Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Politique 1er mai 2021
|A la veille de la célébration de la fête du travail, le président de la République adresse un message à la nation

Burundi - Sécurité 30 avril 2021
|Six personnes mortes foudroyées en commune Tangara

Burundi - Sécurité 29 avril 2021
|Une personne se donne la mort en province de Bubanza

Burundi - Sécurité28 avril 2021
|Un pasteur d’origine béninoise tué en province de Cibitoke

Burundi - Sécurité 27 avril 2021
|Un bénéficiaire de la grâce présidentielle introuvable !

Burundi - Sécurité 26 avril 2021
|Un étudiant de l’université du Burundi serait mort des suites de la faim

Burundi - Sécurité 24 avril 2021
|Deux personnes tuées en province de Ruyigi

Burundi - Sécurité23 avril 2021
|Une personne retrouvée sans vie en zone Nyakararo

Burundi - Russie – Sécurité 22 avril 2021
|Gitega signe avec Moscou le projet d’implantation d’un centre nucléaire au Burundi

Burundi – Sécurité 21 avril 2021
|Dix bandits interpellés au quartier III en zone Ngagara

Burundi - Sécurité 20 avril 2021
|Une administrative accusée de vendre des boissons prohibées arrêté à Mwaro

Burundi - Sécurité 19 avril 2021
|Un berger tué en province de Bururi !

Burundi - Sécurité17 avril 2021
|Un homme armé a fait sept morts et trois blessés à Rusaka

Burundi - Sécurité16 avril 2021
|Un corps sans vie découvert dans la zone de Kinindo

Burundi - Sécurité 15 avril 2021
|Le chef de quartier Teza dans le collimateur de la population de cette localité

Burundi - Sécurité 14 avril 2021
|Une personne tuée en commune Gihanga

Burundi –Sécurité 13 avril 2021
| Trois cadavres découverts en province de Cibitoke

Burundi - Sécurité12 avril 2021
|Arrêté pour avoir tué sa conjointe

Burundi - Sécurité 10 avril 2021
|Un corps sans vie découvert en province de Cibitoke

Burundi - Sécurité Routière 9 avril 2021
|Des personnes gravement blessées lors d’un accident de roulage survenu en zone Ngagara

Burundi - Sécurité 8 avril 2021
|Une personne retrouvée morte en zone Musaga

Burundi - Sécurité7 avril 2021
|L’insécurité monte d’un cran dans la province de Cibitoke

Burundi - Sécurité6 avril 2021
|Des motards toujours sous injonctions policières au Sud du pays

Burundi - Sécurité 5 avril 2021
|Une personne portée disparue en province de Ngozi !

Burundi - Changement Climatique3 avril 2021
|Les ressortissants de Gifurwe ne savent plus à quel saint se vouer

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Trois morts dans un accident de roulage

8 mars 2021

Bujumbura, le 8 mars 2021 (Net Press). Trois personnes ont trouvé la mort ce samedi 6 mars vers 13 hoo, dans un accident de roulage survenu sur la Route nationale 9 (RN9) comme l’indique le porte-parole au ministère de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique, Pierre Nkurikiye.

Pierre Nkurikiye dit que l’accident a eu lieu sur la Route Nationale 9, vers 13hoo, en commune Mutimbuzi, dans Bujumbura rural, à l’Ouest du pays. Cet accident mortel a eu lieu suite à une collision entre un camion H9310 A, conduit par Ezéchiel Rukundorwimana et une moto A6455 A conduite par un nommé Sinamenye. Ce dernier a rendu son âme sur le champ. Selon ce communicateur dudit ministère, après avoir cogné la moto, le camion a également heurté un véhicule Hiace A 9310A en stationnement.

Pierre Nkurikiye dit que deux autres personnes et son enfant, Pacifique Hakizimana, convoyeur du bus, sont morts sur le champ. L’officier de police judiciaire a fait le constant, trois blessés non identifiés ont été évacués à l’hôpital tandis que les corps des défunts ont été transférés dans les morgues des différents hôpitaux de la mairie de Bujumbura. N.R.

