 mars 2022
|Interview exclusive avec l’Honorable Fabien Banciryanino

Burundi - Communication18 mars 2022
|Marie Soleil Frère. Chercheur qualifié au Fonds...

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...