Burundi - Sécurité

Cinq vaches ont été grièvement blessées sur la colline Kigina de la commune Bugabira

Kirundo, le 8 mars 2021 (Net Press) . C’était dans la nuit de ce samedi 6 mars 2021 que les malfaiteurs sont entrés par effraction dans l’enclos de Célestin Rugenintwaza, de la colline Kigina, en commune Bugabira, de la province Kirundo, au Nord du pays, munis de machettes et ont blessé 5 de ses vaches sur les pattes et les cous.

Cette information a été confirmée par la population et l’administrateur de la commune Bugabira, Eric Nshemezimana, qui disent que le chef de ménage s’est réveillé suite au gémissement de ces vaches alors que les malfaiteurs avaient déjà pris le large.

La population demande que les enquêtes soient faites afin de traduire ces malfaiteurs devant la justice. L’administrateur dit qu’une personne a été déjà appréhendée pour question d’enquêtes et demande à la population d’être vigilante, de faire des rondes nocturnes et de renforcer la collaboration mixte de sécurité afin de garantir la sécurité de cette commune. N.B.

Burundi - Sécurité

Un corps en décomposition découvert en province de Cibitoke

Cibitoke, le 8 mars 2021 (Net Press). Un corps sans vie en extrême décomposition non encore identifié a été découvert dans la soirée de ce samedi 6 mars en commune Rugombo, en province de Cibitoke, au Nord-ouest du pays. Selon nos informations, ce cadavre a été découvert par des cultivateurs qui participaient aux travaux champêtres. Le chef de zone Rugombo a ordonné son inhumation immédiate.

Les habitants de la commune Rugombo déplorent que cette autorité ait ordonné son inhumation sans avoir identifié la victime, d’autant plus que non loin de cette localité, l’on signale une famille qui a perdu le leur qui reste introuvable. N.R.

Burundi - Justice

Le chef de l’Etat accorde une grâce présidentielle à plusieurs détenus

Bujumbura, le 8 mars 2021 (Net Press). Le président de la République, Evariste Ndayishimiye, a accordé une grâce présidentielle à 5.255 personnes détenues dans toutes les prisons du Burundi. Des listes montrant les détenus concernés par cette mesure dans les différentes prisons du pays ont été déjà confectionnées.

Cependant, ceux qui doivent payer de l’argent ou qui ont été condamnés pour infractions liées à des détournements d’argent ou qui ont des arriérées devront d’abord régulariser cette situation. Cependant, il y a des gens qui ne sont pas concernés par cette grâce à savoir ceux qui ont été condamnés pour crimes de génocide, crimes de guerre, crimes contre l’humanité, crimes de participation à la rébellion, etc

Par contre, les femmes enceintes, celles qui ont des enfants, ceux âgés de moins de 18 ans, des hommes et des femmes âgés de plus de 64 ans ainsi que des malades mentaux doivent être libérés. Il y a eu également réduction de la peine, notamment pour ceux qui ont été condamnés à perpétuité. La peine est réduite à 20 ans de prison, tout comme pour les autres jugements où un quart de la peine doit être observé.

Cette grâce présidentielle, la plus importante de son régime après celle de la libération des journalistes du groupe de presse Iwacu, le 23 décembre dernier, est perçue par une opinion comme un cadeau du chef de l’Etat relatif à la journée internationale de la femme.

De son côté, le commissaire communal de police à Gitega n’a pas eu cette chance car il est incarcéré depuis le 6 mars dans la prison centrale de cette entité provinciale. Philibert Nkurunziza, plus connu sous le surnom de Kiwi, puisqu’il s’agit de lui, est accusé d’avoir facilité l’évasion d’un détenu.

Il a été arrêté sur ordre du parquet général de la cour d’appel de Gitega et il a été directement transféré à la prison. La famille du policier dénonce une arrestation abusive basée sur une division ethnique d’autant plus qu’il avait servi de par le passé armée dite mono ethnique avant l’intégration des mouvements rebelles hutu. D.N.

Burundi - Genre

Les femmes appelées à élaborer des projets qui seront financés par la banque des femmes

Gitega, le 8 mars 2021 (Net Press) . La déclaration émane du président de la République, Evariste Ndayishimiye, à la veille de la journée internationale de la femme, dans un discours à la nation. Il a appelé les femmes à élaborer clairement leurs projets afin qu’ils soient financés par la banque des femmes fraichement mise en place.

Le président de la République dit que le 8 mars, "nous célébrons cette femme que nous admirons" et a fait savoir que la femme ne devrait pas chercher à égaler son époux mais que chacun soit respecté dans sa mission.

Il conseille aux femmes de chercher la confiance en leur mari en accomplissant leur mission et en respectant leurs maris comme le dit la culture burundaise et quant aux hommes, de confier le patrimoine familial à leurs femmes et dit que cela est un bon exemple pour les enfants. Il a ajouté que le gouvernement a constaté que les femmes forment la majorité de la population à telle enseigne que le développement est rassuré si toutes sont au travail.

C’est dans cette logique qu’on a instauré une banque d’investissement, de développement pour les femmes au Burundi pour leur faciliter d’accéder aux crédits à faible intérêt. Il a ensuite interpelé les femmes de tout le pays à confectionner clairement leurs projets afin d’obtenir ces crédits pour que les fonds mobilisés à cette activité ne soient pas utilisés pour payer le personnel de cette banque uniquement.

Signalons que la cérémonie marquant cette journée se déroule à Gitega ce lundi 8 mars 2021, sous le haut patronage de la famille présidentielle, du premier ministre ainsi que les autres grandes personnalités sous le thème de « Le leadership féminin, source du développement inclusif. » N.B.

Burundi - Santé - Politique

Gitega : des arrestations en cascades !

Gitega, le 8 mars 2021 (Net Press) . Félix Mbonimpa, propriétaire du bistrot "American Corner" et Ngendakumana du Cercle d’alliance, Mozambique Nikwitegetse de la boite de nuit "Mystic", Fatou Ncuti de la boite de nuit dénommée "G Club" ont été appréhendée ce samedi 6 mars pour avoir violé les consignes édictées par l’Etat relatives a la lutte contre la pandémie de covid 19.

Ils ont ouvert la musique et le dancing pour collecter de l’argent, comme l’indique le porte-parole au ministère de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique, Pierre Nkurikiye. Il dit que certains autres complices comme Juma Nzeyimana, Prosper Ndayishimiye, Evode Congera, eux aussi ont été appréhendés avec ces premiers et retenus au cachot du commissariat provincial de la police de Gitega pour constituer des dossiers pénaux.

Ils sont accusés de rébellion contre les mesures de sécurité sanitaires prises par l’État. Pierre Nkurikiye souligne que leurs dossiers sont déjà clôturés et prêts à être transmis au parquet. Ces interpellations interviennent au moment où l’administration civile, policière et provinciale de Gitega leur avait donné des remarques, suivies par une sourde oreille de leur part. N.R.

Burundi - Confessions Religieuses

Les prêtres de la paroisse Regina Pacis de Kinindo entrent leur maison

Bujumbura, le 8 mars 2021 (Net Press) . C’est hier 7 mars que les prêtres de la paroisse Regina Pacis de Kinindo sont entrés dans leur nouvelle demeure, un logis en étage de 8 chambres pouvant loger les prêtres sans gênes. Les cérémonies d’inauguration de cette habitation ont été présidées par l’archevêque de Bujumbura, Mgr. Gervais Banshimiyubusa.

Il a d’abord béni les lieux, puis les prêtres qui vont y habiter ainsi que tous ceux qui leur rendront visite dans ce bâtiment. Ces cérémonies se sont déroulées à l’entrée de cette maison où une brève prière ainsi que des chants de la chorale de cette paroisse ont été entendus par les chrétiens qui suivaient la messe.

La messe a suivi ce cérémonial et a été concélébrée par 7 prêtres, dont l’archevêque de Bujumbura, Mgr. Gervais Banshimiyubusa, l’archevêque émérite de Bujumbura, Mgr. Evariste Ngoyagoye, Mgr. Gabriel Baregensabe, chancelier de l’archidiocèse de Bujumbura, en plus de Félix Fupi, curé de la Cathédrale Regina Mundi et bien entendu d’Agapit Nindorera, curé de la paroisse Regina Pacis de Kinindo. Il y avait également une quinzaine d’autres prêtres qui ont pris part à la fête, dont Maurice Bukuru qui a vécu lui aussi à Kinindo, tout comme le curé Félix Fupi.

Au début de la messe, le curé Nindorera a pris la parole, a informé que la maison a été érigée sur autorisation de l’archevêque de Bujumbura et que c’est une activité concrète durant cette année du 25ème anniversaire de la paroisse de Kinindo, mais également une activité concrète en plein carême.

Il a remercié les responsables de l’archidiocèse, les prêtres, mais également les chrétiens qui ont contribué à la construction de cette maison Il a informé l’assistance que la construction de l’immeuble a coûté plus de 484 millions de nos francs, dont 300 millions de crédit sans intérêt de la part d’un chrétien que la paroisse devra rembourser sur une période de 60 mensualités, à raison de 5 millions de nos francs par mois.

Dans son homélie, l’archevêque de Bujumbura est revenu sur l’importance de l’église. Pour lui, l’église est un lieu sacré où l’homme se confie à Dieu. Même si ce sont les hommes qui construisent des églises, ils ne les dirigent pas car c’est le Tout Puissant qui devient automatiquement responsable de l’église.

Par église, il entend également le corps humain créé par le Bon Dieu et qui est également sacré. Le troisième type d’église, a fait remarquer le prélat, c’est le baptême que nous avons eu quand nous étions encore tout petits. Ces trois types d’église font que les chrétiens constituent une famille, une communauté, dans le nom du Christ.

Avant de terminer son homélie, il a remercié les chrétiens de Kinindo qui ont contribué à la construction de cette maison, a invité les occupants à cohabiter harmonieusement, une prêche qui a été fortement ovationnée par les chrétiens. Après la messe, les cérémonies se sont poursuivies dans les jardins de la nouvelle maison où les invités ont passé de l’utile à l’agréable.

Les commentateurs de Kinindo ont indiqué que les cérémonies étaient très bien organisées, que cela est un don de Dieu en plein anniversaire d’argent de cette paroisse, en plein carême, mais, malheureusement, en l’absence du grand artisan de la paroisse de Kinindo, feu Mathias Mwoho, décédé le 15 février dernier à Bujumbura. J.M. 

Burundi - Changement Climatique

Et un weekend sous le ciel qui se fâche en province de Bubanza

Bubanza, le 8 mars 2021 (Net Press) . De fortes pluies mélangées des vents et de grêle se sont abattues ce samedi 6 mars sur la province de Bubanza, à l’Ouest du pays. Des champs de maïs et de manioc ont été endommagés. La route nationale numéro 9 reliant Bujumbura – Bubanza, construite sur la rivière Murago, dans la localité de Kivoga, s’est effondrée suite à ces pluies, ce qui a freiné la circulation des personnes et des biens sur Bubanza .

Selon nos sources, les passagers doivent emprunter la route Gihanga – Bubanza et demandent la réhabilitation de cette axe pour la reprise des activités socio-économiques. D’autres sources indiquent que ces fortes pluies mélangées de vents violents et de grêles ont gravement touché sur les colline Gitanga, Buvyuko et Muramba en commune Bubanza, où plusieurs champs de cultures de manioc, mais aussi de bananeraie ont été détruits. Nombre de maisons se sont également effondrées. N.R.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE